Les dits du corbeau noir

DE LA DRUIDITE : DE LA SOUFFRANCE REFLEXION BRAN DU 2015-12-01 DECEMBRE

Notre frère Mathieu Muret vient d'être victime d'un grave accident de la route en tant que piéton et ses principes vitaux sont compromis ou pour le moins mal assurés.
Il est en hospitalisation et très suivi, mais le combat est rude....

Notre pensée fraternelle va vers lui et vers sa compagne Hélène afin qu'ils puissent ensemble et avec toutes les aides et protections Incréés vaincre ce péril....

Nous faisons solidairement autour d'eux un Cercle de bonnes Energies, de bonnes forces et de douces lumières et je vous invite à conjoindre vos bras, votre coeur et vos pensées en ce Cercle aimant, bienfaisant et bienveillant afin que la guérison survienne et que la Vie soit rendue, restituée, à la Vie...





Hélène nous tient informée de l'évolution de cette délicate et redoutable situation...

Elle a adressé un "message" et ce message est une espérance infinie en l'Energie d'Amour et à ce qui la dispense avec générosité et prodigalité....



Ce message a donné lieu à la réflexion qui suit... Et que je partage avec vous...



 

Pour Hélène et Mathieu

Bran du 09 12 2015

 

Oui, nous n'avons que l'Amour, mais Tout l'Amour, toute La Force, l'Energie et la Lumière du Souffle Incréé Générateur et Régent de toute forme de vie passée présente et à venir pour faire face aux épreuves existentielle et dire Oui, ouvertement, inconditionnellement,Oui à la Vie telle quelle est donnée et offerte dans son manifeste de dons et de générosité, d'attentions et de solidarités humaines...

 

Nous sommes, dans la plupart des situations traumatisantes vécues, la victime ou l'auteur d'un dommage à autrui, et ce, sous des formes mineures ou majeures et ceci engage totalement notre responsabilité ou celle d'un tiers conscient ou inconscient, comme nous-mêmes, de ses actes...


Cela ne remet pas, ne peut remettre en cause, les Forces, Energies et Lumières qui sont l'Anima et l'Essence de toute la Création et de tout l'Univers, mais interpelle toutefois, légitimement, naturellement, la nature, la qualité, la véracité et l'authenticité de nos rapports et relations avec ces dimensions divines et sacrées qui nous invitent à protéger, avec Elles , toute vie, toute existence, sans mettre ou remettre en cause ce Principe, cette Essence, cet Anima dans la survenance de faits et de situations tragiques ou dramatiques qui relèvent seulement et exclusivement du fait humain...

 

Solidaires du vivant, nous le sommes de tous les règnes et bien entendu de nos frères et sœurs en humanité...

 

Nous sommes de « compassion » avec le « vivant qui souffre » et apportons, à notre mesure, selon nos possibilités et moyens, l'aide, l'entraide, le soin, l'accompagnement, le soutien fraternel, altruiste, humaniste, que tout être devrait être en conscience, en désir, en volonté et en état de prodiguer à son prochain et à la Création sous toutes ses formes......

 

Face aux fléaux d'une humanité bafouée, défigurée, pervertie par des idéologies de la mort et de la destruction, de la domination et de l'asservissement ; de l'orgueil, de la cruauté et du mensonge institutionnalisé, face à ces instruments de la manipulation et de la servilité qui se nomment la peur, l'angoisse, la terreur, l'ignorance, nous n'avons de réponse que dans, que par, qu'avec l'Amour et ce qu'il suscite et met en œuvre généreusement et avec compassion sincère et véritable ; car en Cela, et en Cela seulement, fondamentalement, véritablement, réside la Source, la Fontaine, la Racine précieuse de toute Vie...

 

Oui la souffrance d'autrui nous affecte, car nous sommes cette humanité souffrante en sa chair, en son corps, en son cœur et en son esprit...

Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas être indifférent à cette souffrance ou encore accepter une « banalisation » de celle-ci prenant place dans un recoin éloigné de notre mémoire sans heurter ni le quotidien ni nos habitudes....

 

La souffrance fait partie, pleinement partie de l'expérience humaine, celle que nous provoquons, celle qui nous affecte ou affecte nos proches, celle qui affecte toute la planète et tous ce qui s'y meut, tout le sang et toute la sève qui circule en ce monde...

 

Elle existe et prend « corps » et la seule « raison » que je puisse valablement lui trouver ; c'est de nous enseigner ce remède et cette guérison possible que prodigue l'Amour...

 

Nous ne pourrons pas toujours guérir la souffrance, l’affliction qu'elle engendre, mais nous pourrons au moins l'apaiser, la soigner, l'adoucir, la partager, l'entendre et lui répondre, lui porter écoute et attention, répartir son poids sur nos épaules, témoigner dans les actes et les pensées de notre solidarité, de notre compréhension, de notre volonté de l'accompagner vers un mieux être possible...

 

Plus que lamais ce temps se doit d'Être et pour Etre, il se doit de concélébrer la fraternité et toutes les valeurs qui la sous tendent....

 

Cela toute Sagesse, toute Tradition philosophique et spirituelle, nous l'enseignent, tous les êtres de beauté et de tendresse le transmettent et le font rayonner comme un soleil ou une étoile...

 

C'est être « Humain » que cela, c'est Etre fraternel que cela....

C'est être vrai dans le cœur du monde !

C'est la Réponse à la question de l'Etre...

C'est ETRE pleinement en plénitude d'ETRE !

 

...............................................................................................

 



09/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi