Les dits du corbeau noir

DE L'ETAT DE DRUIDITE (SUITE) 2018 BRAN DU 30 10 OCTOBRE

 champ et poissons OCT 2018 113pm.jpg

 Cormorans en pêche derrière ma fenêtre  Photos Bran du

 

 

 

Réflexion : de l'état de « Druidité »

 

Bran du Octobre 2018

 

 

Il pourrait sembler qu'un certain nombre d'articles, de documents, de lectures commentées, d'essais poétiques et de réflexions s'éloignent ou paraissent s'éloigner de l'Esprit et de la Matière qui composent ensemble « l'Etat de Druidité »...

 


Il n'en est rien, bien au contraire, l'être qui œuvre au sein de cette dimension fortement reliée à la Vie et au Sacré de la Vie ne saurait être dissocié ou dispersé, il recherche avant tout cette unité d'entendements faite d'un singulier pluriel concevant que le Tout se manifeste en toutes ses Fragmentations et que ses Fragmentations ramènent au Centre, au Moyeu du Tout...

 

 

Si l'état de Druidité est bien une façon d'être, présent, vivant et offert, en ce monde, (en connexion avec d'autres mondes), en mettant en œuvre et sous diverses formes des liens et des relations portant à compréhension mutuelle, à association solidaire, à conjonction et à conjugaison, il ne s'enferme pas dans la sphère claire et heureuse de ses entendements majeurs, il « respire» avec la Vie, avec tout le vivant et toutes les manifestations de la Vie...

 

 

Le Monde Celte a été particulièrement « curieux » des autres mondes, des autres modes de pensée et d'action, des diverses façons pour l'homme et la femme d'exprimer leurs sentiments et conceptions...

 

Il a su dans son art incorporer d'autres sources d'inspirations, d'autres « modélisations » et ce, tout en demeurant parfaitement fidèle à son Anima d'origine, à ses langages spécifiques et à ses visions singulières...

 

 

 

L'Etat de druidité investit tous les champs possibles de la réflexion, tous les domaines qui interpellent l'esprit en quête de compréhension, tous les mystères du monde et des mondes et plus particulièrement, il est vrai, les continents, océans et terres de sagesse et de sapience que modela et façonna l'Esprit Celto-Druidique au cours des siècles, soit tout un fabuleux et merveilleux legs et héritage dont la mémoire des lieux est empreinte et que les mythes et archétypes originels et fondateurs continuent de transmettre dans le cœur et la pensée de ceux et celles qui se reconnectent et renaissent en eux et à travers eux...

 

 

Il s'agit dans cette aventure humaine, dans ce voyage existentiel, dans cette navigation hauturière de rassembler, par connaissance, pratiques, expérience, maîtrise, inspiration, création et innovation, tout ce qui peut contribuer à la « formation de l'être » en terme de complétude et d'épanouissement, en optimisant et en développant tout ce que l'Esprit peut faire rejaillir de la Matière (corporelle, charnelle...) quand celle-ci consent librement, clairement et volontairement à devenir l'athanor des plus émouvantes et bouleversantes «transformations»...

 

 

 

L'Etat de druidité ne saurait être en aucun cas une « réclusion », un retrait vis-à-vis du monde qui nous entoure, un refuge éloigné de la société et de la civilisation même si, pour s'incarner et oeuvrer « ici et maintenant » au sein du quotidien des uns et des autres de nos semblables, il lui est indispensable de s'adonner à la méditation, au ressourcement périodique au sein d'une Nature la plus préservée possible des emprises de l'agitation sociétale pervertie par des idéologies néfastes à la vie et à ce qui contribue à la rendre plus belle, plus juste, plus vraie, plus équitable, plus généreuse et plus symbiotique...

 

 

Tout enfermement sur soi-même, sur ses conceptions propres, sur sa vision limitée et imposée du monde, peut mener au dogmatisme, à l'arbitraire et à toutes les déviances dangereuses qui en résultent...

 

 

 

champ et poissons OCT 2018 096pm.jpg

 

 

 

L'Etat de Druidité est un état d'ouverture, d'accueil, d'écoute, d'échange, de partage, et ce, conjointement, dans le respect et l'attention ; ce qui n'exclue pas des formes diverses de prévention afin de préserver ce qui ne saurait être exposé à la profanation par des actes et des attitudes dénoué(e)s de considération, de modération et de tolérance...

 

 

 

Pour tout cheminant, pour toute marcheuse obstinée, qui suivent une Sente qui se veut « de Lumière », la quête, menée et investie, implique tout d'abord une pérégrination intérieure à partir de laquelle se traceront les routes du devenir, les cartes du cœur et de l'esprit...

 

 

Nos investigations, nos explorations, sont sans limites et ne comportent aucun bornage, aucune frontière, aucun champ restrictif et exclusif...

 

 

Bien entendu nous privilégions tout ce qui touche et même affleure le monde Celto-druidique car celui-ci demeure la Source de toutes les sources offertes à notre soif de con-naissance et de véritable incarnation du vivant que nous sommes....

 

 

Mais les rus, les rivières et les fleuves portent loin, traversent le temps et l'espace en bordant de leurs rives serpentines bien des mémoires, bien des sociétés et cultures humaines diverses et variées et notre Tradition elle-même nous invite à jeter notre barque existentielle sur l'onde inconnue qui nous remettra et restituera au « vrai» monde et à ses dimensions universelles évidentes...

 

 

Nous avons encore beaucoup à apprendre, à connaître, à comprendre, à maîtriser et à transmettre de notre propre Tradition et c'est là notre investissement majeur et fondamental, mais nous ne saurions nous limiter à Celle-ci car bien d'autres Traditions antiques issues ou non du monde Indo-Européen (lequel demeure une source considérable d'informations fortement utiles), sont de nature à nous apporter de précieux compléments en terme de compréhension et d'éclaircissement...

 

 

Celui (ou celle) qui se dit « servant » de la Tradition sait que les membres de l'ancienne confrérie druidique, s'ils aimaient à se retirer sur le sein de la Mère Nature, étaient pleinement présents et actifs au sein de leur communauté d'appartenance...

 

 

Ils étudiaient toutes les sciences et en recherchaient les meilleurs applications tout en faisant sans cesse progresser et s'élever leur niveau et plan de conscience et l'étendue de leurs connaissances et ce au bénéfice des populations qu'ils prenaient diversement en charge avec bienfaisance et bienveillance...

 

 

Il en va de même des sacerdoces druidiques d’aujourd’hui ; ils ont même vocation même si la société actuelle n'est plus le cadre dans lequel jadis, leur science et leurs fonctions s'épanouissaient...

 

 

Il n'en demeure pas moins que porteurs ou porteuses du Principe, de l'Essence et de l'Anima traditionnel Celto-Druidique et des mythes et archétypes fondateurs de la dite Tradition, ils ont à incarner Celle-ci de leur mieux dans le respect et la fidélité aux valeurs et éthiques conceptuelles, héritées et efficacement et pertinemment actualisées...

 

 

Tout cela sommeille en nous depuis toujours, comme depuis toujours sommeille en nous l'Amour !...

 

 

Voici le temps, le temps venu de l'Eveil !...

 

 

 

champ et poissons OCT 2018 112pm.jpg



30/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 515 autres membres