Les dits du corbeau noir

DU RITUEL "APPRONFONDISSEMENT" BRAN DU 2020 31 12 JANV

 

 Druidisme divers 09 03 2018 029.JPG

 

 

 Offertoire   Réalisation et photo Bran du

 

 

 

 

DU RITUEL : Pourquoi ?

Bran du Le 31 01 2020

 

Un approfondissement sur quelques aspects :

 



Pourquoi sommes-nous ici assemblés en vue de participer à un rituel celto-druidique ?

 



Pour certains :

 

Dans un but de satisfaire une légitime curiosité, dans celui de faire connaissance avec une Tradition antique et païenne et avec ceux et celles qui ont opté dans leur existence pour ce cheminement spirituel, philosophique et culturel ou encore en étant poussé par le désir de découvrir ou de recouvrir une mémoire avec laquelle nous nous sentons en affinité plus ou moins identifiée, mais aussi pour se rendre compte par soi-même de la nature de cette Tradition, de l'Esprit et de l'Anima qui la fonde et l'inspire...



Pour d'autres :

 

Pour « incarner » véritablement, authentiquement, la dite Tradition, en étudier et en partager les valeurs, l'éthique, ses enseignements, sa sagesse, ses formes de pensée, ses dimensions sacrées, ses fondements et assises, ses axes et lignes de force, et enfin tout ce qu'elle procure de bien-être, de mieux-être, d'équilibre, d'harmonie, de cohérence, de stabilité, de « soins », de « Forces », d'Energies » et de Lumières », de sentiments de fraternité, d'appartenance communautaire, libre, volontaire, lucide, consciente et responsable...



Une démarche dite « spirituelle », issue des entendements conceptuels mis en œuvre, développés et pratiqués par des Femmes et des Hommes au temps de la société celtique, relève à la fois d'une dimension personnelle et d'une dimension communautaire laquelle renforce et nourrit la première en apportant la cohésion nécessaire au au sein de la communauté d'appartenance...

Sans « croyance », ni cultes, ni rites, ni célébrations....



La Spiritualité dans son expression, formulation, manifestation implique un « échange », une communication, une mise en contact, en relation entre un élément, un « ensemble » et l'objet et le sujet de l'existence même « spiritualité »...



La Spiritualité en son Principe, en son Essence, en son « Anima» englobe, induit, inspire, accompagne, soutient, crée et enfante et féconde toutes les « formes » issues de sa préséance et nées de ses « inductions » et mises en œuvre...



Ritualiser, c'est, me semble-t-il, être « conduit », « guidé » et « inspiré » en ses actes et pensées par ce qui émane de l'Esprit directeur en étant en parfaite écoute de Celui-ci et en adéquation avec Lui...



 

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 036.JPG

 

La Druidité au Féminin

 

 

 

Servir la Tradition, c'est participer à toute entreprise et initiative qui tend à limiter ou à faire disparaître toute emprise servile de l'homme sur lui-même, ses semblables et tous les autres règnes de la création...



C'est reconnecter un lien distendu, oublié, qui redonne une trame cohérente à l'Univers au niveau qui est le nôtre... C'est reconjuguer un Verbe (aimant, généreux, solidaire, créatif et novateur, souché et sourcé...) qui se devrait de conjuguer tous les autres verbes...

C'est reprendre un véritable souffle dans le respire extraordinaire, fabuleux, enchanteur et merveilleux du vivant... Un vivant qui n'a jamais autant fait l'objet de prédations de la part des hommes et qui se trouve gréver en partie dans son devenir même...



Il importe grandement qu'un lien, qu'une connexion, sous diverses formes, soit maintenu, renouvelé, rénové, entretenu « régulièrement » par des actes, des gestes, des symboles, des intentions clairement formulées, des contenus explicites, des vibrations harmonieuses et des énergies maîtrisées et équilibrées mobilisées à cet effet...



Il importe que des souffles, des sons, des chants, des musiques, des danses, des ondes, des flux soient les vecteurs de transmissions, d'échanges, d'offrandes, entre notre condition humaine et transitoire et le monde « divin » et « sacré » auxquels ils se rattachent par entendement et compréhension, désir et volonté, conscience et cohérence......



« Réactiver » pour cela ces « Centrales » plus que centenaires «d'émission, de réception et de transmission et retransmission que sont les « lieux » hautement « sacrés », mis en place par nos ancêtres païens dans une même volonté de « mise en rapport et en accord » entre les plans (terrestres et célestes, entre autres), une volonté faite de compréhensions et de foi ardente identique à nos propres conceptions et « animas »......



Nous avons charge et vocation spirituelle, philosophique, culturelle, cultuelle, métaphysique, « alchimique même », en tant que gardiens et gardiennes, servantes et serviteurs, passeurs et sourcières, d'une Tradition ancestrale, initiale, originelle, fondamentale, essentielle et élémentaire, de veiller avec vigilance et ténacité sur l'entretien des axes et lignes de forcé tissés depuis la nuit des temps entre un monde et un autre ou des autres, entre le domaine du visible et celui de l'invisible, entre une pensée rationnelle et une pensée « irrationnelle », entre l'endroit et l'envers de tout être et de toute chose, entre des polarités trop souvent opposées, mais non impossible à transcender positivement...



A une époque faite de dislocation, de rupture, de séparation, d'exclusion, de fissuration, de distanciation, d'antagonisme forcené, de divergence stérile, d'incohérence notoire... soit d'autant d'attitudes et de comportements qui entendent s'exonérer d'une dimension spirituelle centrale, médiatrice et sacrale et qui adulent et louangent une « matérialité » suprême inféodée à la toute puissance de l'Avoir, il est vital qu'une résilience spirituelle, philosophique, culturelle, cultuelle et sociale se mette pleinement au service de l'Etre !

 

 

Et cela fait partie intégrante des objectifs majeurs auquel notre Tradition nous invite à nous atteler !...

L'Etre lui aussi replacé, « au mitan du sein du cœur du Cercle !. »...



Nous mesurons trop peu ce que peut produire cette « Centrale d'Energie, de Forces et de Lumières » (une sorte de « vortex » en fait) qu'est un « Rituel » lorsqu'il réalise, sur tous les plans, sa symbiotique sacrale terrestre et céleste, horizontale et verticale, et son égrégore d'entendements, de visions, de perceptions, d'expressions communautaires...



Ceci devrait nous amener à repenser nos tenues cérémonielles et à élargir, étoffer, revisiter et renforcer les dits « entendements » !...

 

 

 

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 041.JPG


La Druidité au Masculin





31/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi