Les dits du corbeau noir

IMBOLC 2018 SUITE ET FIN PROVISOIRE BRAN DU 26 12 DECEMBRE

 

Imbolc (2018 (Suite)

 

 

motis celtes Louise Garray 2017 024pm.jpg
La Source  dessin de Louise Garray

 

 

Divers aspects à explorer...

 

L'élagage :

La période hivernale accentue le rapport entre l'homme et la forêt dont le bois, pour se chauffer, revêt une importance majeure...

(C'est aussi là que se tient le gibier que l'on peut suivre à la trace dans la neige...)

 

L'homme procède à des « élagages » qui fournissent le bois de chauffage. Ceux-ci fortifieront l'arbre dans sa croissance, dans son élévation et son houppier futur...

 

Cette « pratique » est encore courante dans les campagnes aujourd'hui...

 

Analogiquement, nous pouvons nous poser la question de savoir ce qui, en nous-mêmes, aurait besoin d'être élagué, afin de nous permettre une meilleure croissance, de favoriser une fortification de notre puissance vitale ?

 

Il s'agit de donner à la sève nouvelle à venir la plus libre circulation possible au sein de l'aubier de notre « Arbre de Vie » en veillant alors à ce qu'elle ne perde pas, ne gaspille pas, inutilement de son énergie revitalisante en se confrontant stérilement à nos « branches mortes » !...

 

.......///......

 

 

motis celtes Louise Garray 2017 027pm.jpg
Louise Garray

 

 

Imbolc (avec la Lugnasad et son hommage à la déesse Tailtiu) est l'une des deux grandes fêtes celtiques dédiées ou faisant plus particulièrement hommage au « Féminin »...

Celui-ci est plus spécifiquement et traditionnellement associé au feu et à l'eau dont il est le gardien des foyers et des sources...

 

L'eau va se déverser dans les calendes d'Imbolc avec la fonte à venir des glaces et de la neige alimentant le futur et grand déversoir de Mars...

Le feu lui annonce le renouveau dans le ciel diurne des « aurores »

de plus en plus éclatantes et resplendissantes...

 

Nous savons que les rituels « accompagnent » la course du soleil et qu'ils suivent la danse lunaire ; c'est-à-dire, la Loi des Cycles et de leurs alternances...

 

 

Les Bretons d'Armorique nomment à juste titre cette fête d'Imbolc « la Fête de la Lumière » et c'est exactement et pleinement cela...

 

La pensée traditionnelle celto-druidique ne s'enferme pas dans une dualité stérile d'opposition ; elle sait, elle connaît, elle comprend « la chose et son contraire » et les articulations et mécanismes indispensables et salutaires qui naissent de leur mise en présence et des alternatives au sein de leurs dominations provisoires... Ils savent depuis toujours que le jour naît de la nuit, que de la nuit la lumière se fait jour ! Ils ont parfaite connaissance que toute fin appelle un recommencement, que toute mort appelle une renaissance...

 

Nulle peur, nulle angoisse, nul doute ; nulle crainte en cela donc, mais un entendement qui donne confiance, qui fait alliance et qui produit une espérance...

 

La Lumière est dont l'élément majeur du rituel d'Imbolc. Il nous appartient en celui-ci d'exalter sa présence, de revivre, de manifester, d'incarner en nous son « resurgissement »...

Et de l'accueillir dans un corps, un cœur, un esprit, une âme préparés à cette re-visitation, nettoyés lavés, épurés, physiquement et psychiquement, à cet effet....

 

......///...

 

 

18424273_417671088607578_870753243367811951_npm.jpg

 

Brighid....

 

La Mère des Forces, Energies et Lumières divines et sacrées ; L'Essence et la Substance émanées et associées au Principe innommable ; vecteurs et agents, tous deux et « complémentairement », de l'Anima universel...

 

Elle réunit dans son unicité et sa triplicité totalisante la Science, la Sagesse, la Poésie, les Arts de la Médécine et de la Forge. Elle enseigne tous les arts manuels et dispense sur le monde créé sa protection bienveillante et bienfaisante...

 

Par sa naissance, son mariage, elle assure une médiation, un passage régulateur, entre le monde nocturne et le monde diurne ; (c'est l'Aurore et ses filles.) (Elle appartient à la famille de Bress (les Fomoire qui occupent le monde souterrain, chthonien) mais aussi à celle des Tùatha Dé Dannan (les gens de la Déesse Dana) liés, en ce qui les concerne, au monde diurne...(Avec Lugos, Dagodevos...)

 

Elle assure donc une transition qui participe de l'équilibre et de l'harmonie au sein d'une juste et cohérente « répartition » des pouvoirs et des puissances célestes et terrestres...

 

 

iconographies dec 2016 122pm.jpg

Dessin Bran du

 

 

C'est « L'ESPRIT DE VIE » nourrit de la LUMIERE qu'il s'agit donc d'honorer, de prier, d'exalter et de servir en cette fête d'Imbolc...

 

En faisant, avec l'aide de Brighid, acte et effort de Connaissance, nous recevons, via le Souffle féminin de l'Inspiration, (l'Awen gallois), les nourritures sacrées et spirituelles émanées du Verbe éminemment poétique, nous apprenons à prendre soin et à guérir ce qui souffre de disharmonie et de déséquilibre et à rétablir une plus juste balance, à replacer le curseur de façon ajustée, appropriée et adéquate, entre les éléments contraires ; nous faisons expérience de l'ouvrage alchimique de la Forge du Cœur et de l'Esprit...

 

Parmi ces nourritures spirituelles il est nécessaire de citer :

Le Lait déjà fortement symbolique par sa couleur, sa provenance (La vache sacrée).... La sève y comprise celle de l'homme et de la femme... La bière de Brigh qui donne force et courage...

 

Il est évident que se trouvent associés à ce rituel des rites de fécondité...

 

...///....

 

 

motis celtes Louise Garray 2017 023pm.jpg
Louise Garray

 

 

Du « Carnaval »...

 

Imbolc se situe au sein même des manifestations carnavalesques...

 

L'idée d'épuiser ou d'exalter temporairement le « désordre », de renverser et d'inverser les valeurs qui participent de la cohérence sociale, de ridiculiser l'autorité habituelle, est une idée qui impulse les faits et gestes de la période dite carnavalesque...

C'est une forme de libération des tensions trop longtemps contenues au sein des communautés humaines...

C'est une forme de retour à l'origine des dites communautés, aux temps égalitaires entre tous et chacun, un retour à l'âge d'or qui implique une forme de ré-ensauvagement, tous et chacun étant débarrassés des contraintes qui briment l'instinct « naturel »...

C'est une « soupape » qui évite l'explosion sociétale...

On pourrait parler à ce sujet de thérapie sociale...

(Il s'agit de s'autoriser l'interdit.)...

 

L'Esprit du Carnaval est un esprit qualifié de « Dionysiaque » ; un esprit « débridé », sans licou, sans servitude, mais donnant libre cours, formes et expressions à ses pulsions instinctives non réprimées alors...

Nous avons aucune peine à associer à cela l'image et la figure de Cernunnos (bien antérieure à celle de Dionysos) et comportant des traits communs avec celui-ci...

 

(Ce retour provisoire à une forme « d'animalité » trouve une curieuse correspondance avec l'actualité sociale et philosophique d'aujourd'hui ; actualité nourrie par les récentes découvertes scientifiques qui montrent de façon probante que les arbres et les plantes, le monde animal, disposent d'une forme « d'intelligence » (le terme adéquate est encore à déterminer) qui réduit l'écart et le différentiel avec le règne humain appelant celui-ci à plus de modestie et à retrouver une plus juste et plus humble place au sein de la création...

Par ailleurs la question de l'entraide communautaire se pose de nouveau avec pertinence face à l'hyper individualisation et compétition entre les humains alors que les autres règnes font preuves de davantage de communautarisme et d'esprit symbiotique !)...

 

L'eau et le feu sont conviés au sein des manifestations carnavalesques qui sont des noces libératrices...

On emprunte lors à la Nature sauvage ses masques et vêtures et on se couvre et recouvre d'éléments végétaux...

 

L'Ours sera présent mais également le Cerf lors de ces fêtes débridées... (En tant qu'éléments annonçant la venue du renouveau soit du printemps.)

Le passage dans le ciel des oiseaux migrateurs sera aussi une annonce d'un retour prochain de la Belle Saison...

 

Il nous appartient de savoir si ces éléments du marquage saisonnier traditionnel se doivent ou non d'être incorporer dans nos rituels et sous quelles formes...

 

 

Iconographie et divers dec 2016 038pm.jpg

 Monnaie celtique

 

.....///...

 

Réincarnation ?

 

Nous avons vu dans les documents précités que des chercheurs postulent pour un voyage de l'âme au cours du déroulé de la Roue de l'année impliquant que celle-ci « défunte » à Samain soit guidée à la sortie de la porte solsticiale hivernale par Cernunnos (alors le passeur) et mise sur la voie lactée d'où elle reviendra passé Beltaine, fête placée alors sous la conduite de Lugh. (Âme destinée à « réensemencer » alors un corps féminin !?)...

 

Je ne saurais en l'état actuel de ce postulat intégré celui-ci au sein du rituel d'Imbolc...

Affaire à suivre...

 

 

Iconographie et divers dec 2016 037pm.jpg
Monnaie celtique



26/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 515 autres membres