Les dits du corbeau noir

Germination ! Bran du

Réflexions      Bran Du 02 06 2008    Germinations....


" - Des graines de lupin, conservées dans des sols gelés, ont gardé leur pouvoir de germination pendant plus de 10000 ans"...

Cette information "scientifique", incontestée et incontestable, qui n'est d'ailleurs qu'un exemple parmi d'autres des "prouesses du monde végétal", me permet d'illustrer analogiquement et symboliquement mon présent propos ; lequel souhaite formuler ainsi une même idée de "perdurance" d'une Tradition au sein de la congélation "politico-catholico-historique" de la mémoire de notre lointain passé....

En préambule et au préalable, rappelons-nous que le terme
 "Man-red" à pour signification celtique : "le Germe de Lumière" et qu'il symbolise la Graine en laquelle notre Tradition se tient prête à ensemencer le coeur et l'esprit des êtres humains pour autant que la "Terre" dans laquelle cette graine est déposée, et ce, depuis l'aube et l'aurore des temps druidiques, soit favorable à cette réception, à cette germination, à cette éclosion, à cette maturation et à cet épanouissement...

Ce "postulat" relève de l'analogie précitée... "Le Germe de Lumière" est déposé en chacun d'entre nous, en cette Terre intérieure et noire qui constitue les fondements inconscients de notre être...
Une fois encore : " à chacun la découverte ou l'ignorance" de cet ensemencement spirituel qui figure parmi les plus anciens sur notre sol européen...

Cette graine est aussi une sorte de "Belle au bois dormant" n'attendant qu'un "baiser spirituellement souverain" pour s'éveiller et rayonner en ce monde...  Cette graine contient tout autant, d'un côté Arthur, et de l'autre, Merlin... un spécifique sommeil ou endormissement ou envoûtement s'appliquant à chacun... Mais précisons, si besoin était, que c'est le Coeur de Vivianne, de l'Ame vive, qui, en fête, les contient ; Viviane étant la graine autant que le  grain !...

Voici bien des "correspondances" aptes à nous aider dans la macération et la manducation des glands de la Connaissance...

De ces exemples, prenons-en de la graine ! Voulez-vous ?...


Si nous poursuivons cette exploration nous apprenons que la graine constitue "en soi" une sorte de "sac à dos" car la graine "voyage" et, pour effectuer ce "voyage", elle se dote d'outils nécessaires à son acheminement vers la "Terre promise"...

La graine porte donc en elle toutes les potentialités indispensables à son parcours... Pour aller d'un point à un autre et rejoindre sa première destination,  elle a "inventé" des dispositifs astucieux et efficients ; dispositifs internes ou faisant appel à des "porteurs extérieurs" (vents, eau, oiseaux, animaux, insectes sans oublier... l'homme!...) qui se chargeront de l'aider à atteindre le bienveillant terreau ou l'humus bienfaisant... (Pour la graine pourrissante la mort signifie la vie !)...
L'homme par lui-même, ou par ses inventions, véhicule, volontairement ou en toute ignorance, des futurs plants et essaime de par le monde les semences dont il est consciemment ou non porteur...
On aura, ici, une pensée ému pour ce vieil homme (rencontré par
 J Giono),  qui "plantait des arbres" du côté d'Aubagne semble-t-il, (des glands plus précisément) aidant ainsi la forêt à se reconstituer, à se régénérer...

Mon ami François Robin nous rappelle que "Toute vie est nomade par essence." et que "La vie est un voyage"... Ceci ne peut que conforter notre attachement à la loi "d'évolution" et aux bases fondamentales de notre philosophie spirituelle...

Cependant, c'est dans sa "terre d'origine" qu'une plante sera le mieux à même de prendre racine et de se développer car elle est, par essence parfaitement adaptée  à ce "milieu" dont elle est directement issue...  Il serait souhaitable de transporter, si une transplantation est nécessaire, à la fois la graine prélevée et la terre qui l'entoure...

Si nous poursuivons notre réflexion, par voie analogique, nous voyons, nous percevons, combien nous pouvons "apparenter" le "voyage de notre Tradition à travers les siècles" à celui d'une graine ou d'une plante... Reste à trouver les lieux et instants propices et a assurer au mieux les "transplantations" !...

"Prends mon nectar dit la Tradition et je te donnerai mon pollen!"...

Qui peut encore penser qu'une Tradition comme la nôtre peut être assignée à résidence ?... Les Imrama (récits irlandais de navigations merveilleuses) sont là pour nous rappeler le Grand Voyage de l'Esprit au sein de l'océan de la matérialité... Avec ou sans l'homme, les graines voyagent et voyageront dans l'espace et le temps!...
A nous d'être ou non de "ces voyages"!...



30/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres