Les dits du corbeau noir

DE L'INITIATION (SUITE) PREPARATION/SENSIBILISATION... BRAN DU 2020 20 01 JANVIER

Mouettes  Chorégraphie Jan 2020 158.JPG
 

 Les "Âmes Blanches" : Photos Bran Du

 

 

 

 

 

Compilation, étude Bran du

DOSSIER L'INITIATION (Suite) 19 01 2020



« L'Initiation commence par la Réflexion »

Jacques Gestalder Druide Cernunnos CDG





De l'Initiation :

« L'initiation est un lent processus qui permet à un individu de passer d'un état à un autre, de se relier à l'unité primordiale...

C'est l'union désirée par un être de raison qui est éveillé individuellement à une nouvelle forme de vie (Un rite de passage)

Une société initiatique n'enseigne pas ; elle Eveille...

C'est être frères et sœurs dans l'équilibre d'une recherche conjointe...

C'est permettre à chacun, à chacune, de découvrir sa vraie personnalité, d'effectuer une quête de perfectionnement...

Seul, le degré de compréhension et d'assimilation de l'élément spirituel devrait être pris en compte pour juger de l'évolution d'un individu...

Par l'initiation, le néophyte quitte le monde profane pour pénétrer dans le monde sacré – sans vouloir l'avouer, l'homme, la femme, possèdent en eux le désir d'une recherche de l'absolu, du sacré...



Le secret initiatique reste indéfinissable par sa richesse spirituelle.



La plupart des sociétés initiatiques puisent leurs expériences dans un passé mythique, considéré comme le centre primordial et traditionnel que nous avons perdu et dont on recherche la pensée originelle..

Pour participer de cette quête il est nécessaire de s'intégrer dans un ouvrage collectif.

Et être un homme ou une femme « libre »...

Face au vide laissé par le matérialisme, l'être humain a besoin d'un apport spirituel, de la compréhension d'une valeur sacrée qui l'exalte...

Le rite est l'outil de la réalisation intérieure. Il véhicule l'énergie contenue dans un symbole, par sa puissance opérative, il transmet l'initiation... »

Jean Pierre Bayard (Guide des sociétés secrètes)...



…...............................................



L'Initiation :

« L'initiation ne peut être accordée qu'en suivant des graduations proportionnées aux efforts de l'aspirant. « cela implique surtout d'être convaincu de l'existence d'un être souverainement actif et intelligent (Principe unique et universel de tout ce qui existe) et de l'immortalité de l'âme. »

J.B. Willermoz (1871)

 

 

 

 

 

Mouettes  Chorégraphie Jan 2020 087.JPG



 

 

INITIATION Étymologie du mot :



Initié : du latin : Inire : pénétrer dans... Commencer, entreprendre

Initium : commencement, début, origine...

d'où initiare : commencer (Initier à...)



Adepte : du latin : Adispici : atteindre, obtenir...

Adeptus : Celui qui atteint, qui a acquis...

Adeption : l'Acquisition...



« Sans doute faut-il d'abord entrer dans la voie, commencer la quête, pour acquérir la Connaissance, être initié avant d'être adepte ?



Dans les religions anciennes, l'Initiation requérait :

1 / un lieu précis, déterminé, qui était objet de purification.

2 / un temps précis fixé par le calendrier et/ou l'astrologie

3 un rituel (très précis aussi en ce qui concerne le jeûne ou l'absorption de certaines nourritures ou breuvages.)

Incluant : Vêtements et objets symboliques

Gestes

Paroles et musiques

Tout cela faisant l'objet d'une cérémonie préparée avec l'aide d'un hiérophante (Prêtre initiateur) et le concours d'autres initiés, et ce, dans le plus grand secret...



Au sortir de l'Initiation, c'est-à-dire quand il passait du plan profane au Plan Sacré (Tous les mystères anciens parlent de mort et de nouvelle naissance) l'Initié s'acheminait vers l'état d'adepte , soit celui qui essaye d'obtenir la connaissance, l'illumination...



En somme, le futur initié soumettait tout son être à une alchimie, à une transformation...





La phase initiatique ou phase de l'Oeuvre au Noir :

Calcination, dissolution du « vieil homme » ou de la « vieille femme ». Cette première phase se faisait souvent dans le noir, dans la nuit, dans un « tombeau », dans une caverne, pendant 3 jours et trois nuits. L'initié passait alors au plan sacré et pouvait commencer sa quête...

Ensuite, s'ouvrait la phase de l'Oeuvre au Blanc :

purification, pendant laquelle il poursuit sa quête sur le Chemin de la Connaissance qu'il s'efforçait d'acquérir au fil du temps. Il était  « adepte »...



Enfin, c'était la 3è phase, celle de l'Oeuvre au Rouge :

Sublimation : l'acquisition de la connaissance pleine et entière, l'Illumination, la sortie du Cosmos, l'état de surhumanité, le retour à l'Etat Primordial... «  Solve et Coagula »...



D'autre part, On peut avoir été initié à une « voie » sans en devenir « adepte » parce qu'on peut quitter, abandonner la voie. Il paraît plus difficile d'être adepte sans avoir été initié au préalable. Peut-on marcher ou rouler sur une route avant de s'y être engagé ? »



Barde MUIRGEN (C.D.G)



….............................................

 

 

 

 

Mouettes  Chorégraphie Jan 2020 105.JPG



 

 

DE l'INITIATION :



« C'est en effet un lieu commun de dire que l'initiation est le fait de mettre sur la voie. C'est aussi un lieu commun de dire que l'initiation, c'est tuer le vieil homme qui est en nous. Très souvent, les soi-disants initiés n'ont qu'une compréhension intellectuelle de leur initiation. Ils l'ont vécue avec la tête et non avec leurs tripes...

///...

L'initiation, c'est mourir complètement. C'est réellement mourir avec tous les effets physiques, toutes les peurs tranquilles que cela comporte. En effet, l'Initiation n'est pas qu'un choc émotionnel. Elle est répétition générale de la Mort, la « vraie » ; celle-là qui reste l'initiation essentielle. Elle est préparation à l'Immortalité, à l'Eternité que l'état profane ne peut saisir.

Elle nous rend NU, pur de ce qui nous pèse, pour retourner au UN. C'est bien de retournement dont il s'agit.



L'initiation c'est I O W en M O I , retourné !...

L'Initiation c'est le retour à l'essentiel, retour à la part du grand Tout que nous étions à l'origine. Elle nous permet de retrouver notre véritable nature, sans forcément s'accompagner de l'acquisition de capacités extraordinaires, si ce n'est la capacité à être ; la capacité à être pour pouvoir dire : « Je suis ici et maintenant ».

Celui du Pays de l'Ours



…..................................................................



« L'initiation druidique est remarquable à tous égards. Elle contient les formes primitives de la lumière... Cette âme est toujours vivante. »

SEDIR





De L'Initiation :



« ...Il est coutume de dire que l'initiation est le fait de mettre sur la voie...



Nous voyons dans le terme initiation ; l'apparition d'un nouvel état de l'impétrant. De nos jours il semble que seul l'état émotif soit recherché lors d'une « initiation ». Or, à notre sentiment, il ne s'agit pas que de cela.

C'est un véritable changement d'état qui doit s'opérer lors du rituel de l'initiation. Ce qui doit en résulter, c'est une transformation de l'individu, la mise en fonctionnement de ses facultés. L'initiation apparaît comme un choix contrôlé, pour parvenir au nouvel état, car l'action aura lieu sur la structure vivante dont les cellules auront été vibratoirement modifiées. L'initié vit alors sur un autre plan. Il acquière par le rite de l'initiation des perceptions, des capacités dues à son nouvel état vibratoire. Il a augmenté sa fréquence et diminué sa longueur d'onde... »



Bernard Babonneau (Vate et Eubage)

…........................................

 

 

 

 

 

Mouettes  Chorégraphie Jan 2020 152.JPG



 

 

Notes Bran du



Ce qui est usée se doit d'être renouvelé dit une pensée issue de la Tradition chinoise... Il en va pour tout être comme il en va de même pour ses communautés d'appartenance... (Y compris de la commune appartenance à une destinée planétaire!)...

La substance divine et sacrée ne contient pas de « conservateur » figeant à jamais son contenu formel et ce qui l'a constitue en empêchant ainsi toute évolution alors que l'Evolution est l'un des Principes mêmes de l'Essence traditionnelle...



L'initiation suprême est le passage progressif, maturé, maîtrisé du non-être à l'Etre réalisé, épanoui, accompli... Et conscient des opération de nature « alchimique » dont il est l'athanor et l'opérateur...

C'est l'ouverture claire et lumineuse qui répulse tous les « enfermements » et qui offre en ce passage une vision et une perception sur l'immensité, l'absolu et l'infini...



L'initiation fait l'objet d'une requête de la part de l'impétrant ; requête soumise à validation après appréciation objective des motivations réelles de celui-ci et de ses aptitudes à vivre le rite et à s'engager à la suite de celui-ci par son adhésion intime et profonde au Principe, à l'Essence et à l'Anima dont relève le dit rite...

Lors la requête devient quête et conquête sur soi-même de ce qui est de nature à faire obstacle à toute progression et évolution dans sa démarche nouvelle... Le juste désir et la ferme volonté sont les outils majeurs de toute Initiation. Toute peur étant reléguée du processus...



J'ai hélas assisté en tant que « visiteur » à plusieurs reprises et en différents groupes à des « pseudos initiations », totalement bâclées, « expédiées » en quelques minutes au sein d'un semblant de cérémonies et entre d'autre préoccupations d'organisation et ce dans un lieu aux antipodes de tout réel berceau initiatique !

 

A chaque fois, c'était l'attribution en « coup de vent » d'un nom initiatique et d'une fonction (disciple, vate, barde etc...). en fonction le plus souvent d'une présence assez assidue au sein de la structure et pour répondre à une demande purement « fonctionnelle » d'attribution et ce, sans aucune préparation et sans aucun accompagnement préalable effectuée sur un assez longue durée... Une simple et banale modalité !...



Quelle réelle valeur accorder à ce simulacre initiatique dénoué des valeurs et principes constitutifs d'une authentique initiation ?

L'Initié n'a-t-il pas véritablement droit à ce que son initiation en soit une aux yeux des dieux, des déesses et de ses frères et sœurs ?

En pratiquant ainsi on dévalorise complètement l'acte initiatique réduit lors à une simple formalité réalisée à l'emporte pièce !...



Cela devient grotesque et carnavalesque, fait figure de bouffonnerie et ce au détriment du pseudo initié et de la Tradition elle-même...

Je ne peux comprendre qu'on se livre en tant que druide ou druidesse à une telle mascarade !...

 

 

 

 

 

 

Mouettes 4 janvier 2020 215.JPG



 

 

La réalité et l'efficacité opérative d'une initiation résulte fondamentalement de la qualité de sa préparation et de la densité et intensité de l'acte lui-même...

On n'est jamais initié que par soi-même et validé en pensée et en acte par des pairs aptes à reconnaître l'Esprit à l’œuvre à travers la matière corporelle et charnelle de l'impétrant...



L'initiation est un pas sage important et conséquent sur le chemin de la pleine réalisation de soi-même, soit du passage d'un plan et de niveaux de conscience à un autre, plus englobant, plus profond, plus élevé, plus visionnaire, plus inspiré, plus solidaire encore du vivant... impliquant une plus grande liberté, mais aussi responsabilité.

Plus « on sait » et plus la vastitude de nos méconnaissances s'élargit !..

Nous ne serons plus tout à fait le même ou la même après ce passage sinon celui-ci n'aurait aucune raison d'être...



Il nous faut mettre « fin » à ce qui en nous fait obstacle à notre progression vers plus de lumière, d'entendement, de cohérence, d'équilibre et d'harmonie... Plus de branches mortes sur l'Arbre de croissance auquel nous aspirons....

Au feux les « branches mortes » afin que soit la sève nouvelle dans le printemps de notre aubier...



L'initiation est le retour à la Matrice originel, c'est pourquoi la démarche opérative relève d'un comportement axé sur l'élémentaire, l'essentiel, le primordial car ce sont ces dimensions même qui se doivent lors d'être incarnées...

Cela se fait en pleine conscience ou cela n'aura aucun effet...

 

 

 

 

 

Mouettes 5 janv 2020 180.JPG



 

 

 

Nous sommes nés il est vrai en étant le « produit » d'une fécondation censée relever de la magie aimante et de l'alchimie de l'Amour... Nous sommes lors une résultante, mais non l'acteur de cet enfantement.

L'initiation nous propose de vivre notre propre renaissance, de nous accompagner dans notre propre « remise au monde » sans autre intermédiaire que notre ferme désir et notre vive volonté d'être le principal acteur et artisan de cette gestation et de son éclosion au sein d'une rituélie initiatique conçue, préparée, mise en ouvre à cet effet...



Tout « commencement » ou « recommencement » suppose et résulte d'une « Fin »... C'est vers cette fin que l'on doit se tourner afin d'identifier clairement ce à quoi nous aspirons aujourd'hui, ici et maintenant, et pour demain et ce que nous ne pouvons plus incarner et héberger de parasites, d'encombrements, de « branches mortes », de peurs, de réticences ; de doutes et de craintes, pour pouvoir enfin appréhender le Vivant en tant que « pleinement «  vivant soi-même...



L'initiation est une étape existentielle conséquente pour celui ou celle qui décide lucidement, objectivement de changer pleinement son rapport à la Vie et qui décide pour elle même et en toute connaissance de cause à effet d'opérer une véritable mutation et transformation dans son rapport à elle-même, aux autres et sa relation au monde, visible ou non, naturel ou « surnaturel », profane autant que sacré...



Elle réalise, elle initialise et expérimente d'abord en elle-même, par l'initiation, le mouvement, le changement qu'elle attend dans le monde « Soit le changement auquel tu aspire pour le monde » disait Gandhi.....

Un changement salutaire et salvateur de paradigme sociétal commence par une conscience et une application individuelle de cette nécessite évidente...

 

 

 

 

 

Mouettes 4 janvier 2020 269.JPG



 

 

 

Marie Louise Von Frantz dans on ouvrage et les analyses et observations qu'elles y consigne intitulé Les mythes de la Création ( La Fontaine de Pierre éditeur) passe en revue des « cosmogénèses » de toute provenance...

Cette connaissance des « premiers » temps, des origines, fait partie intégrante des rites initiatiques où l'on revit le mythe en l'incarnant en quelque sorte... De même lors d'événements mettant en péril la communauté tribale où lors d'un passage « fragile » du calendrier on répète, on « rejoue » communautairement le temps de premiers ancêtres... On revient à la souche et à la source de ceux-ci afin de rétablir ou de remettre à sa place ce qui a été « ébranlé » et n'assure plus sereinement les équilibres et harmonies attendus...

Nos sociétés modernes se devraient, je pense, de revivre une sorte d'initiation collective permettant un renouveau, une renaissance, une « redynamisation » et revitalisation de ses forces évolutives et créatives...

Mais pas d'évolution commune et planétaire possible sans « initiation » individuelle au préalable !



Cela suppose de régler efficacement les choses au niveau des peurs personnelles en remplaçant les attitudes de réticences, de défiances, de craintes par la mise en œuvre des plus légitimes désirs et des plus volontaires aspirations à sortir du paraître, des compromissions inacceptables, pour se préoccuper enfin de l'être confronté aux submersions de l'avoir et des formatages et conditionnements idéologiques ou religieux qui vont à contre-sens de l'évolution saine du vivant !......



Cela demandera aussi de revisiter l'état de notre « sexualité » et celui de notre potentiel de créativité , d'imagination et de novation... ainsi que nos capacités de « résilience »...



 

 

 

 

Mouettes 5 janv 2020 183.JPG

 

 

 

 

 

L'émotion à le sens premier de : ce qui nous fait bouger, changer, ce qui se meut, se met en mouvement.. C'est un « moteur » essentiel d'une puissante dynamique de transformation et de création... Elle est donc particulièrement présente au sein d'une véritable initiation....Les bases émotives sont des tremplins ou des promontoires pour l'envol du désir et de la volonté conjointe et alliée...



L'initiation est aussi une forme d'opération alchimique dont nous sommes l'opérateur et le mage... Il s'agit de dissoudre en nous ce qui n'a plus lieu de nous « animer » ou « encombrer » afin de remettre en juste place un « centre » cohérent qui rassemble nos forces vives, nos claires facultés, capacités et potentialités...



La conscience aura a faire surgir de l'inconscient ce qui est de nature à sustenter, à nourrir, en découverte, en connaissance, en recouvrement essentiel, le nouvel « état d'Être »...



Les éléments sont éminemment présents au sein des mythes de la Création. Nous aurons à les « revisiter » au sein de nos initiations... Et ce, sous diverses formes physiques, mais aussi analogiques, archétypales et symboliques et nous aurons un rapport intime et profond avec chacun d'entre eux jusqu'à ceindre et incorporer leur « quintessence »...

(La « Matéria prima » terrestre, la « Fa rine de l'Air et le Souffle de l'Awen et du Logos, l'Eau de Vie des Origines, le Feu du Ciel et de la Parole...)



L'initiation restitue à chacun son « alpha » et son « omega »...



C'est à travers, le chaos, à partir de celui-ci que s'ordonnance un monde nouveau... Sans destruction » préalable, il n'y a pas de reconstruction encore faut-il reconstruire avec d'autres modes et façons de penser que ceux qui ont fini par générer le dit chaos !...



Notre « délabrement » intérieur peut ainsi devenir la base de nos stabilités et de nos nouveaux fondements et nouvelles assises à venir !...



Revisiter, en conscience et objectivement, l'état de notre « matérialité existentielle » nous ouvre la voie pour l'aventure spirituelle !



Les couleurs attestée du monde indo-européen donc du monde Celte sont le noir, le blanc et le rouge soit celles qui accompagnent tous les alchimistes dans les trois phases de réalisation de la pierre dite « philosophale », laquelle « pierre » est en parentèle avec la Sagesse, la substance vitale et spirituelle et « l'Unité »...

Une initiation (qui est aussi une opération alchimique ) se devrait d'avoir un rapport avec ses trois couleurs.



Voici donc, je pense, de quoi aider à une efficace « préparation » en terme d'initiation afin de vivre celle-ci en pleine connaissance de sens et d'Essence...

 

 

 

 

 

 

mouettes jan 2020 002.JPG

 

Ce qu'ils et elle nous disent de l'initiation :

 

 

Initiation :

 



 

Michel Raoult (An habask)

 



 

« ...Une société initiatique est une société dont le but est de faire accéder ses membres à des états de conscience de plus en plus subtils sur le plan spirituel, au moyen de rites et de pratiques organisées sir le plan matériel...

 

Cette quête initiatique, les rituels utilisés, doivent s'inscrire dans une certaine Tradition, affirmée celtique ou considérée comme telle par les initiateurs... »

 



 

///...

 



 

Paul Bouchet (Bod Koad) :

 



 

Pour être « initié », il faut être « initiable » ; c'est-à-dire qu'il faut pouvoir, sans danger, être branché sur un niveau plus élevé de la vie universelle et cosmique...

 



 

///...

 



 

Huguette Cochinal (Druidesse Uxellia) CDG

 



 

« ...L'enseignement initiatique doit être un échange entre deux spiritualités, celle qui éveille et celle qui « rayonne »...

 

La Lumière qui nous est envoyée ; voilà la véritable Initiation... »

 



20/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi