Les dits du corbeau noir

Du chamanisme et du féminin (et extensions) Février 2015 Bran du

Comme toujours cette "approche" ne saurait être que fragmentaire et non exhaustive...

 

archives photosVerbatim bran du 4357pm.jpg

Photo Bran du

 

Chamanisme et fémini... Réflexion Bran du                  Février 2015

 

Pourquoi la "pratique" chamanique européenne actuelle est-elle constituée en très grande majorité par des femmes qui s'investissent de plus en plus en celle-ci ?

 

Sans doute, me semble-t-il, pour répondre à un légitime et fort besoin de restitution d'une fonction "sacrée" dont le masculin les a privées et exclues alors qu'elles en étaient à l'origine les gardiennes et les initiatrices...

 

Gardiennes des sources et des fontaines, des temples et sanctuaires, vestales auprès des hauts foyers de vie et d'espérance, dépositaires des visions intérieures dans les flammes et le trépied des mondes, prêtresses animant et concélébrant les plus hauts mystères, inspiratrices des rois, des héros et des bardes, détentrices d'une souveraineté octroyée à bon escient ; Dames honorées, servies et chantées ; libres femmes dans le vent des siècles et des hommes...

 

Processus légitime donc de "réappropriation" après des générations d'emprises masculines et d'asservissement à une "virilité" dominatrice...

 

Comment une société dite humaine peut-elle prétendre à l'équilibre et à l'harmonie quand il existe tant de désaccords et de discordance entre le féminin et le masculin, les excès de l'un engendrant inévitablement les excès de l'autre et ce continuellement...

 

Il est important que des femmes se retrouvent entre elles pour parler de leur état, de leur situation et de leur place, de leur difficulté et de leur espérance au sein d'une société en grande partie, hélas, maintenue encore sous la coupe des "mâles" avec, certes, des efforts en terme dit "d'égalité" ; mais une progression encore bien lente et entourée de fortes réticences...

 

archives photosVerbatim bran du 4467pm.jpg

Le changement de paradigme sociétal attendu par les consciences qui s'éveillent et se confortent ne pourra pas se réaliser sans un "rééquilibrage" des polarités humaines ; reconsidérant les polarités en présence non plus en terme d'opposition et d'antagonisme stériles et destructeurs, mais en terme de coopération et de conjugaison, de complémentarité et de reconnexion, heureuses et fécondes...

 

Là demeure l'une des bases et l'un des fondements d'une sortie du chaos matériel et mercantile dans lequel nous nous enfonçons de façon presque "suicidaire"....

 

Saine, légitime et o combien souhaitable que cette démarche du féminin réinvestissant le domaine et le royaume du sacre et ses territoires de beauté, de justice, d'équité, de vérité, d'authenticité, de cohérence...

 

Mais, l'excès générant l'excès, demeure l'état d'esprit, la conscience et la connaissance que l'on a ou non des fonctions que l'on entend assumer en recouvrant cette identité sacrée des plus "remarquables" quand elle sonne "juste" dans le concert du vivant et au sein de la "musique des sphères" !

 

Le "féminisme" en voulant, avec une intention préalable louable et généreuse, restituer, à la femme, sa juste place dans la société humaine a eu tendance, pour s'affirmer, à opérer une forme de mimétisme des attributs "virils" du masculin ne pouvant aboutir qu'à un autre excès en sens inverse et à des caricatures malheureuses de la féminité en action...

 

Mais avaient-elles le choix d'une meilleure pondération et d'un plus juste "milieu" en une époque où la chape masculine pesait d'un si grand poids ?

 archives photosVerbatim bran du 4434pm.jpg

Il en en fallu du "courage" et de "l'obstination" pour réclamer, à travers luttes et combats, une naturelle considération et faire cesser l'emprise dévalorisante porteuse de soumissions et d'asservissements éhontés....

 

Pour revenir au "chamanisme" mais aussi aux praticiennes de la Wicca...

 

L'Arbre du "chamanisme" comme celui de la Wicca sont des plus attrayants et sa sève fait battre le tambour du coeur féminin reconnecté à son Essence, à sa Matrice, à ses Origines mêmes...

Et cela, certes est heureux...

Mais, car il y a un mais...

 

Cela implique une conscience d'accompagnement, des capacités de discernement, des valeurs d'humilité, d'exigences de sincérité et d'authenticité, une réelle capacité à assumer une responsabilité des plus hautes au sein d'une liberté soucieuse de ses limites et de ses faiblesses....

 archives photosVerbatim bran du 4387pm.jpg

 

Cela demande de ne pas reproduire en ces contextes de quête et de cheminement sincères des modèles de soumission favorisés par des besoins sexuels et ou affectifs ambigües et non maîtrisés ni contrôlés, scandaleusement exploités par des personnages manipulateurs, aux influences nocives et destructrices, qui s'emparent de ce besoin légitime pour en détourner l'élan afin d'assouvir leur égo, leurs pathologies de la possession et de la domination, et assouvir leur appétit sexuel au détriment de la personne humaine et du respect qui l'entoure !...

 

L'attirance légitime vers des écoles, collèges ou enseignements qui transmettent ces Traditions doit se doubler d'une vigilance en ce qui concerne ceux ou celles qui animent ces sphères d'apprentissages...

 

Pensée, gestes et actes sont-ils ou non en contradiction, en adéquation, en concordance, avec la sagesse, l'équilibre ou l'harmonie dont ils ou elles sont censés être les fidèles et exemplaires dépositaires ?...

 

La tentation est grande et grandement facilité de s'auto-proclamer l'héritier ou l'héritière de ce corpus de sagesses et de reconduire sous notre "autorité" les travers dont nous avons nous-mêmes soufferts en les infligeant, à notre tour, à ceux et celles qui nous ont fait confiance...

 

 

Ainsi est la nature humaine capable du meilleur comme du pire et reconduisant, de siècle en siècle, de génération en génération, les maux et fléaux qui affligent l'humanité et mènent l'âme à sa ruine, reléguant la conscience, tant individuelle que collective, dans les oubliettes d'un individualisme forcené et ravageur...

 

archives photosVerbatim bran du 4368pm.jpg

Notre Tradition a toujours "proposé" au féminin de tenir sa juste place dans le Cercle de l'existence et de l'espérance ; hommes et femmes sont les Enfants du Cercle, à parité égale et complémentaire, pour en co-animer l'évolution...

 

Nous concélébrons à chaque Beltaine (début mai) l'heureux mariage

entre des polarités non plus duelles et opposées, mais unies "symbiotiquement" aux règnes et aux éléments, au divin et au sacré, pour faire de ces noces une louange extrême à la vie et à ce qui l'insuffle en Tant qu'Anima, que Principe, qu'Essence Incréés....

 

C'est en cela le plus bel et authentique exemple d'une conciliation voire d'une réconciliation qui met en osmose toute la Création en l'associant à son Oeuvre dans la ferveur, la joie, la sincérité et l'entendement ultime face à ce qui fût, est et sera, éternellement.

 archives photosVerbatim bran du 4386.JPG

.......................................................................................................................

 

Pour ajouter à la réflexion :

 

Est-il judicieux et approprié de ritualiser entre femmes en invitant les hommes à être spectateurs passifs et quelque peu voyeurs de la cérémonie ?

La question se pose quand elle entraîne, par réactivité et besoin, en retour, "d'affirmation spécifique", le désir, chez certains invités, de constituer eux aussi un rituel "masculin" en sens inverse !

(Comme entendu et vu dernièrement !)...

 

Est-ce à cela que doivent aboutir de telles initiatives renforçant la disparité et tenant hommes et femmes dans une situation inégalitaire et distancée de présence et de participation ?

 

Femmes entre elles, Oui, naturellement, mais pourquoi pas hommes et femmes ensembles et se complétant ?....

 

........................................................................................................................

 

archives photosVerbatim bran du 4355pm.jpg

Le Chamanisme comme la Wicca, mais aussi le Druidisme, opèrent une forte aimantation et celle-ci est en effet non négligeable au sein des démarches et quêtes spirituelles qui se développent au sein du féminin...

 

Aimantation est en effet le terme adéquat puisqu'il recèle le mot "aimant" lequel est une ambassade des manifestations de l'Energie, de la Force et de la Lumière d'Amour...

 

Et qu'est-ce que l'Amour si ce n'est la plus haute et la plus élevée comme la plus profonde de toute la magie opérative et efficiente, celle qui oeuvre en vérité à toutes les Transformations, Mutations et Evolutions les plus fondamentales et essentielles ?

 

Mais, que l'on ne se trompe pas en cet engouement qui draine le féminin (le masculin de même) vers ces Traditions ancestrales dépositaires d'équilibre et d'harmonie mis au service du juste, du vrai et du beau, il n'y a pas d'autres "magies" à trouver et à chérir, en ces Traditions que celle de l'Amour, toutes les autres formes sont synonymes de pouvoir, de puissance, usurpés et détournés de leur destination et vocation initiales...

 

Que venons nous réellement et sincèrement chercher en ces milieux ésotériques et initiatiques ? Sont-ce les attributs factices d'un pouvoir "matériel", illusoire, orgueilleux et mensonger où l'humilité de servir, dans la joie, l'offrande et le don, plus grand et plus immense que soi ?...

 archives photosVerbatim bran du 4378pm.jpg

 

Si cela doit constituer un "miroir au hirondelles" la démarche sera "sans retour"...

Si c'est pour décrocher des titres, des fonctions, à la gloire du paraître et de l'avoir, ne soyons pas étonné alors que cela finisse dans les marais et les marécages du périple humain soumis à ses propres aveuglements et éblouissements !...

 

Que voulons-nous servir réellement : l'Etre ou le Paraître ?...

 

Voulons-nous continuer d'asservir le vivant, de cautionner et de valider de qui l'étouffe et l'asphyxie où voulons-nous être les acteurs sincères et engagés d'un nouveau rapport à soi, à l'autre, aux autres, à tous les autres et à l'univers absolu et infini ?

 

A chacun et à chacune de faire choix, libre, lucide, conscient et responsable...

 

Sans oublier que toute initiation véritable, portée par une Parole qui s'engage devant toute la Création et ce qui l'anime, engage, au delà même de la vie, celui ou celle qui les prononce par rapport aux vibrations émises, accordées ou non accordées, à la musique des sphères (avec les conséquences de causes à effet que cela implique "traditionnellement" !)...

 

A l'homme et à la femme, accordés de corps, de coeur et d'esprit, d'oeuver de concert au sein de la symphonie de l'univers !...

 

archives photosVerbatim bran du 4360pm.jpg

......................................................................................................................



05/02/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres