Les dits du corbeau noir

FORME MERE suite 19 05 2012



Rupert Sheldrake l’Ame de la Nature Albin Michel éditeur    extraits

« Debout sur la terre battue, les courants de l’Etre universel circulent à travers moi. » (On trouve dans les bois la jeunesse éternelle.»   Emerson

« Moi, la vie ardente de la sagesse divine, j’enflamme la beauté des plaines, j’étincelle dans les  eaux, je brûle dans le soleil, la lune et les étoiles. Avec sagesse j’ordonne tout comme il se doit, je pare toute la terre. Je suis la brise qui nourrit tout ce qui est vert, je suis la pluie qui vient de la rosée, qui disperse la joie de vivre aux brins d’herbe. Je fais naître les larmes, arôme du labeur sacré. Je suis l’aspiration au bien. »   



19/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres