Les dits du corbeau noir

DES MURS ! BARDI D'ACTUALITE BRAN DU 01/NOVEMBRE 2015

Les Murs                               03 11 2009

 

Un mur est tombé        

(Anniversaire de la chute du mur de Berlin)

 

 

Un mur est tombé

Et cela est mémoire

Mémoire pour le monde

Leçons pour le monde

Et pourtant d’autres murs s’élèvent, séparent encore les hommes !

 

D’autres murs de honte et de haine

D’autres murs s’élèvent quand l’humanité se couche !

 

Des murs pour dire l’inconciliable

Des murs pour dire l’enfermement

Des murs faute de paroles justes et vraies

Des murs pour les cris, des murs pour les silences

Des murs pour enterrer la circulation du vivant

Des murs élevés en hommage à l’absurde, à l’imbécillité, à l’orgueil, aux mensonges…

Des murs hier, démantelés aujourd’hui...

 

Mais de nouveau des murs d’incompréhension poussant sur les ruines d’un passé que l’on disait révolu…

Des murs bariolés, des murs nus, des murs sans visage, des murs laids et froids, des murs pour miroir du plus noir de l’homme…

 

Des murs entre l’Est et l’Ouest

Des murs entre l’homme et l’Homme

Des murs entre la pensée et la chair

Des murs entre le rêve et la réalité

Des murs, toujours des murs, encore des murs…

 

Ne savons-nous plus construire autre chose,

Ne savons-nous plus monter quoi que ce soit vers le bleu de l’azur ?

 

Ces murs qui se montent, se démontent puis se remontent, de quelles briques, de quel ciment, de quels parpaings, de quel acier sont-ils faits ?

D’idéologie, Madame, d’idéologie, Monsieur !

 

A l’origine de ces constructions qui détruisent l’homme, il y a l’homme déconstruit....

 

Sous leur fondation, il y a l’homme « armuré » d’orgueil, de cruauté et de mensonge…

 

Soyons attentifs car nous pouvons nous aussi être pourvoyeur de telles briques et de tel ciment !

Avant que de reposer sur une terre meurtrie un tel mur repose dans le cerveau de l’homme qui le conçoit…

 

Ne soyons pas de ces maçons ni de ces concepteurs de barrières entre les peuples....

 

Ne soyons pas de ce béton ni de ces barbelés qui symbolisent l’intolérance absolue...

 

Soyons vigilants, nous pouvons, nous aussi, avoir tendance à l’exclusion et à la séparation, à l’extrémisme, à l’intégrisme…

Nous pouvons cohabiter avec un drôle de bâtisseur !

 

Des murs peuvent être utiles parfois mais seulement s’ils sont construits à hauteur de cœur, si l’on peut passer la main au-dessus, se voir, se sourire et échanger, passer en dessous ou au-dessus, ou par les passages aménagés et bien sûr, monter dessus pour rêver comme Cyrano aux étoiles…

 

Des murs pour abriter et protéger certes, mais cimentés d’amour et de liens…

Des murs tombent, des murs renaissent…

Des hommes s’élèvent, des hommes s’abaissent…

 

 Tombent les murs, tombent les murs….                 

 

................................Les murs « tombes »…



03/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres