Les dits du corbeau noir

Crise / déficit de Considération et recours aux forêts Bran du

REFLEXION : CRISES et Déficit de considération Sept 2013 Bran du

 

La Crise actuelle qui affecte toute la société dans ses composants socio-culturels (famille, institution, Etat, ville... y compris) est l'amorce de futures catastrophes et la suite logique d'enchaînements provoqués...

On peut parler de décomposition sociale au point le plus aigu de la dite Crise largement dépassée en conséquences en tant que telle...

 

Le langage lui-même est affecté de cette décomposition... Les mots de la vie sociale n'ont plus de sens... Un volet important de la finance est sans fonction économique ( ne débouche pas sur le crédit ou l'investissement) mais sur des jeux de spéculations aux effets dramatiques car aux dépens des populations et des Etats...

 

Le plus inquiétant face à ces constats des plus réels et des plus tragiques, c'est le manque de réactivité, l'absence de réactionnel, des personnes dramatiquement concernées par de telles pratiques et situations et l'énorme silence qui suit la montée en apogée de la dite crise...

Silence à tous les niveaux et sur tous les plans... Le silence qui précède les plus énormes tempêtes !

 

Le social (et tout son “tissu”) est dans le collimateur de la destruction est s'avère être sans revendication face à la crise...

Le social semble défait ou porté disparu !

Alain TOURAINE (Sociologue)

 

............................. … / …

 

A ce constat alarmant succède l'interpellation majeure de Martin RICARD (moine bouddhiste)

 

Il est question dans son propos de “déficit généralisé de considération”

tant vis-à-vis de soi, de l'autre, de tous les autres et de tout le vivant...

Ce penseur nous invite sagement à penser dans le long terme, à déployer davantage de valeurs humaines, à avoir encore plus de considération et de compassion pour autrui et toute chose vivante...

 

Il nous rappelle qu'aujourd'hui plus qu'hier ,on fait son bonheur au détriment des autres en leur infligeant qui plus est de la souffrance...

Réagir à court terme, (avec une batterie de rustines plus ou moins efficientes NDR) c'est l'échec et la frustration assurés, c'est continuer de “saboter” la planète...”

 

..................................... … / ….

commentaires  et propos  en résonances    Bran du  30 09 2013

 

Une telle invitation fondée en sa sagesse même et par ses enseignements majeurs propose à l'être de faire centre en lui-même en maintenant en soi et dans le rayonnement de ce soi, les équilibres et harmonies qui sont les outils adéquats et plus que millémaires de tous ceux et celles qui ont servi, philosophiquement et spirituellement, La Vie et les Lois d'Evolution, en faisant oeuvre et ouvrage de Force, d'Energie et de Lumière...

 

L'excès est le commandant de ces armées qui se précipitent vers le chaos !

 

Comment prétendre à la juste mesure, à l'équité, à la concorde et à l'accord entre tous les composants du “vivant” visibles ou non, comment occuper sa juste place en ce monde et dans l'univers, à partir d'un déficit chronique et redondant d'équilibre et d'harmonie ? Impossible !!!

 

J'aime encore à croire que la présence en l'homme de tant d'ombre laisse supposer qu'elle n'existe que par rapport à l'existence en l'être d'un dépôt de lumière !

 

Parce que le recours à la “nature”, au monde dit “sauvage” ou “naturel”, aux hauts lieux de pierre, d'eau et de feuille , aux espaces dits de naturalité, est encore possible (tout en devenant de plus en plus difficile), nous avons à disposition le plus Grand Livre Vivant apte à nous instruire généreusement et avec pertinence du fondamental, du primordial, de l'essentiel... de notre présence en ce monde qui pour l'heure ne peut que constater nos carences et notre absence... à ETRE partie intégrante et respectueuse, aimante et compasionnelle, serviable et créatrice, inspirée et novatrice, de la Création dans son ensemble agissant et cohérent...

 

Là sont les outils de la “Réflexion Mère” dont la Matrice et le Chaudron dispensent clarté, compréhension, résonance et entendement, vision et perxeption, à ceux et celles qui osent et apprennent à se régler sur les hautes fréquences de leurs vibrations autant divines que sacrées...

 

La “Nature” est “l'Acte Créateur” par excellence ; elle qui s'ingénie, en toutes circonstances et quelque soit l'apreté de l'environnement, à perpétuer, sous des milliers de formes visibles ou non, les ambassades de la vie auprès de tout ce qui attend leurs heureuses présences et manifestations...

 

Cette Nature étant de nature à nous restituer celle dont nous avons été dépossédés au cours des siècles d'asservissement et de domination tant idéologiques, politiques que religieux, nous sommes lors pourvus de cette extraordinaire et fabuleuse dotation qui est l'héritage de toutes les sagesses nées et développées en son sein...

 

Ce recouvrement et cette restitution sont le patrimoine indivis de l'Etre à partir duquel celui-ci va pouvoir fonder et construire son “architexture existentielle”... en devenant à son tour, et tout naturellement, sage et créateur !

 

L'Etre sera bien lors le Fils de l'Art reléguant dans les oubliettes de l'orgueil et du mensonge l'artifice ambiant de l'illusion, de la déception et de l'aveuglement collectif !

 

A l'heure où l'ONF (qui a en gestion un quart environ du massif forestier français) alimente par ses coupes rases plus de 40 % de la filière bois nationale et abat, à tour de tronçonneuses perfectionnées, des pans entiers de nos paysages de détentes et de resourcements (à partir qui plus est de satistiques erronées qui ne justifient pas de poursuivre un tel abattage), on ne peut légitimement que s'inquiéter du devenir de cette fabuleuse source et ressource de paix, de sérénité, de sagesse, de prise de conscience salutaire et bénéfique pour tous et chacun !

 

Abattre sans considération et considérablement la forêt, c'est scier la branche sur laquelle nous sommes assis et il serait souhaitable d'installer chacun et chacune dans la posture précitée afin qu'ils prennent enfin conscience du fait qu'ils participent de leur propre chute entraînant avec elle le devenir même de l'humanité !



30/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres