Les dits du corbeau noir

DE LA DRUIIDITE : CE QU'ILS OU ELLES EN DISENT (SUITE) 2018 COMPILATION BRAN DU 14 03 MARS

 

Roches Port morvan 17 02 2018 043pm.jpg
Photos Bran du

 

 

 

 

Parlant de l'Etat sacré de Druidité et de la Tradition :

Compilation Bran du 14 03 2018

L'Approche de la Lumière...



Ce qu'en dit le Druid Order :



«Il s'agit d'un enseignement métaphysique tendant à l'élévation spirituelle de l'humanité ; un enseignement des Lois d'Evolution qui conduisent vers la pleine Lumière et la Connaissance, vers la Source de rayonnement du UN ; Fontaine de Sagesse et de Plénitude existentielle...

C'est cette sagesse même qui instaure le Lien et inspire et guide les Enfants de la Lumière sur le Chemin d'Abred.

En cette quête, en ce voyage initiatique, il n'est qu'un seul livre : celui de la Nature expérience vivante et vibrante qui en est faite......

De l'observation intime et profonde des lois qui régissent l'Univers découle l'apprentissage de la maîtrise de soi et notre co-participation active, sensible et intelligente au bon ordonnancement du monde (par imitation et analogie et la découverte et la maîtrise de nos propres capacités de porter à équilibre et à harmonie.»

 

...///...

 

 

Roches Port morvan 17 02 2018 042pm.jpg



Et le CDG Collège des Druides Bardes et Ovates des Gaules :

Jacques Gestalder Druide Cernunnos. En 1980.



«Il s'agit d'une doctrine libérale adaptée à un sol et façonnée par celui-ci et dont les expressions et manifestations philosophiques et éthiques sont induites par le rapport intelligent et sensible, instaurées et confortées au sein de cette matrice originelle que représente la terre de nos ancêtres : le monde occidental...

Car en ce rapport tout est création, tout est mouvement et tout est Dieu et Dieu est en chaque élément vivant ou appelé à la vie.»



Message de 1980 :



«...Le Druidisme est le fait capital de l'Occident.Le Druidisme a enfanté l'Occident...

Le but d'un collège ; c'est Aimer, Connaître, Chercher la Force, l'Energie et la Lumière...

Il s'agit de s'enfoncer dans les larges et profondes racines des origines et de remonter en suivant la sève de l'Arbre...

Il nous faut servir la pensée universelle issue de l'héritage druidique et l'inclure dans notre monde moderne.

Ce monde a perdu ses sources, il faut donc les lui rendre...

Nous devrons retrouver notre dignité d'être et la clarté qui nous remettra debout face à l'horizon du levant...

Dans un collège, il appartient aux druides et druidesses d'enseigner la science objective puis la philosophie puis la métaphysique et ensuite de conduire au sacré et au divin...

Le lien primordial recherché est celui qui par l'amour de l'Âme du Monde nous permettra de nous fondre dans le Cosmos avec Elle...

Le chemin initiatique est d'ordre cosmique et de comparaison analogique...

Nous devons rassembler tous le «Grand Chêne» (figure symbolique de l'universalité de la démarche druidique) tous les compagnons et toutes les compagnes de l'architecture sacrée.



Nous sommes dans la Pensée majeure.

Nous sommes devant ce siècle et celui-ci exige de nous la clarté.

Nous avons donc à le comprendre avant de l'infléchir par notre sagesse et par notre amour. "

 

...///...

 



Roches Port morvan 17 02 2018 047pm.jpg

 

 

Comment peut-on être Druide ?



Hervé Glot (Artus)

«Il s'agit de réhabiliter l'intuitif afin de réconcilier les deux aspects de la pensée (raisonnement et subjectivité) qui ne s'opposent pas mais se prolongent et se complètent.

Il faut une volonté de connaissance au sein d'une approche du sacré pour redonner un sens à notre aventure collective qui doit tendre à réenchanter le monde. En cela le druidisme peut constituer un paysage spirituel original et donner accès à un nouvel univers mental.»



«La réalité de l'unité foncière des Celtes est une unité traditionnelle religieuse profonde.»

 

...///...



 

Roches Port morvan 17 02 2018 049pm.jpg

 

 

La Tradition des Druides G Le SCOUEZEC (in Artus)



«On ne saurait définir ce qui est quelque chose d'infiniment vivant, il s'agit, à l'image de os Pères, de poursuivre l'exploration d'une forme de connaissance où l'intuition élabore son miel à partir de l'observation attentive de certains mondes particuliers.

Cette Tradition est parmi nous et nous enseigne que rien ne se perd mais que tout se mêle. A nous de retrouver le fil d'Ariane qui nous permettra de retrouver la Présence et le Chemin.



Le Druide d'aujourd'hui doit demeurer à l'écoute de l'Âme de son peuple et de l'Esprit de la Terre qui est apte à modeler cette Âme.

Il doit, par cette écoute, dégager les lignes de force et les axes majeurs propres à poursuivre l'évolution commencée dans la nuit des temps...

Cela implique également de suivre un chemin d'incessantes recherches à travers les cycles et les rythmes que régit la Loi de Métamorphose. Par cette Loi qui témoigne que le mouvement de la vie est une perpétuelle transformation, nous faisons corps et esprit avec les bases mêmes de notre Tradition...



Cette Tradition ; c'est la permanence (cultivée) de notre capacité de voir et de sentir derrière le flux des apparences et des modifications...
Le druidisme est un Art Sacerdotal qui se manifeste par une certaine manière de chercher, de percevoir, de comprendre, les phénomènes et de vivre et de créer dans la Matière et dans l'Esprit.



Ceci demande également de rendre toute sa valeur à la Poésie et par elle aux données si puissantes et si indispensables de l'irrationnel, de l'intuitivement perçu, de la communion directe avec le monde...



Aujourd'hui, il appartient aux Druides de prendre la défense de l'homme et de ses racines. Il ne s'agit pas d'imposer une croyance, mais de susciter une démarche reliante qui au sens large débouche sur un caractère religieux ; ce caractère ayant pour vocation non pas de bâtir une nouvelle église, mais de rétablir les liens naturels de l'Homme avec le Cosmos, à travers sa propre culture et sa propre Terre.

Par la dimension mystique que comporte la filiation originelle de notre Tradition toutes les fausses querelles d'attribution se trouvent transcendées. Il s'agit ici des puissances de l'Âme et du respect qu'elles engendrent...

La reconnaissance de l'irrationnel, la réhabilitation de l'intuition, la recherche personnelle d'un «Esprit de la terre» ne sauraient conduire à un dogmatisme, mais se doivent de demeurer, par l'étude et le contrôle des faits, sous la sauvegarde de la seule Lumière dont ils émanent et vers laquelle ils retournent.

Le rapport avec la Terre doit ,être un rapport de co-existence et non plus un rapport d'appropriation et de possession.

L'Esprit est toujours vivant au sein de la Matière et je suis tributaire du pouvoir qu'il manifeste en moi comme en toute forme vivante.

Si la raison échoue à gouverner l'Univers nous sommes bien, par contre, mus par des forces inconscientes qui sont la manifestation même des dieux et des déesses.



Je suis polythéiste, ce qui ne nuit en rien en ma croyance en l'Unité Fondamentale. Cette Unité reste indicible car on ne saurait définir ni cerner l'Unique lequel échappe à toute dialectique, à toute dualité puisqu'il est l'UN...



L'Autre Monde ; c'est dans notre Tradition la réalité d'un monde concomitant et comme entremêlé au nôtres. Il est la source de nos propres transformations et modifications.

L'Autre Monde est proche de nous et il suffit, pour le découvrir, de lui ouvrir nos yeux.

(Les fées reviendront si nous savons les appeler à nous.)



la recherche des druides modernes se situe dans le droit fil d'une pensée contemporaine en pleine évolution. Et de façon on ne peut plus claire en cette orientation qui est la nôtre :

parler à l'homme d'aujourd'hui en lui faisant sentir et percevoir combien cette parole est porteuse et génératrice de Lumière."

 

...///...

 

 

Roches Port morvan 17 02 2018 055pm.jpg



 

La Vision sacerdotale de Gwench'lan Le Scouezec :



«...Notre Tradition est vivante, elle porte les germes propices au développement de notre futur...

Nous devons nous créer en incorporant au niveau de la conscience les dimensions qui nous transforment en être complet et ce par l'entremise du sacré.

Les Dieux et déesses sont les extériorisations des forces fondamentales de l'Univers...

Nous portons ceux-ci dans notre ventre...

Tout part de la conscience d'être et le Dieu ou la Déesse est l'interlocuteur ou l'interlocutrice sur l'Autre Rive...

L'Univers est en constante mutation et nous sommes à son image...

L'homme sacerdotal est nécessaire pour assurer le passage de l'impétrant.

Il est le pont et il est le gué et instaure ou restaure les plans d'harmonie avec l'Univers permettant ce passage.

L'offrande aux Dieux et déesses voilà l'essentiel.

Si nous sommes en harmonie avec l'Univers, nous nous incorporons à cette verticalité, à cette colonne qu'est le Dieu ou la Déesse que nous invoquons...



Le sacerdoce druidique c'est selon notre propre Tradition :

Deux Rives, de l'eau, une barque, un passeur et son bâton , une offrande et les Dieux et Déesses de l'autre côté gardiens d'une harmonie unitive...

La filiation spirituelle implique de demeurer le porteur de l'esprit originel fidèlement transmis de génération en génération par les hommes et femmes du sacerdoce qui ont mission d'enseigner et de transmettre celui-ci...

Le sacerdoce n'est pas d'essence chrétienne uniquement, mais une fonction UNIVERSELLE qui se transmet sans interruption.

Il s'agit, par cette filiation et les osmoses qu'elle a pu engendrer de fédérer les hommes et femmes de bonne volonté autour d'un axe qui mène au sacré.

Pour mener le druidisme vers le XXI siècle il faut de bonnes bases : une filiation spirituelle et un sacerdoce traditionnel...

C'est affirmer et représenter alors en cela une sensibilité particulière : celle du Monde Celte.



Les Racines; n'oubliez pas les Racines !»

 

...../////.....

 


Roches Port morvan 17 02 2018 057pm.jpg

 

 

 

Michel Raoult ( Druide An Habask) (Chercheur de paix) :



«Le druidisme est une source de progrès spirituel, il peut être une société d'initiation de culture celtique. L'essentiel demeure la démarche de vie personnelle et le druide se doit de fournir au chercheur les éléments lui permettant d'amorcer sa recherche, de se mettre en route et à l'ouvrage en le laissant poursuivre sa propre voie.»

 

...///...

Roches Port morvan 17 02 2018 061pm.jpg



René Morlet (Journaliste) :



«… Les Celtes avaient la conscience de l'Univers entier, ils affirmaient l'immortalité de l'Âme ; ils aimaient la vie et avaient le culte de la Nature avec laquelle ils communiaient étroitement.

Ils ne connaissaient pas de dogme...

Ainsi le druidisme apparaît comme une sorte d'humanisme indiquant la voie vers l'Eveil, le chemin qui mène vers l'Au-Delà, l'Inspiration sacrée : l'Awen...

Tout ceci impliquant pour l'initié comme le disait Philéas Lebesgue (Grand Druide des gaules) :

«Un œil qui sache voir la Nature, un cœur capable de la sentir et un esprit qui est l'audace de la suivre.»

 

...///...



 

Roches Port morvan 17 02 2018 062pm.jpg

 

 

Réflexions sur le druidisme par Uxellia (Huguette Cochinal) du C.D.G



« … La spiritualité celtique est avant tout harmonie et liberté...

Nous ne saurions les connaître que pour en avoir vécu l'expérience.

«L'idée demeure si la forme se perd» disait Ronsard.

Il n'y a en fait ni commencement, ni fin mais, transformation, évolution éternelle.

Les seules bases solides de toute philosophie sont l'infini et l'éternité.

L'homme et la femme, pour participer à l'harmonie recherchée, doivent se mettre à l'unisson de l'Univers...

Il s'agit d'une philosophie «souriante». C'est en prenant conscience de l'harmonie du monde que la pensée retrouvera le sens du concret. Il faut se décider à repenser la philosophie à partir de la musique, de la danse du mouvement harmonieux.

La danse est une architecture vivante.

L'homme et la femme ne retrouveront le fil conducteur qu'en revenant aux sources de jouvence de la Nature, sa Mère nourricière et en renouant le contact avec le fluide vital qui en émane...

La Loi d'Evolution s'exprime dans la manifestation permanente des Forces du Logos avec lequel nous devons célébrer et ré-célébrer notre profonde union.»

«Tous les groupements druidiques se devraient d'enseigner une même conception;métaphysique du Monde, L'Immortalité spirituelle, la même motivité de l'Incréé, de la Création, de l'Evolution des esprits, sous les trois cris de Lumière vive d'O.I.V."

 

...///...

Roches Port morvan 17 02 2018 089pm.jpg

 

André Pommier (Du C.D.G) :



«...Il faut cultiver nos sens intérieurs seuls aptes à entrer directement en contact avec l'essence et le rythme des choses par synchronisation.

Toute connaissance réelle vient de l'intérieur.

Pratiquons la JOIE, cette vibration vitalisante et le DON qui entraînent la fusion du moi dans le soi et conduit la Vie ardente et intense, à la Source du Divin.»

 

...///...

A SUIVRE...

 

 


Roches Port morvan 17 02 2018 057pm.jpg



14/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 516 autres membres