Les dits du corbeau noir

DES RASSEMBLEMENTS POUR CON-CELEBRER LA VIE REFLEXIONS BRAN DU 2019 26 03 MARS

 divers janv 2019 006pm.jpg

 Rassemblement druidique

 

 

 

Réflexions Mars 2019 Bran du

Des Rassemblements pour concélébrer la VIE

 

 

Je suis de plus en plus sollicité par des demandes d'entretiens et de rencontres et ceci bien souvent par des étudiants jeunes et très motivés et cela est fort agréable (Ecole de tourisme, de journalisme ou de cinéma, y compris par des élèves ingénieurs ou officiers de Polytechnique (à trois reprises sur ces deux dernières années)...

 

 

 

Cela démontre si besoin était l'intérêt grandissant porté à une Tradition encore trop injustement méconnue et que l'on découvre peu à peu, avec ravissement, interpellation majeure et émerveillement et ce, au-delà et par delà des clichés ou images d’Épinal dont elle a été revêtue à son insu et à son détriment...

 

 

Toutes ces personnes qui viennent à la rencontre de cette Tradition sont animées à la fois par des sentiments, de craintes, de peurs, d'incertitudes, de « perdition » voir d'inhibition ou d'impuissance face à une société dans laquelle ils ne se reconnaissent pas ou plus et qui de toute façon n'est pas en mesure (religion, culture, idéologie et politique incluses) de satisfaire des attentes plus majeures et plus légitimes au regard du sens qu'il recherchent à donner à leur existence et au devenir même de l'humanité et des règnes qui entourent celle-ci, et par ailleurs par une perception assez trouble et confuse, non clairement « identifiée » qu'il doit bien y avoir quelque part, dans l'espace et le temps des éléments de réponses, des sagesses et des outils adaptés, voir actualisés hérités de pensées ancestrales plus en mesure de satisfaire des visions et des attentes d'un autre rapport à soi-même, aux autres, à la Nature, à tout l'Univers et à tout le « Vivant »...

 

 

On constate notamment cela dans le cadre des rassemblements initiés en 1972 aux Etats Unis dans la lignée de la « Beat Génération » fondée dans les années 1950 par Jack kerouac, Allen Ginsberg, William D Burroughs) et du mouvement dit Hippie qui s'en inspire avec quelques influences spirituelles en provenance du bouddhisme...      Et une présence assez discrète de mouvements liés au monde chrétien via le personnage de « Jésus »...

 

 

Ces rassemblements drainent entre 30 000 à 50 000 personnes chaque année en divers points des Etats-Unis (des parcs sauvages et naturels le plus souvent à l'écart de tout), mais depuis quelques années ils se propagent en Europe (Espagne, Lituanie, Italie...) avec moins de 10 000 personnes à chaque fois, mais en progression nette d'année en année...

 

 

Pourquoi cette attirance exponentielle pour ces camps éphémères (certains cependant peuvent durer un mois) si ce n'est pour chercher et trouver dans la pratique humaine des choses simples et naturelles, immédiates, ouvertes, offertes, sans que « l'argent » soit un vecteur d'exclusion, (la base de fonctionnement reposant sur le don et le contre-don, sur l'apport de divers services effectués au bénéfice de la communauté.)...

 

(A noter que le sentiment "écologique" y est fortement impliqué et que l'imaginaire et la créativité y trouvent leur tremplin et promontoire.)

 

Une conscience « politique » y est amplement partagée, mais non inféodée à un mouvement ou à un parti soit à des « institutions » avec lesquelles le divorce est consumé...

 

 

Le « pacifisme » est une des bases d'échanges et d'entendement avec la liberté du corps, du cœur, de l'esprit et de la pensée, mais non sans une éthique et des valeurs de respect et d'attention...

 

 

C'est aussi retrouver un esprit « nomade » et « tribale » qui soignent les maux et fléaux engendrés par une société « atomiste », ultra matérielle, désacralisée, hyper consumériste, orgueilleuse, cruelle, inique et mensongère, volontairement suicidaire et prédatrice du Vivant sous toutes ses formes !...



La musique, le chant, la danse, les pratiques corporelles qui tendent à procurer des soins, un mieux-être, participent amplement à donner à ces réunions conviviales et véritablement fraternelles un Moyeu, un Centre de convergence autour duquel les plus justes aspirations font « Cercle » de libre, volontaire et joyeuse appartenance...

L'accueil et la pratique de gestes spontanées et bienfaisants d’empathie, de fraternité au-delà des âges, des langues, des frontières culturelles voire religieuses, sont autant d'actes de réconciliation avec une humanité en « perdition », en manque « d'incarnation » sensible, émouvante, affectueuse, sincère et authentique, généralement et massivement déconnectée de toutes volontés de conversion à qui ou quoi que ce soit... Nous sommes là dans l'offrande et le don de la Vie à la Vie... Et on peut fort bien comprendre et pratiquer la nouvelle « respiration », le nouveau « souffle » que cela procure !...

 

 

C'est aussi, et de façon individuelle et communautaire (non idéologiquement « collectiviste »), retrouver, instaurer, conforter, élargir, approfondir, partager amplement une liberté d'être et de faire qui fait grandement défaut dans les structures sociétales et leurs conditionnements et formatages usuels, déprimants et épuisants...

C'est une école de conscientisation (éveil et maturation progressive) mais aussi des lieux d'apprentissages divers et variés avec des partages de connaissances, de savoir « Etre » et de savoir « Faire » indispensables pour développer en chacun sa personnalité spécifique et ses dons, talents et potentiels particuliers si souvent insoupçonnés, neutralisés ou négligés...

 

 

Avec l'accueil, la rencontre, le partage, la découverte, l'échange, la joie conjointe, mutuelle et réciproque, les notions de coopération, de partenariat, de solidarité, l'esprit « symbiotique » d'entendements majeurs et de convergences fondamentales ; avec un « singulier pluriel » qui fait de toute différence une complémentarité bienvenue et appréciée...

divers janv 2019 002pm.jpg

 

 

 

 

Nous avons là tous les ingrédients, tous les outils, toutes les méthodes expérimentées et bien entendue à « parfaire » pour lancer et conforter les bases d'un changement de paradigme sociétal, pour encourager au plan individuel et local des initiatives novatrices et audacieuses nées de ces « rencontres formatrice » dont l'exemplarité, l'adéquation entre réflexions, pensées et mises en œuvres ne peuvent qu'interpeller des proximités de vie (ou de survie plus exactement) et amener à interpellation sensible autant qu'intelligente,un environnement encore trop soumis à la servitude, à l'asservissement, à la soumission, à l'aveuglement ou à l'éblouissement d'institutions ou d'appareils factices, fallacieux et artificiels inféodés aux pouvoirs et puissances mercantiles qui entendent continuer à s'arroger leurs frauduleux et néfastes privilèges au risque avéré de grever fortement la communauté humaine toute entière et avec elle, son propre destin planétaire !...

 

 

De façon bien plus modeste, mais dans un esprit et des intentions très proches et très semblables, les Servants et Servantes de notre Tradition foncièrement et résolument « païenne » héritée de nos lointains ancêtres et léguée par eux ; (Une Tradition qui est à la fois une Spiritualité, une Pensée philosophiquement existentielle et une Sagesse ancestrale), proposent, (en toute liberté, objectivité, lucidité et responsabilité), donc à partir de concept non dogmatiques, de mettre en œuvre « l'Oeuvre de notre Vie », inspirée et appuyée par un Fond qui donne formes ; soit par une Préséance Spirituelle inspirant, guidant, conseillant, accompagnant, stimulant, toute « matérialité » formelle et offrant et restituant à notre corporéité singulière et unique un Principe, une Essence et un Anima qui font de tous et de chacun des artisans « co-partenaires » du bon déroulé, du bon déploiement équilibré et harmonisé du Vivant en tout domaine, règne et instant...

 

 

C'est dans cet esprit même que j’œuvre depuis plus de 37 années maintenant avec des frères et des sœurs, des compagnes et compagnons de chemin, qui s'entraident sur la route existentielle difficile, complexe et néanmoins nécessaire à nos changements, métamorphoses, transmutations pour autant que l'on souhaite ceux-ci et celles-ci d'abord en nous-mêmes et pour le rayonnement qui en résultera selon des plans qui lors ne seront plus les nôtres...

 

 

Il me semble que tout ce qui précède des différentes initiatives menées jusqu'alors ont toujours eu pour centre d'animation, de désir, de volonté, le besoin de susciter la rencontre, la découverte, l'échange et le partage sans que cela ne soit clôturé, enfermé, cloisonné ni même « défini », mais générateur d'entendement et de convergence bien plus essentiels et fondamentaux que tout ce qui concoure stupidement et stérilement aux mésententes et divergences génératrices de si graves conflits...

 

 

Le Celtival de Brocéliande créé il y a plus de six ans maintenant, mais lui-même « préparé » et « amélioré » par bien des expérimentations préalables à ce modèle, sera renouvelé par une nouvelle et prometteuse équipe et ce du 25 au 31 juillet (pour aider à sa mise en place « logistique », deux jours sont prévus les 23 et 24 juillet sur place.) (Voir les annonces et infos sur ce blog)...

 

 

Nous sommes là dans une structure apparentée au Rainbow Family précité, mais pleinement instruite et inspirée par une pensée traditionnelle, spirituelle, sacrée, philosophique, naturelle, écologique, poétique, humaniste et festive qui est la sève même de notre « Arbre de Vie »...

divers janv 2019 019pm.jpg

 

..................



26/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 560 autres membres