Les dits du corbeau noir

De la Roue de l'Année : SAMAIN 2014 Bran du 03 11 2014

(Pour rappel Cérémonie de Samonios de la Clairière Kan ar Vuhez (le Chant de vie) le samedi 8 novembre 2014 sur le secteur de Pléneuf -Val/André (22370) rendez-vous 10 H 3 rue du Pont neuf Dahouet

Aviser SVP de sa venue au 06 62 10 15 83  ou encore Brandu35@free.fr   merci

 

Invitation pour la Samain 2014 Bran du 30 10 2014

 

Samain (fête, assemblée, foire, festin de Samain...) est à bien des égards une fête d'automne liée aux activités agraires de l'époque...

On y trouvait selon H Hubert " l'éminente dignité des rites agraires, mis au premier plan de la vie religieuse avec leurs mythes." On ne peut toutefois cantonner cette fête à cette seule dimension...

la fécondité, la fertilité, la vie y sont concélébrés....

La longue période festive de Samain organise la refondation de la société dans ses rapports avec l'ordre universel.. Philippe JOUET Dictionnaire de mythologie et de religion celtique

 

...............................

Partie 1 (Bran du)

 

Voulez-vous vivre puis transmettre votre propre légende personnelle ?

 

Voulez-vous ou non être le héros ou l'héroïne du récit de votre vie ?...

 

Que doit-on faire, que devez-vous faire pour cela ?

 

Traverser en vainqueur en gagnante la longue, dure et difficile nuit hivernale, soit vaincre les entités obscures, néfastes, envieuses, antagonistes, stériles, opposées qui entendent garder leur chape d'obscurité sur tout ce qui aspire à la Lumière et à engendrer le chaos en privant la matière des visitations et animations de l'Esprit seul apte à doter l'être de conscience, de connaissance et d'amour d'une épée de clarté, d'une lame solaire et étincelante pourfendeuses des plus sombres emprises....

 

Rien que cela, mais tout cela !

 

Il ne s'agit pas de tuer l'un des deux dragons qui s'affrontent car l'un et autant utile à l'autre que l'autre à l'un, mais de terrasser celui qui entend dévorer l'autre et le garder sous "maîtrise" afin qu'il collabore et co-participe à la loi d'Evolution...

 

En fait il s'agit de se jeter courageusement dans la gueule d'obsidienne du dit dragon nocturne car celui-ci se vainc de l'intérieur et non de l'extérieur...

 

Tout véritable combat est d'abord intérieur !....

 

C'est dans la plus grande obscurité que s'ensemence, germe et se déploie le Manred ; le Grain de Lumière !...

 

C'est en notre propre terreau intrinsèque,dans la lente et nécessaire décomposition des feuilles de "l'Arbre de notre vie", dans l'humus des expériences passées, dans l'accumulation d'un terreau de connaissance et de savoir faire et être, que nous pouvons enfin emblaver notre germe d'espérance...

 

Et celui-ci acceptant de mourir à lui-même , de s'envelopper d'une couverture d'ébène, fera "corps avec la Terre Mère" deviendra partie intégrante de cette matrice de tout le vivant et germera en son sein laissant sa vieille peau, ses vieilles écailles, ses vieilles écorces derrière lui pour se revêtir d'une nudité première et originelle appelée à la recouvrance solaire...

 

Oser côtoyer la mort, se laisser prendre en ses plis, afin de transcender son emprise, de chasser les peurs qu'elle génère et de passer entre ses rets et filets hivernaux....

Ce, seulement, quand le désir et la volonté ont rendez-vous avec leur propre printemps....

 

Quelles sont nos armes, armures et bouclier ?

Les Forces, Energies et Lumières de notre Tradition, celles reçues par les quatre Druides primordiaux dans les îles originelles et transmises au peuple de la Déesse Dana soit autant de valeurs humaines et divines, mythiques et archétypales, symboliques et analogiques, philosophiques et spirituelles...

 

Nous avons comme outils d'évolution, de conscientisation, d'entendement :

une pierre de souveraineté et de royauté, une lance pénétrante, pertinente et efficiente, un chaudron de santé, de connaissance, d'immortalité et une épée d'équité qui fait équilibre et harmonie entre toutes les choses, entre tous les êtres...

 

A nous de "transposer" toit cela en terme de compréhension et de discernement afin de participer de nos propres "mutations" et "métamorphoses"....

Et ce, au sein de l'Athanor de la vie.... et dans le secret creuset de notre être intérieur...

 

Le but : maîtriser le monde nocturne et ses cause et effets néfastes en le pénétrant intimement et en se frayant passage à travers lui afin de sortir de ses antres cavernes et labyrinthes pour restituer au jour notre humble, mais rayonnante part de lumière et co-participer de la croissance solaire en accompagnant la remontée du soleil vers son apothéose solsticiale...

..........................////////////////////////////.........................

Partie 2

 

Philippe JOUET Dictionnaire de la Mythologie et de la Religion Celtique Yoran Embanner Editeur (extraits)

 

De la Samain :

 

"C'est un temps (une période mythique) où l'invisible cloison magique qui sépare (les deux mondes ; l'humain et le divin) cède, où les deux mondes communiquent, où les deux plans se confondent..." M-L Sjoestedt

 

"La cohérence du discours prouve et entretient la cohésion du monde d'où l'existence de rites fondés sur la Parole aux moments critiques de l'année (Solstice d'hiver)

Les joutes oratoires qui se tiennent alors ont fonction de régénérer le cosmos et d'aider au bon ajustement des saisons dans la solidarité universelle et la responsabilité commune des hommes et des Dieux où le nom et la forme sont solidaires...

 

Les poètes étaient conscients de leur don, de l'inspiration indispensable à l'animation des formes tout en suivant la Tradition qui les dépassait et les justifiait à leurs yeux..."

 

"Dans leur récit, le héros traverse l'eau de la Ténèbres hivernale pour conquérir la "Belle Saison" avec l'aide des Aurores. Il obtient "l'Année" et parvient à l'immortalité solaire...

La fonction du héros conquérant de la lumière consiste à restaurer le ciel diurne..."

Le ciel diurne est blanc ; il est la résidence des Dieux... Le ciel nocturne est noir et il est la demeure des puissances néfastes et chaotiques....

 

"La plus ancienne religion celtique est la religion cosmique élargie à l'univers et correspond à des puissances très anciennes...."

"Les Dieux et les Puissances les plus anciennes se tenaient sur le "Cercle de l'Année"...

 

"Les textes anciens nous informent qu'il y a des fruits cachés dans la nuit de Samain."

 

La fête, le festin ou banquet de Samain comprend :

- L'élection d'un roi ( l'ancien roi peut ne pas être renouvelé dans son mandat voir être mis à mort si sa régence à été mauvaise.)

- Un temps pour rendre justice, faire acte d'équité...

- Un temps favorisant ou resserrant la cohésion sociale à l'image de la cohésion de l'univers...

- La mise en place et en oeuvre de pactes d'amitié...

- La maturité des glands et des fruits...

- La récapitulation de l'été...

- Le sacrifice aux Dieux...

- L'extinction et le ré-allumage d'un feu ( L'ancienne année s'éteint et la nouvelle s'enflamme...)

- L'instauration absolue de la paix entre tout ce qui est lors assemblé...

- Un feux de camp joyeux sur la colline...

- La fixation des lois et des devoirs pour les temps qui viennent...

- L'ouverture d'un passage entre les "Deux Mondes" qui lors communiquent et se confondent... La rencontre avec les "morts", la mort...

 

Samain est une période mythique... L'idéologie de la fête l'emporte sur son historicité.... Le contenu de Samain s'explique dans le cadre de la "religion de l'année"...

C'est une Assemblé accompagnée d'une foire, de banquets, de festins,

de distribution de nourritures (noix, andouille, porc domestique, lait caillé etc...)

Les Fiana logent et se reposent chez l'habitant étant déchargés pour cette période de la défense de l'irlande...

Les bardes eux investissent de leur Verbe les demeures (De Samain à Beltaine)

Pendant la période sombre de l'année le Dagda (Dagodevos) se retire dans son monde submarin ou souterrain

 

Il s'agit de contrer, de neutraliser les forces néfastes afin qu'elle n'opèrent pas de destructions ( de valeurs, de richesses, d'agencement équilibré et d'ordonnancement harmonieux...) (Afin qu'il ne soit pas porté atteinte à cela et que ne soient pas violés les principes fonctionnels ni affaibli le charisme individuel et communautaire... Et que ne s'instaure pas le règne du mensonge....)

"La valeur suprême est l'excellence naturelle et fonctionnelle. Le bon poète et un bon artisan. Une société de tradition orale repose sur le respect des engagements verbaux pris sous le regard des dieux."

............................................................................................................

Partie 3

 Commentaires    : Bran du

 

Nous avons là à disposition les "ingrédients" qui composent le Chaudron de la Samain, son contenu, ses potentialités...

 

C'est la nuit du grand "Brassage" ; brassage des sens, des corps, des actes, des paroles, des songes, des idées et des pensées...

Chacun et chacune sont invités à faire leur propre "bière", leur propre cervoise, d'entendement au sein d'une douce ivresse fraternelle et communautaire...

Nous plongeons notre être dans la cuve existentielle où bouillonne notre passé, notre présent et notre devenir...

 

La paix, la sérénité, une pensée saine et mesurée... Ce sont là les bases d'instauration de cette période la plus importante parmi tout le calendaire celtique, mais aussi la plus "périlleuse" car la longue nuit porteuse de chaos, de perdition et de sombres errances, est là derrière la porte qui entrouverte...

(Nous savons que les druides, les bardes, s'interposaient avec courage et détermination, entre les armées prêtes à en découdre, afin de rétablir la paix et de faire cesser le conflit par le simple et époustouflant Pouvoir de la Parole ; un Pouvoir reconnu par tous et s'imposant à tous, comme relevant d'un Souffle sacré et divin....)

 

Face à ce risque des plus conséquent, il n'est qu'une arme, qu'une armure, qu'un éventail de boucliers de prévention : le recours à la Lumière en sa force et en ses énergies...

 

Toute la lumière accumulée et engrangée depuis la Beltaine va permettre de se frayer un chemin au sein de la chape d'obscurité en sachant que cette réserve fabuleuse va diminuer et s'épuiser au fur et à mesure de notre pénétration hivernale...

 

Notre monde actuel est tout entier cerné par des forces ténébreuses et obscures qui se veulent éteindre nos braises, nos flammes et nos foyers d'espérance pour mieux nous maintenir en état de domination, livrés à nos peurs, angoisses, craintes, terreurs et frayeurs individuelles et collectives.

 

Ce sont les forces du Chaos qui entendent asservir et absorber le clair et le lumineux de nos viespour satisfaire leurs sombres et monstrueux projets...

 

Les textes anciens insistent sur la nécessité pour les Celtes de faire oeuvre symbiotique avec tout le vivant tout le cosmos et tout l'univers...

 

La solidarité et la coopération sont de mise dans cette entreprise de préservation et de maintenance des fragiles équilibres à l'oeuvre au sein de toute la création et de toute création...

 

Nous comprenons ici combien les thèses développées par des penseurs modernes comme Pierre Rhabi ou Jean Marie Pelt, pour ne citer que ceux-ci, font écho et résonance à cette sagesse païenne qu'est la Tradition celto-druidique !....

 

Quand chaque individu, groupement ou communauté d'appartenance, se sentent concernés par le maintien et le renforcement des équilibres "naturels", la solidarité et la coopération s'installent au bénéfice de tout le vivant et du devenir harmonieux de celui-ci...

 

C'est pourquoi il y a, dans une adaptation et actualisation de ces fondements philosophiques éclairés et induits spirituellement, un message bienfaisant et bienveillant, à contenu universel et planétaire, sur la sauvegarde et la protection de tout ce qui participe de la vie et de sa pérennisation...

 

On ne saurait être plus au coeur d'une actualité d'interpellations essentielles sur le présent et le futur de l'humanité !....

 

L'un des thèmes majeurs de la Samain qui se retrouve d'ailleurs dans toute la chaîne enspiralée des rituels saisonniers est bien celui de la préservation et du confortement des équilibres mis en péril et plus particulièrement lors de cette "traversée hivernale"....

 

Si nous ne tenons pas leçon de cette sagesse ( commune en grande partie à bien d'autres sagesses ancestrales partagées en de nombreux continents et civilisations) notre hiver sociétal risque fort de durer au-delà des limites qui lui sont imparties nous privant ainsi et dramatiquement d'un printemps de renaissance !....

 

Samain invite à sceller des pactes d'amitié... Quelle magnifique proposition qui renforce ce qui précède : amitie en nous, entre le moi et le soi, entre le féminin et le masculin, entre nos jours et nos nuits, entre ce qui s'oppose, se méprend, se combat, amitié entre nous, entre nous et ce qui nous environne, amitié avec l'autre, le divers, le différent et donc le complémentaire....

 

Là encore, nous avons une invitation à développer des plans médians et régulateurs afin de mettre en oeuvre, en adéquation, des principes coopératifs et non plus antagonistes qui sont hélas si stériles et si destructeurs....

 

Nous nous devons d'apprendre la cohésion et la cohérence dans l'exercice de notre vie et dans nos pratiques relationnelles... Apprendre à être en accord soit accordé et en juste résonance avec les vibrations qui émanent d'un Principe et d'une Essence qui concourent sans cesse à maintenir le monde en état de recevoir et de donner équitablement, et de se "reproduire" par une conjonction heureuse de dons et d'amour...

 

La Tradition celto-druidique instruit de la nécessité du don et du contre-don à travers les lois de la rencontre, de la découverte, de l'échange, du partage et de la "cosmunion" que concrétisent les rituels et les cérémonies élaborées et menées en ce sens...

Cette Tradition à fait depuis ses origines un choix décisif, courageux, audacieux et salutaire, celui de servir l'être, tous les êtres" et non la soif inextinguible et insatiable de possessions et d'accaparements individuels appelé l'avoir....

 

Tout cheminant incarnant véritablement et authentiquement un état de "druidité" ( façon d'être et de se relier...) sait qu'il marche sur une "Sente de Lumière" et que cela demande effort, exigence, patience, fidélité pour mener à bon terme une telle quête... Il sait que les premières obscurités à pourfendre se tiennent en lui-même et qu'il se doit pour les vaincre de les "identifier" puis de les maîtriser, puis de les faire collaborer à l'oeuvre de vie... ( Car la mort est nécessaire à la vie et inversement !)....

 

Nous ne sommes pas, en notre Tradition, écartelés entre des dualités sans cesse opposées et infécondes, mais bien dans un état de transcendance , de synthèses et de discernement qui nous permet de sortir de cet étau infernal grâce à une pensée "trinitaire" ingénieuse et intelligente...

 

Les symboliques regroupées dans le temps de la Samain sont fortement concentrées ( elles font véritablement centre comme tout point régentant un équilibre.)

 

L'extinction du feu de la vieille année et le ré-allumage de celui-ci à partir d'une braise de l'ancien foyer illustre le thème de la fin et du recommencement, de l'extinction et de la régénération...

 

Cet acte symbolique nous pose la question de savoir ce qui en nous a nécessité d'être éteint et définitivement consumé, ce qui est de nature à ré-allumer notre foyer de vie à partir de nouveaux "combustibles" mieux sélectionnés et adaptés....

 

L'élection du nouveau roi en cette période cruciale se transpose tout aussi analogiquement dans un questionnement sur l'état de notre "royaume" intérieur et sur la qualité de la régence que nous avons opérée au cours de l'année écoulée...

Que devons nous rejeter, réinvestir, améliorer de la régence exercée jusqu'alors ? Sommes nous toujours digne de la souveraineté octroyée par L'Essence de tout être et de toute chose ?

Avons-nous faillit, quand, où, comment ?

La prospérité, la paix, la fructification de l'être sont ils au rendez-vous des constats et bilans individuels ?

La période hivernale sera propice à l'introspection, à la méditation, à la réflexion pour répondre à ces interrogations et mieux incarner les réponses apportées...

 

Voilà quelques glands tombés du Chêne tutélaire, tous porteurs de potentialités à développer et à mettre en oeuvre...

 

A chacun d'être ou non l'artisan et le servant de sa propre croissance en terme de coeur et d'esprit...

 

Bien fraternellement Bran du



03/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 567 autres membres