Les dits du corbeau noir

DOC ARCHIVES / DU MONDE CELTE CE QU'ILS OU ELLES EN DISENT (SUITE) 2020 BRAN DU 24 01 JANVIER

 

Passage de l'an 2020 529.JPG

 

Photo  Bran Du

 

 

 

 

 

Contenu du déroulé :

 

Claude Metra (Préface aux guerriers de Finn de M Cazenave)

 

Alain Guel  (Ys et Ode à Breizh)

 

J Lebeau 'Le Signe" (De Merlin)

 

Théophile Briant (Le Testament de Merlin)

 

Diverses citations (Le Scouezec/A Pommier/ H Glot/ Nietsche)

 

Seannus Heaney (Les Errances de Swenney)

 

Bernard Lyonnet (Source Glane) (Pourquoi la Tradition Celtique et pour quoi faire ?)

 

L'Autre-Monde (Revue Ordos)

 

J A Mauduit : (A propos des Celtes)

 

Message de Pierre Duchesne...

 

 

 

Claude Metra (préface au livre de Michel Cazenave :

Les Guerriers de Finn : Arthus Edition) extraits



« ...l'en-deçà de la naissance et l'au-delà de la mort ouvrent sur une réalité beaucoup plus vaste que nos balises existentielles car bien avant notre apparition ici bas, la semence dont nous surgissons un jour circulait physiquement et psychiquement, dans les rumeurs des saisons, et quand nous aurons abandonné le corps qui nous donna provisoirement abri, nous connaîtrons d'autres liens avec le souffle créateur.

 

Ce sera de nouveau l'irruption permanente de la vie au cœur même des triomphes de la mort, cette capacité de réinventer l'éternelle jeunesse de la création.

 

En cette terre d'aventure, forte de ses enchantements et de sa jouissance originelle, se renouvelle l'invention constante d'une création promise à d'infinies métamorphoses au sein desquelles le cœur humain épouse en son intimité l'étincelle divine ; étincelle semblable à l'étoile dont l'éclat inonde les millénaires de sa fidèle présence.

 

Le destin de l'imagination humaine est de transformer le sang de la mort en eau de vie, de découvrir dans la profondeur même de notre cœur, la fontaine de jouvence, la source transparente et authentique. Si la vraie vie est ailleurs, cet ailleurs ne nous est, ici, jamais interdit.

 

...La poésie est l'essence même de la vie et il est possible à l'homme, au-delà de l'apparence, d'entendre cette musique qui est l'âme même des êtres et des choses, mais saisir cette « présence » relève et réclame cet état d'abandon dont l'enfance parfois témoigne, cette capacité à se laisser submerger par un océan d'images au travers duquel l'Autre-Monde ne cesse de nous chercher.»


…..........................................................

 

 

 

 

 

Passage de l'an 2020 532.JPG

 

 

 

 

 

Alain Guel (Ys, Chronique de la ville ensevelie et Ode à Breizh)



« Je n'ai guère été un homme du présent puisque mon présent est éternel.
Qu'ai-je besoin dans l'instant qui suit l'instant ?

Nul besoin de s'interroger.

Le passé est l'image même du futur.


O mes dieux ! Mes rois !

Je vous appelle à mon secours, Cuchulainn ! Arthur !

Sortez de vos tertres, de vos îles !

Qu'Ys resurgisse, pure et corrompue, éternelle ! »



…///...

 



Ode à Breizh extrait



« ...Je ne peux séparer la terre de l'esprit...

Je cueillerai le fruit pour le donner au fruit et l'homme à l'homme... Tu écouteras la mer et le menhir..

Ne romps pas cette alliance de ce tendre liquide et de la pierre comme entre le cœur et le sang car tant de promesses !

 

Nul n'a mémoire de cette paix où les hommes aussi furent appelés par les oiseaux de mer...

Dans la conque marine soufflait un dieu tranquille.

Tout reviendra de mon pays au matin des fontaines.

J'ose te maintenir Breizh parmi les peuples et les rêves. »

 

...///...



De Merlin :



« ...On dit que Merlin dort... mais non ! Par moment Merlin s'éveille et reprend verbe... Ses gestes guidèrent les grands de la terre celtique et ses fulgurances éclairèrent la destinée de nos peuples... Merlin est plus qu'un homme.. Il est la terre Celte toute entière...

 

Il est l'âme même de l'argile bretonne et sa vie. Il est ce symbole évocateur que les puissances de lumière aiment tisser contre les ténèbres... C'est lui qui, lorsque la Terre d'Occident est en péril fait surgir de sa forêt les actes, les situations et se dresser les hommes qui la sauveront...

 

Non, Merlin ne dort pas ni au pied d'un chêne ni prés de la fontaine de jouvence, il veille et transmet éternellement... »



J Lebeau « Le Signe » ( Revue Atlantis 1973)


….////....



« …Nous sommes les rayons d'une roue dont le centre est la lumière...

Nous sommes des poussières du soleil, des parcelles du grand feu d'amour des vieux âges, de l'éternel soleil d'amour qui meut la roue du monde...
Nul ne peut s'élever et grandir qu'il n'a été touché et spécifié par la flèche de ce feu. 
»



Théophile Briant : Le Testament de Merlin

 

 

 

 

 

 

Passage de l'an 2020 534.JPG



 

 

…../////.....



« Si nous sommes en harmonie avec l'Univers nous nous incorporons à la verticalité de Dieu. »

G le Scouezec

 

….////....



« L'homme naît et renaît, pour puiser à la lumière. En ce Cercle nous sommes germes et semences. »

André Pommier



« La réalité de l'unité foncière des Celtes, c'est une unité traditionnelle religieuse profonde. »

Hervé Glot ( Revue Artus)



« Nous sommes des Hyperboréens, nous savons très bien dans quel éloignement nous vivons... Au-delà de la mer des glaces gît notre vie, notre bonheur... Nous avons trouvé la sortie des millénaires de labyrinthes. »

Nietzsche

…///...

 



Les Errances de Sweeney Seamus Heaney (Prix Nobel de littérature)

 

 

Sweeney incarne les valeurs païennes du Monde Celte et la résistance de l'idéal aristocratique et guerrier face à Ronan ; figure de l'éthique chrétienne grandissante...



(Buile Suibhne est un conte celtique constitué en Irlande vers le XIIè siècle qui relate l'histoire d'un fou nommé Alan selon un modèle original britannique... Seamus Heaney s'est inspiré de ce conte pour son ouvrage.)



« Comme Sweeney était un pèlerin

au bénitier de toutes les sources

et les ruisseaux moussus de cresson

leurs eaux seront son monument...



Que Dieu bénisse la tombe de Sweeney

son souvenir volette dans mon cœur,

son âme perche dans l'Arbre d'amour,

son corps s'enfonce dans le nid d'argile. »...


…///...

 



Pourquoi La Tradition Celtique et pour quoi faire ?

Bernard Lyonet Association Source Glane...



« ...En premier lieu de permettre à ceux et à celles qui, de plus en plus nombreux, se tournent vers ce patrimoine et cet héritage dans l'espoir d'y trouver un chemin, une direction, des repères pour une recherche souvent de nature religieuse de bénéficier des progrès et du renouvellement des études celtiques.

A partir des symboles, des mythes et archétypes contenus dans cette « mémoire » en retrouver toute l'efficience, toute l'acuité et l'efficacité, toute « l'actualité », tous les « signes manifestes », et comprendre alors que cette Tradition est bien la source première héritière elle même de la Tradition primordiale.


Par cette recouvrance fondamentale, il sera possible alors d'incarner cet « Esprit-Source » et d'animer l'être à partir de cette essence même.

Pour arriver à une telle manifestation conforme à l'enseignement traditionnel, il faut d'abord une exigence absolu de sérieux et d’honnêteté dans le choix de ces sources.

 

Cela suppose également une connaissance authentique des textes mythologiques et une transmission fidèle de ceux-ci incluant l'intelligence et la profondeur appropriée à leur utilisation.

(D'où la nécessité d'une formation digne de ce nom permettant par ailleurs la meilleure réintégration culturelle possible ceci sans recourir ni à une « vérité absolue » ni à un dogme.)



Une deuxième étape « opérative » doit compléter la première phase par un apprentissage des rites soit une véritable pratique initiatique conduisant à la réalisation spirituelle. »



« ...Rendre à la tradition celtique la place essentielle qui est la sienne dans le genèse de notre civilisation, c'est tout simplement considérer que les « Druides » ont été les détenteurs de le seule forme de Tradition que l'Occident ait jamais connue. 



« … Notre vocation est donc de rassembler tous ceux qui sont « habités » par cette mémoire, mais ne peuvent plus se contenter de dérives occultes ou folkloriques...

Si notre démarche est avant tout culturelle, nous n'excluons pas la perspective d'une recherche qui serait de nature plus spirituelle...

 

Une œuvre de réhabilitation et de réintégrations culturelles de la civilisation celtique restant à accomplir, avant que notre temps puisse supporter sa dimension la plus intérieure... »

 

…///...

 

 

 

 

 

Passage de l'an 2020 535.JPG

 



 

 

L'Autre-Monde (Revue Ordos) extrait



« Insula Avalonia soit Enez Avalon ; c'est l'île mythique et prophétique d'où reviendra Arthur triomphant, terre parallèle où reposent les dieux et les héros de nos gloires passées... terre qui atteste la croyance des Celtes en l'immortalité de l'âme, terre dont l'accès n'est possible qu'à quelques uns au prix d'une traversée soit d'un périple initiatique par delà l'océan des âges et des apparences ; Terre dont les légendes populaires ont conservé les traces. »

…///...

 



A Propos des Celtes : J A Mauduit extrait





« L'homme d'aujourd'hui se penche sur les sciences traditionnelles et plus spécialement sur celles des Celtes. Puisant leurs connaissances aux sources mêmes de la vie, les Celtes, par l'intermédiaire des Druides et des élites qui leur succédèrent ; ont transmis à l'homme actuel une Tradition dont on commence à mesurer la grandeur et qui permet d'accéder à une vérité plus profonde où l'amour et la participation remplacent le raisonnement.

Ainsi s'élabore actuellement un autre univers seul susceptible d'intégrer harmonieusement l'homme dans le cosmos. C'est la revanche des Celtes. »



« Le Celte, outre le fait d'exprimer par des symboles l'inexprimable privilégie la participation seule susceptible de lui permettre de prendre conscience de son moi profond.... »



« Tels étaient les celtes d'autrefois, tels ils sont encore actuellement avec leur amour des idées générales, leur sensibilité, leur malléabilité aussi qui leur permet de s'adapter aux transformations du monde... »



« ...Cette sensibilité qui se reconnaissait dans chacune de leurs manifestations matérielles ou spirituelles se traduisait dans un ensemble de traditions communes qui leur faisaient appréhender l'univers de façon comparable. Ils avaient en commun une même façon de penser, de sentir, constituant une culture originale qui joua un rôle essentiel dans la pensée du monde occidental.... »



…///...////...



Message du Pierre Duchesne (Druide Per al leal)

association OM-VIE...

Quelques gouttes du chaudron :



«...Toute vie provient de l'océan d'amour et de lumière universelle... cette lumière indicible, sereine et joyeuse, est une force de vie d'une blancheur infinie, d'une pureté totale, parcourues de grandes ondes blanches et dorées...



Cette eau de vie... se déverse dans le monde par le Point Source, le Noyau Divin, l’Étincelle Divine...

Ce Point Source alimente en cascade l'Esprit, l'Âme et le Corps...



L'association OM-VIE aspire à relier des hommes et des femmes vivants et rayonnants, qui cherchent effectivement à favoriser la floraison de vie en eux et autour d'eux... dans un climat favorable à l'ouverture et à la compréhension, pour échanger, coopérer, communier avec la Vie Une et Indivisible....,



Retrouvons en nous la Source de Vie et de Lumière, faisons en sorte que cette Eau de Vie provenant de l'Océan primordial, se déverse en nous et régénère tout notre être et induit notre floraison.



Pour ceux et celles qui pont opté pour une voix christique Pierre leur dit ceci :

« La Tradition celte est la mère des religions indo-européennes...

A l'aube de l'Ere du Verseau, il nous semble important de retrouver nos racines, et notre rôle au cœur de la nature. Il ne s'agit pas de renier nos religions actuelles mais de mieux les comprendre pour mieux les accomplir, à la lumière de cette Tradition Mère...



...C'est le moment de faire le point et de revenir à l'unité, au point-source, au germe de toute vie... Les formes sont transitoires, seul demeure l'Etre qui leur insuffle la Vie.

Il faut de nouveau s'élancer dans la danse de la Vie.

 

Cernunnos ; c'est le régent des énergies fécondes, le Maître de la Vie, le Logos planétaire car il est pour cette planète le point suprême qui capte puis redistribue les forces d'harmonie de notre univers en provenance du Tout...

Les fêtes traditionnelles sont des moments privilégiés sur le sentier annule du soleil...



...Que la Croix druidique surmontée de trois rayons te rappelle :

que l'âme humaine ne saurait porter de fruit sans la fécondation de l'Esprit, que ce n'est que par l'Amour que l'on parvient à l'accomplissement total de son être ; que l'Amour est la clef de la véritable Connaissance, que ce n'est que là où est ce Point de parfaite Connaissance que sont la Liberté et la Perfection, que ce n'est qu'au Centre de la Croix, au point d'équilibre entre toutes les oppositions... que fleurit la Rose...



« - Sois simple et compréhensif, attentif à toutes les formes de la vie, à toutes les expressions de la vérité. »



..............................................................

 

 

 

 

 

Passage de l'an 2020 553.JPG



24/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi