Les dits du corbeau noir

DOSSIER D'UN MONDE A L'AUTRE COLLECTAGE BRAN DU 2021 12 02 FEVRIER

 

 

 

Neige Erwan 022021 082.JPG

 Promenade aux alentours de chez Erwan La Toucle Malou (35)

 

 

 

 

D'UN MONDE A L'AUTRE.....Collectage de données, extraits de lectures : Bran du



« Vivre, ce n'est pas attendre que l'orage passe, c'est apprendre à danser sous la pluie. »

Adage des Anciens





Cité par Frédéric Lenoir dans « Vivre dans un monde imprévisible ». Fayard Editeur :



« Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées, la pesanteur, nous exploiterons l'énergie de l'Amour.

Alors, pour la seconde fois dans l'histoire du monde, l'homme aura découvert le feu. »

Teilhard de Chardin (la Place de l'Homme dans la Nature)



///...



« On mesure le degré de civilisation d'une société quand les personnes âgées plantent des arbres sous lesquels elles ne s'abriteront jamais. »

Un poète libanais



...................

 

 



 

 

 



Neige Erwan 022021 015.JPG





DOSSIER D'UN MONDE A L'AUTRE

Compilation des documents et lectures Bran du Février 2021



Contenu chronologique :

1 / D'un monde à l'autre avec N Hulot et F Lenoir

2 / Le Cercle Vertueux N Hulot et Vandana Shiva

3 / Déclarons la paix (pour un progrès de l'Esprit)

Dalaï Lama et S Hessel

4/5 Boris Cyrulnik Des Âmes et des Saisons

La Nuit j'aimerais écrire des Etoiles

6 / T Janssen La posture juste

7 / Prendre soin de la Vie, de Soi, des Autres et de la Nature

(Collectif)

8 / « Transmettre » (Collectif)

9 / Aux Origines de la Catastrophe (Collectif)





1 / D'un Monde à l'Autre (Le temps des consciences)



Préface, avant-propos, au livre de Nicolas Hulot et Frédéric Lenoir : D'UN MONDE A L'AUTRE Fayard éditeur.

Extraits :



« ...Pour rendre possible la transition écologique et solidaire, c'est d'abord d'un nouveau regard et d'une profonde transformation dont nous avons besoin...

Au-delà des souffrances qu'elle inflige puissions-nous voir la crise actuelle comme une opportunité,qui nous aide à changer notre regard sur le monde et à modifier nos comportements.

Puissions-nous ne plus repartir comme si de rien n'était, dans la même frénésie consumériste et de destruction des écosystèmes de la planète.

Puissions-nous être unis et solidaires dans la période de résilience qui s'annonce pour nous attaquer aux causes profondes de la crise que nous traversons. Celle-ci a conduit en quelques semaines les gouvernements du monde entier à prendre des mesures qui apparaissaient inimaginables jusqu'alors et qui ont fait exploser les dogmes économiques que ces mêmes gouvernements jugeaient intangibles.

Le défi écologique impose de penser autrement et de réviser toutes nos certitudes, habitudes et nos modes de vie.



Puissions-nous, ensemble, passer d'un monde à l'autre.



Cette pandémie nous aura au moins rappelé notre extrême fragilité. Cette pandémie n'est probablement que le prélude de bien d'autres désastres possibles si nous repartons dans cette même logique absurde de croissance infinie, dans un monde fini, de pillage et de destruction de la planète au détriment des équilibres naturels, de compétition à l'échelle mondiale au détriment des équilibres sociaux.

Tant que nous continuerons de penser et d'agir comme avant, rien ne sera possible et nous irons de catastrophe écologique en catastrophe écologique, de drame sanitaire en drame sanitaire et de crise sociale en crise sociale.

Comme beaucoup, nous aspirons à un monde différent, à la fois plus humain et plus respectueux de la Nature ? Un monde non pas fondé sur la force et la compétition, mais sur l'humilité et la collaboration. Un monde plus équitable, plus fraternel, davantage relié à la Terre. Un monde où les grandes joies seraient plus désirées que les plaisirs éphémères.

Un monde où les croyances religieuses et les origines culturelles ne seraient plus des obstacles entre les individus. Un monde où l'argent serait moins convoité que la chaleur d'une étreinte ou le partage d'un sourire. Un monde où les éléphants et les poètes auraient encore toute leur place.

Cet autre monde n'est pas une utopie. Mais il ne pourra advenir que par « une révolution globale de la conscience humaine. » comme le disait Vaclav Havel.

Et cela répondra à la question de ce qui constitue un véritable progrès pour l'être humain pour aboutir à celle du sens : pourquoi vivre et sur quelles valeurs fonder notre existence individuelle.



.....................

 

 

 

 

 

Brocéliande 02 2021neige 041.JPG



 

 

« Nous ne traversons pas un moment de crise anodin, nous vivons un moment décisif pour l'avenir de l'humanité. Comment s'extraire d'une dynamique qui nous échappe et d'un système qui nous conduit dans une impasse ?

Nous acons chacun éprouvé combien les résistances aux changements, en nous, comme dans le monde politique et économique, sont grandes ? Nous avons vu la beauté de notre planète, la richesse de l'humanité et avons souffert de les voir saccagées partout.

Comme tant d'autres, nous refusons de nous résigner. Un autre monde est à notre portée, un monde fondé sur l'humilité, la sobriété et le partage ; un monde où les joies profondes seraient plus désirées que les plaisirs éphémères , un monde plus équitable et fraternel, davantage relié à la Terre.

Ce monde n'est pas une utopie. Nous pouvons tous contribuer à le faire advenir.

Mais cela ne sera possible que par une révolution des consciences.

Cela implique donc une conversion de notre esprit et de nos modes de vie. » Nicolas Hulot et Frederic Lenoir



///...



« Une seule chose agit en notre esprit : la quête de sens.

Le sens et la conscience feront que l'humanité ne sera pas qu'un simple aléa de l'univers.

Le sens doit être un opérateur de conscience. 

Ensemble nous devons poser la trame d'un nouveau monde et revoir l'ambition du projet humain. 

La solidarité est la clef de la transition écologique. 

C'est à travers l'écologie que l'identité et la dignité de l'Homme se joue. 

Le progrès matériel doit s'accompagner d'un progrès spirituel. 

Nous devons vivre dans une société qui s'interroge en permanence sur la finalité de ses choix et sur leur compatibilité avec le réel. Alors seulement nous atteindrons la plénitude. 

Se relier poétiquement à la vie nous met en joie. »

Nicolas Hulot



« ...Tous ceux qui s'étaient coupés du sacré à cause de la religion peuvent le redécouvrir à travers la beauté. Si elle ne sauve pas le monde (comme Dostoïevski le prédisait) au moins elle contribue à nous réorienter vers l'essentiel.

La Nature peut orienter nos actions, car elle est ordonnée, collaboratrice et régénérative.



On n'a pas tant besoin aujourd'hui de religion que de spiritualité et de sagesse. On peut être spirituel et non religieux mais aussi religieux et non spirituel. La spiritualité est en train de s'émanciper du carcan religieux pour être accessible à tous ceux et toutes celles qui ont besoin de cultiver leur intériorité. »

Frédéric Lenoir



..////.....

 

 

 

Neige 2 Comper 02 2021 013.JPG



 

 

 

2 / Le Cercle vertueux Actes Sud éditeur extrait

avec Nicolas Hulot et Vandana Shiva



« La spiritualité, à mon avis, c'est la conscience du fait que nous sommes liés à l'univers qui est lui-même en liaison avec un univers encore plus grand. » Vandana Shiva

 

 

Le Cercle vertueux :

 

Le Domaine du Possible

 

Préface :

 



 

"La crise profonde que connaissent nos société est patente.

 

Dérèglement écologique, exclusion sociale,exploitation sans limites des ressources naturelles, recherche acharnée et déshumanisation du profit, creusement des inégalités sont au cœur des problématiques contemporaines.

 

 

Or, partout dans le monde, des hommes et des femmes s'organisent autour d'initiatives originales et innovantes en vue d'apporter des perspectives nouvelles pour l'avenir.

 

Des solutions existent, des propositions inédites voient le jour aux quatre coins de la planète, souvent à une petite échelle, mais toujours dans le but d'initier,un véritable mouvement de transformation de la société....

 

 

Selon les auteurs il apparaît que la crise écologique serait la conséquence des inégalités entre les individus, entre les communautés, et un modèle mécaniquement inéquitable. Ils proposent d'inverser ce mouvement, ce cycle infernal, pour amorcer un cercle vertueux."

Lionnel Astruc

 

"Prendre une société qui marche sur la tête et la remettre sur ses pieds" 

"Nous avons besoin de développer une nouvelle culture et une nouvelle pensée qui remettent les êtres humains à leur juste place."

Vandana Shiva

 

"On ne distingue plus l'essentiel du superflu, l'utile du futile."  

 

"Notre monde est horizontal et vertical, il faut retrouver cette dimension verticale."    "L'homme n'est plus relié à rien."

 

"L'appartenance à un tout indivisible, à un tissu dont toutes les fibres sont reliées, est désormais perçu par un bon nombre de citoyens." "Cette crise est bel et bien liée à une perte de sens."

Nicolas Hulot

 

...

 



Nicolas Hulot est le fondateur de la Fondation pour la Nature et l'Homme.

Vandana Shiva est connue en Inde et dans le monde entier pour avoir créé la banque des graines afin d'aider les petits paysans et de protéger leurs semences, pour ses luttes conte Monsanto et Coca-Cola, contre les grands barrages. Elle a co-participer à l'émergence du mouvement alter mondialiste...

Elle porte aussi la voix de l'écoféminisme (un mouvement qui nous ouvre les yeux sur la relation entre, d'un côté, la main mise patriarcale sur la société – la relégation de la femme loin des décisions - et de l'autre, la recherche de domination sur la Nature par celui-ci.

.................................................................

 

 

 

Neige Erwan 022021 058.JPG

 

 

 

 

 

3 / DECLARONS LA PAIX POUR UN PROGRES DE L'ESPRIT

Dalaï Lama et Stéphane Hessel Indigènes Editeur

(Le Retour de l'Esprit)... Extraits



« L'ensemble du monde est gouverné par la peur et la cupidité. »

Samdhong Rimpotché



« ...L'esprit ne surplombe pas la condition humaine ; il est à engager dans une vie, à construire au gré du vécu de chacun.

Un éveil est en marche et il n'est pas déductible à un lieu donné de la planète.

Nous devons étendre la notion de dignité à la nature.

Pas de début, pas de fin, que le mouvement... 


Il s'agit de s'indigner au nom des valeurs universelles qui nous concernent tous et toutes. »...

Stéphane Hessel



« …La source d'une vie réussit, d'une vie dotée de « sens » c'est la Dignité humaine.



Tout est interdépendant ? La seule loi qui nous gouverne est la loi de causalité. 



Il y a « nous » et « eux » et la barrière entre les uns et les autres forme une ligne de démarcation qui nous sépare de la fraternité universelle...



Les scientifiques modernes ont découvert que la peur, la colère, la haine sont en train de dévorer notre système immunitaire. Un état d'esprit calme est essentiel pour notre bien physique et mental.



La méditation n'est pas une pratique religieuse, mais bien un exercice rigoureux d'observation et de développement de l'esprit.

Nos problèmes actuels sont dus à nos erreurs dans le passé... Il est urgent d'enseigner une éthique de vie.



Le Dalaï Lama (lequel a pour engagement majeur de favoriser l'harmonie entre les religions et de promouvoir la prise de conscience et les valeurs intérieures à l'être humain.)



......................................................................................

 

 

 

Brocéliande 02 2021neige 057.JPG

 

 

 


4 / Boris Cyrulnik Des Âmes et des Saisons Odile Jacob Editrice

extraits



« Ce que nous sommes aujourd'hui n'est pas ce que nous serons demain, marqués, expérimentés et souvent blessés par l'existence...

Notre corps et notre esprit modifiés par la vie devront s'adapter à un monde toujours nouveau.

Les hommes et les femmes, les pères et les mères, voient leurs places respectives bouleversées par une nouvelle donne qui chamboule les schémas traditionnels du masculin et du féminin et qui redistribue l'identité et le rôle de chacun dans le couple et la famille.

Notre culture a perdu la boussole, nous naviguons à vue, bousculés par les événements, errant là où le vent nous porte.

Il nous faut reprendre un cap car nous venons de comprendre que l'homme n'est pas au-dessus de la Nature, n'est pas supérieur aux animaux ; il est dans la Nature.

Le sexe lui-même est à repenser, il a perdu son effet sacré depuis qu'il ne sert plus à mettre au monde une âme pour adorer Dieu.



La domination qui a été une adaptation pour survivre, aujourd'hui ne produit que du malheur.

Une étoile du berger nous indique cependant la nouvelle direction, vers l'unité de la Terre et du Monde Vivant. » 

...................

 

Neige Erwan 022021 019.JPG



 

 

 

5 / Boris Cyrulnik la nuit, j'écrirais des étoiles

Odile Jacob Editrice

Extraits



« Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur ; et aux histoires des enfances fracassées, qu'il est toujours possible d'écrire des soleils. »

Par cela, le simple fait d'écrire changea le goût du monde...



Le manque invite à la créativité, la perte invite à l'art...



Une vie sans actions, sans rencontres et sas chagrins ne serait qu'une existence sans plaisirs et sans rêves ; un gouffre de glace...

Il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi...



L'écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d'écrire pour retrouver le bonheur.



Les mots écrits métamorphosent la souffrance...

Le halo affectif des mots est déjà une interprétation du monde. La parole naît dans l'imperfection de la relation, créant ainsi un nouveau monde flou, mystérieux, enchante avec des sortilèges...



On se sent seul au monde quand on ne peut rien dire. »



..............................................................

 

Neige 2 Comper 02 2021 021.JPG



 

 

 

6 / Thierry Janssen La Posture Juste (édition l'iconoclaste)

Comment inventer un monde en harmonie avec soi, les autres et la nature...



« Nous vivons une période où les crises individuelles et collectives se succèdent. Ces déséquilibres prennent souvent racine dans les comportements névrotiques de notre ego, nos peurs, nos blessures qui génèrent chaos et souffrance.

Nous pouvons sortir de cet engrenage et changer nos scénarios névrotiques pour retrouver l'harmonie.

La posture juste est à la fois psychologique, corporelle et spirituelle. Elle permet de nous adapter aux circonstances de l'existence en agissant dans le respect de la vie en nous et autour de nous.



Nous faisons passer l'individu – cette notion liée au moi que le mental produit pour penser à lui-même - avant toute chose.

Notre égocentrisme génère en nous une grande peur de disparaître en tant que personne, nous sommes donc très névrosé.

Trop de bavardage mental empêche la conscience de nous montrer la réalité telle qu'elle est vraiment.

Il s'agit de sentir ce qui est juste. »

« La spiritualité donne tout son sens à la démarche psychologique en inscrivant cette dernière dans le projet de mettre notre personnalité au service de ce qui est plus grand que nous et qui est en nous...

Il s'agit bien de prendre soin de la vie en nous et autour de nous. »

................................................

 

Neige Erwan 022021 080.JPG



 

 

7 / Prendre soin de la Vie, de Soi, des Autres et de la Nature

Collectif éditeur l'Iconoclaste



« Prendre soin de la vie, des autres et de la Terre ne sont pas des actions séparées puisque nous sommes liés les uns aux autres et que nous faisons partie de la Nature. Protégez l'une de ces dimensions, c'est agir pour les autres. »

Christophe André



« Ne doutez jamais qu'un petit groupe de citoyen conscient et engagé puisse changer le monde. En fait, ça ne s'est jamais passé autrement. »



Margaret Mead



Conclusion :

« En relevant le défi de faire de notre mieux nous participons à un mouvement de guérison intérieur et extérieur qui enrichit, nourrit et célèbre la Vie.

C'est l'Amour qui nous relie à toutes les formes de vie et c'est cet Amour-là qui surgit quand on prend le temps de se connaître et de tisser des liens véritables.


Brocéliande 02 2021neige 036.JPG



 

 

8 / Transmettre (Ce que nous apportons les uns, les autres)

Collectif Editeur l'Iconoclaste



De la Transmission :



« Si on veut transmettre quelque chose dans cette vie, c'est par la présence bien plus que par la langue ou la parole. La parole doit venir à certains moments mais ce qui instruit et ce qui donne, c'est la présence. C'est elle qui est silencieusement agissante. »

Christian Bobin



« La transmission, c'est cette attention portée à un autre qui fait qu'en lui surgit le meilleur de lui-même. »

Christiane Singer



///...



