Les dits du corbeau noir

REFLEXION : DE L'INITIATION (SUITE) BRAN DU 06/JUIN 2015

Enseignement :

 

L'INITIATION. En Préambule :

 

« Le chemin initiatique ne mène en fait que vers un seul point : L'Eveil de la conscience. » « Le propos initiatique est une éternelle tentative d'harmonie entre ce qui est intemporel et la relativité humaine. » « Le seul moyen pour y parvenir est d'abandonner les égos successifs afin d'aller vers l'essence de l'être qui, elle aussi, est intemporelle ; c'est un long ouvrage. » »En druidisme nous apprenons à comprendre le monde tel qu'il est et essayons de percevoir ce qu'il y a d'intelligent en toute chose. » Cette « Intelligence » c'est l'Awen des Dieux qui transite lui aussi en toute chose. »

 

Dans le Poème attribué à Taliésin ce dernier nous fait aborder une certaine vision métaphysique des druides... Taliésin nous parle des états multiples de l'être et des conjugaisons multiples du dialogue avec la nature, du dialogue avec les Dieux. C'est là qu'intervient l'éveil de la conscience. » G le Scouezec

 

Dimanche 21 JUIN de 10 H 12 H 30

 

L'Initiation...

 

Sources de la réflexion : Entretiens avec un Druide Nommé Gwenc' hlan

Edition du Prieuré Entretiens menés par Serge Blanchet...

Commentaires Bran du

 

Originellement c'est le « Commencement » puis le « Recommencement » car l'initiation est permanente et se revit et se complète lors de chaque rituel...

Elle tend, à chaque fois, vers l'accroissement progressif et l'acquisition maîtrisée de nouveau plans et de niveaux de conscience laquelle est l'outil principal de toute évolution, de tout épanouissement personnel, de toute réalisation existentielle..

 

L'initiation implique un rite approprié :

 

Pour Gwenchlan Le Scouezec Grand Druide du Gorsedd breton, elle passe par l'EAU et par une immersion totale en celle-ci...

 

 Les éléments fondamentaux qui composent cet acte (qui est un engagement à renaître) sont :

 

L'Eau...

« C'est avec le feu, l'un des éléments le plus important pour les druides. »

 

« La nature sacramentelle de l'immersion et du sacerdoce rapproche l'un de l'autre... L'immersion est un passage réel dans l'Autre Monde (celui des dieux et déesses) et une présentation à ces Energies, Forces et lumières qui y règnent en souverain et souveraine.)

Et le sacerdoce est lui aussi un dialogue avec ces Entités, entre nos réalités profanes et cet « Autre Monde »...

« Si l'immergé n'est pas sacerdote, le sacerdote lui, ne peut pas ne pas avoir été immergé un jour. » « L'immersion peut-être alors considérer comme un chemin éventuel vers le sacerdoce mais pas obligatoirement. »

(Le sacerdoce n'est pas une fonction donnée à tout le monde.) …
« L'Eau est le chemin vers l'Autre Monde (Monde des Dieux) mais aussi la difficulté à vaincre.... Il s'agit « d'aller dans l'Autre Monde et de s'y faire reconnaître par les Dieux en prononçant notre nom à leur face. »

« C'est une sorte de traversée du miroir. » « La nudité supposée de l'impétrant le fait apparaître comme un nouveau né dans l'Autre-Monde . »

« L'important est que le nom attribué soit le reflet et la souvenance d'une émotion profonde. »...

« Les « immergés » deviennent des « familiers des Dieux et des Déesses », ils sont connus d'Eux et d'Elles... Ils sont devenus les porteurs des valeurs de l'Ame Celte et ils pourront prendre part au combat des Dieux et Déesses qui gèrent le monde (par la prière, l'invocation, l'incantation. »...)

 

« Le monde des Dieux est vivant, tout autant que nous le sommes.

C'est ce qui nous le rend accessible. »

 

« Au Centre de la « druidité », du sacerdoce druidique se trouve l'inspiration, l'Awen des Druides, le Souffle du dragon.... Il faut savoir percevoir ce souffle et le comprendre. C'est peut-être en partie cela que l'initiation druidique. »...

 

Le Temple Sacré de la Nature...(Qui orchestre l'ensemble du processus d'initiation)...

 

Les prières et invocations à nos Dieux et Déesses, les Forces, Energies et Lumières spécifiques à notre sol et à notre mémoire celtique en correspondance et en affinité avec l'Essence, l'Anima et le Principe Universel...

Plus principalement ; les Dieux et Déesse qui ouvrent le Pas-Sage et soulèvent la herse d'entendement à l'impétrant ou l'impétrante qui s'y présente dans sa nudité et sa vérité de cœur, de corps et d'esprit...

 

La proclamation du « Nom » reconnu lors par sa communauté d'appartenance et toutes les entités divines protectrices ainsi que par tous les éléments, toutes les Forces Energies et Lumières de la Tradition et toute la longue Lignée des Enfants du Chêne et du Cercle qui se sont succédés dans la Roue de l'Année, des Siècles et des Saisons....

(N'est et naît au monde que ce qui est « nommé » avec pour témoin le ciel au-dessus de nos têtes, la terre sous nos pieds et les mers qui nous entourent...)

 

« Etre « initié » ainsi c'est naître ou renaître à une nouvelle vie, à une nouvelle identité...

C'est une renaissance réelle et non symbolique elle est profonde et pleine de sens pour l'être. »

 

 

Etre « Initié » :

C'est revivre « l'Origine », la Genèse de tout être et de toute chose...
C'est redevenir « poussière d'étoile », redécouvrir en nous les phases évolutives de la Création, nos phases minérales, végétales, animales et ce qu'il en subsiste dans nos éléments constitutifs de notre « humanité »....

 

 

C'est un acte des plus marquant dans le déroulé d'une existence qui veut que, en tout désir et toute volonté affirmée et inébranlable, un homme ou une femme, demandent à Etre dans la plénitude de leur Etre, avec un sentiment exalté et proclamé du vrai, du juste et du beau...

 

Cet acte d'importance ne peut en aucun cas être ni ordinaire ni banalisé au regard de sa profondeur et de son élévation....

 

Ce n'est pas une simple formule accompagnée d'une simple formalité et de quelques symboles accompagnateurs...

C'est un bouleversement existentiel !

C'est l'entrée dans d'autres dimensions qui font de nous des acteurs du vivant et du sacré avec toute l'exigence, la responsabilité, la vision lucide et claire, l'entendement et la compréhension, toute l'audace et l'énergie que cela demande et suscite pour être enfin « vrai et à notre juste place dans le cœur battant et vibrant du monde .»...

 

 

Le rite passe par l'eau...

 

Il s'agit d'une consécration qui s'opère dans le Chaudron, matricielle, utérin ; chaudron dit d'abondance, de connaissance, d'équilibre et d'immortalité, de vérité, symbolisé par une fontaine, une vasque, un lac ou étang, ou encore l'océan...

Au sein donc de l'élément qui représente l'Origine de la Vie (associée à la Lumière, au Logos, au Feu etc...)

 

 

Préparation

 

Soleil / Feu / Energie / Lumière / Chaleur / Foyer et Siège de Connaissance et d'Intelligence / Principe fécondant et nourricier... Centre du Ciel... Origine et Fin... Principe de l'alternance... « Soleil spirituel » (Coeur du monde, Arbre de vie.)... Elément de spiritualisation et d'illumination... Porte solsticiale de l'année descendante....

 

Entre Beltaine et Lugnasad Le Tantad confirme l'apothéose solaire, le soleil à son point zénithal, à l'extrémité de sa course et de son rayonnement extrême...

 

Le principe fécondant est au maximum de sa puissance et inonde la terre de ses rais chaleureux et ardents qui associés à l'eau va porter toute chose à maturité y compris nous-mêmes....

Car nous sommes nous aussi dans l'attente de cette fécondation humaine, dans l'attente du réchauffement progressif et bienveillant de notre être et ce dans toutes les parties constitutives de celui-ci...

 

Le soleil est en effet vecteur de nutrition, c'est du miel pour nos pensées, notre cœur, notre corps, notre esprit...

 

C'est d'Energie qu'il s'agit ; une fabuleuse Energie qui donne force, clarté, discernement, illumination, connaissance, exaltation intelligente et sensuelle, ardeur et vivacité...

C'est une sorte de « liqueur de vie » déversée en abondance dans notre « coupe de vie »...

 

C'est une douce « ivresse » pour tous nos sens convoqués à ces noces solaires...

 

C'est aussi une « moisson solaire » qui nous offre d'engranger ces énergies fabuleuses et fortifiantes sur tous les plans pour en faire provision quand il nous faudra aborder et traverser la longue traversée hivernale...

 

C'est aussi le « soleil-feu-amour » qui à son image nous invite à dispenser en nous et autour de nous, et analogiquement, tous les bienfaits dispensés et reçus de cette manne solaire prodigieuse, généreuse et abondante et cela se traduira à travers le don et le contre-don et par l'exaltation des plus belles valeurs humaines (altruisme, compassion, solidarité, bonté...)

 

C'est donc également une fête de l'Amour qui se doit d'être concélébrée en nous, avec l'autre et tous les autres, avec tout le vivant visible ou non, avec toutes les forces vives, aimantes et élémentaires...

 

Puisse le cœur de chacun sauter de joie par dessus les flammes et les braises aimantes !



20/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 562 autres membres