Les dits du corbeau noir

DU CHAUDRON... 12 02 2015 Bran du réflexion et étude

Du CHAUDRON... Etude et réflexion... Bran du Février 2015

 

(A partir des travaux d'Hélène Bessolles "Willov Moon" sur les 3 Chaudrons et leurs applications thérapeutiques...)(Atelier à venir)

 

 

Toute notre "pensée celtisante" (philosophie et spiritualité conjointes) repose dans ce Chaudron, dans son Anima, dans son Principe, dans son Essence, dans ses polarités conjuguées en équilibre et harmonie d'où son surnom de Sagesse, de Connaissance, de Santé, de Renaissance, d'Initiation....

 

Sa "Nature" est à la fois matricielle, cosmique et universelle et il est la Nature toute entière visible et invisible et aussi le Tout exprimé par ses milliards de Fragments ; des Fragments ambassadeurs conscients ou non de ce Tout qui les anime s'ils en ont le libre désir et la ferme volonté...

 

Le Chaudron dit de Sagesse (sapience incluse soit une connaissance plus élevée que le "savoir") est le symbole même de l'harmonie réalisée et sans cesse à l'oeuvre pour se maintenir en tant que telle...

 

Il est ce Chaudron le Logis d'Anna car il fonctionne en terme d'analogie...

(Dans l'observance sensible et intelligente de causes et d'effet comparés et comparables)...

 

Il est dit "chaudron" du mouvement parce que, tout simplement, la Vie est mouvement et que nous sommes appelés à "adhérer" au "Mouvement de la Vie" !....(A en prendre son "Parti" !)...

 

Il est le "berceau", mais aussi "l'athanor" des gestations, mutations, transformations, germinations, évolutions, créations... qui amènent une "matière" à se spiritualiser et toute obscurité vers la lumière....

 

La mort même, en son sein, est appelée à contribuer, à collaborer, au processus de renaissance , c'est dire sa "puissance" !...

 

Que nous dit d'autre les textes évoquant les qualités et facultés de cet extraordinaire et fantastique Chaudron ?

 

De façon récapitulative ceci :

 

C'est le creuset de toute mise au monde et de toute existence...

 

Il associe les noces primordiales et fécondes de l'eau et du feu...

 

Il peut "tenir debout" et faire le plein de sens et d'essence, où être couché et renversé, mais il est toujours appelé à retrouver son équilibre...

 

La connaissance et la maîtrise acquises le remettent sur son trépied dans la verticalité et l'horizontalité adéquates...

 

Il repose sur trois Principes qui se renforcent en unité ou est soutenu par trois chaînes "principielles" à l'image du Triple Rayon Incréé soit le "Tribann"...

 

Il restitue à l'être son "Centre" et lui redonne dignité et noblesse...

 

Il enseigne et transmet la sagesse afin que celui ou celle qui l'a reçue et à qui elle a légitimement été octroyée la retransmette fidèlement à son tour enrichie de ses propres dons et apports...

 

C'est, en effet, une "fraîche nourriture pour l'âme"...

 

C'est l'acquisition progressive d'une maîtrise du langage (l'art de l'éloquence) impliquant une éthique rigoureuse dans le maniement d'une Parole qui remonte elle-même au Verbe de toute conjugaison divine et sacrée...

 

Il sait le poids des mots, leurs valeurs et importance et tout ce que cela implique de vérité en toute expression et formulation...

Et tout ce que cela engage ou perturbe ou parasite dans l'univers en terme de Vibration si il y a inadéquation entre la Pensée, les actes et ce qui est proféré de "vrai, de juste et de beau"...

 

L'équité est en lui et par lui "juste balance"...

 

Le sage apprentissage dispensé fait emploi de l'art comme instructeur, formateur et messager...

 

C'est un Chaudron d'Initiation qui nous instruit des commencements, de l'origine de tout être et de toute chose et qui nous apprend que "la mort n'est que le milieu d'une très longue vie !"...

 

Il dispense généreusement Force, Energie et Lumière à ceux et celles qui le servent en concordance et cohérence avec les flux et les ondes qui traversent leur corps, leur coeur et leur esprit...

 

Il est "patient" en ce sens "qu'il ne tape pas sur les bourgeons pour faire éclore les roses." (dixit Tagore le poète Indien)...

 

C'est un chaudron qui se veut de toutes les joies (humaines, corporelles, physiques, sensuelles...) mais aussi "spirituelles" ( et l'humour n'en est pas exclu !)...

 

Il instruit de l'art du "discernement" à savoir justement ce qui sonne vrai ou non et fournit les outils de l'entendement, de la convergence, de la cohérence et de la compréhension...

 

(D'où d'ailleurs l'appren-tissage de l'Accord qui fait de nous un "instrument de musique" capable d'entrer en harmonieuse résonance et consonance avec toutes la "musique des sphères")...

 

(Apprentis-sage des musiques de l'aube, de l'aurore, du crépuscule, du levant et du couchant, des pluies, vents, brouillards et marées et de celles des quatre saisons et de la Roue de l'Année...)

 

Il est le bon soutien, le bon conducteur, protecteur et accompagnateur, le nourricier, le dispensateur généreux de bienveillance et de bienfaisance...

 

Il donne forme à l'informe et fait jaillir le singulier du pluriel indifférencié...

Il est organisation et structure et ce, en souplesse, et non en rigidité...

 

Il est "Chaudron de Poésie" et de toute Science...

Par lui le "dit" proclame l'Essence de toute Vie...

 

Il est le "Chemin", le cheminement et celui ou celle qui chemine....

 

Il ne peut alimenter l'ignorance qui se refuse à "Con-naître"...

 

Il requière courage, force, volonté, ténacité, effort, étude, ouvrage, fidélité, exigence....

 

Il transcende toute dualité affrontée et explicite la douleur et la souffrance non en terme de fatalité, mais de nécessité pour sonder et apprendre peu à peu la guérison par le don d'amour...

 

Il est une émanation du divin donc des "Dieux" (terme entendu comme Forces, Energies et Lumières rappelons-le !)

 

Mais, ces "Dieux" procèdent eux-mêmes et n'ont de véritable "existence" que par la Déesse, la Mère, la Reine, qui leur octroie la souveraineté et la bonne régence du coeur et de l'esprit et ce, tant dans le royaume intérieur à tout être que dans les territoires collectifs et communautaires de celui-ci...

 

Il développe le don et les "dons" ou facultés et qualités ou potentialité d'être et non de paraître...

 

Il est l'Arbre de Vie qui nous entretient de nos véritables "racines" et de la Sève matricielle...

 

Il est ce qui fût est et sera de toute éternité...

 

Et nous sommes partie intégrante et aimante de Cela !...

 

...................................................................................................................

 

Notes additives : Dans certains textes, il est fait état de : satire mordante, d'un terrifiant flux de discours, d'une poésie effrayante... tout cela est difficile à comprendre hors contexte...

Cela revient à mesurer et maîtriser le poids de la Parole prononcée et celui de l'intention qui l'accompagne...

Si cela est à mauvais escient et en contradiction avec les valeurs censées être celles de celui qui professe des propos d'une mauvaise nature alors le "chaudron se brise" ; entendre par là que le satiriste injuste brise son propre coeur en l'intérieur de son être car ce coeur ne peut supporter, lui, le mensonge et l'iniquité...

 

Le Chaudron se renverse quand il y a "inversement des valeurs" fondant cette sagesse, il se remplit au fur et mesure qu'une conscience élargie s'accroît en amour, connaissance, maîtrise, équilibre, concorde, cohérence et harmonie...

Il se brise face au mensonge, à l'orgueil, à la cruauté....

 

...................................................................................................................



12/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 551 autres membres