« Nous transmettons ce que nous savons, mais surtout, nous transmettons ce que nous somme. »

Christophe André



« Etre vivant dans ce bel univers auto-organisé, participer à la danse de la vie avec nos sens pour la percevoir, nos poumons pour la respirer et notre chair pour s'en nourrir ; tout cela est une merveille au-delà des mots. »

Joanna Macy



« Quand tu ne sais plus où aller, rappelle-toi d'où tu viens. »

Proverbe du Bénin



« Quelle planète laisserons-nous à nos enfants et quels enfants laisserons-nous à la planète ? »

Pierrre Rabhi



« La vie, c'est apprendre à aimer. »

L'abbé Pierre



« « Quoi que vous fassiez faites-le avec le désir de servir la vie. Servez les êtres humains avec compassion, et si votre but est de contribuer à leur bien être et que vous faites cela de plein gré, cela rencontrera alors votre besoin de contribuer et qu'en nous donnons de cette manière là, il devient très difficile et très subtil, en fait, de dire qui donne et qui reçoit. »

Marshall B Rosenberg



.................................



« Pour donner un sens au chaos, l'être humain a grandement besoin de se faire une idée claire des causes et des conséquences de la situation présente et à venir. En d'autres termes de comprendre ( soit saisir par l'intelligence, embrasser par la pensée), après quoi nous pourrons organiser le monde, le remettre en question, agir concrètement ou intellectuellement, lutter à l'échelle collective, réviser ses opinions, transformer ses comportements. » Hugues Dorzée et Henri Trubert



« Cultiver la joie dans la ruine. »

Anna L Tsing

Nous savons bien, même si nous n'y pensons pas toujours, que nous sommes faits de ce passé ; le rendre intelligible, c'est aussi commencer à nous connaître...



Des ruptures climatiques à l'accroissement des inégalités, de l’extinction des espèces à la marchandisation du vivant, de l'affaiblissement des démocraties au délitement du corps social, une large partie des désordres du monde sont désormais connues, chiffrées, vulgarisées et médiatisées...

Cet inventaire planétaire ne souffre plus d'aucune contestation possible...





« L'enjeu est la construction d'un nouvel humanisme restituant à l'humanité la moitié de ses effectirfs. » (les Femmes)

Françoise d'Eaubonne

 

///...

 

« Le point, c'est le centre. Le centre, c'est le cœur et si donc nous cherchions la voix de notre cœur en ce point intérieur le plus secret de notre être ! »

Abdennour Bidar

 

///...

 

« Recomposer notre conception du monde en maillant des aspects modernes à des aspects traditionnels. »

Dominique Bourg et Sophie Swaton (La séparation Nature/Culture)

 

.........................................................

 

Brocéliande 02 2021neige 054.JPG
 

 

9 / Aux Origines de la Catastrophe (Collectif)

Editeur LLL Les Liens qui Libèrent



Notes d'intentions :



« Il s'agit d'inviter chacun et chacune à s'interroger sur les causes, à brasser la complexité du monde et à explorer des voies qui nous sont encore inconnues. »

Pablo Servigne et Raphaël Stevens



« L'histoire universelle des sociétés humaines n'est faite que d'émergence et d'effondrement mais au sein mêmes des périodes noires, des graines d'espoir surgissent. »

Edgar Morin



« La connaissance du passé satisfait d'abord un besoin humain fondamental celui de comprendre et d'organiser le monde, de donner un sens au chaos des événements qui s'y succèdent. »

Tzvetan Todorov (Jardin Imparfait)



« La nature est puissante et peut revenir de manière magnifique, même si elle porte encore partout les stigmates de l'homme.

L'extinction des espèces est un phénomène naturel ; le problème, c'est que l'homme a tout accéléré. »

Annick Schitzler



« Une issue à la crise écologique ne sera pas possible sans rééquilibrer les rapports de genre ( féminin/masculin) à l'échelle sociétale. »

« Le patriarcat a généré trois méta-causes ( en fait un enchevêtrement de causes) :

le capitalisme

l’anthropomorphisme

la négation du sacré immanent

La désacralisation du monde naturel prépare l'anthropomorphisme qui prépare la marchandisation capitaliste du monde qui entre autre génère l'écocide. Tout cela découle d'une pensée patriarcale.

Elle a généré pour la femme une relation de subordination et de hiérarchisation instaurée par l'homme.

(la femme anciennement sacralisée pour sa fécondité devient l'objet d'un asservissement)...

On considère que l'instauration de ce patriarcat est concomitant avec l'arrivée des monothéismes (les religions dites du Père)...

Charlotte Luyckx (Philosophe)

 

 

 

Neige 2 Comper 02 2021 068.JPG



12/02/2021
0 Poster un commentaire