Les dits du corbeau noir

druidité ce qu'ils en disent VI G BERTIN et P VERDIER Sept 2013

Druidité : ce qu'ils en disent : VI compilation Bran du sept 2013

 

Le druidisme histoire et spiritualité...(extraits) par Paul VERDIER

diplomé es lettres et spécialiste des mythes Celtes et Georges BERTIN Etno-Antrhopologue... Ce sont deux érudits » qui examinent ici l'Histoire du druidisme d'hier et d'aujourd'hui et ce sous une forme sociologique qui emprunte pour partie aux obervations contenues dans l'ouvrage « Le Temps des Tribus » de Michel MAFFESOLI

 

« … Entre le multiple et l'un, le mythe du druide, dont nous constatons la prodigieuse vitalité, nous ramène sans doute au désordre stellaire apparent qui fut à son point de départ (Ordre et Chaos)

(Et nous avons comme le disait Nietzsche à juste titre en nous encore bien du chaos mais une saine confrontation avec lui et une audacieuse pénétration en ses obscurités ne peuvent que nous donner rendez-vous avec la Lumière ! NDR)

 

Il y a une prolifération (et parfois quelques nébuleuses) des groupes druidiques qui s'accompagnent d'une nouvelle émergence des valeurs spirituelles de la religion des Celtes qu'elle soit diffuse ou pratiquée dans les sociétés néo-druidiques contemporaines.

Nos contemporains désirent retrouver les rites et les symboles d'une religion, qui tant soit peu, fait partie de nous, de notre « être ensemble ».

 

La Tradition religieuse des Druides, les Trés-savants, nous est parvenue à travers de nombreux avatars (dont la légende arthurienne) …/... Elle est, il faut l'admettre, et c'est sans doute le signe le plus éclatant de sa vitalité, lieu d'invention permanente au triple plan du sacré, du social et du culturel...

Elle ne cesse en effet d'interroger les rapports d'interaction constante que véhiculent notre société entre imaginaire et réalité...

 

La Tradition, est c'est heureux, se transforme dans des rythmes jamais identiques, elle ne peut trouver cette visibilité que dans des systèmes symboliques à portée universelle.

Les mythes celtes, soubassement de la religion des Druides, appartiennent au logo socioculturel et expriment l'état de la société à un moment donné ; dans leur actualisation, ils parlent à chaque société d'elle-même. Ils participent de la construction du social...

 

Le mythe des Druides est pour nous plus réel et plus efficace que leur réalité historique mais, il importe d'abord de connaître celle-ci pour apprécier cela.

 

/....

 

La référence druidique fournit incontestablement un mythe fondateur à des communautés où se concentre l'énergie vitale dans de nouveaux types de relations.

 

Ces vastes réseaux, inscrits dans la réalité sociale et culturelle du vingtième siècle finissant ( livre écrit en 1990 NDR) fournissent une prodigieuse vitalité aux mythes Celtes revisités...

S'inscrit de même, en cela et par cela, la certitude du retour de choses à leur place attendue dans l'ordre cosmique et astronomiques...

 

La « tribu celtique » post moderne est polymorphe... (Certains y voient déjà la religion du IIIiè millénaire!)...

Imagination poétique et religieuse sont ici liées... Et il s'agit toujours de trouver un ordre dans l'univers...

 

Le druidisme est d'abord posé comme une spiritualité naturelle de plein vent et de plein bois. Les Druides des Lumières ont cependant l'ambition comme en témoignent certaines préoccupations sociales ( la création de la notion de mutualité) des groupes druidiques, de l'être aussi dans le monde des hommes, de participer au progrès de l'humanité...

 

Le néo-druidisme dans son identification fusionnelle et symbolique est dans le cadre de ses rapports à la mémoire vivante de ses territoires, la partie ésotérique d'une nouvelle religion populaire; les fêtes, les assemblées, les gros festivals celtiques, en leur volonté communielle, sont la partie exotérique. Les uns et les autres tissent les liens néo-tribaux de la grande tribu des fils de la Déesse DANA...

 

Les différents « druidismes » s'incarnent de nos jours dans une multiplicité de loci (lieux) secrétant leurs valeurs propres et font fonction de ciment pour ceux qui font et appartiennent à ces valeurs.

La rationalité post moderne cultive la proximité ; elle s'organise autour de personnes ou d'actions qui à la fois forment lien et laissent libres dans le mouvement à la fois centripète et centrifuge, spiralique...

Le druidisme est doué d'une véritable autonomie... »



06/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres