Les dits du corbeau noir

FINTAN (Druide et Homme Primordial...) Bardi Bran du Mars 2015

 FLORA IV mars 2015 281pm.jpg

 

Fintan : Barde du Printemps

 

Photographies Bran du

 

 

FINTAN              Bardi                 Bran du                       Mars 2015

 

Druide et Homme primordial. Son mythe repose sur des images indo-européennes du "Feu dans l'Eau et ou du Feu de la Parole" selon Philippe Jouet (Dictionnaire de Religion et de Mythologie celtique)

 

 

 

Celui-là est un saumon qui bondit vers la source de santé, vers la fontaine de connaissance, vers la vasque matricielle des renaissances...

Le faucon l'entretien dans la langue des nuages...

L'aigle lui donne ses ailes qui transpercent brumes et brouillards...

 

Ecailles, plumes, blanc duvet, serres acérées, vision d'éclair, saut bondissant...

Il a revêtu tout cela au cours de ses nombreux ans...

Celui-là ; c'est Fintan...

 

Sa Parole ne pourrira pas dans les marais putrides où stagnent et meurent les eaux qui se sont égarées de leur lit....

 

Fintan (l'homme à la saie pure et blanche) : c'est lui le fils de Bochra (la Mer-Océan)....

 

Il a été dans les rouleaux d'écume, dans le flux et le reflux de l'espace et du temps....

 

Il sait, il connaît, les forts courants qui sillonnent les mondes... Parmi les marées et les vents, il a mené la Ronde...

 

Il a roulé comme un galet sur les rivages du mystère...

 

Il a été enveloppé par la pluie noire qui en voulait aux battements de son coeur, aux pulsations de son sang...

 

Il sait le passage sous les nuées, le passage dans les profondeurs,

le passage fluctuant parmi la houle en fureur et la longue, très longue traversée...

 

 

FLORA IV mars 2015 284pm.jpg

 

 

Il a vaincu les rets de la saison sombre et la nuit dévoreuse d'étoiles...

 

De ses songes et de ses rêves, il a cousu la toile

Et sa voile a pourfendue le territoire des ombres...

 

Il sait le chant des ondes et la Vibration ultime ; cela qui résonne en écho aux marées qui sont flots de nobles paroles...

Neuf fois neuf années, il a, en lui, marié l'eau et le feu, concélébré les noces de la vie et de la mort....

 

De tout ce qui respire il sait le commun sort et comment, de la terre, la flamme, s'envole aux cieux...

 

Neuf lunes pleines, il fut gardien de la Fontaine de Sciences....

 

Sa main était cinq ruisseaux, chacun de connaissances, et tous couraient, joyeux, vers l'océan pénétrant l'ignorance de leurs langues de feu...

 

Cinq, en effet, sont les sens qui manifestent l'Essence...

Cinq branches pour l'Etoile d'entendement, mais les cinq sont comme une sève en l'aubier de croissance...

Un Arbre seul pour sept fois sept cent et sept milliers d'arbres !...

 

Et au bout de cela, l'éternelle printemps !...

 

Flora Mars 2015  II 011pm.jpg

 

 

Ces mots sont de sel blanc amoureux du soleil...

Ils vont flottant sur les rivières du monde...

Là où ils se déposent, l'esprit devient semence, et la Terre, de son sein nourrit l'Enfant-Merveille...

 

Depuis le premier jour où le signe fut apposé sur son front, il veille sur l'embryon qu'il sait d'amour et d'or...

De l'Oeuf à éclore il a reçu le Nom qui, sous la vague, dort en attente d'éclosion...

 

Il est l'Oursin de la Mémoire ; Lune et soleil tournent autour de son bandeau...

Sa baguette danse dessus les eaux, et, par lui, le Verbe ruisselle et incante qui frappe sur le tendu de sa peau...

 

 

FLORA IV mars 2015 288pm.jpg

 

Fintan est son Nom d'écume blanche...

 

Du commencement, il sait l'Origine et de la Fin, il en sait tout autant !...

 

C'est Fintan, la flamme vive, la braise de mémoire, la lame brillante, le rouge cuveau......

 

C'est lui l'homme aux sept tresses de sel qui dompte les chevaux de la mer....

 

Il fût dans la douce caverne quand le ciel déversa l'océan des pluies...

 

Fumante est la lame de son épée trempée dans la cuve des saisons...

 

Il est monté sur la vague neuvième partie à l'assaut des collines...

 

C'est lui le "Grand Ancien"... L'if fut son compagnon ; rouge leur sang à chacun...

 

Justes sont ses mots sur la harpe du dire....

 

Le Pilier aux cinq pierres, c'est lui qui la relevé...

Elle se dressent lors de nouveau et font porches au soleil ; porches d'embruns et de rosées....

 

Un corbeau lui a ravi un oeil, mais, un seul lui suffit pour percer les profonds mystères...

 

Le Verbe s'en vînt à ses lèvres ayant trouvé l'élu de son Chant....

 

Celui là aux branches de soleil, à la ramée couverte de glands ;

c'est Fintan, rayonnant parmi les lueurs, brillant parmi les nuées, du futur, du présent et du passé...

 

 

FLORA V 17 03 2015 224pm.jpg

.............................

 

Toi qui plonge ta noble pensée dans les feux du souvenir, écoute, dans le tourbillon des flammes qui dansent, la Parole de miel, la noble Parole ancienne :

 

 

"Qu'il reste dans la nuit, celui là qui n'a d'oeil pour la lumière."...

 

"La vase du marais, c'est elle qui reçoit le poison de la mauvaise parole."...

 

"Il n'y a pas de chaudron pour celui-là qui n'amasse que le fagot des ombres."...

 

"Que soit brisée sa lance à celui-là qui n'a de portes ou d'aurores que pour le mensonge."...

 

"Nul Cercle ne recevra celui-là qui a rompu la chaîne et brisé les jeunes rameaux, qui s'est détourné des sept nuits de "Samain"...

 

"Sans fruit est l'arbre de celui qui n'a d'offrandes au coeur."

 

"Un serment rompu est comme un hiver dévoreur de saisons."

 

...///...

 

FLORA IV mars 2015 001pm.jpg

 

"Le ciel ne tombe pas sur la tête de ceux qui font les pieds au mur !"...

 

(Oui, bon, un peu d'humour  quoi !)



17/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres