Les dits du corbeau noir

FRERES ET SOEURS EN DRUIDITE 2018 BRAN DU 09 08 AOUT

 

Druidisme divers 09 03 2018 043pm.jpg

 

 

 

Frères et Soeurs en Druidité (FESED)

 

Amorce et Ebauche...

 

Quelques lignes de force sur un axe majeur d'entendements et de mises en convergence....

 

Bran du Août 2018

 

"N'est (naît) au monde que ce qui est clairement nommé, affirmé, clamé..."

 

 

 

De quoi s'agit-il ? :

D'un mouvement clanique ou tribal « informel » de libre adhésion à une pensée et à une mémoire traditionnelle, philosophique et spirituelle celto-druidique... (non dénouées bien au contraire de valeurs altruistes, compassionnelles et écologiques)...

(Voire « politiques » au sens Grec initial du souci permanent d'instaurer et de cultiver le meilleur rapport possible entre les hommes et les femmes dans la libre Citée des Hommes et des Femmes.)...

 


Pas de statut , pas de structure associative déclarée...

Pas vraiment « d'organisation » si ce n'est dans le relationnel, l'information et la communication via le blog du corbeau et le courriel brandu35@free.fr...

 

Mais un sentiment avéré, courageux, audacieux et vivace, manifesté et largement exprimé de commune appartenance à des valeurs constitutives de l'Etre, de sa présence au monde et de son devenir dont l'Anima essentiel est le service aimant, fervent et enthousiaste de la Vie...

 

Un mouvement libertaire donc dont la pensée assume ses responsabilités en terme d'actions et de mises en œuvres...

 

 

 

La base de fonctionnement et de libre adhésion :

 

la rencontre, l'échange, la découverte, le partage, l'entraide, l'écoute, l'attention, l'attitude et le comportement solidaires et « symbiotiques »...

 

La recherche, la connaissance et la pratique des lois d'harmonie et d'équilibre et ce, à travers et par la concordance et la cohérence, la culture de « l'accord », de l'entendement maximum et du discernement...

 

Agir dans et pour la convergence afin d'amoindrir les divergences et ce à partir d'un sentiment élémentaire et fondamental d'essentialité et de de primordialité...

 

Le recours systématique au désir et à la volonté (confortés par la sagesse et la sapience) pour faire face à toutes les peurs et à l'ignorance (principales sources d'avortement des plus légitimes et naturelles aspirations.)...


Une démarche individuelle s'insérant dans un cheminement communautaire en convergence de cœur et d'esprit...

 

Faire la « Lumière » là où règne ou gagne l'obscurité, accroître cette « Lumière » afin de ramener cette dite obscurité à la place qui lui incombe.

Il en est de même pour la « Matérialité » qui ne saurait en aucun cas avoir la primauté et la préséance sur l'Esprit »...

 

Restituer de même, aux sens, aux émotions, au monde « sensible »

des « affects », le plein emploi et le plein usage de leur « Essence » et de leur « Anima » quand Celle-ci et Celui-ci sont requis pour l'épanouissement, l'accomplissement et la plénitude de notre nature humaine, divine et sacrée...

 

Par la connaissance expérimentée et conscientisée faire « maîtrise » de nos pensées et de nos actes...

 

 

Divers 14 03 2018 019pm.jpg

 

 

Concélébrer individuellement ou communautairement, par le « rite » traditionnel, adapté, actualisé et innovant, le Vivant dans ses cycles en correspondance et en accord avec les lois de la Nature et de l'Univers....

 

Faire évoluer les « formes » sous l'égide et les heureuses auspices du « Fond » Traditionnel, mythique, archétypal et « universel »...

 

De façon « mutuelle » : bénévolement et généreusement, transmettre, apprendre, former, enseigner, accompagner, soutenir, initier, dans tous les domaines de l'activité humaine, afin d'aider tous et chacun dans son cheminement, sa pérégrination, sa « navigation existentielle » à devenir progressivement acteur et artisan, libre et responsable, conscient et cohérent, de sa propre Vie...

 

Concourir, chacun et chacune à sa façon et selon ses moyens et outils, à un changement progressif de paradigme sociétal axé sur le sentiment aigu d'appartenance planétaire à une communauté de destin....

 

Remettre la « Spiritualité » à la place qui lui échoit au coeur vibrant et aimant de la société ; la « religion » n'étant que la forme de pratiques, de rapports, de relations, de « recueillements» mis en œuvres pour servir au mieux la dite « Spiritualité »...

 

Incarner au quotidien là où l'on se trouve et de façon authentique et exemplaire, sans but ni objectif de convertir qui que ce soit, le Principe, l'Anima et l'Essence d'une Tradition pleinement constitutive de notre mémoire, de notre présence au(x) monde(s) et de notre devenir...

 

Se baser et se fonder pour « progresser » efficacement dans la maîtrise de nos pensées et de nos actes sur la connaissance de nos « mécanismes biologiques » et sur un « art de la communication » qui font tous deux cruellement défauts...

 

Rechercher et pratiquer une juste et véritable transcendance au sein de toutes les dualités affrontées, antagonistes et stériles, génératrices de violences, d'exclusions, de mal être notamment dans le rapport difficile et complexe entre le féminin et le masculin...

 

Permettre à ce féminin de se restituer sa dimension initiatique (y compris par rapport à l'homme) et de retrouver sa fonction initiale de servante et de gardienne vigilante et attentionnée du « sacré » de toute Vie...

 

Par des « synergies d'énergies », par une « utopie » comprise comme « moteur » de celles-ci, instruits, guidés, inspirés par le Souffle vivifiant et revitalisant de « l'Awen » (le Soufle cosmique inspirant et créateur), se donner cœur, bras et mains afin de replacer l'humain dans une dimension plus vraie et plus juste, plus humble et plus respectueuse de la Vie, des Règnes et de tous les éléments constitutifs de Celle-ci, visibles ou non...

 

 

Frères et sœurs en « druidité » se conçoit et prend forme en un territoire, une contrée, un domaine, un royaume insulaire, « intérieur » et souverain, appelée la « Celtie » dont la cartographie relève autant de l'imaginaire, du rêve, du mythe, de la légende que d'une réalité incarnée, « mouvante et émouvante », quand nous portons en nous, en nos « tripes » mêmes, en nos facultés sensitives, analytiques, intelligentes et émotionnelles, sa présence, ses « valeurs », son éthique, ses mémoires, ses sagesses, ses beautés et splendeurs, son Anima, son Principe et son Essence, ses Forces, Energies et Lumières, sa bienveillance et bienfaisance, ses ressources et secours, ses sources et ses souches, ses fontaines et ses puits, tout cela suscitant, instruisant, inspirant des désirs et des volontés de rechercher sans cesse en soi, avec conscience, lucidité, exigence et honnêteté, l'équilibre et l'harmonie, la cohérence et la concordance, avec ce qui Fût, Est et Sera afin de co-participer dans un clair et lumineux entendement, dans une libre et volontaire appartenance et adhésion, aux plans d'évolutions qui meuvent tous les êtres, toutes les choses, tous les règnes, tous les éléments, soit tout l'Univers visible et invisible...

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 039pm.jpg

 

 

Quand la pensée nourrie de sages réflexions, d'une réelle « co-naissance, d'un sens aiguisé de la maîtrise, repose sur des expériences positivées, sonne juste, fait accord et résonance, s'ajuste en concordance avec ce qui l'inspire et l'anime, l'acte suit, l’œuvre, l'ouvrage se réalisent et lui font parfait écho en ses ambassades du vrai, du beau, du bon et du juste...

 

Se déclarer «  Frères et Sœurs en Druidité » est un acte délibéré, libre, conscient, lucide et responsable, soit l'aboutissement logique d'une méditation et d'une réflexion longuement menées et réfléchies portant notamment sur les concepts philosophiques de base qui consistent à s'interroger authentiquement et sincèrement sur l'origine et le devenir qui sont les nôtres ; soit à connaître (en hauteur et profondeur) qui nous « sommes », d'où nous venons, quel est le sens de notre existence, de notre présence au monde et vers où et quoi nous nous acheminons....

 

Si une Tradition n'est pas en juste mesure de nous aider à répondre à cela en incarnant les résolutions attendues, si elle ne nous aide pas à vivre, à aimer, à créer, à espérer, à croire et à mourir, à quoi peut-elle alors bien nous servir ?

 

Le « hasard » (qui fait bien les choses) m'a donné rendez-vous il y aura bientôt 37 années avec la Tradition dite « celto-druidique » ; un « hasard » grandement aidé par la Nature, la Poésie, l'Amitié et le Féminin que j'ai eu la chance et l'enthousiasme de rencontrer en préliminaire des noces et des alliances qui ont suivi mon cheminement avec ces éléments si déterminants dans mes choix, vœux, aspirations et entendements...

 

Appels, signes et rencontres ont porté fruits et semences sur l'Arbre de Vie que je suis devenu grâce à de telles circonstances et à une telle « compréhension » de leurs présences et manifestations...

 

Du fait de tout ce qui précède et de tout ce qui suivra, je me déclare donc, sans autre formalité que la présente formulation :

« frère parmi mes autres frères et sœurs en Druidité » et leur assure, en cette appartenance même, de ma sincère amitié, de ma profonde gratitude et reconnaissance pour incarner dignement et joyeusement, pour faire vibrer et pervibrer une commune et fraternelle appartenance en « cosmunion » de cœur et d'esprit avec une Tradition qui entend servir la Vie de son mieux...

 

A chacun et à chacune, de lire, de mesurer, de penser, de méditer et de réfléchir, d'assumer sa libre critique et son libre arbitre et de faire écho ou non à la dite déclaration en si conjoignant ou non en toute liberté, conscience et responsabilité, s'il conçoit utile de le faire et de le manifester pour lui-même et en solidarité avec ceux et celles qui entendent servir la dite « Tradition » ; ceux qui déjà la servent de leur mieux et ceux et celles qui viennent respectueusement à sa rencontre et à sa découverte, qui l'interrogent et l'interpellent...

 

 

Si tout cela fait « écho » et « résonance » en vous, vous pouvez tout simplement exprimer votre « entendement » et votre « adhésion » à ce sentiment clanique de commune « appartenance » par courriel (brandu35@free.fr) avec vos coordonnées habituelles. Merci

 

 

PS : Se déclarer "Frère ou soeur en druidité" n'est nullement incompatible et ne saurait interférer avec le fait d'être membre ou non d'un ordre, d'un collège, d'une clairière ou d'une communauté "druidisante" ; c'est au-delà d'une "étiquette" aussi digne et respectable soit-elle, au-delà d'une "forme" institutionnelle nécessaire et utile, affirmer sa libre, simple et volontaire adhésion à une éthique de Vie, traditionnelle, philosophique et spirituelle directement rattachée au Fond, à l'Anima, au Principe et à l'Essence Incréée en lui donnant, en lui restituant, toute la préséance qui lui revient...

 

 

C'est aussi permettre de disposer des coordonnées de frères et de soeurs susceptibles de se rassembler et de converger en diverses occasions et manifestations pour le service de la Tradition et l'entretien amical, festif, convivial d'une fraternité à l'oeuvre...

 

 

 

Divers 14 03 2018 018pm.jpg



09/08/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 509 autres membres