Les dits du corbeau noir

DE LA DRUIDITE "QUESTIONS MAJEURES" 2020 BRAN DU LE 29 01 JANV

 

 

 Ivers Nov 2018 006pm.jpg

 

 Dessin  Bran du

 

 

 

 

Druidisme / L'ETAT DE DRUIDITE  : Des questions essentielles



Bran du Le 29 01 22020



1 / Druidisme et Néo-Druidisme ! ? …

2 / La Druidité : Une "Rampe de Lancements"...

 



 

1 / Druidisme et Néo-Druidisme ! ? …

 

On parle certes de Druidisme, mais également de « Néo-druidisme » (comme on parlerait de New-Âge également) non pas au sens d'une spiritualité et d'une philosophie spécifique au monde Celte renouvelée de génération en génération au sein d'un processus évolutif constant, mais comme réapparition après disparition de la Tradition inhérente à cette civilisation bien disparue en ce qui la concerne... 

 

Je ne pense pas qu'il faille usé de cette détermination impliquant une fin amenant au cours des siècles à une nouvelle naissance des fondements de la pensée et des croyances celtiques...

 

Peut-on mettre en juxtaposition cohérente ces deux termes ? Certainement pas. Pourquoi ? :

 

Parce que c'est l'Esprit qui est le Principe, le Fondement, « l'Architexture », L'Essence, l'Anima, l'Âme même de notre Tradition et qu'il est impossible que cette ensemble qui fait unité et cohérence puisse être dissout à un moment ou à un autre de l'Histoire des Hommes...

 

1 / Il n'appartient pas justement à cette Histoire, car il est an-historique ( CH J Guyonvarc'h dixit ), mais bien directement lié aux mythes et aux archétypes qui sont, par nature, « universels »...



2 / Il ne peut être de ce simple fait soumis aux contingences humaines qui elles sont temporaires, éphémères et passagères...



3 / On confond encore hélas le Fond et les formes induites par Celui-ci , formes qui découlent de Lui, formes qui sont elles soumises aux aléas de la pensée et de la conception humaines surtout quand elles entendent prendre de la distance avec leur fondement originel et s'exonérer d'une dépendance et d'un attachement étroit et fidèle avec lui...

 

4 /L'Esprit ne saurait connaître nulle contingence, nulle contrainte, nulle soumission et surtout pas temporelle...

Il « souffle » quand il veut, où il veut et comme il veut !...

 

 

 

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 044pm.jpg



 

 

5 / Si nous croyons en l'immortalité de l'Âme (croyance celtique avérée) et à la primauté spirituelle sur tout être et toutes choses, à la permanence et à l'immanence des fondements, axes et lignes de force de la Tradition celtique, on ne saurait accroître et valider une quelconque disparition (même « temporaire ») dans le temps et l'espace de la dite Tradition...



On constate des « résurgences » périodiques et de nature individuelle voire communautaire de la Tradition au cours des âges, (Tout le cycle arthurien, tout le légendaire celtique irlandais, gallois, écossais, armoricain, toutes les pratiques festives et « cultuelles » au sein du calendaire paysan et populaire, la permanence des cultes anciens condamnés et réprimés de siècle en siècle par l'Eglise etc... mais aussi des auteurs comme Apulé, Rabelais ou encore Shakespeare pour ne citer qu'eux...)

 



La permanence de la Tradition n'est pas enfouie ni étouffée sous les cendres de l'Histoire, mais bien, en fait, couvée, à son insue, par Elle ! Sous ces cendres matérielles, c'est l'Histoire qui se consume alors que veillent les braises traditionnelles en attente de nouvelles flamboyances...



Et pour cela il suffit simplement, naturellement, que SOUFFLE L'ESPRIT « où il veut, quand il veut et comme il veut » pour que notre Tradition  « étincelle » !



….........................

 

 

 

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 045pm.jpg

 



 

 

La DRUIDITE ou Tradition Druidique Bran du Le 29 01 2020



« Une rampe de lancements » !...

 



Notre Tradition est un tremplin, un promontoire, une rampe de lancement pour tous les envols du Cœur, de la Pensée, de l'Esprit et de l'Âme et ce, vers le « Tout Cosmos », le « Tout Univers », soit, vers l'origine métaphysique, mythique, archétypale de ce « qui Fût, Est, et Sera » de toute éternité pour toute éternité !...

 

Ni frontières, ni limites, ni « enclosements », ni mises à demeure, ni fixations, ni même de définitions...



Indicible, indescriptible, est son origine, sa racine et sa souche initiale, sa source, sa fontaine originelle...  

 

Le monde Celte et ses sacerdotes, druides, bardes, vates, ont « réceptionné» les émanations antérieures du Souffle « Incréé » et les primes croyances des peuples qui occupaient les territoires avant les migrations et installations du monde Celte...

 

Certes, il n'y a pas de « Druides » sans monde Celte et inversement, mais les germes, graines et semences spirituelles déposées au sein des premiers hommes et des premières femmes autochtones vont trouver dans l'humus celtique une terre d'accueil et d'entendement parmi les plus fécondes qui soient et les nouveaux laboureurs et labours d'alors porteront à fertiles, abondantes et riches moissons les emblaves de connaissance, de compréhension, de discernement, de cohérence et enfin d'équilibre et d'harmonie qui constitueront le terreau de leurs concepts, de leur théologie, de leur spiritualité, de leur philosophie, de leur langue, de leur culture et de leur organisation sociale...



Les Celtes ont hérité des approches antérieures des mystères de la vie, de la mort, des éléments, de la nature et de tout l'Univers ; une somme de sagesses et de sapiences ancestrales qu'ils compléteront et étofferont de leurs génie propre, de leur intuition, de leur inspiration, de leur science de l'observation, de l'analyse déductive, de la connaissance des symboles, de la maîtrise des rites et des cultes, de la compréhension analogique et de leur fabuleux imaginaire ainsi que de leur audace aventureuse...



L'ensemble de ce corpus faisant ciment et mortier au sein de la civilisation celtique, apportant les bases, fondements et assises à toute construction humaine trouvant sa Verticalité entre profondeur et élévation...

 

Tout ceci s'inscrivant dans une loi de constante évolution faite de transcendances des dualités en présence et d'une recherche systématique d'osmoses, de concordances et de symbioses....

 

 

 

 

 

Druidisme divers 09 03 2018 043pm.jpg



 

 

Certes la « civilisation celtique » a disparu, mais non les valeurs spirituelles, métaphysiques, mythiques... qui en furent les génitrices...

Cette disparition vient directement des hommes et des hommes seulement et non de ce qui les transcendait spirituellement et leur donnait le sentiment d'une réelle communauté d'appartenance en lien respectueux avec le Ciel et la Terre et tout l'Anima de l'Univers...!



Les formes adéquates s'estompent, s'étiolent, se dissolvent dans le temps et l'espace des hommes, mais ce n'est pas là la disparition de leur mise au monde ni de leurs manifestations existentielles !...

 

Car encore une fois l'Esprit, le Principe, L'Essence, l'Anima demeurent à tout jamais et en tout temps, disponibles en tout cœur sourcier et puisatier, en tout explorateur d'ombres et de lumières, en tout pontonnier et passeur des rives de l'espace et du temps !...



La « druidité » peut être rapprochée « bardiquement » d'un revêtement fait de souffle, d'air et de vent qui restitue, au voyageur ou au navigateur ou au cheminant qui arpente les sentes du Gwenved (du Monde de la Blancheur suprême) une nudité première que rien ne peut recouvrir sinon en altérant celle-ci de haillons et d’oripeaux tissés par l'orgueil, la cruauté et le mensonge !...



Il s'agit maintenant de faire fructifier l'héritage en ajoutant dans la corbeille, tressée de dons et d'offrandes, les fruits, graines et semences de « l'Arbre de notre Vie »...



Nous sommes le prolongement lucide et conscient de la pensée évolutive de nos grands Anciens et Grandes Anciennes et nous avons à faire labour d'Amour dans les terres « gastes » de notre modernité...



Mais l'Esprit de quelques sociétés ou civilisations que ce soient ne saurait être circonscrit ainsi le Cercle de la « druidité » n'est pas enfermé sur lui-même, ses bras accueillent de plus en plus de nouveaux frères, de nouvelles sœurs, appelés à entendement et à convergence de cœur, de compréhension, de justes désirs et de conscience éclairée et avivée...



Le Cercle va s'élargissant d'année en année et c'est « l'anneau circonférentiel de noces du Monde et de l'Univers. » (Dixit St Pol Roux)

 

N'étant en aucun cas figé, ancré, dans l'espace et le temps, nous avons là à notre disposition une véritable rampe de lancements, un promontoire, un tremplin extraordinaire, stimulant, dynamique, pour continuer de propulser notre pensée dans tous les « continents » qu'elle se propose audacieusement de pénétrer...

 

Alliant la métaphysique aux sciences physiques contemporaines, elle investira dans ses élans les mondes connus et à connaître... et participera ainsi avec d'autre Tradition à une « drue-unité » d'entendements mis au service du vivant et de son devenir...

 

 

 

 

Divers et druide oct 2018 057pm.jpg



 

Questions subsidiaires :

Comment notre Tradition peut-elle apporter son concours :

A un changement de paradigme sociétal ?

A une réflexion sur ce que pourrait être la "spiritualité" du XXIè siècle ?

…///...



30/01/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi