Les dits du corbeau noir

DE L'AMOUR (SUITE ET FAIMS) 2020 BRAN DU 17 02 FEVRIER

 

 

empreintes  Bran du 2000-2017 309pm.jpg


Photos Bran du

 

 

 

 

« Aimer, être aimé... » Ne plus connaître ni renaître à Cela, c'est l'insupportable par excellence...

 

 

Pour pouvoir donner, redistribuer, si généreusement de ses eaux, y compris guérisseuses, encore faut-il en recevoir en sa propre fontaine ! Mais la vasque s'assèche, l'eau se raréfie de plus en plus, le débit diminue et les rêves s'évaporent et retournent au désert...

 

Bien des femmes rencontrées parlent d'amour, « attendent l'amour » selon leur propre dire, mais sont dans l'incapacité de l'accueillir tellement elles sont circonscrites et engluées de peurs, de défiances, de méfiances, de craintes, de doutes, d'incertitudes, d'antécédents douloureux et d'appréhensions négatives...

(Le masculin n'est pas de reste à ce niveau.)

 

Et autant d'illusions et de projections limitées à l’esthétisme, aux modes conventionnelles et représentatives, canoniques pour ainsi dire de la « beauté » dans ses formes extérieures de manifestations....

 

Comme si la beauté « intérieure » ne saurait être prise en compte dans un choix relationnel !...

 

On veut bien à la limite de vous du fait de votre attention, de votre écoute, de votre générosité, de votre prévention, de votre ouverture de cœur et d'esprit, de vos soutiens, de vos conseils, de votre accompagnement, du bienfait et de la tendresse de votre présence, de vos mots, de votre regard, de votre amitié donc et c'est cela qu'on vous demande d'entretenir, mais pour le reste, à dégager !...

Et vous voilà coupé en deux entre l'acceptation et le rejet !!! Soit une situation invivable et déchirante....

 

Et pour en rajouter une couche, on se gardera bien de vous donner tous éléments de compréhension, toute explication à cela.

A vous de tenter de comprendre l'incompréhensible, de vous expliquer l'inexplicable, de vous mettre la rate au court bouillon pour « deviner » ce que l'on vous ne dit pas, ce que l'on ne vous dira jamais de ce « rejet» !...

 

De même lorsque l'on vous signifiera une rupture « évasive » de liens, cela se fera par SMS ou par courriel interposé en évacuant, en taisant l'objet réel de cette décision unilatérale et d'une extrême lâcheté !...

 

Jamais face à face, jamais en toute franchise, jamais avec une volonté affirmée de recherche d'entendement, de compréhension mutuelle permettant lors une « acceptation » de la situation étudiée en commun et ouvrant sur un ouvrage de « deuil », de séparation, salutaire pour chacun....

 

On ne mesure pas, on ne sait « mesurer » le poids, la pesanteur extrême de l'absence et de la carence quand on est en « présence » perpétuelle de cela et que rien ne peut combler le vide et que celui-ci devient presque indicible à formuler !...

 

C'est une sorte d'amputation existentielle !

 

 

 

 

 

empreintes  Bran du 2000-2017 311pm.jpg

 

Et il y a plus de 3 millions de personnes en France qui tentent de survivre du fait d'être totalement seule, sans échange, sans partage, sans offrande, sans dynamisation, sans substance aimante, sans accompagnement, sans présence réconfortante !...

 

Tout ceci, tout ce « gâchis », parce que l'on n'a pas enseigné comment un être « fonctionne » biologiquement, comment il peut aborder au mieux le fait de communiquer, comment il peut avoir une connaissance sincère et authentique de lui-même, comment il peut satisfaire ses besoins, ses aspirations légitimes sans porter atteinte à autrui, comment il peut trouver valorisation et gratification dans un rapport équilibré et harmonieux avec tout être et toute chose après l'avoir incorporé en lui-même...

 

Pourtant, les outils, les « méthodes », les « sagesses » existent à cet effet, comme la spiritualité, la philosophie, la culture, la Tradition, l'art, mais ne sont pas employées, comme si rendre les personnes plus autonomes moins dépendantes, plus libres, plus solidaires, plus créatives, plus responsables et plus conscientes allait à l'encontre des « pouvoirs » en place ne souhaitant pas former ou éduquer de futurs « résilients » en capacité de s'opposer efficacement aux idéologies de la domination et de la servitude !....

 

empreintes  Bran du 2000-2017 309pm.jpg

 

 

 

 

On veut de « l'amour », mais sait-on bien ce que c'est que cet « Amour » ?...

 

On ne sait pas parce que l'amour ne relève pas du « savoir », étant indéfinissable, on évoquera le fait qu'il est, dans une «approche » et « amorce » de compréhension, de représentation, proche du souffle, de la vibration, de l'énergie et de la respiration, proche de la poésie et de la beauté, proche de la plénitude existentielle, proche de la Lumière....

 

Il émane de lui un Anima qui condense et intensifie les valeurs humaines les plus élevées, les plus altruistes, les plus généreuses, les plus bienfaisantes et bienveillantes qui soient...

 

L'Amour est non pas ce qui manque le plus en ce monde (il baigne, enveloppe tout l'Univers de ses ondes et de ses flux et influx), mais il constitue la carence humaine de milliards de cœurs !...

 

L'Amour fertilise là où l'homme assèche, tarie, éradique et stérilise...

 

On peut « manquer de rien », mais sans Amour, le rien, c'est tout !...

 

L'Amour est un présent offert, mais quand il s'offre on le fuit le plus souvent ou bien encore, s'il ruisselle et s'écoule on lui fait barrage, s'il veut se mouler à nous comme l'argile que l'on moule, on le pétrifie...

 

L'Amour ne saurait être falsifié, ce qui est falsifié, perverti, travesti, ce sont nos intentions et nos actes en sa présence...

 

« Je t'aime » ne peut-être qu'un thème et qu'un jeu !....

 

L'Amour pourrait être une fabuleuse parenthèse dans le phrasé parfois laborieux de notre vie...

 

L'Amour fait résonner, pervibrer, le nom et le son de l'âme...

 

L'Amour nous apprend à « mourir » et son rire secoue même la mort !...

 

 

 

 

 

empreintes  Bran du 2000-2017 311pm.jpg

 

L'Amour ne s'analyse pas à la loupe, mais s'entrevoit, se concélèbre, furtivement, passagèrement, éphémèrement, comme l'arc-en-ciel de nos pensées et de nos actes...

 

L'Amour réside là où notre vie transhume...

 

Le silence est la plus belle formulation de l'Amour...

 

Quand l'Amour vous « enveloppe », l'Être s'écrit !...

 

L'Amour ? Un dictionnaire n'y suffirait ! C'est la plus vaste encyclopédie de la Vie !

Puisque l'Amour ne saurait se définir, nous n'en finirons pas de l’interpeller et de chercher à le comprendre.... Peut-être ne saurait-il que se vivre, s'offrir et se partager...

 

L'Amour pourrait être ce qui ne nuit pas au jour !...

 

L'Amour n'est que virgule, sinon il n'est point !

 

L'Amour, c'est peut-être l'élan spontané, naturel, voir impulsif vers ce qui s'offre, se donne, s'échange et se partage...

 

Le mental bouillonne de rage quand les affects offrent leur bouquet...

 

Seule l'Essence permet et favorise la vraie fête des sens...

 

Aimer est ce Verbe que nous ne savons hélas que peut conjuguer !...

 

Aimer pourrait être ce diapason qui nous restitue les rythmes essentielles et élémentaires de la vie...

 

Si différents sont les battements du cœur quand l'Amour frappe tambour !...

 

 

 

 

 

empreintes  Bran du 2000-2017 309pm.jpg

 

..............................................................

 

 



17/02/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi