Les dits du corbeau noir

HASARD ou NON HASARD ? Réflexion 31 mars 2015 Bran du

Hasard ou non hasard ? Réflexion     31 03 2015          Bran du

 

 

 

 

Le hasard vous a-t-il donné ou non, un jour, une heure, quelques instants, rendez-vous ?... Le poète René Char pensait que oui et André Breton, dans sa démarche surréaliste, considérait que ce hasard était totalement objectif ; c'est-à-dire volontairement élaboré, dirigé et conduit...

 

La vie relève-t-elle du hasard, pur en son état, ou d'une nécessité conceptualisée, répondant à un plan, ayant une finalité ?...

 

Difficile de ne pas se poser cette question qui est au coeur de la notion de "l'existentialité" et du Comment et du Pourquoi de celle-ci....

 

La vie n'est-elle qu'un coup de dés lancés plus ou moins habilement dans le cercle du hasard et sur le tapis d'une fatalité, d'une non prédestination, d'une improbabilité ?...

 

Pourquoi lors lancer ces dès, obtenir une configuration conventionnelle "gagnante" et cumuler des points octroyant une victoire éphémère au championnat de l'illusion, du nihilisme, du fatalisme et du non sens ?...

(Une façon comme un autre de "perdre sa vie en croyant la gagner !")....

 

Suis-je le fruit du hasard ; un hasard considéré comme "un concours de circonstances" inattendues et inexplicables , un événement fortuit, une suite de coïncidences plus ou moins heureuses ou non , une chance, une aubaine ou une déveine ?...

 

Si le hasard se définit comme le "caractère de ce qui arrive en dehors des normes objectives ou subjectives ; caractère de ce qui est, moralement, non délibéré" (les lois du hasard), à quoi ce hasard, en ses lois, peut-il obéir pour autant qu'il doive obéissance ?...

 

Si le hasard possède une "loi", il semble évident que "quelque chose" doit l'avoir élaborée et conçue, pensée, agencée et ce quelque chose produit une "résultante" , une conséquence, un ou des événements et donc possède, est doté, d'un mécanisme d'enchaînements, d'articulations et de combinatoires aboutissant, du fait d'une cause structurée par désir et volonté, à un effet difficilement explicable par ailleurs ou sans cela...

 

La vie résulte-t-elle d'une suite d'accidents multiples et répétitifs, d'agencements des plus fortuits, de constructions pertinentes et efficaces non élaborées, d'assemblages, d'ajustements curieusement et fabuleusement adéquats, de connexions de données, d'informations, de conjonctions cohérentes, de coordinations adaptées extraordinairement efficientes, mais ceci opéré sans aucun calcul, sans aucune préméditation, sans ordonnancement

ni objectif délibéré ?....

 

C'est une efficience qui dépasse tout entendement et que l'intelligence en tant que telle ne peut que valider en constatant "scientifiquement" les prouesses, performances exceptionnelles et exploits prodigieux, d'un hasard qui serait dépourvu de sens et d'essence, d'anima et de principe !....

 

Si l'origine de la vie peut-être recherchée aujourd'hui par des procédés, expériences et explorations totalement objectifs au sein même d'une goutte d'eau capable d'associer sur sa parois interne des molécules des plus simples pour en faire une combinaison ajustée et complexe, c'est par "hasard" que cette découverte et piste scientifique a été observée puis méthodiquement développée.

 

On doit cela en effet à un hasard survenu dans un processus suivi en laboratoire qui n'avait pas pour objectif cette découverte...

 

C'est donc le "hasard" qui a permis de découvrir un "mystère" qui ne doit rien en fait au hasard en ce qui concerne la réalité de l'existence de faits indéniablement observés et constatés !!!

(Un "hasard" donc à l'origine d'un constat de "non hasard" comme il en a été de même pour de nombreuses découvertes ou inventions !)...

 

Rationnelle ou irrationnelle ou combinant ces deux aspects, la question du hasard se pose inéluctablement....

 

Pour ma part je sais que le "hasard" existe, qu'il a une réalité observable et compréhensible, mais qu'il ne résulte pas d'un "accident" fortuit, inattendu, improbable se répétant et se reproduisant à l'infini...

 

Il est une invitation ou une proposition auxquelles nous donnons suite ou non, que nous refusons ou que nous acceptons en tout désir, en toute liberté, en toute volonté, en toute lucidité et surtout en toute conscience...

 

C'est une "option" existentielle que d'y croire ou non et ce sans être prédestiné de façon arbitraire à accepter ou à subir cela... Nous gardons notre libre choix et c'est fort heureux de refuser ou de valider, à ce sujet et en bien d'autres, l'entendement ou la mésentente...

 

Je ne peux admettre que je ne suis que l'aboutissement d'une suite hasardeuse et prodigieuse de "coïncidences" fortuites, inattendues, imprévisibles, inexplicables mais éclairées et intelligentes car la somme époustouflante de combinatoires mis en oeuvre afin d'être ce que je suis au sein d'une existence dotée d'une pensée et d'une conscience est telle qu'elle ne peut se réduire à un hasard censé être des plus pur !!!

 

Où alors le "hasard" est un nom usurpé à une vérité et à une réalité faussement identifiées !....

 

La pensée rationnelle, cartésienne, objective, "scientifique" se heurte dans ses investigations rigoureuses à ses propres limites... Elle constate que le "hasard" fait assez bien les choses pour lui permettre de progresser à partir de données originellement hasardeuses qui confortent son questionnement sur le "comment" à partir de données observables, quantifiables, mesurables etc... mais sans pouvoir se positionner sur le "pourquoi"....

 

Le hasard est bien un outil "imprévue", mais performant, d'accès à la connaissance ; laquelle permet lors de répondre en partie au "comment"... mais le "pourquoi" reste affublé lui de ce nom qui le réduit à un jeu de dès....

 

Mais dans la vie ne faut-il pas s'aider !!!

 

(La vie semble bien résulter, en effet, au sein de l'espace-temps conventionnel, de tout une ensemble de processus et d'éléments/événements/ phénomènes appelés à coopérer, à s'associer, à se conjuguer solidairement dans un schéma des plus symbiotique allant du plus simple "modèle" au plus complexe...

Ceci concernant, et de la même façon, autant le microcosme que le macrocosme...)

 

Et c'est ce modèle même qui devrait grandement nous inspirer pour guider notre humanité (morose, égarée et en grand péril) et nous-mêmes vers davantage d'équilibre et d'harmonie !....

 

Vous avez-dit hasard ! Prenons rendez-vous avec lui !...



31/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres