Les dits du corbeau noir

Druidisme : ce qu'ils en disent Philipp Carr-GOmm oct 2014

L'histoire du druidisme moderne par Philipp Cargom (extrait) Source internet... et OBOD

 

"Le renouveau d'intérêt actuel dans le druidisme dépend autant de son passé que sur son histoire plus récente...

 

Le druidisme actuel, moderne, tel qu'il est pratiqué de nos jours par la plupart des druides d'aujourd'hui a émergé de deux actes de rébellion pendant les années 60.

 

Des deux côtes de l'Atlantique une "révolution" à lieu mettant en avant le druidisme :

 

En 1963 sur le campus de Carleton Collège aux Etats-Unis un groupe appelé The Reformed Druides de l'Amérique du Nord a été formé au départ comme une protestation humoristique (une farce) contre la messe obligatoire le dimanche et le refus d'y participer en tant que druide païen...

 

En 1964 Ross Nicols dissident du Druid Order fonde dans un esprit rebelle son propre groupe : l'Ordre des Bardes, Ovates et Druides. (OBOD)...

(Nota : Il y aurait peut-être, à l'origine de cette scission, une contestation recevable du fait d'une élection tronquée pour la succession au sein du Druid Order.)

 

Bien que RDNA et OBOD aient été au début un petit groupe, ils ont exercé une forte influence sur les années à venir qui ont abouti au druidisme enfin émergents dans les dernières décennies du XXè siècle comme une alternative aux voies spirituelles les plus connues et établies....

 

Pendant les cents années qui ont précédé cela presque toutes les activités druidiques ont été le fait de l'activité culturelle des Gallois et celle de quelques fraternités druidiques anglaises mais le cheminement spirituel druidique établi dans son propre droit n'était pas encore reconnu et pratiqué comme tel...

 

A l'aube du XXè siècle Georges Watson MacGrégor Reid à commencé à promouvoir le druidisme comme un chemin spirituel qui pourrait unir les adeptes de plusieurs religions...

Il fonda un groupe appelé Universal Bond qui se voulait un véhicule pour les nombreuses idées exprimées par d'autres groupes tels que la Société Théosophique et l'Ordre de la Golden Dawn dans le siècle précédent...

 

Le groupe a organisé des cérémonies à Stonehenge et fait campagne pour la justice sociale ainsi que pour la promotion d'une Eglise Universaliste...

 

Dans les années 40-45 l'Ancien Druid Order a attiré à lui deux personnes qui allaient dynamiser le monde païen moderne : Gerald Gardner et Ross Nichols...

Gardner est devenu la figure emblématique et promotionnelle de la Wicca (Sorcellerie païenne) alors que Nichols à développé le druidisme en concentrant ses préoccupations sur la Tradition celtique et la mythologie...

 

Un livre a inspiré à l'époque ces deux personnages, c'est celui de Robert Graves "la Déesse Blanche"...

L'auteur affirmait avoir découvert un alphabet druidique des arbres et un calendrier correspondant....

 

A la suite de quoi Gardner (décédé en 1964) et Nichols adoptèrent un cycle de huit fêtes au sein de leurs rituels annuels (ou roue de l'année)...

Pratique rituélique qui a essaimé dans bien des groupes modernes...

 

Nichols "ancien du Druid order" à décidé de travailler le druidisme d'une manière différente en formant son propre ordre qui a depuis grandi au point de devenir le plus grand groupe druidique au monde...

Sa volonté a été de faire de ce groupe un désir sérieux pour approfondir le druidisme comme pratique spirituelle...

 

En ce qui concerne les Druides Nord Américains ce qui à l'origine se trouva être une "farce de protestation" par rapport à l'Eglise Chrétienne se transforma en un véritable ordre druidique avec des étudiants se penchant sérieusement sur le druidisme, ses origines, sa pensée, ses rituels etc...

et pratiquant les rites en correspondance et adéquation...

 

Les écrits et activités de la RDNA ont inspiré la création du plus grand groupe druidique aux Etats-Unis aujourd'hui : l'ADF à partir duquel d'autres nombreux groupes ont vu le jour...

 

En 1969 le druidisme a commencé à figurer dans la contre-culture en plein essor...

John Michell publie lors "Vue sur Atlantis" pour contrebalancer l'intérêt de ses contemporains attirés par les religions et philosophies orientales.

Il restitue la part de mémoire occidentale qui faisait défaut et présente un patrimoine axé sur l'Europe ancienne...

Même si l'ouvrage n'était pas directement axé sur le druidisme, il a élargi la vision de ceux et celles qui était en quête de sens et de racines....

 

Il a mis l'accent sur un autre puissant héritage spirituel (qui faisait pendant à l'hindouisme particulièrement en vogue) qui était de nature à répondre à leurs besoins dans ce domaine... (Qui plus est relevant d'une même souche indo-européenne !)...

 

Mais malgrès les travaux de Michell et la popularité de ses ouvrages   ( restituant le patrimoine mystérieux et énigmatique constitué des sites sacrés d'Angleterre et d'Irlande, des lignes (ou laies) d'énergies sillonnant

ces contrées mais surtout relevant le patrimoine pré-chrétien) la pratique du druidisme comme chemin spirituel était encore limité à une poignée de personnes dont ceux de l'Ordre fondé par G W McG Reid et Ross Nichols...

 

Il a fallu attendre les années 1980 pour que cette poignée ait commencé à croître pour aboutir aux milliers de Druide d'aujourd'hui...

 

La popularité augmentant pour d'autres approches telles que la guérison et le besoin de spiritualité ( approches vaguement appelées "New Age"), deux autres auteurs prolifiques : Caitlin et John Mattews, ont dans les années 1980, popularisé le "trésor de sagesse spirituelle" contenu dans le druidisme et les vieux manuscrits irlandais et gallois qui en faisaient état...

Cela produisit une vague de soif de spiritualité celtique....

 

De nombreux auteurs poursuivirent cette oeuvre de popularisation en traitant de nombreux sujets liés au druidisme et au celtisme tant en Angleterre qu'aux Etats-Unis....

 

Le moment était venu en ces années 1980 pour donner sa vraie croissance à la popularité en faveur du druidisme...

 

Le "New Age" battait son plein et l'Eglise et les religions monothéistes en général étaient vues plus comme un partie du problème existentiel que comme une partie de solutions pour remédier aux maux de la planète...

La prise de conscience par rapport à l'Ecologie prenait aussi une grande importance...

 

Même si le druidisme n'avait pas de pratiquants qui avaient directement hérités de la Tradition de leurs ancêtres dans une lignée et filiation ininterrompues, même si cette Tradition n'avait pu continuer à être enseignée et transmise au sein de clans ou de tribus, le druidisme représentait encore beaucoup de son héritage spirituel et magique antérieur au monde Chrétien très indigène par rapport à l'Ouest de l'Europe.... (G.B., Irlance, Ecosse...)

 

En 1984 Isaac Bonewits fonde aux Etats-Unis un groupe druidique :   Ar nDraoicht Fein (Our Own Druidisme) et demande à Philipp Carr-Gomm de réaliser des cours d'enseignements du druidisme...

 

Bonewitts à été membre en tant qu'étudiant de la RDNA. Il combine ses propres idées avec celles de son ancien ordre druidique pour proposer un druidisme nettement plus "religieux" avec une théologie polythéiste mettant l'accent sur l'importance des études et le développement de la liturgie...

 

Philip Carr-Gomm avait étudié avec Ross Nichols avant de prendre en 1988 la succession de l'OBOD.

Il a fait des études et a été formé en psychothérapie et psychologie...

L'enseignement qui a été mis à disposition comporte également des travaux de Ross Nichols et de John et Caitlin Matthews en plus de ceux de Philipp Carr-Gomm...

L'OBOD a publié ces cours... (Plutôt que de présenter le druidisme comme une "religion", le cours offert voyage au sein d'exploration psychologique et spirituelle inspirée par le druidisme et basée sur la philosophie des idées qui lui sont associées...)

 

Il semble bien que ces cours soient justifiés et validés pour répondre aux besoins de quelques six mille personnes dans le monde qui en ont fait usage...

Au travail de l'OBOD s'est conjoint celui des groupes américains... Cequi fait que le druidisme n'a jamais été aussi populaire dans le monde aujourd'hui...

 

Sa renaissance était fonction jusqu'alors du lointain passé, mais elle s'appuie et peut s'appuyer aussi, aujourd'hui, de plus de deux cent années d'études, de travaux, d'analyses, d'érudition, de pratiques, d'adaptations et actualisations, d'expérimentations et de novations....

 

....................................................................

 

Nota : Cette "étude" concerne essentiellement le druidisme en Grande Bretagne et en partie aux Etats-Unis, mais elle exclue le druidisme armoricain et gaulois et la branche "mutuelle" du druidisme de Henri Hurle... C'est une vue partielle qui contribue largement à la compréhension de la mouvance druidique au cours des générations mais elle ne saurait être exhaustive et complète vue seulement à travers un prisme anglo-saxon...

BD....



24/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres