Les dits du corbeau noir

DOCUMENTS ET ARCHIVES DRUIDIQUES (SUITE) UN COFFRE AUX TRESORS (BRAN DU) 2020 13 03 MARS

 

 Colloque NOV 2019 Et Compiègne 114pm.jpg

 

 

 

 

 

 

Documents et citations diverses Mars 2020 Bran du

 

Archives : revue Triades 1957

 

Ces réflexions et études ont plus de 60 ans et gardent toute leur pertinence, intuition et vision...

 

J'en recommande la lecture car c'est une pensée puissante qui s'exprime ici au sein des collaborateurs et collaboratrices de la revue Triades...     Bran du

 

 

 

«...Quant à une des causes du renouveau celtique, elle nous semble résider dans des affinités entre la vision des Celtes et le nouvel esprit qui s'annonce à notre époque...

 

La société qui craque autour de nous tenait encore son armature des Grecs et des Romains. Et par un juste retour des choses d'ici-bas, à travers les fissures on s'émerveille devant ce qui fut enfoui, piétiné pour servir de fondement à l'édifice. Un monde reprend vie. Les vestiges que l'on retrouve exercent sur les modernes une sorte de fascination ; il semble que l'esprit qu'ils expriment soit resté intact dans les profondeurs.»...

 

« La civilisation celtique était mouvante, mobile de corps et d'âme, impressionnable et imaginative, très sensible au surnaturel qui parle à travers la vie de la nature. »...

 

Les Mystères d'Hibernie (Rudolf Steiner) : extraits

 

Les Mystères d'Hibernie (Le monde irlandais) sont bien des Grands Mystères...

Rudolf Steiner disait que cette antique sagesse s'était enfoncée dans l'ombre en s'entourant d'un mur spirituel très dense pour que l'âme ne puisse pas en découvrir les Mystères dans un état de passivité, mais qu'elle soit tenue de s'en approcher autrement c'est-à-dire en éveillant en l'intérieur de l'être lui-même son activité spirituelle, comme se doit de le faire l'homme des temps nouveaux...

 

La revue Triades relève la fluidité de l'esprit religieux des Celtes, sa capacité de dresser les forces volontaires encore à l'état brut, le don de communiquer avec les êtres et les choses, à transformer en forces de la vie intérieure les instincts chaotiques, à renforcer les expériences de l'âme par des expressions physiques...

 

Il y aurait eu chez les Druides la vision d'un « être solaire » venant éveiller en chaque individu un centre de lumière. ( ? ! NDR)...

 

Rudolf Steiner mettra en correspondance la sagesse solaire de ces druides et la pensée des prêtres de Zoroastre (une pensée imaginative faite pour suivre dans leur mobilité les actions de l'esprit, et particulièrement une substance spirituelle « éthérique » laquelle serait la réalité vivante dont les formes physiques ne sont que la projection.)...(La vie fluide du monde éthérique circule en lui avant de prendre forme.)...

Sous l'égide des Druides, les Mystères d'Hibernie sont devenus les Mystères Celtiques et, sous cet aspect, se sont profondément infiltrés en Europe...

 

« Avant que ne se répandit l'influence germano-nordique, seule l'ancienne civilisation celtique put donner à l'Europe la base d'une formation par les mystères.» R Steiner

 

 

 

 

 

 

Broderie Glazig 2019 002pm.jpg

 

« Les Mystères d'Hibernie » furent les derniers mystères à prolonger leur influence bien après la destruction des autres mystères parce qu'ils conservèrent au sein de l'ère chrétienne, sous une forme insaisissable, comme une source d'inspiration libre, qui ne se livre plus qu'à l'effort personnel...

Intériorisés dans les profondeurs de la conscience, ils peuvent toujours être trouvés par celui dont l'âme est « pénétrée de liberté intérieure ».

 

Les Mystères d'Hibernie préparent la matière à penser qui s'offre à l'homme de demain...

 

La démarche celtique a pour raison d'être de traduire une démarche sincère vers l'activité intérieure, l'énergie de surmonter les angoisses illusoires, les doutes nés des apparences matérielles ; elle peut conduire vers les sources divines de l'équilibre dans l'âme.

Telle est la leçon que notre époque aurait à retirer des mystères qui furent ceux des Celtes mais qui se survivent comme un état d'esprit dans les profondeurs de l'âme moderne...

 

Nous percevons le vide causé par le refoulement de l'âme des Celtes depuis deux mille ans...


Nous réclamons un supplément d'esprit pour combler les vides qu'elles nous ont laissés, pour préparer les formes à venir...

 

Cet esprit nous paraît émerger des mêmes profondeurs de vie que celles qui inspirèrent jadis le celtisme...

 

En cela et par cela retrouver le « médiateur »...

 

En parlant des mystères irlandais S Rihouet-Corroze nous dit en 1958 :

 

« L'entendement spirituel relève d'une résonance cosmique...

C'est la sagesse des origines qui vit dans le monde des éléments... Ces 'imaginations » ont été vues par le regard intérieur et renferment les connaissances des initiés.»...

 

Pour Rudolf Steiner  les Mystères d'Hibernie sont les documents spirituels les plus beaux de l'expression primitive...

 

« Ces états d'âme, disparus depuis des millénaires, voici qu'ils remontent, comme de fabuleuses villes englouties, dans nos âmes modernes. »...

A propos des cercles et des ondulations de l'art celtique :

 

Remarquons qu'il s'agirait d'évoquer non les substances elles-mêmes, mais les forces agissant sur les substances...

 

Les Celtes se seraient efforcés de faire naître dans l'imagination du contemplateur les forces universelles qui ne sont pas perceptibles aux sens mais se trahissent dans le comportement physique qu'elles imposent à la matière.

N'est-ce pas un secret proche de celui des alchimistes qui est gravé dans les les mystérieux dessins de Newgrange reproduisant les états de forme d'un corps qui se dissout ou coagule ? …

 

Elles traduisent des impulsions supérieures, celles de la vie.

 

« L'homme sortant de lui-même vers le cosmos, s'étendant dans les phénomènes de la nature, c'est le but des Mystères des Druides. » Rudolf Steiner

 

 

Colloque NOV 2019 Et Compiègne 115pm.jpg

 



15/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi