Les dits du corbeau noir

DE LA DRUIDITE ET DES QUESTIONS QU'ELLE SUSCITE ; DE LA QUESTION ELLE-MEME BRAN DU 2015-12-12 DECEMBRE

Vendredi 12 Décembre 2015  (En direct !)

 

Les rencontres autour de la Druidité (Moulin de Dahouet)

 

Les questions que pose la druidité

et celles qu'on lui pose...

 

En dehors du terme, du vocable, du mot lui-même ; c'est l'idée que l'on se fait de cet état d'être, de ce qui anime cet Etat et qui lui donne sens et Essence...

 

Quel contenu, quelle substance, quel mouvement du corps, du cœur, de l'âme et de l'esprit qui font que la Vie est là exprimée, manifestée dans toute sa « vivacité », dans toutes sa luminosité, dans toutes ses vibrations profondes et hauturières, dans toute sa ferveur et avec sa douce et bonne fièvre amoureuse, aimante...

 

Les vecteurs qui font que l'on interpelle une tradition si méconnue

relève de divers facteurs parmi lesquels :

La curiosité..

Le désir de connaître ou de savoir (ce qui n'est pas la même chose)...

L'intérêt suscité par l' Histoire..

Une quête, une recherche, un besoin de compréhension...

L'attrait pour le mystère, l'inconnu, l'ésotérisme, la « magie »...

Le besoin de confronter l'idée que l'on s'en fait avec un témoignage jugé recevable qui permet de vérifier, de compléter, de rectifier, ses entendements, ses projections et interprétations...

Une démarche culturelle, philosophique et spirituelle...

Une attirance quasi magnétique pour ce qui apparaît comme devant faire partie, même provisoirement, même transitoirement, de notre « légende personnelle »...

Le sentiment que quelque chose fait « signe », lance un appel...

Une séduction, une forme d'attirance magnétique...

Un environnement entraperçu pendant l'enfance et qui fait réminiscence à l'âge adulte....

Un rêve ou un songe qui se présente soudain dans une réalité incarnée et vivante...

Un nom enfin posé sur ce que l'on ne savait identifier...

 

Sachant que « l'inconnu peut nous remettre au monde» et que la vie s'incarne dans ce qui ose lui faire écho et résonance, ce qui paraît « caché », dissimulé, invite à vouloir lever le voile et à faire face à ce qui nous regarde dans sa nudité éclatante et émouvante...

 

Devant les questions soulevées cette nudité nous révèle la nôtre et nous recouvre de cette étoffe extraordinaire appelée la compréhension ou l'entendement ; étoffe tissée de découvertes, de rencontres, d'échanges et de partages...

 

Notre liberté demeure alors qui accepte ou refuse le revêtement proposé et offert...

 

Une Tradition est constituée d'une mémoire, singulière, spécifique, qui s'est constituée à travers un ensemble d'expériences humaines menées dans un espace-temps suffisant pour empreindre la pensée d'hommes et de femmes et se fixer sur l'ADN du Vivant qui est en quelque sorte la colonne vertébrale de notre humanité...

 

Cette Tradition oppose au revers de l'ignorance la face de la recouvrance... Pour autant que l'on soit favorable aux renversements ou au bouleversements !....

 

Pour une majorité des questions que l'on se pose où qui nous sont posées, nous sommes la « résolution » !.....

Mais celle-ci ne s'obtient pas sans effort ni exigence, elle implique une étude, une analyse, des recherches, des perceptions et visions,

une investigation sérieuse, méthodique, obstinée souvent, et un ensemble d'expériences passé au crible de la critique objective afin d'en retirer de sages leçons.......

 

Ne pouvant, ne souhaitant pas être « définie » ; c'est-à-dire figée à tout jamais dans un concept circonscrit une fois pour toutes, la druidité ne peut que se laisser « approcher », mais, en aucun, cas elle ne se laissera réduire à une formule de dictionnaire...

 

Parmi les éléments d'approche et à titre comparatif on pourrait au moins la qualifier d'eau vive ou d'étincelle ; elle qui boute le doux feu d'amour et de bonté à l'âme et au cœur et qui ruisselle et s'épanche vers les terres arides et les lèvres asséchées de nos attentes....

 

C'est (Toujours dans le domaine approchant des comparaisons) une racine parmi les racines de l'Arbre universel...

Une racine spécifique, singulière, ayant sa propre mémoire, ses propres vibrations, ses cycles et ses rythmes, ses musiques et ses silences, ses couleurs et ses parfums, ses souffles et ses respirations, ses houles et ses marées, ses printemps et ses sèves....

 

Il émane d'elle un air vif et tonifiant de liberté ; une liberté assumée en conscience et lucidité ; une liberté exigeante et responsable ; une liberté axée sur les notions d'équilibre et d'harmonie, de concordance et de cohérence, de sagesse et de maîtrise, de don et de générosité, d'équité et de justice, de compassion et de solidarité, d'écoute et d'attention, de tolérance et d'acceptation des différences... auxquelles s'ajoutent les heureuses dispositions de l'imaginaire, de la novation et du créatif...

 

Elle est la VIE dans un espace temps qui lui est consacré ;

la Vie en tant que sacrement à part entière qui requière un culte et un sacre et des servants et des servantes fidèles qui font de leur cœur, de leur corps et de leur pensées son premier temple et sanctuaire.

 

Si toute question portant sur la druidité ne peut être que parcellaire et limitée, la réponse, elle, s'inscrit dans l'absolu et l'infini !

Parmi la panoplie des questionnement, celles qui s'expriment sous la forme : Qu'est-ce que... ou la druidité ; c'est qui, c'est quoi, c'est comment, c'est pourquoi et pour qui, cela vient d'où...sont au premier plan des interrogations....

 

Ce sont là en effet l'essentiel des interpellations et cela requière des réponses appropriées et adéquates ; des réponses qui doivent aussi se mettre à la portée de l'interpellateur et s'assurer de la bonne compréhension de celui-ci...

 

On ne saurait avoir réponse à tout et il est des plus sages de faire état d'une méconnaissance plutôt que de répondre dans l'approximatif ou de se lancer dans une improvisation parmi les plus hasardeuses, peu crédible et qui risque d'être prise pour argent comptant et ce, au détriment de la vérité...

 

Tout sage qui transmet sa Tradition auprès de « disciples », ou d'élèves reçoit également de ceux-ci et en retour un enseignement qui est loin d'être négligeable au regard de celui dispensé...

 

Un sage dans notre Tradition est seulement celui qui a marché un peu plus longtemps, un peu plus loin, qui a cheminer un peu plus profondément, sur le Vieux sentier des Anciens et Anciennes, sur la Sente de Lumière et dans le Cercle de la Fraternité....

 

Il est celui qui, offre sur sa branche d'homme, les fruits généreux et arrivés à maturité, de son Arbre de Vie...

 

Seront confiées à la terre, à l'humus de notre humanité, au terreau du cœur et de l'esprit, les graines et semences issues de ce fruit....

 

 

 

.....................................................



11/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi