Les dits du corbeau noir

GUERIR LES HOMMES EN CHOYANT LA TERRE SYLVIE HONOREE 2018 (EXTRAIT ET COMMENTAIRES BRAN DU) 07 12 DECEMBRE

Divers DEC 2018 084pm.jpg

 

 

Guérir les Hommes en choyant la Terre
Sylvie Honorée   Auto Edition


(Naturopathe, Conférencière, Auteur et Artiste...)

 



« Comprendre un concept, c'est déjà avancer. »


« C'est comme si nous faisons tout pour éteindre le signal d'alarme sans éteindre l'incendie ! »

« Nous ne saurions assurer une santé maximale en détruisant notre environnement. »



De quoi s'agit-il ?

« De rappeler le lien étroit entre l'humain et la nature...
De montrer l'importance des interactions entre l'écologie et la santé et d'inciter à renouer avec une nature qui nous révèle la nôtre. »...



Ce livret qui se veut informatif et pratique fait l'économie des constats et bilans car il n'est plus possible aujourd'hui d'ignorer ou de méconnaître  objectivement « l'Etat des lieux et des situations »...
Ces bilans se doivent d'ailleurs de déboucher sur des propositions ou des axes à explorer ; ce qui constitue une bonne partie de l'ouvrage réalisé par Sylvie en ce sens et ce dans une relation constante à l'Essence même du Vivant...



Les chapitres proposés à la lecture comportent donc une partie théorique qui expose divers points « sensibles » du rapport et des interdépendances Nature/Santé/Environnement
et une partie interactive, pourrait-on dire, qui fait écho et résonance avec l'exposé préalable et nécessaire.

Cette seconde partie récapitule les axes majeurs étudiés et invite à une mise en œuvre d'attitudes, de comportements et d'actions en adéquation avec les points soulevés.

Ceci se présente sous la forme de défis donnés à soi-même pour incarner des choix et des décisions, libres, lucide, volontaires, conscients, éclairés et responsables et de suivre leurs applications (partielles, envisagées ou totales) ou leurs non applications dans le quotidien de l'existence...

Il sera tour à tour question de la nécessité de prendre soin de soi, des autres et de ce qui nous environne dans un esprit d'osmose et de symbiose (coopération, solidarité, mise en correspondance et résonance adaptée...) avec la nature, les éléments et les cycles...



Le dernier chapitre aborde la nécessité d'un dialogue fructueux et positif entre la médecine « générale » et les thérapies alternatives ou complémentaires...



Les propos tenus et les applications proposées vont dans un sens qui associe à la fois une pensée traditionnelle et universelle (dans ses conceptions majeures, ses lignes de force, d'énergie, de « lumière ») et l'urgente nécessité contemporaine de renouer avec une pensée entièrement tournée vers l'essentiel, le primordial, l'élémentaire et le fondamental avec pour but et objectif le retour progressif, éveillé et conscient aux équilibres et aux harmonies du corps, du cœur et de l'esprit et ce, au sein d'une entendement comme Un et de conjonctions et connexions heureuses, sereines et complémentaires avec les milieux dits "naturels"...



07/12/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres