Les dits du corbeau noir

DES PESTICIDES DOSSIER 2018 BRAN DU 04 10 OCTOBRE

 

068pm.jpg
Photo Bran du

 

 

 

Dossier : Des pesticides et autres « intrants »

Bran du Octobre 2018

 

En introduction :

 

Nous voulons des coquelicots ! (Bran du Oct 2018)

 

La peste « icide »

 

La peste icide

ici aussi se répand

dans les bois et les champs

dans tout le vivant...

Ce sont poisons perfides

que l'on dit innocents,

mais qui cependant

sont bien « homicides »

tuant abondamment...

le vivant, le vivant...

 

C'est marché cupide

inféodé à l'argent

et des lobbys sordides

qui trempent là dedans...

 

Ce monde là nous ment

C'est lui qui préside

au meurtre du vivant ;

c'est lui le grand polluant

et son œuvre est morbide

qui tue pour de l'argent....

 

Herbicide

Fongicide

Insecticide...

le résultant :

C'est un Vivanticide !

voilà le bilan :

« deux cent mille morts par an ! »

sans compter l'impact effarant

de tous ces « intrants »

sur la faune et la flore ;

l'eau, l'air, les aliments !...

 

L'argent, l'argent, l'argent...

cela seul compte en ce monde cupide

agissant toujours au détriment

du vivant, du vivant, du vivant !...

 

 

(Gast ! Pest' Ké ! Ké, Croa ! Croa !  Il existe aussi des "corvicides" contre les corbeaux !!!)

 

..................

 

 

A noter que dans « pesticide » il y a la racine « pest » venant du latin « pestis» (maladie, épidémie) et « cide » « : tuer ...

Soit un fléau à forte mortalité...

 

Nous devrions fortement « craindre » et traiter comme des « pestiférés » des « porteurs donc de peste » ; ceux et celles qui font commerce et honteusement profit des « presticides » sans se préoccuper de l'impact réel et « mortel » de leur entreprise sur tout le vivant et les décideurs politiques qui valident voir encouragent cela au sein d'une collusion politico-financière !....

(Les « pesticides » pouvant être aussi d'une autre nature, mais tout aussi cupides et perfides que l'emploi des produits chimiques et leurs perverses utilisations !)...

 

.....................................

 

 

Divers juin 2018 042pm.jpg

 

 

Savez-vous que :

(Source Wikypédia)

 

Dans certains pays pauvres au XXIè siècle l'empoisonnement par les pesticides tue maintenant plus que les maladies infectieuses !...

 

Les pesticides interdits dans certains pays industrialisés continuent d'y être produits par l'industrie chimique, mais uniquement pour l'exportation vers les pays en développement !...

 

Certains pesticides antérieurement autorisés de « mises sur le marché » sont interdits du fait de leur dangerosité démontrée ultérieurement !... (Un produit est « autorisé » s'il est efficace et ne présente pas de risque inacceptable!)...

 

Un rapport parlementaire assez récent constate que les dangers et les risques des pesticides pour la santé sont sous-évalués, que le suivi des produits mis sur le marché sont imparfaits, que l'effet des perturbations endocriniens est mal pris en compte, que les protections sont insuffisantes et que le plan Ecophyto 2018 doit être renforcé !...

 

(Le premier plan Ecophyto a échoué car jugé trop ambitieux dans ses objectifs et confronté à un manque de moyens pour changer fondamentalement les « modes de production agricole » ; le second envisage de réduire de 50 % d'ici 2025 l'usage des pesticides dans l'agriculture avec une diminution de 25 % en 2020. Des fermes expérimentales (2000) accompagnent cette volonté avec une progression de seulement 13 %  sur le but à atteindre !)

 

Le programme européen global de la réforme écologique de l'agriculture prévoyait d'interdire d'ici 2008 plus de 400 produits jugés dangereux  pour la santé de l'homme et qui avaient pourtant été agréés par la directive de 1991 !...

 

On trouve encore aujourd'hui (en 2018 donc) des traces de DDT (pesticide inventé en 1874 commercialisé en 1943 et interdit en Europe en 1970) dans les graisses animales, mais aussi dans la nourriture !...

 

En 2017 un rapport du Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies affirme que « l'utilisation excessive des pesticides contaminer les sols et les eaux et représente une menace pour l'environnement, la santé et la production agricole elle-même. »...

 

L'Organisation Mondiale de la Santé OMS met en garde contre les dangers directs et indirects liés à l'utilisation de pesticides et liés à leur exposition. Ce rapporte réalisé en 2009 parle de 200 000 décès dus aux pesticides. (La mortalité chez les agriculteurs est évaluée à environ 20 000 décès.)...

 

On compte une quarantaine de facteurs qui ont fortement diminué la population des abeilles et autres insectes pollinisateurs et parmi eux les traitements dits OGM (organismes génétiquement modifiés.)

(35 % de la production mondiale de nourriture est liée aux pollinisateurs!)...

 

 

Brocéliande Menhir Juin 2018 241pm.jpg

 

La plupart des rivières sont concernées par la pollution chronique des eaux....

 

A savoir plus de 90 % des quantités de pesticide utilisés n'atteignent pas les « ravageurs » incriminés dont une grande partie fait de plus en plus de la « résistance » , mute, s'adapte !...

 

Seulement 45 % des agriculteurs français se sentent concernés par l'impact des pesticides, 13 % seraient prêts à revoir leur façons de faire (31 % chez les jeunes agriculteurs)...

Un ministre a déclaré qu'une voie « intermédiaire » doit être recherchée entre écologie et productivisme intensif et que l'on doit réconcilier l'écologie et le social en diminuant les « intrants » dans les pratiques agricoles intensives...

 

1000 000 spécialités commerciales sont utilisés dans le monde ( rapport de 2009)...

Elles sont composées de 900 matières actives différentes....

 

En terme d'intrants d'emploi et d'usage de pesticides la France est au 4è rang mondial...

(Les désherbants sont des molécules chimiques les plus vendues et utilisées dans le monde.)

 

Il faut savoir en terme de pesticides que l'industrie chimique s'est fondée et appuyée, dans sa recherche, sur celles menées principalement pour les armées dans les deux dernières guerres et notamment sur les pesticides dit de synthèse (début des recherches en ce sens en 1930).

Part exemple : (Les recherches à partir des gaz dit de combat comme le Gaz « moutarde » entre autre en France ou « orange » au Vietnam !)...

(Cela a permis considérablement de mettre au point des produits issus de cela ; produits encore présents aujourd'hui.)...

 

Le sang d'un français « moyen » contient presque toujours des pesticides et pour certains d'entre eux (selon le lieu de l'habitat, l'environnement, la profession...) trois fois plus qu'un Allemand ou qu'un Américain !...

 

Notes Bran du

 

Ce qui précède nous interpelle et interroge grandement sur les atteintes faites au vivant et à son devenir. Nous ne pouvons plus dire ( et les décideurs politiques avec nous) "- Nous ne savons pas, nous ne savions pas !"... Aucune "excuse" recevable ; ON SAIT PARFAITEMENT, toutes les leçons antérieures à l'appui, toutes les sonnettes d'alarme tirées depuis des décennies, sont là pour nous obliger à voir la réalité objective bien en face...  

 

Les substances utilisées (plus performantes pour un dose moindre aujourd'hui) sont assez efficaces contre les organismes considérés comme « nuisibles » bien que la résistance s'organise chez les animaux et les végétaux concernés...

 

 

Brocéliande 06 07 2017 111pm.jpg

 

 

Quelle pensée instruisant des actes efficients, inspirés et guidés par elle, serait-elle de nature à faire diminuer puis cesser définitivement l'action destructrice de ceux et celles qui portent gravement atteinte au vivant et ce, sous toutes formes ?

 

 

Ce n'est pas seulement leurs produits qui sont gravement et hautement nuisibles, mais eux-mêmes, car ce sont eux qui conçoivent, fabriquent, commercialisent, imposent, trafiquent, mentent, sacrifient des vies, grèvent la perpétuation des espèces, sans aucun scrupule à le faire, pour s'enrichir au détriment de toute la création et de son devenir...

 

Ils sont autant si ce n'est plus « nuisibles » que leurs produits et profits éhontés, immorales et scandaleux !...

 

 

Nous cautionnons pourtant et bien souvent leur emprise sur le monde et la vie à savoir par exemple, que les « jardiniers du dimanche » ou ceux qui « jardinent sur leur balcon » achètent autant, à eux tous, d'insecticides que les grands céréaliers de la Beauce !!!

 

 

Il existent des produits (dits biopesticides ou « naturels » » ou « verts » moins « impactant », plus rapidement biodégradables) qui ne présentent pas ces seuils alarmants de dangerosité avérée et qui peuvent peu-à-peu aider au passage transitoire de l'agriculture intensive et grande consommatrice d'intrants fortement toxiques à une agriculture « raisonnée » et plus soucieuse d'environnement, d'écologie et du devenir de la planète...

 

On peut et on sait produire autrement en protégeant les cultures et les récoltes des « parasites »!...

 

 

Mais le plus dangereux de tous les parasites demeure encore celui qui infiltre et intoxique la pensée humaine au point de l'amener à devenir « criminelle » !...

 

..................................

 

 

Si vous voulez apporter votre soutien et signer une pétition :

 

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Nous voulons des coquelicots Appel des 100 pour l’interdiction de tous les pesticides de synthèse....



 

 

IMG_0195-2.jpg

 

 

 

"Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. I

ls sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises.

 

Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance.

L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.

 

Nous ne reconnaissons plus notre pays.

La nature y est défigurée.

Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans; la moitié des papillons en vingt ans; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares.

Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive.

Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !


Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France. Assez de discours, des actes.

Réunion tous les 1ers vendredi de chaque mois dans votre commune. »..

 

 

Vendredi prochain à Planguenoual (22)

 

 

 

Divers juin 2018 013pm.jpg

 

 

Association : Nous voulons des coquelicots

Solar Hotel
22 Rue Boulard
75014 Paris
coquelicots@nousvoulonsdescoquelicots.org



04/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 511 autres membres