Les dits du corbeau noir

DOSSIER GILETS JAUNES (SUITE) LE REGARD D'UN DRUIDE 2020 BRAN DU 11 03 MARS

 

 Terre de Partage 19 08 2018 120pm.jpg

 

Rencontres en aout 2019 chez Alexis en Brocéliande organisées par l'association "Terre de Partage"...

 

 

 

 

 

Notes et réflexions à propos des « Gilets Jaunes » (Suite)

Bran du Mars 2020

 

Sources :Wikipédia, articles de journaux, vidéos diverses sur internet, reportages...

 

 

Le regard et les analyses d'un druide contemporain sur cet événement historique totalement inédit...

 

 

 

"Il y a plus de choses dans les hommes à admirer qu'à mépriser." Albert Camus...

 

 

Un mouvement social : qu'est-ce ? :

 

Un mouvement social est un mécontentement mobilisant des ressources pour parvenir à des fins qui éventuellement incluent son institutionnalisation...

ou

Un mouvement social à la signification la plus élevée d'une action contestataire mettant en cause face à un adversaire social les orientations générales de la vie collective et présentant deux phases :

L'une tendue vers le projet

l'autre défensive...

 

…///...

 

L'origine de la révolte...

 

2018

 

Une augmentation du prix du carburant (augmentation des taxes)...

Ceci s'ajoutant à une fiscalité à pression récurrente qui impacte surtout les classes dites « moyennes » et les plus défavorisées...(Davantage la campagne, le monde rural que le monde urbain mieux doté en transports publics.) A ceci s'ajoute une limitation de vitesse à 80 Km/h incomprise et apparaissant injustifiée...

 

Un gouvernement qui semble bien « déconnecté » par rapport à la réalité sociale.... et qui use d'attitudes ressenties comme étant vexatoires, condescendantes, dénigrantes et méprisantes...

 

« La France qui roule au diesel et fume des clopes n'est pas celle que nous voulons en France pour le XXI siècle. »

 

La « grogne » s'amplifie, le vase déborde...

 

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 089.JPG

 

 

Le substrat et le déroulé :

 

Dès le début 2018 : Un groupe associatif intitulé « groupe colère » accroît son audience via Facebook qui favorise la communication et la circulation d'informations entre les « révoltés »...

 

Des groupes d'extrême-droite attaquent régulièrement le gouvernement et conteste le pouvoir en place...

 

L'extrême-gauche infiltre le mouvement...

 

Les syndicats se tiennent à l'écart...

 

Le 18 10 2018 sur les réseaux sociaux Jacline Mouraud interpelle directement le Président de la République et recueille une audience considérable (6 millions de vues en quelques jours!)...

Elle est suivie par d'autres futurs « leaders » en différentes régions de France... Des leaders sans appartenance à un parti ou à un syndicat et refusant d'être inféodés à ceux-ci...


Le 17 Novembre 2018  : Première manifestation dans la rue en différentes villes de France...

 

 

Le mouvement se veut porteur « d'une grande visibilité » d'où l'emploi symbolique du « Gilet jaune » ; vêtement dit de « grande visibilité »... La France des « invisibles » se donne à voir !...

 

Mises en place progressive et périodique de barrages (filtrage ou blocage), occupation des ronds-points....

 

Manifestations régulière tous les samedis....

(Si nombre de Gilets Jaunes ne sont pas d'accord entre eux, ils valident tous cette manifestation hebdomadaire du samedi.)

 

Des « casseurs » et des groupes « extrêmes » infiltrent les manifestations et se servent de celles-ci pour leur prompte compte en se livrant à la violence... (Ceci nuisant fortement à l'image du mouvement lui-même vis-à-vis de l'opinion publique.)

 

L'action policière et ses excès sont réprouvés par de nombreux observateurs y compris des pays étrangers et des grandes institutions...

 

Les revendications liées à l'origine à l'augmentation du carburant s'orientent vers des dimensions politiques et sociales...

Le contestataire « basique » se transforme peu à peu en « conscience citoyenne.»

 

Après des mois d'autisme et de surdité le gouvernement met en place une consultation nationale via des débats organisés et prend des mesures dites économiques et sociales d'urgence vis-à-vis de la classe moyenne et populaire... mais sans grands résultats...

 

Une liste de plus d'une quarantaine de « revendications » (non exhaustive) est publiée... Parmi celles-ci :

 

La mise en place du R.I.C (Référendum d'Initiatives Citoyenne.)...

 

…..////....

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 119pm.jpg

 

Ce qui intervient grandement dans la génération volontaires des malaises :

 

Le « Capital », la « Finance », les Banques, le Crédit, la Monnaie, les Gouvernements et Etats inféodés aux banques qui ont confisqué le droit à ceux-ci de disposer de leur propre monnayage, l'écart outrancier qui ne cesse de grandir entre les « riches » et les « pauvres », les différences de traitements en terme de justice, les scandales à répétition, le dénie et le mépris des « décideurs »...

 

Quelques éléments parmi les revendications :

 

Fiscalité / Retraite / Pouvoir d'achat / Refonte de la vie institutionnelle / Europe / Service publique / Aspects écologique/climat / Dissolution de l'assemblée / Destitution du Président...

 

 

La Révolution française est née à partir d'émeutes préalables liées aux problèmes générés par la fiscalité (comme la révolte des Bonnets Rouges par exemple.)

A force de pressuriser le peuple, il se révolte...

 

Pour désamorcer les mines posées par le gouvernement lui-même, il a été instauré une assemblée de citoyens réfléchissant sur ce qui fait « débat » au sein de notre société « moribonde » et très « inégalitaire »...

 

Les « révolutionnaires » avaient instauré eux les cahiers dits de doléances lesquels ont en effet permis de prendre le pouls des insatisfactions populaires et d'apporter quelques améliorations ici ou là sur le sort d'une partie importante de la population......

(Tout en « ménageant » certains privilèges!!!)...

 

Ce qu'il ressort majoritairement de ces doléances : « l'Etat nous étrangle et nous égorge ! »...

 

Bien des journalistes indépendants et des « participants » à ces rencontres ont montré combien ont pouvait émettre de doutes sur cette initiative gouvernementale en ce qui concerne ses directives, sa conduite, son instruction et le suivi opératif des éléments remontés à la surface...

 

C'est quand on pense ne plus avoir rien à perdre qu'on envisage le fait qu'il ne reste plus alors que tout à « gagner » ou a « regagner » (Et d'abord sa dignité d'homme et de femme !)......

 

Les « pillages » (déplorables par ailleurs) ont souvent accompagné une révolte...

Il s'agit alors en tant que « dépossédé » de s'approprier des biens et de satisfaire des besoins élémentaires dont ont a été privés ( comme de la nourriture par exemple)...

 

Casser, détruire exprime bien souvent un acte de faiblesse, de facilité, une haine ou une rage qui trouve ainsi une voie d'exaltation et de libération.

C'est aussi l'outil habituel pour tenter de renverser un pouvoir en le remplaçant le plus souvent par un autre aussi ou beaucoup plus coercitif !...

 

Détruire manifeste aussi l'incapacité de « construire » par soi-même ou avec les autres, c'est une énergie qui peut être conséquente et qui n'a pas trouvé ni cherché à s'investir de façon constructive et positive...

 

Le pavé lancé dans la vitre ou au visage de l'autre est aussi un pavé lancé à la face de l'humanité et donc, finalement, de soi-même !... Réponde à la violence par la violence ne peut que pérenniser et accroître celle-ci...

 

Le danger c'est de rechercher des boucs émissaires, ainsi quelques (rares) propos et actes antisémites entendus et constatés ici et là...

 

Mais, attention, ne pas confondre :

 

« La foule n'est pas le peuple.» Victor Hugo

 

Des mouvements qui se radicalisent immédiatement se privent des « nuances » indispensables au discernement et à la maîtrise des actions, il est fort souhaitable et bien plus efficient que la réflexion précède une action menée à la suite en adéquation avec elle...

 

Penser, réfléchir et méditer ont préséance sur le fait d'acter...

Ne pas en tenir compte ne réglera pas les comptes au contraire !...

 

L'ensauvagement des mots précède l'ensauvagement des actes...

Ces mots sont certes révélateurs d'une tension et d'une oppression, mais ils peuvent s’avérer dangereux quand ils se traduisent en actes pulsatifs et inconsidérés...  La colère entraîne un aveuglement qui empêche toute clarification...

 

Les insultes peuvent devenir facilement outrancière tourner à la grossièreté et à la vulgarité...

 

Ça « défoule » peut-être, mais cela n'a jamais rien réglé au contraire, cela ne fait que verser de l'huile sur le feu et répondre à du mépris par un autre mépris... Résultat des courses « zéro à zéro» !...

 

Il y a lieu de se demander avant d'agir si l'action à mener va servir ou desservir la cause  que l'on défend !...

Comment elle va être « interprétée » voire retournée de son sens premier à des fins de dénigrements  et de renversement d'opinion des citoyens...?

 

La récupération ou les tentatives de « recyclage » du mouvement sont majoritairement le fait d'individus « radicalisés », absolutistes, irréductibles et incontrôlés que celui de personnes modérées...

 

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 024.JPG

 

Un philosophe présent sur un rond-point dira des gilets jaunes :

 

« J'ai vu plus d'humanité dans leurs yeux que dans ce qui leur portait atteinte et préjudice... »...

 

Ce qu'on découvert et apprécié les gilets jaunes, c'est le « goût » qu'il y a à « agir ensemble », à mener une action collective et solidaire et ce en partageant un entendement commun sur des buts et des objectifs et sur l'esprit devant instruire et conduire cette compréhension mutuelle......

 

Faire durer la contestation, user ses ressources, ses hommes, ses moyens, ses idées, pousser le mouvement à plus de violences en exaspérant le sentiment de dénigrement, en opposant un lourd silence à tout questionnement, en montant une population contre une autre, en divisant de l'intérieur la cohésion initiale, ce sont là des méthodes éculées, mais hélas efficaces qui ont pour objet de pourrir et d'étioler le mouvement contestataire...

 

Isoler, séparer, cloisonner, fragmenter, dissoudre de l'intérieur, un mouvement sont aussi des méthodes usuelles pour amoindrir celui-ci, créer des dissensions et affaiblir les résistances...

 

Il est très facile et très aisé de casser d'un coup d'un seul des petites branches une à une, mais un fagot tout entier lié par des liens extrêmement fermes et solidaires est bien plus difficile !

Il est donc souhaitable de faire en sorte d'être plutôt bien fagoté que l'inverse !...

On notera dans les rangs des gilets jaunes une part importante d’abstentionnistes qui comme tels sont en rupture et en divorce total avec une politique politicienne qu'ils ne veulent plus ni valider, ni cautionner...

 

La « politique » contemporaine est un dévoiement, une mascarade, une usurpation à visages pseudo-démocratiques par rapport à l'étymologie du terme Grec qui visait à exprimer la recherche, l'instauration et le maintien des meilleures relations et accords, équilibres et harmonies possibles, entre les hommes et les femmes au sein de la cité égalitaire et fraternelle des hommes et des femmes libres et responsables d'eux mêmes et de leur communauté d'appartenance...

 

Une question posée par un journaliste :

«  - Y-a-t-il une vie après les ronds points ? »...

 

Ceux qui n'ont « point » ou peu de « ronds » sauront y apporter réponse !...

 

La « mésentente » ressentie par une forte partie de la population relève en fait d'une volonté affirmée d'un gouvernement de ne point entendre et de refuser toute forme d'entendement, d'écoute, de réel dialogue et de considération...

 

Il y aurait en « l'Homme » bien plus de points (potentiels ou affirmés) de convergences que de divergences et ce, selon des penseurs et des scientifiques...

 

Mais en fait le pouvoir s'appuie sur des convergences manipulées pour asseoir sa puissance et ses diktats car il diverge en tout de ce qui fait la convergence elle-même!...

 

Ce mouvement présente un caractère très polymorphes...

Il apparaît en son sein une lutte pour l'identité, un combat plus subtil pour un « singulier pluriel » ou le divers, le spécifique, le différent sont en capacité réelle de faire mortier au sein de l'unité...

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 070pm.jpg

 

« S'organiser » et un maître mot qui fait malheureusement défaut au sein d'un mouvement qui n'arrive pas à se structurer du fait de problèmes de déontologie, d'éthique, de « confiance », liés à la représentativité et aux valeurs qu'on lui accordent et celles porteuses de suspicion..

 

Un consensus serait possible pour autant qu'il rassemble, mobilise, débatte, échange et valide unanimement des conceptions et des dispositions basées, axées et fondées sur la notion d'essentialité...

 

Qu'est-ce qui nous est communément, communautairement « essentiel » et comment faire pour que cela soit accessible à chacun et à chacune ?...

 

Comment faire pour que le particulier s'investisse dans le communautaire sans renforcer pour autant ou accroître ses « privilèges »...

 

Comment penser et s'investir dans des processus et des mécanismes démocratiques qui revisitent la notion de justes répartitions et celle de rapports équitables ?...

 

 

La démocratie actuellement en vigueur :

 

« Une confiscation de la volonté populaire. »

 

« La confiscation de la volonté de tous par le pouvoir et la volonté d'un seul ! »...

 

…///...///...///...///...

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 002.JPG

 

 

Entendu ici et là :...

 

« Le président doit descendre de son piédestal. »..

 

« Pas de casseurs, pas de 20 heure. »..

 

« Ça reste que du discours...»

 

« Que les choses, les rapports soient bien pesés, on s'en balance nous dit le gouvernement ! »

 

« J'ai cotisé pour ma retraite, mais pas celle de Russie ! »

 

« Le Président est effectivement le premier de « sa » classe !»

 

«  Il faut déléguer, une personne n'a pas à elle seule toutes les compétences requises pour une représentation efficace... Il y a peut-être lieu, de préférence de parler de « porte paroles » voir de mandataire que de délégué ou de leader représentatif ! »...

 

« On tire sur la foule comme sur des pigeons. »

Mais, n'est-ce pas aussi être devenu justement des pigeons à bout de votes dont les intentions et attentes ont été fourvoyées et bafouées ?...

 

« Certes, « c'est de la pipe », mais c'est le peuple qui fait un tabac !... »

 

« Se « radicaliser » aurait le sens initial, originel, de « tout reprendre à la racine », (on en est loin!) mais faut-il encore disposer de terreau et pouvoir se mettre à l'abri des tronçonneuses ! »...

 

« Le bien aise de certains entretient et renforce la mal aise des autres ! »....

 

« La « facture » sera salée, mais pas autant que la fracture ! »...

 

« Les gilets jaunes, par leur mouvement et leurs actions, nous oblige bénéfiquement à nous remettre en cause, à repenser nos droits fondamentaux »... « Ces révoltes sont porteuses de « valeurs »... »

 

« Ce n'est pas une lutte des classes » mais bien une lutte des « déclassés » ! »

 

« Mettez une fourchette devant Mona Lisa ; ce sera un dialogue de sourds... Tenons et mortaises ont bien plus à se dire pour maintenir ou instaurer une cohésion ! »...

 

« On ne peut prétendre « changer » les choses en rapiéçant des modèles devenus complètement obsolètes qui ont fait largement la preuve des conséquences néfastes, par eux, produites. »... 

« Il y a une « sacrée » différence entre : « Les baisers, comptez-vous » et « des baisers, donnez-vous ! »...

 

« Vous vous êtes fait « dragué» à la veille des votes et la « séduction a opéré... Ne vous étonnez pas maintenant si vous avec « bonne mine ! »...

 

« C'est la « fraternité » ou bien la « crise » ! »

 

« On ne demande pas celui qui nous rejoint d'où il vient, mais Qu'est-ce que tu veux ? et Qu'est-ce qu'on va faire ensemble ? »

« On nous traite de « guignols » et c'est pour cela que l'on nous envoie les gendarmes ! Mais gare aux coups de bâton en retour !... »

 

« C'est nous les Canuts ,nous allons tout nus ! »...

