Les dits du corbeau noir

DE L'INITIATION (PREPARATION ET DEROULEMENT) BRAN DU 2016 16 06 JUIN

 

 

Initiation :  PREPARATION/DEROULEMENT :

 

 

- Un commencement qui est aussi une forme de renaissance impliquant des plans et niveaux de conscience augmentés...

 

- Une nouvelle vision du monde et des mondes...

 

- Un tournant déterminant vers de nouveaux horizons de vie...

 

- Une aspiration libre, lucide, consciente, claire, déterminée, volontaire, réfléchie et responsable à être ; à inscrire cet être dans une nouvelle direction relationnelle en correspondance et affinité étroite, intelligente et sensible, avec une Tradition philosophique et spirituelle qui correspond à la fois à des attentes, des souhaits et des espérances...

 

- Un engagement à servir de son mieux, fidèlement, avec effort et exigence, la dite Tradition, l'adapter et l'actualiser en ses formes tout en en respectant les bases conceptuelles...

 

- Un engagement semblable à servir de même le Cercle collégial qui accueille en son sein le postulant en tant que frère ou sœur d'un cheminement à la fois individuel et communautaire. (Ceci impliquant des solidarités et entraides mutuelles et le souci commun de protéger le dit Cercle des déséquilibres et disharmonies pouvant l'affecter.)

 

- C'est concevoir une libre appartenance à une famille philosophique et spirituelle basée, animée, par des valeurs communes et une croyance semblable...

 

- C'est faire en sorte d'être en adéquation de pensée et d'actes avec les enseignements de sagesse, d'altruisme, de pratiques symbiotiques et ferventes instaurées, entretenues, cultivées avec le sacré et le divin...

 

- C'est s'inscrire dans la dimension généreuse du don et de l'offrande...

 

- C'est la volonté de progresser en connaissances et expériences pour accroître ses capacités et facultés d'entendement et de compréhension, pour développer ses potentialités, pour parfaire son art, ses talents et partager les fruits maturés de son Arbre de vie...

 

- C'est incarner véritablement et authentiquement cette Tradition en témoignant au quotidien de son Essence, de son Principe, de son Anima en tout nos ouvrages et œuvres...

 

- C'est respecter, faire acte d'écoute, d'attention, de tolérance vis-à-vis d'autres Cullture, Traditions et Pensées spirituelles et dialoguer avec Elles...

 

- C'est au-delà d'une singularité, d'une spécificité, d'une mémoire et d'un héritage propre aux mondes celtes, s'ouvrir à des dimensions universelles et co-participer selon ses moyens, et y en faisant sa «juste  part », à un changement salutaire de paradigme sociétal s'inscrivant dans une communauté de destin planétaire...

 

- C'est se garder, se préserver, de tout prosélytisme, de toute forme d'intégrisme, de diktat, d'attitudes dogmatiques...

 

- C'est croire avec ferveur et conviction étayée à des Energies-Forces et Lumières qui meuvent et animent le monde et toute la Création.

 

- C'est concevoir que Celle-ci s'inscrit dans une Loi dite d'Evolution qui ne saurait rien figer ni définir une fois pour toutes, mais qui nous invite à co-participer, par notre expérience de vie, à la dite Evolution...

 

- C'est en ce sens et en cette Essence même développer notre créativité et mettre au monde les meilleures parts de nous-mêmes...

 

- S'engager initiatiquement c'est « mourir à d'anciennes conceptions, croyances ou convictions » pour s'ouvrir lucidement, au sein d'une nouvelle clarté, à de nouvelles visions de soi, de l'autre, des autres, de tout le vivant et de tout l'univers et adhérer de Cœur et d'Esprit à cela...

 

................................................................................................

 

Comment cela se passe ?

 

 

Une fois le postulat d'engagement accepté par le cercle d'accueil de la fraternité, il y a lieu de préparer cette intronisation à la date déterminée et sur le lieu choisi...

 

L'impétrant se prépare donc lui-même à ce rituel qui le concerne afin de le vivre densément et intensément et en correspondance adéquate avec les vibrations d'intention et de réalisation requises...

 

En amont de cette « initiation », il prépare son corps, son cœur, son esprit au « pas sage » qu'il veut opérer et nourrit sa conscience des éléments qui pourvoiront au mieux à cela...

 

Retraite, Jeûne, méditation, ablution et lustration, immersion silencieuse au sein de la nature...

 

Tout cela concoure à mettre en état de réceptivité et d'émission l'être désireux de se connecter aux fréquences (ondes, fluides...) du divin et du sacré...

(Etre alors attentif à tous les éléments qui pourraient devenir parasitaires.) (Et parmi ceux-ci, des sentiments ambigus qui pourraient avoir des liens avec une forme d'orgueil dissimulée ou encore des motivations et aspirations, des attitudes et comportements, qui ne « sonneraient pas justes »...)

 

De la qualité de ces préparatifs dépendra, pour beaucoup, l'intensité vibratoire de l'acte d'engagement et du rituel qui opère celui-ci...

 

Le postulant à l'engagement ayant choisi le lieu de la cérémonie d'initiation, il prépare, la veille, le « seuil » de son passage et se construit dans l'espace et le temps une « bulle méditative » au sein d'une veillée nocturne bordée de silence ou des chants de la nuit...

 

C'est généralement un lieu de « forte naturalité » dont on fait élection afin de constituer le berceau de notre « remise au monde »...

 

Le monde forestier (ou marin) participe grandement à cette préparation en tant que « berceau des origines » de notre Tradition...

 

C'est l'occasion par excellence de faire le point sur le chemin déjà parcouru, sur les impasses, les errances, les perditions vécues, analysées et finalisées en expériences positives et objectives porteuses de précieux et sages enseignements...

 

C'est opérer en soi une forme de transparence afin que la lumière de l'aurore nouvelle vienne baigner notre nouvelle état et notre nouvelle demeure...

 

Selon les collèges et la régalia requise l'impétrant aura préparé lui-même sa « saie » laquelle le revêtira à l'aube quand il fera recouvrance de sa nouvelle « identité » en déclinant à la face du Ciel Diurne et de l'Incréé, à celle de toutes les Forces, Energies et Lumières convoquées et présentes, son nouveau Nom...

 

Revêtir cette essentialité implique de se découvrir au préalable et donc de se mettre à nu (dans tous les sens du terme).

 

Lorsque les frères ou les sœurs (selon que l'impétrant ou l'impétrante est un homme ou une femme), viendront quérir le futur (ou la future) initié, en son lieu de « passage », celui-ci (ou celle-ci) se sera déshabillé et sera revêtu alors de son « Habit de Lumière » après avoir répondu sincèrement aux questions essentielles qui ouvrent à ce pas sage...


Il (ou elle) sera alors conduit vers un point d'Eau (source, fontaine, lac, rivage etc...) afin d'entourer sa nouvelle naissance de l'élément originel de la Vie, le Feu sera aussi présent sous une forme ou une autre.

 

Lors il clamera sous le ciel, sur la terre, et au centre de l'océan de vie qui l'entoure, sa nouvelle « identité » afin d'être désormais reconnu en tant que tel (et par toute la Création) sous ce vocable qui « concentre » et symbolise sa nouvelle existence....

......................................................................................



16/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres