Les dits du corbeau noir

EQUINOXE D'AUTOMNE 2018 BRAN DU 06 09 SEPTEMBRE

 

 

divers 18 09 2017 015pm.jpg

 Photos Bran du

 

 

 

 

 

EQUINOXE D'AUTOMNE

Bran du      Sept 2018

 

 

 

Ce blog comporte de nombreux articles relatifs à chacun des huit barreaux de la roue de l'année celto-druidique...

 

Vous pouvez donc vous y référer afin de trouver les éléments de compréhension vous permettant de préparer au mieux chaque rituel, de vous imprégner en amont de son « esprit » et donc de le vivre, de « l'incarner » avec entendement, connaissance, joie et ferveur...

 

 

Nous sommes depuis Beltaine, début mai, entrés au sein de la Belle Saison ; nous avons au sein de celle-ci fêté la Lugnasad ; fête instaurée par Lug (Lugos en Gaule) en l'honneur de sa mère nourricière Tailtiu (une « déesse » personnifiant l'Irlande.)

(Une magnifique façon d'exprimer notre gratitude envers la Terre-Mère.)

 

Mais voici le déclin qui s'annonce et selon la règle bien comprise dite de l'alternance le soleil décroit et s'achemine vers Samain début novembre ; soit la fin du cycle annuel de la Roue de l'année.

 

 

En ce mois de septembre, (comme en celui de mars) le curseur entre ombre et lumière se tient au « mitan » ramenant à l'équilibre la juste répartition entre le royaume de la clarté et le domaine de l'obscurité...

 

 

C'est là, à cette occasion, le temps de méditer et de réfléchir sur ce qui constitue l'enseignement premier de toute sagesse digne de ce nom : la recherche permanente, l'instauration ou la restauration de tout équilibre, de toute harmonie, de toute concordance, résonance et cohérence soit tout ce qui concoure à l'accord réalisé au sein de l'Univers en son orchestre cosmique...

 

 

Lors, de la Vie, nous sommes les danseuses et les danseurs, ayant rythmes et musiques au cœur, nous devenons les acteurs, auteurs, artisans et artistes de nos chants et de nos danses comme de notre propre existence...

 

 

Nous devenons, par osmose et symbiose, en cet « entendement » suprême et joyeux co-partenaires de tout le « Vivant »...

 

 

Avec l'Anima, Le Principe et l'Essence même de la Vie nous entrons par désir et volonté, liberté et conscience, en « correspondance » et faisons résonance accordée avec les vibrations premières, (originelles), essentielles et élémentaires, émanées de ce que l'on ne peut et ne saurait nommer, mais qui constitue la Sève de l'Arbre de notre Vie...

 

 

C'est, en cette Essence, en cet Anima, en cette disposition d'Esprit et en relation avec le Principe, le sens même de toutes nos cérémonies...

 

 

 

27 09 Divers 2017 025pm.jpg

 

 

 

Qu dit arbre dit fruits ; l'automne est aussi ce temps consacré aux cueillettes, aux récoltes, aux moissons tardives, aux vendanges...

 

 

La Nature est lors très prodigue et dispense une abondance de bienfaits et de bienveillances afin de nourrir autant notre cœur, notre corps, nos pensées que notre esprit...

 

 

Il est temps pour nous aussi de réfléchir sur nos propres « récoltes » et ce, par rapport à ce que nous avons semé en nous et à travers nous de graines susceptibles d'ensemencer la vie !...

 

 

Temps également de sélectionner celles qui seront le plus à même de faire fructifier nos désirs et volontés d'une plus juste, d'une plus vraie, d'une plus « équitable », d'une plus belle et ardente, « Présence au Monde. »

 

 

Laissons lors « reposer » nos pensées, nos idées avant que de faire de nouveaux labours, avant que tout cela ne soit retourné par le soc de l'Amour...

 

 

 

 

 

Brocéliande aut 2014 492pm.jpg

 

 

 

De la roue de l'année :

 

La majorité des textes et documents authentiques dont nous disposons sur le festiaire celto-druidique font état, essentiellement » des fêtes qualifiées de « sacerdotales » impliquant l'ensemble de ceux « participant aux sacrifices » (druides, vates, bardes, voyantes et prophétesses...) et la communauté humaine qu'ils « animent » et « accompagnent »...

 

 

Ce sont : Samain début novembre (la plus « référencée ») ; Imbolc début février (fête moins « attestée que les autres » ; Beltaine début mai ; Lugnasad début août...

Deux fêtes pour la saison sombre et deux pour la claire...

(L'année celto-celtique étant divisée équitablement entre ces deux périodes.)

 

A ces quatre barreaux qui sont les temps forts et sacerdotaux du « sacrifice » s'ajoutent quatre autres barreaux d'une importance moindre semble-t-il : les deux équinoxes et les deux solstices.

 


Toutefois ceux-ci sont particulièrement bien attestés dans toute l'Europe païenne puis christianisée et ce à travers le folklore (la science des peuples) et la perdurance, (plus ou moins altérées ou récupérées et réorientées par l'Eglise) des Traditions au sein de ces communautés paysannes, pastorales et agricoles aux activités particulièrement « rythmées » par ces étapes et jalons « intermédiaires »...

 

 

Le corps sacerdotal tout entier se devaient d'être également présent et investit lors de ces manifestations...

 

 

 

 

 

divers 18 09 2017 013pm.jpg

 

 

 

Dans ce que nous savons du calendaire celto-druidique (via surtout le calendrier dit de Coligny dans la Nièvre et les études réalisées sur celui-ci), apparaît entre autres significations, l'idée d'une « récapitulation ».

 

Nous savons par ailleurs que ceux chargés du « sacrifice » cérémoniel se « préparait » à l'avance pour assumer le mieux possible leurs fonctions au sein des rites et cérémonies à venir...

 

 

Ne peut-on lors concevoir que, par exemple, les équinoxes et les solstices représentaient un jalon et une étape importante entre chaque fête dite « sacerdotale » majeure ?

 

 

Soit la nécessité de faire à la fois le « bilan » sur le chemin parcouru, d'en récapituler les phases, les événements et d'en tirer leçons et sagesse, mais aussi de se préparer, de corps et d'esprit, à incarner de son mieux les pensées et les actes propices au prochain rendez-vous avec les « temps forts » du festiaire à venir...

 

 

Ne pouvons-nous pas, dans cette hypothèse, nous préparer, nous aussi de cette même façon  et faire périodiquement constat de nos avancées et progressions, mais aussi de nos difficultés et des obstacles rencontrés en ce sens ?

 

 

Une bonne réflexion et méditation à tous et à toutes et bel équinoxe d'automne...

 

Bien fraternellement   Bran du

 

 

Couronne fleurs sept 2017 013pm.jpg



06/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 517 autres membres