Les dits du corbeau noir

Eloge du féminin 08 02 2015 Bran du

 

Eloge du féminin              Bran du                            08 02 2015

 

archives photosVerbatim bran du 7507.jpg

Photos Bran du

 

Il est des rêves qui recouvrent, d'autres qui dénudent...

Parfois tes yeux se portent, en miroir, sur le coffre aux mémoires vives et revisitent le grenier aux images...

 

Tu en extraits quelques unes, souvent les mêmes, et les animes de nouveau, glissant sur chacune comme une douce et chaude pluie d'été sur une peau blanchie par l'absence, sur un corps déserté des rayons bleus de l'amour...

 

 archives photosVerbatim bran du 7561pm.jpg

 

 

Tu es femme, femme soleil et femme lune, receleuse d'étoiles, collectionneuse d'arcs-en-ciel, détentrice de mythes et de légendes, dépositaire de la première berceuse enveloppant de tendresse le berceau du monde...

 

Tu es rosée déposée sur les pétales du jour, sur les feuilles de l'aurore...

Tu es le chant jaillit des becs d'or hissés au sommet de l'aube...

Le crépuscule lui-même s'endort sur ta poitrine...

 

Femme et plus que femme donc...

 

Femme de croissance et non de réduction...

 

T'arrive-t-il de clamer, face au vent, face au large, face à tous les horizons : " - Je suis Femme ! Et voici mon prénom" ?...

 

As-tu songé à sceller ton alliance ?... A apposer, sur le parchemin du ciel, le sceau de tes oiseaux ?...

 

Femme ; femme de feu et d'eau, femme en confiance en laquelle se fiance

les flammes et les flots....

 

 archives photosVerbatim bran du 7684pm.jpg

 

 

Ta nudité te couvre de lumière, te nimbe de son halo...

 

Lors, s'enflamme la braise de vie sous la cendre des paupières...

 

Que te faut-il de plus ou qui ne serait moins ?

 

Ôte ces gants de peur qui t'emprisonnent les mains...

Nuits et matins s'en veulent danser en ton sein

aux bras de la jouissance...

 

Femme ; que ton prénom soit délivrance !...

 

Il est temps que, de l'amour, tu rompes le pain....Et qu'à ta table, la joie fasse partage d'abondance...

 

Offre, dans le ruissellement de tes sens, en l'onde qui jouit, ta source, ta fontaine, ton ru, ton lac, ton puits ; qu'en nous soient ta clarté, ta "transparence", le don, absolu et infini...

 

 archives photosVerbatim bran du 7675pm.jpg

 

 

Relègue toute crainte, toute fausse pudeur, toute réticence, dans les coulisses de l'indifférence...

 

Chante, clame, flambe, ruisselle, jouit, offre et danse...

 

Donne chair, donne cri, donne larme, donne flamme à la douce Présence,

En toi et par toi, sainte et bénie !....

 

Il t'appartient de bâtir le nid au sanctuaire de tes branches...

 

Il t'appartient aussi de prendre ciel, de prendre vol en harmonie...

 

Il n'est de vin, d'élixir, plus divin que ce rubis contenu dans le calice de tes hanches...

 

En toi, les saisons ont leur écrin et les couleurs leur marque blanche...

 

 archives photosVerbatim bran du 7545pm.jpg

 

 

En toi la vasque de marbre rose où se baigne le colibri de la joie...

 

En toi le jardin, le séjour d'églantines et de roses...

 

En toi tout ce qui ose être pleinement femme et tendrement humain...

 

Puisses-tu pénétrer l'inconnu, puisse l'inconnu te pénétrer et te remettre au monde du désir et de la volonté, te rendre plus nue que nu, en émotion, en vérité...

 

Tu es le fragment et tu es la somme...

Nul Dieu ne saurait, en toi, ne pas mordre la pomme...

 

Tu es l'Arbre de connaissance, la sève initiée....

 

Sans toi, à toi-même révélée, à toi-même restituée, il n'est d'avenir pour l'homme !

 

 

archives photosVerbatim bran du 7699pm.jpg



08/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres