Les dits du corbeau noir

DE LA CRISE... (SUITE) PENSEES ET REFLEXIONS BRAN DU 2019 20 11 NOVEMBRE

 

 Colloque NOV 2019 Et Compiègne 131pm.jpg

 

 Photo Bran du

 

 

 

 

Pensées Et Réflexions

Bran du    Novembre 2019   De la Crise (Suite)....

 

 

 

Crise climatique non sans lien avec la crise écologique laquelle impacte aussi la crise sociale, toutes ces crises alimentant en fait une crise « métaphysique » interpellant l'humain et l'humanité sur son devenir chargé de lourdes obscurités...

 

Le sens premier vient du Grec. Il exprime la nécessité de discerner et de faire un choix... C'est prendre conscience qu'il est plus que temps de « changer » quelque chose et d'opérer un choix...

 

La crise sera entendue par la suite comme exprimant la manifestation brutale, soudaine, violente et intense d'une maladie ou l'aggravation brusque d'un état chronique...ou de phénomènes marquant une rupture et ouvrant à conflits (Crises salutaire ou crise « mortelle »)...

 

L'iniquité, l'injustice, la non répartition égalitaire, les dénis et refus de prendre cela en compte (fort sentiment de mépris) sont des puissants leviers sociaux qui provoquent un appel à un « renversement » de situation et à des manifestations...

 

La crise connaît un « commencement » puis divers développements qui en accentuent l'état et les effets...

 

Pour certains penseurs nous vivons une crise de la « finalité » qui interpelle sur ce vers quoi nous conduit la dite crise...

 

Il semble bien en effet que la finalité de tout ce qui agite dramatiquement notre société demeure pour l'heure « inconnue » et qu'elle fasse l'objet de plus de craintes, d'incertitudes que d'espérances...

 

A partir de quelles connaissances, expériences et sur quelle base d'imaginaire, d'intuition et de novation pouvons-nous avoir une vision claire de l'avenir ?...

 

Colloque NOV 2019 Et Compiègne 129pm.jpg

 

 

 

Les réactivités « sociales » que nous pouvons constater sont l'expression d'un fort ressentiment amenant à des comportements et attitudes pulsées par une volonté de faire valoir des droits bafoués en permanence et celle de faire cesser une négation systématique du bien fondé des mécontentements et des réclamations parfaitement légitimes et justifiées......

 

Le fossé inégalitaire qui sépare une part de la société de l'autre part s'est creusé de façon considérable en quelques décennies...

 

Une pyramide sociale plaçant une catégorie d'individus au sommet au détriment de ceux qui à la base s'effondrent sous le poids de plus en plus accentué de la dite sommité est menacé d'écroulement...

 

Si la crise, dans ses différents contenus et origines, affecte communautairement la très grande majorité des humains, elle est tout d'abord individuelle... Et c'est au niveau de l'individu qu'elle comporte un point de départ à une éventuelle et efficace résolution !...

 

Cela implique et suppose donc une sorte d'introspection personnelle ; à savoir dans quel état existentiel l'individu que je suis vit son rapport à lui-même, aux autres et au « monde » ?...

 

L'un des sens moderne « éloignées du sens originel » du terme apocalypse à la signification de « fin du monde », de catastrophe finale, de submersion de l'humanité toute entière par le « mal », de destruction de la civilisation...

 

Mais si nous revenons sur l’étymologie du mot nous trouvons le sens que les Grecs donnaient à ce terme : Révélation : Action de révéler, de lever le voile, de découvrir...

 

On peut ainsi mesurer le phénoménal écart entre une définition et une autre et la dérivation opérée !...

 

Retour à la crise « individuelle » qui peut être dans les faits plus « salutaire que mortelle » !...

 

La crainte, la peur, l'incertitude, les réticences et appréhensions, qui se projettent sur notre horizon résultent de l'inconnu que nous avons de ce qui s'y profile dans un halo épais de brumes et de brouillards...

 

Mais le plus troublant parmi ces « inconnus » est sans doute celui dont nous sommes nous-mêmes porteur... Hors il se peut que cette part de « méconnaissance » qui nous habite soit aussi la part à partir de laquelle nous pouvons trouver, induire et reconstruire notre « nouvelle présence au(x) monde(s) !...

 

Apprendre, peu à peu, à connaître et reconnaître l'inconnu que nous sommes, à le découvrir, à le dévoiler et à le révéler à nos yeux et à notre cœur, ne peut que nous être salutaire car lors d'autres connaissances accompagneront notre propre découverte et viendront étoffer une nouvelle vision et perception de ce que nous sommes réellement et de ce que nous espérons davantage à être en plénitude d'être...

 

 

 

Agissant efficacement sur nous-mêmes nous acquerrons lors des moyens et méthodes d'agir positivement sur notre environnement extérieur, humain et non humain.... Nous aurons lors l'expérience interne d'un véritable changement, d'une véritable mutation et transformation pouvant trouver son application au sein d'une société appelée elle aussi à mutation et changement...

 

Les précieux apports d'une sagesse traditionnelle et sapientiale...

Notre Tradition (et d'autres avec elle) est basée, fondée, conçue sur des lignes de force et des axes majeurs (une architexture de l'esprit) qui constituent les valeurs fondamentales, essentielles et élémentaires sur lesquelles s'articulent et se renforcent des entendements et des compréhensions mythiques, archétypales ; spirituelles et philosophiques concentrés dans les notions d'équilibre, d'harmonie, de cohérence, de concordance, de cohésion, d'équité, (de justes répartitions), d'inter-dépendance, de fonctionnements en symbiose et osmose etc...

 

Tout cela est toujours de nature à nourrir et sustenter positivement et lucidement nos pensées et donc de générer des actions en corrélation et adéquations avec elles...

 

Ce sont là des contenus constitutifs du futur berceau, de la future matrice, du futur athanor et creuset de nos futures renaissances !

De quoi repenser et revisiter peut-être nos rapports instaurés avec la notion de « crise » !...

 

 

Colloque NOV 2019 Et Compiègne 130pm.jpg



20/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi