Les dits du corbeau noir

DE LA 9IEME VAGUE (SUITE) PASSAGE/INITIATION/ TRAVERSEE et SOURCE 2018 BRAN DU 10 12 DECEMBRE

 Canon Corse Mai 2018 188pm.jpg

Photos Bran du

 

 

Réflexions sur la 9è Vague....

Bran du Décembre 2018 :

 

 

« J'ai été créé de l'eau de la neuvième vague.» Taliésin

 

 

« ...Sinand ; celle-ci alla à la source de Connla qui est sous la mer. Sinand alla pour chercher la connaissance et elle ne voulait rien d'autre que la sagesse. »

 

 

 

 

La 9è Vague :

Ce qu'elle représente dans la Tradition celto-druidique :

 

 

Il est dit que cette vague neuvième procure le don de poésie, lequel est celui qui prédomine et qui a préséance sur toute autre activité humaine, car la poésie est lors entendue comme rassemblant la science, la connaissance, le grand savoir, la prophétie, la divination et pour résumé la maîtrise de tous les arts...

C'est l'acte de « faire » par excellence !...

Un acte qui se doit de « sonner » absolument « juste » et « vrai » car associé au Grand œuvre de l'Univers lui-même !...

 

......

 

 

Canon Corse Mai 2018 191pm.jpg

 

 

 

C'est aussi une « limite » qui met à distance « respectueuse » ce qui ne doit pas la franchir et qui préserve de toute atteinte une terre ou des personnes dont veulent s'emparer des envahisseurs... C'est donc une sorte de « rideau » magique et protecteur...

 

.......................

 

 

Canon Corse Mai 2018 200pm.jpg

 

 

Cette « limite » est également une "transition" entre le connu et l'inconnu, entre un état d'être et un autre état d'être, entre un passé, un temps présent et un devenir...

Entre une conception et une autre, entre l'ignorance et la connaissance, entre l'obscurité et la lumière, entre la peur et le désir, entre l'acceptation et le renoncement etc...

 

 

C'est un "passage" à franchir afin d'aller vers un horizon différent, nouveau, porteur de changements conséquents...

C'est aussi une "initiation" individuelle puis communautaire qui implique de laisser derrière soi ce qu'il n'y a plus lieu de traîner encore avec soi au sein de dispositions nouvelles au regard de la mort, de la vie et des mystères de l'Univers....

 

 

Toute initiation implique un rite de passage, une confrontation entre ce qui retient et ce qui libère, entre la perspective d'une fin et celle d'une renaissance, d'un recommencement à des niveaux et plans de conscience différents...

C'est une phase évolutive déterminante...

 

 

Elle fait dramatiquement défaut à notre modernité qui ne dispose plus d'aucuns rites de passages et qui reste globalement et totalement "immature" de ce fait !...

 

 

Canon Corse Mai 2018 202pm.jpg

 

 

Les navigations celtiques vers les îles merveilleuses (celles de Bran ou de Tuan Mac Cairil) sont des récits à fondement mythologique qui se fondent aussi sur le caractère initiatique de l'aventure fabuleuse que l'on même pour découvrir son propre continent intérieur et le sens même à donner à la navigation existentielle...

 

 

Cela a impliqué pour ces aventuriers du monde Celte de pousser leur coracle, leur bateau, leurs pensées et leurs désirs au-delà et par-delà la neuvième vague sans être repoussés par elle par manque de courage et de volonté !...

 

 

Quelque peu perdus, insatisfaits, de ce côté du rivage, ils ont osé aller au-delà en jetant leurs espoirs, leurs visions entraperçues, sur le grand océan "inconnu" afin d'aborder l'Autre-Monde, l'autre versant de la Vie...

 

 

Ce besoin, ce qui est ressenti comme une nécessité incontournable de briser la barrière du neuvième flot, sans crainte, ni appréhension, sans réticence ni recul et ce, afin de rejoindre le rêve enfin « connu » et incarné qui pulse et propulse une telle décision, demeure une proposition et une invitation faites à ceux et à celles qui en cette société dite « moderne » aspirent eux aussi à faire tomber les limites et les frontières que leurs propres conditionnements ont érigé face à leurs plus légitimes, sincères et éclairées aspirations....

 

 

« Oser » devient un Verbe qui se veut conjuguer les marées et les courants du monde au présent et au futur et qui hisse sa grand voile, tissée d'audace et de confiance, au mât du possible et du désiré...

 

 

Bien des hommes primordiaux, des déesses et d'illustres bardes Celtes sont « nés de la mer » ou ont été en relation très étroite avec l'océan, certains d'entre eux y ont séjourné sous la forme d'un « saumon » avant que de rejoindre définitivement la Source de toutes les sources de vie, Celle de tous les êtres et de toutes les choses...

 

 

Canon Corse Mai 2018 424pm.jpg

 

 

L'eau est le « passage » obligé pour rejoindre les îles d'éternelle jeunesse et la Tradition nous livre, à travers les mythes et les archétypes fondamentaux, un ensemble de récits et de légendes qui se rapporte à ces liens très privilégiés entre les humains, les dieux et les déesses et le monde « océanique »...

 

 

Tous effectuent des « traversées » pour se rendre d'un point à un autre de leur destination ; destination qui correspond bien souvent à une destinée...

 

 

Quand le mythe évoque « la traversée des eaux hivernales » , il fait référence aux capacités que requière pour un héros le fait de braver les zones obscures et ténébreuses, froides et glacées, des mois « noirs », voir « très noirs » et de délivrer de l'emprise de celles-ci la « Belle-Saison » retenue captive...

Le dit héros ira jusqu'à pénétrer hardiment le Sid pour en ramener les fruits des l'été, gage d'un printemps qui reviendra bientôt !...

 

 

Canon Corse Mai 2018 427pm.jpg

 

 

 

Le 3 le 9, le 27 auxquels s'ajoutent le 5 et le 7 sont des nombres qui comptent grandement dans la pensée celtique qui pense, agit, bien souvent en « base 3 »...

Le 9 est un renforcement, une intensification maximale du 3, c'est le nombre de l'accomplissement et qui fait preuve de celui-ci...

Le 9 est donc un aboutissement et de ce fait, aussi, un renouvellement...

 

La liste des récits qui comportent une référence à ce nombre serait assez conséquente, on y trouverait des correspondances symboliques et analogiques nombreuses...

 

 

Canon Corse Mai 2018 436pm.jpg

 

 

Ce que nous retenons pour l'instant, c'est que neuf sont les vagues qui constituent le passage d'un état de l'être à un autre état et peut-être même du « non-être » à « l'Être réalisé » !...

 

 

Franchir cette « limite », ce « seuil », cette « frontière » est assimilable à une initiation qui procure une « nouvelle naissance »...

 

 

 

C'est aussi la « porte » sans portes qui ouvre sur l'espace, le temps, et tout l'univers ; un Univers au sein duquel se tient la Source de toute les sources, la fontaine de toute connaissance, l'enseignement direct de tout art et de la maîtrise qu'il implique, le puits de sagesse qui dispense toute science à celui ou à celle qui en est digne...

 

 

Franchir le flot neuvième prédispose et incline à cette aventure humaine semblable à aucune autre ; laquelle propose une remontée vers les Origines des êtres et des choses, de tout le crée et du futur à naître...

 

 

C'est cela l'aventure essentielle, primordiale, élémentaire, fondamentale, concordante et cohérente, charpentée et ajustée, qui fait accord et entendement avec les Lois qui régissent tout le Vivant, et ce, avec grand et vif renfort de Forces, d'Energies, d'Ondes, de Vibrations et de Lumières...

 

 

Il est plus que probable que ce passage et ce franchissement est besoin pour s'accomplir d'un féminin sacré lequel veille depuis toujours auprès des sources et fontaines n'offrant le vase ou la coupe, le breuvage lui aussi sacré, qu'à l'homme « vrai », totalement dépouillé de mensonge, d'orgueil et de cruauté !...

 

 

...............................

 

 

Corse Lumix 05 2018 041pm.jpg



10/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres