Les dits du corbeau noir

DU FEMININ DANS LA SOCIETE ET LA RELIGION CELTIQUE SUITE II DIVERS QUESTIONNEMENTS 2018 BRAN DU 01 10 OCTOBRE

 

 

Mona  Champ divers oct 2013 et divers 015pm.jpg
Photo Bran du

 

 

 

Suite II Colloque du 11 Novembre à paris :

Amorce et approches... Bran du 01 10 2018

 

La Femme dans la société et la religion celtiques :

Colloque du 11 novembre 2018

 

 

Les thèmes abordés :

Statut de la femme dans la société celtique...

La maîtresse du guerrier

La femme dans la chrétienté celtique

La fée Mélusine ; une survivance de la Grande Déesse celtique.

La justice celtique conjuguée au féminin...

La femme Celte dans la société et la religion celtiques...

 

 

Pour ce qui est des cinq premiers thèmes ressortant du domaine celtique, nous aurons à connaître et à débattre surtout d'un féminin et de sa place, fonction, rôle, au sein de la société, mais pas nécessairement de sa présence au sein des pratiques religieuses et de ce qui les fonde...

 

 

C'est donc sur la dernière présentation et le dernier débat que nous pouvons avoir quelques éclaircissements sur un sujet dont nous ne disposons que peu de « matériaux » il est vrai...

 

 

La notion de « Déesses Mères » si controversée aujourd'hui est sujette à de nombreuses discussions partiales et catégoriques ; elle est donc d'une certaine importance...

 

Il y a bien un panthéon celtique composé de quatre figures masculines majeures et d'une déesse "technicienne" en certains domaines d'activités, mais ont nous dit par ailleurs que cette "majorité masculine" n'a d'existence que du fait d'une Mère qui l'a enfantée...

 

 

Cette « Mère des dieux » présentées dans les récits sous des appellations diverses ne saurait être selon certains chercheurs la Grande Déesse celtique ? ! ( Ce serait une représentation divine « spécialisée » parmi bien d'autres ayant aussi des attributs spécifiques, mais sans préséance sur celles-ci ?!)...

 

 

Cela demandera des éclaircissements si possible argumentés afin de se faire une opinion plus précise au sein des interprétations contradictoires !....

 

..........

 

 

La « Terre » est-elle conçue comme une « Mère » dans le monde celtique qui évoque certes les Puissances de la Terre placées sous le haut patronage d'une divinité ?...

 

 

L'exemple de Tailtiu, la nourrice de Lug, est pertinent, celle-ci a défriché la Terre d'Irlande au point d'en mourir d'épuisement et Lug à instaurer la grande fête de Lugnasad en son honneur et ce, pour répondre aux derniers souhaits émis par sa nourrice demandant qu'on n'oublie pas son « sacrifice »...

 

 

 

Tailtiu personnifie l'Irlande même, la Terre d'Irlande, n'y a-t-il pas là un rapprochement et une analogie évidente entre une divinité et une terre toutes deux dispensatrices de vie, nourricières, maternelles et matricielles ?...

 

...............

 

 

Le néo-druidisme a élaboré une organisation communautaire impliquant des sacerdotes hommes et femmes ; ces dernières étant qualifiées de druidesses bien que nous n'ayons pas réellement de traces historiques voire mythologiques de l'existence de celles-ci sous cette dénomination !...

 

 

Des femmes qui sont chargées de prophétiser, de vaticiner, de s'adonner à la voyance, à la prédiction, à la lecture des destins, des devineresses et voyantes donc, existent bien comme telles ,mais faisaient telles partie intégrante des « spécialistes » chargés d'opérer les sacrifices lors des rituels et cérémonies religieuses ?

(En tant que vates par exemple ou femme poète ?)...

 

 

Ne constituaient-elles pas une « classe » à part en relation étroite cependant avec les sacerdotes masculins du fait que leurs fonctions avaient rapport sur divers points avec le sacré et le divin ?...

 

C'est là une autre interrogation non négligeable qui attend des éléments de réponse...

 

..................

 

 

Bien des auteurs et chercheurs ont fait état d'un statut plus particulier et plus avantageux de la Femme Celte comparée aux autres Femmes des sociétés antiques ( Grecques, Romaines voire Scandinaves etc...)

Il serait peu-être utile de rappeler ou de faire état de ce particularisme et sur quelles données avérées il repose et se justifie....

 

 

L'étude du passé est bien évidemment une base, un fondement, pour toutes recherches de connaissance du monde Celte et, pour ce qui nous occupe en ce colloque, sur la place alors octroyée au Féminin et ce à travers diverses figures Féminines représentatives de leur statut, rôle, attribut, dans les domaines trifonctionnelles de l'organisation sociétale...

 

......................

 

 

Une autre question s'impose je pense sur ce que la Femme contemporaine peut trouver dans ces « modèles » féminins qui soit susceptible de l'aider à assumer au mieux, de façon valorisante et gratifiante pour elle, une féminité contemporaine nourrie d'une spiritualité, d'une philosophie, d'une sagesse, d'un sens de la vie, d'une éthique et de valeurs co-participatives de son mieux-être et de celui des siens et de ses communautés d'appartenance (y compris la communauté de destin planétaire.)...

 

 

Quelle inspiration traditionnelle porteuse de forces, d'énergies et de lumières peut-elle retirer des connaissances exposées en ce colloque ?....

 

 

Quelques réponses le 11 novembre ?

 

 

Mona  Champ divers oct 2013 et divers 014pm.jpg



01/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 521 autres membres