Les dits du corbeau noir

IMBOLC 2013 additif bran du 27 01 2013

IMBOLC  ou IMOLK : Additif   Janv 2013

Dictionnaire de mythologie et de religion celtique  Philippe JOUET

BRIGHID elle est dit  « Esprit de vie »… mais aussi «  Flamme d’or étincelante » et encore «  haute élevée »… En tant que Déesse de l’Aurore, c’est une déesse « indo-européenne », elle donne le jour au nouveau soleil… Dans la tradition védique c’est BRHATI « Haute et noble »… Elle est liée à la lumière, au feu, aux flammes, aux rayons du soleil…

En Bretagne elle a été christianisé sous le non de Ste Brigitte  santez Berc’hed… C’est une gardienne des foyers…

Fille du Dagda, épouse de Bress… Elle est une protectrice, patronne des poètes, des artisans, des médecins (en tant que « femme-médecine »), des femmes en couche… (C’est une femme sage !)…
Elle enseigne les principes des arts manuels…

Elle aurait inventé un sifflet pour appeler la nuit… Elle produit les pleurs, gémissements et lamentations pour les morts…

Dans les récits elle est la princesse enfermée dans une tour, l’aurore captive dans la montagne originelle qui attend sa délivrance…

Elle change l’eau en bière…

Elle naît à l’aurore. Elle est nourrie par une vache blanche aux oreilles rouges ( appartenance à « l’Autre Monde »… Le lait des vaches traité par Brighid aurait rempli tous les chaudrons du Leinster (province d’Irlande)

Le lait joue un grand rôle. Les vertus du lait sont métaphoriquement valorisées… Le remède réunit le fluide chaleureux et la terre donneuse de vie et de nourriture…Dans un poème de Mael Mura et le Dinshenchas, le lait (de 140 vaches) versé dans un trou permet de guérir tous les blessés qui sont plongés dans celui-ci…  Le druide picte Drostan emploi ce remède qui consiste à plonger les blessés dans un lac de lait blanc…
(Equivalent de la scène que l’on a figurée sur le chaudron de Gundestrup) …
La voie lactée est en Irlande la voie des vaches blanches…

Le lait des vaches aurorales présente une équivalence symbolique entre le Rig Véda et le Senchus Mor irlandais… « jeter le lait des vaches merveilleuses dans la rivière et un rituel saisonnier de renouvellement en connexion avec la fête d’Imbolc qui est la fête de la sortie de l’hiver et qui implique des ablutions purificatrices… C’est la période des aurores…

On retrouve ici les trois couleurs « indo-européennes » associées  le blanc, le noir et le rouge et leurs symboliques complémentaires….

Le lait s’apparente donc à un breuvage de santé, de guérison et fait partie du rituel d’Imbolc associé à l’idée de purification… C’est une sorte de « Soma » qui préfigure un breuvage d’immortalité. Il pourrait avoir été utilisé avec des plantes sacrées, des champignons, de l’hydromel et du miel pour accompagner les quêtes de vision des sages lors des grandes assemblées de la roue de l’année et en certaines circonstances impliquant une « prévision », une « clairvoyance »…

BRIGID à travers ce qui précède illustre et manifeste l’ESPRIT de VIE elle participe donc du Souffle Incréé….

Puissions-nous aussi être sustentés, nourris, en notre corps, en notre cœur et en notre esprit, par cet Esprit de la Vie, par ce flux et cette onde, par cette sève sacrée et ce lait divin, afin qu’Imbolc soit pour nous cette transfusion intime et profonde du « vrai, du beau, de l’équitable et du juste » au sein même de notre chair et de notre pensée, nettoyés et épurés, revitalisés et régénérés, aptes à faire recirculer l’Essence en tout nos sens et facultés…

Awen



27/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 567 autres membres