Les dits du corbeau noir

ETRE VIVANT DANS LE VIVANT DE LA VIE 2022 REFLEXION BRAN DU 24 05 MAI

 

 

 Apoticaire 2 B ILE 17 05 094.JPG

 

 

 La Pensée mouvante et émouvante comme la mer, comme l'océan...

Photos Bran Du

 

 

 

ETRE VIVANT DANS LE VIVANT DE LA VIE !

 

Réflexion Bran Du                    Mai 2022

 

 

Quand une pensée est suffisamment forte, architecturée, fondée sur des valeurs universelles, sur des notions d'équilibre, d'osmose, de symbiose et d'harmonie en prônant et en incarnant une liberté consciente, aimante, lucide, respectueuse et responsable, elle tend à se répéter dans ses lignes de force et ses axes majeurs.

 

Les propos et réflexions qui suivent n'échappent pas à une redite et donc à une répétition de ce qui a déjà été maintes fois formulé...

 

Mais comme les flots de la marée en leur amplitude viennent frapper inlassablement le rivage d'un continent, les mots, les verbes qui les articulent, les images qu'ils véhiculent avec force et énergie font de même en frappant au front de chacun et de chacune en faisant naître des interpellations majeures porteuses de nouveaux entendements et de nouvelles compréhensions...

 

Parce que la vie en ses diverses manifestations pénètre les pores de votre peau et irrigue votre corps comme le sang dans vos veines vous ne pouvez pas, vous ne pouvez plus vous considérer comme partie prenante de « l'ordinaire »....

 

Votre regard est certes biologiquement constitué comme celui des autres, mais il n'est pas, il n'est plus un regard de « surface » mais un regard de profondeur et d'élévation...

 

Vous avez appris dans ce toucher qui vous met en contact avec vos semblables une autre approche qui tient davantage de l'effleurement et qui de ce fait vous rend propice à une véritable et émouvante co-pénétration de ce qui fait de vous un être « poétique », c'est-à-dire apte à vivre le Vivant de la Vie...

 

Vivre le Vivant de la Vie, c'est d'abord en avoir sens et conscience soit la capacité désirable et volontaire d'incarner par votre chair même, par vos muscles, par vos muqueuses, par le tissu qui enveloppe vos organes, l'humain, animal et social, qui fait existence en ce monde...

 

Cependant cela fait de vous une spécificité et une singularité loin d'être partagées avec vos semblables qui pour la plupart ne peuvent comprendre des attitudes et des comportements qui ne sont pas ceux que pratique la « norme » convenue et à priori convenable qui fait selon eux « société »...

 

 

Apoticaire 2 B ILE 17 05 118.JPG

 

Il y a un prix à signifier et à animer une différence et celui-ci peut s'appeler l'esseulement.... Votre façon d'être interpelle et questionne, dérange et perturbe, fait miroir aux reflets que projette votre entourage quelque peu déboussolé par ce que vous renvoyez d'eux-mêmes qui sonne terriblement faux au point d'être évident pour toute oreille...

 

Echapper à la stérilisation du cœur et de l'esprit et à l'anesthésie généralisée par le factice conceptualisé des situations et des modèles imposés demande bien du courage, de la lucidité, du réalisme et de la volonté...

 

La solitude est bien souvent le monnaie de retour et c'est petite monnaie que cette monnaie qui vous perce les poches et vous plombe les rêves, les projets et les songes...

 

Dans un monde ordonné, commandé par les peurs, les doutes, les appréhensions et les craintes, il suffit de peu pour accroître le pesant et l'efficacité d'une forme de tétanisation sociétale...

Aussi ne soyez pas étonnés par ceux qui se détournent de vous en venant à votre rencontre ou en croisant votre chemin...

 

Vous êtes lors une sorte de vérité en marche, plus exactement une parcelle de vérité issue d'une Vérité que personne ne saurait appréhender et encore moins définir....

 

Vous êtes lors manifestement porteur d'un « Accord » lequel exprime des notions d'équilibre et d'harmonie tant avec vous-mêmes qu'avec tout ce qui vous entoure, visible ou non...

 

Etre « accordé », c'est « sonner juste », c'est être en tant que représentant de l'humanité, à sa très juste place parmi l'ensemble du monde créé et en perpétuelle évolution... C'est être acteur, artisan du « mieux vivant » et non plus prédateur de celui-ci...

 

S'extraire du moule du conditionnement institutionnalisé, refuser la « pensée unique », la soumission docile à toute forme d'autorité, c'est entrer en rébellion et en résilience contre tout ce qui concoure

à la domination d'un groupe humain sur un autre et à son asservissement résultant d'un ensemble de manipulations orchestré par l'ensemencement et la diffusion de ce qui fait « peur » !...

 

Est libre, seront enfin libres ceux et celles qui « n'auront plus peur » et qui auront retrouver le désir et la volonté d'être pleinement Vivant au sein même de la Vie en protégeant Celle-ci de toutes les graves atteintes qu'Elle subit...

 

................................................

 

 

Belle ILE JOUR 1 COTON 862.JPG

 

La vision « rimbaldienne » sur les êtres et le monde n'est pas la vision de tous et de toutes car tous et toutes ne sont pas nécessairement et naturellement « voyants et dérobeurs de feu », pas plus qu'ils ne conçoivent que « Je est un autre » ou encore que la « vérité » « c'est la mer allée avec le soleil. »...

 

Cela requière une vision poétique qui est loin d'être « commune » à l'ensemble d'une société mais qui relève de l'exception qui dote l'individu, la personne d'une dimension à la fois sacrée et magique qui lui permet de boire à même la coupe des dieux le breuvage préparé dans le chaudron mythique par les neuf servantes d'Avallon...

 

Toutes lèvres ne sauraient pouvoir se porter sur la corne à boire ciselée d'or et d'argent sans être initiées d'eau et de braise à cela faute de quoi un feu liquide se répand alors dans la gorge d'imposture et en consume la chair et le sang....

 

Les mots, les verbes, les conjugaisons, les sons, les paroles, les chants dont le cœur et l'esprit sont dignes de s'écouler et d'enflammer les hauts foyers de Vie, sont aptes à s'enrouler dans la spirale d'Amour et ne peuvent subir la morsure d'un feu destructeur ni la submersion et l'engloutissement...

 

Oser l'Eau, Oser le Feu, Oser l'accueil et l'écoute de l'Awen...

C'est là la Triade qui enfanta toutes les autres après avoir été gravée sur les sombres parois de la prime humanité en signes de Lumière...

 

Ainsi en est-il pour « l'élu », « l'appelé » qui s'est avancé au bord du précipice de ses peurs, de ses défiances, de ses renoncements, afin de trouver, de retrouver, dans le vide et sa béance appréhendé par le cœur et l'esprit animant celui-ci, l'Essence et la Substance même de son audacieuse plénitude...

 

 

Belle ile Pointe Poulain 2022 190.JPG

 

........................................................................



23/05/2022
0 Poster un commentaire