 

« Nous sommes pas un syndicat ni un parti ni une corporation... Nous sommes une Famille !... »

 

« Ils on édifié un épais mur de verre entre eux et nous mais ,celui-ci n'est guère transparent !... »

 

« Paris, soulève-toi !»...

 

« Notre pays est en perte totale de « conFrance » !...

 

« Ils vivent dans un « autre monde.» (Les élites, les décideurs)

 

« Le mépris, l'arrogance, le dénigrement, la condescendance de certaines « élites de la Nation » sont inacceptables et « insupportables »...

 

« Eviter l'incendie, l'embrasement, implique de ne pas distribuer des allumettes ni de provoquer des étincelles sociétales !... »

 

« Il faut que ça bouge »...

 

« Bla,bla, bla, on n'entend que ça. »

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 087pm.jpg

 

« Qui qu'en grogne, gnons aura ! »

 

« Une simple pâquerette a peu de chance de troubler ou d'interpeller un nœud papillon ou un casque de gendarme!»

 

« Mutiler pour terroriser ! »...

 

« La police nationale est une milice du capital. »

 

« Le gilet jaune ne rompt point. »

 

« On ne peut plus vivre de notre travail. »

 

« Ne remettons pas à demain ce qu'une seule peut faire quand elle se conjoint à celle des autres.»...

 

« Non un Président, mais un banquier pour les riches. »

 

« Nous, on est «las» ! »

 

« Il n'y a pas d'espoir pour l'avenir, mais des aggravations de notre situation de plus en plus conséquentes. »...

 

« 30 ans de promesses non tenues. »...

 

« Il s'agit de faire peur à ceux qui instrumentent et manipulent la peur. »

 

« J'ai 84 ans, avec une petite retraite, je ne roule pas sur l'or, mais je me débrouille et je n'ai pas de grands besoins, mais je pense à mes enfants et petits enfants ; c'est pour ça que, pour la première fois dans ma vie, je suis dans la rue et que je manifeste. »

 

« Si on m'avait dit qu'un jour j'aurai été manifester ! »...

 

« Le peuple doit prendre conscience qu'il « existe » en tant que tel et de la force, de la potentialité d'opposition qu'il représente. »...

 

« Nous sommes des galériens et on galère pour rien ! »...

 

« Nous sommes impactés tous les jours par l'injustice, l'iniquité et l'inégalité.» …

 

« Notre être se fait sans cesse avoir ! »

 

« C'est une explosion de souffrances, mais aussi de fraternité et de solidarité. »...

 

«Il y a chez le Président une conception autoritaire. »

 

« Exploité un jour, exploité toujours.  On en à « gros » !

 

« Election, piège à cons. »

 

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 080.JPG

 

///...

 

Fin ou continuité du mouvement :

 

Tout arrêt du mouvement serait considéré comme un échec...

Il ne faut pas abdiquer...

« Le mouvement semble définitivement dans l'impasse. »...

 

« Le mouvement s'essouffle »...

 

« Après l'enthousiasme, le désenchantement ! »...

 

« Ce mouvement qualifié « d'hétéroclite » n'arrive pas à se structurer, alors pourquoi continuer ? »

 

« Un mouvement « acéphale » ( sans tête) peut-il régenter, ordonner, coordonner, structurer ses membres ? »

 

« On a le droit de se « planter », seule façon pour le mouvement de prendre racines ! »

 

« Stop ! On n'en peut plus, on est fatigué, on en a marre ! »

 

Eric Drouet un des « porteurs de paroles » se retire du mouvement constatant que « les manifestations devenues routinières ne produisent aucun effet ni résultat. »...

 

« On lâche rien »....

 

 

 Terre de Partage 19 08 2018 097.JPG

 

 

Question :

 

A toutes ces oppositions et non conciliations ; à ces divergences et incohérences, à ces dualités antagonistes et conflictuelles, quelles « alternatives » objectives, lucides, pragmatiques, compréhensibles, efficientes et opératives apporter ? Quelles alternatives possibles ?

 

Comment susciter de « l'Intelligence » collective ? Les arbres, les plantes s'organisent bien eux à partir de bases symbiotiques ; serions nous plus stupides, plus infantiles, plus arrogant, plus anthropocentristes, plus prédateurs qu'un sapin ou une herbe sauvage ?...

 

Comment co-produire de l'intérêt général, du « comm'Un » ?

Comment associer à des processus de discussion

Comment instaurer une « démocratie continue » ?...

 

Il semblerait que les « intellectuels » soutiennent en majorité comme de nombreux artistes d'ailleurs le mouvement des Gilets Jaunes...

La population a exprimé par sondages un même soutien

qui a certes diminué en un an et demi, mais qui reste encore assez éloquent et non négligeable....

 

 

La répression :

 

C'est, dès le début des premières actions, le mouvement social le plus réprimé jusqu'alors...

 

Les observateurs parlent de « violences policières » largement disproportionnées ; un terme réfuté par le gouvernement...

 

Des mises en garde et des réprobations ont été notifiées venant de L'Europe, de l'O.N.U, de la ligue des Droits de l'Homme etc... (sans aucun effet.)...

 

Usage d'une force disproportionnée, emploi d'armes dangereuses... (Seule en Europe la France en fait usage!), non respect de leur recommandation d'emploi.

Ces armes dites de « défense » accompagnent aussi les « charges » policières.

Recours à des forces de police non formées pour maintenir l'ordre. Arrestations « préventives » arbitraires.

Maintien dans les locaux de la police des manifestants non coupables au-delà des délais légaux (pour les empêcher de retourner manifester.)...

 

(Mettre dés étudiants à genoux le long d'un mur et les mains sur la tête rappelle de biens sombres images ! )...

 

 

Si la Justice intervient très sévèrement et très rapidement envers les manifestants, elle se montre étrangement lascive envers les policiers mis en cause à juste titre !...

 

Le bilan dommageable à cette heure :

 

11 morts et des milliers de blessés de part et d'autre, mais davantage au niveau des manifestants...

 

Ce jour une O.N.G spécialisée dans la défense des droits humains

demande l’interdiction immédiate de l'emploi des LBD (balles de défense), des grenades dites de désencerclement...

Elle dénonce le manque total de transparence quant à l'usage de la force publique...
Elle exige la création d'une organisation neutre et indépendante chargée d'étudier les dossiers relatifs à la force et aux violences policières perpétrés sur des manifestants...

 

Récemment, lors de la journée internationale des femmes « pacifiques », on notera l'usage renouvelé et plus qu'abusif de cette force notamment en forçant violemment des femmes à s'engouffrer dans une bouche de métro pour les contenir et les empêcher de manifester...

(Quand la loi est bafouée par ceux qui sont chargés de l'appliquer!!!)...

 

 

De la « matière » pour nos réflexions :

 

Connaître l'historique de ce mouvement...

 

De même, les mécanismes et engrenages qui l'actionne de part et d'autre...

 

Clarifier sans cesse les enjeux et l'identification des actions à mener en adéquation avec les objectifs recherchés..

 

Faire preuve d'imagination et d'initiatives novatrices...

 

Veiller sur les infiltrations diverses et variées...

 

Etre vigilant sur le risque de contagions internes vis-à-vis des violences subies de l'extérieur ou validées au sein du mouvement lui-même...


Entretenir l'esprit et l'anima du mouvement dans son essentialité, accentuer la recherche de cohérence et de plus grande convergence...

 

Maintenir et accroître l'émulation, la motivation, la stimulation, l'entraide et la solidarité...

 

Dégager des « mesures symbiotiques. »..

 

Trouver des solutions à la problématique liée à la notion de « représentation »...

 

Lutter contre le sentiment d'impuissance et d'échec...

 

A SUIVRE...

 

 

 

 

Terre de Partage 19 08 2018 038.JPG

 



11/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi