Les dits du corbeau noir

Hommage à notre Frère ODACCOS (Yvon LOZARC'H) Bran du Mai 2014

 

Soisic maguy dahouet mars 2013 068pm.jpg

C'est avec une tristesse bien humaine et un affectueux soutien envers notre soeur Divona que nous avons accompagné notre Frère Odaccos vers sa future demeure samedi 10 mai au matin...

Des druides et druidesses venues de France de Belgique du Québec entouraient son "vaisseau" avant que celui-ci ne parte vers les terres d'Avallon...

 

Odaccos et Divona m'ont reçu en leur fratrie il y a plus de 1O années maintenant et ont procédé en leur clairière à mon initiation au sacerdoce druidique.... J'ai été reçu avec bonté, générosité et bienveillance en leur fraternité bellement animée par le coeur et l'esprit... J'y ai reçu de précieux et sages enseignements et j'ai pu apprécier toutes les activités générées au service de notre Tradition à l'initiative du verdruis Odaccos puis de sa remplaçante Divona lorsque l'âge et la maladie ont hélas limité les capacités physiques de notre frère druide et ce bien malgré lui...

Sous la houlette sage et dynamique d'Yvon Lozarc'h (Odaccos) la Comardia druidiacta aremorica a connu un magnifique impact et un beau développement avec l'édition d'un bulletin d'enseignement  édité annuellement et regroupant des travaux de qualité sur notre Tradition (la revue Ialon).

Son rayonnement à permis de développer la présence druidique tant au Québec qu'en Belgique en assurant aussi des liens solides avec la lignée d'Henri Hurle dont le siège est en Suisse...

 

Il fut aussi le réalisateur de rencontres interdruidiques en Bretagne cherchant sans cesse à rassembler dans la convergence les frères et soeurs en quête d'unité, de partages et d'échanges...

Il participa activement à l'ébauche d'une fédération qui échoua malheureusement par le non respect par l'un des principaux fondateurs de l'éthique de la charte constituée. Il fut fort affecté par cette attitude contradictoire faisant échec aux promesses suscitées alors...

Odaccos a bien oeuvré au service de la Tradition et Celle-ci saura lui rendre hommage....

Notre soeur Divona saura poursuivre l'oeuvre entreprise et nous lui apporterons notre fidèle et fraternelle soutien et concours...

 

Bardes, ovates, eubages, druides, servants et servantes de la Tradition, sont chacun et chacune

les  "racines de l'autre" et participent de cette sève qui irrigue sans cesse et de génération en génération le Chêne Tutélaire de la Celtie...

 

gilb mai 2013 beltaine 015pm.jpg

................................................

 

Hommage à Odaccos - Verdruis de la Comardia Druidiacta Aremorica (Yvon Lozarc'h) –

Bran du                08 05 2014

 

O vous mes mains de tourbe et d'argile, de paille et de varech, de chêne et de ronce...

Vous mes mains de fer et d'or, de soleil et de lune, de feuille et d'écorce...

O vous, mes fidèles, vous mes servantes, redites-moi le rythme de la terre ;

Redites-moi le rythme de la vie qui va et vient entre les doigts de Cela

Que l'on ne peut nommer que dans le souffle du trépas...

 

Et vous mes lèvres trempées de laves et d'écume ;

Vous , tremblantes aux rendez-vous des fontaines ;

Vous brûlées dans le rouge brassage des saisons ;

Vous qui fendez les brouillards et les brumes

Vous, mes aimantes, vous mes souveraines

Sachez vous taire avant de déclamer,du poème, les sons..

.../.../.../.../.../.../...

 

1 / Roule la mer sur les galets de l'estran

Roulent les âges et roulent les ans...

Déferlent les vagues sur les grèves du temps

Où se fracassent les rêves et les songes

Sur le granit d'un éternel présent,

Sur le schiste acéré de nos éphémères passages...

 

2 / Celui-ci était de noble lignage ;

L'ours et le loup, lui étaient compagnons...

Les Trois Branches lui ornaient le front ;

Le vrai et le juste éclairant son visage...

 

3 / Il était de ce sang qui abreuve la Mémoire

Et il tendait sa coupe à qui s'en voulait boire...

Il allait son chemin par toute Connaissance

Et tenait auberge au carrefour des errances...

 

4 / Haute était sa flamme tendue à bout de coeur

Dans les ténèbres de l'ignorance...

Haut son pavillon blanc dressé pour les festins de l'âme

Au banquet de l'innommable Présence...

 

5 / Il fut le rassembleur de ces poèmes épars errants sur les landes de l'oubli...

Sur ses lèvres il sut recoudre les mots perdus qui célébraient la vie ;

Et ses mots résonneront encore après son Grand départ

Au-delà des brumes et des nues...

 

6 / Odaccos était son son et la sagesse sa vertu...

Il menait de son bâton d'harmonie le marcassin au seuil du ru

D'une source de recouvrance...

Sa saie était de lin pur, brodée de l'or de l'éloquence...

Chaque jour lui était naissance

Parmi les Trois Rayons revenus

Eclairer le creuset de nos nuits...

 

7 / Il fut l'arbre dessous l'Arbre ;

- Une racine des plus ardentes -,

Affouillant l'humus du souvenir

Afin que rejaillisse la sève aimante

Irriguant la plaine du devenir...

 

8 / Il fut de ceux-là qui ensemencèrent les moissons du futur

Afin que toute vie perdure au coeur de l'Immanence...

 

9 / Il a franchit, lors, la vague neuvième

Et son coracle vogue vers les rives éternelles...

Dans le ciel l'accompagnent des ailes qui planent sur l'immense...

Le vent du Nord le soulève, homme devenu immortel,

Vers l'île aux mille chants, aux milles étincelles

Qui flamboient au Pays Blanc

Sur la harpe de l'espace et du Temps...

 

maguy iniitiations avril 2013 + louis AM 04972pm.jpg
Odaccos lisant l'une de ses oeuvres



22/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres