Les dits du corbeau noir

CITATIONS ET EXTRAITS DE LECTURES (SUITE) COMPILATION BRAN DU 2019 04 03 MARS

 

 

Citations et extraits de lectures  :

Recherches, compilation : Bran du Bouquet de Mars 2019



« Dans chaque grain de blé se cache l'âme d'une étoile. »                                                Le Grand Dieu Pan par Arthur Machen

« Lorsque la fleur aux cinq pétales s'est ouverte, le reste suit naturellement. »                   Le Bodhi Darma, fondateur du bouddhisme Zen.

 

« C'est folie de rapporter le vray et le faux à notre suffisance. » Montaigne 

De l'Inspiration par Dostoiewski :

« …. C'est comme si une lumière intérieure extraordinaire illuminait mon âme pendant quelques secondes. Il y a ainsi de courts instants où l'on perçoit soudain la présence de l'Harmonie universelle. »

« C'est la révolte même, la révolte seule qui est créatrice de lumière. Et cette lumière ne peut se connaître que par trois voies : La poésie, la liberté et l'amour qui doivent inspirer le même zèle et converger, à en faire la coupe même de la jeunesse éternelle, sur le point le moins découvert et le plus illuminable du cœur. » André Breton Arcane 17

W B Yeats :

« De tout ce qui relie le passé au futur, les légendes sont sans doute ce qu'il y a de plus important. »

../////.....

 

Régis Boyer :

« L'équilibre du monde vient d'un pacte entre puissances de vie et forces du désordre. »

Goethe :

« Se fondre dans le chant profond de l'Univers... se laisser habiter par lui en le mimant, jusqu'à la transparence où naît le murmure primordial de la vraie poésie. »

Michel le Bris

« Il faut rechercher en chacun sa lanterne magique. »

R L Stefenson

« Il faut passer « la porte d'or ».

../////.....

Nietsche Zarathustra extrait

« Il nous faut retrouver la « polyvalence du sentir »... L'exclusive félicité d'une âme portée à « l'incandescence ». Réintégrer cet Univers cet Univers, qui dans sa multiplicité, se veut et demeure identique à lui-même. »

« Si tu veux que s'émousse l'acuité du regard et du sens traque le soleil dans l'ombre. » (idem) Le Gai Savoir

« Non pas moi, pas moi, mais un dieu en moi ! » « L'éternité de mon être dans le mouvement circulaire. »

« Oui, je sais mon origine ! Insatiable, telle la flamme, Je me consume incandescent Lumière devient tout ce que je prends, Charbon tout ce que je laisse ; Flamme je suis assurément. » (Idem) Ecce Homo

« Ce qui importe, ce n'est pas tant ce qui est vrai, mais ce qui aide à vivre. » Nietzsche

..////.....


« Tout s'opère parce que, à force de temps, tout se rencontre, et que dans la libre étendue des espaces, et dans la succession des mouvements, toute matière est réunie, toute forme donnée, toute figure imprimée. Ainsi tout se rapproche ou s'éloigne, tout s'unit ou se fuit, tout se combine ou s'oppose, tout se produit ou se détruit par ses forces relatives ou contraires qui seules sont constantes, et, balançant sans se nuire, animent l'Univers et en font un théâtre de scènes toujours nouvelles et d'objets sans cesse renaissants. » Buffon Histoire Naturelle des Minéraux 1783

..////.....

 

Hubert Reeves Malicorne (Extraits)

« La vision scientifique et la vision poétique, loin de s'exclure, se rejoignent pour nous faire percevoir le monde dans sa véritable richesse...

« En mettant des mots sur la réalité, la poésie enrichit notre rapport avec les choses. Le poète fait naître des images, des expressions, des émotions inconnues, une nouvelle expérience du monde. La poésie est un sentier différent vers le magma obscur de la réalité.

Comme la Nature, l'artiste œuvre sur un mode ludique dans des espaces de liberté propices à l'éclosion de l'imprévisible. Cette activité, vieille comme le monde est la source vive de la diversité cosmique. L'artiste comme la Nature associe des éléments simples pour obtenir des éléments nouveaux, munis de propriétés émergentes. Il faut garantir et promouvoir l'éclosion de la complexité.

Nous sommes les enfants de l'Univers, les fils et les filles des étoiles qui ont engendré les atomes de notre corps. L'homme s'insère dans le vaste mouvement d'organisation universelle. »

../////.....

 

« La créativité est le critère d'une vie réussie. » Winnicott

« L'Univers est l'ensemble de ce qui nous arrive. » Wittgenstein

« La musique doit faire jaillir le feu de l'esprit des hommes. » Beethoven

« Le dieu auquel je crois est bien plus puissant que le vôtre, i a créé un Univers infini. » Bruno Giordano (Brûlé pour hérésie à Rome en 1600)

« Remplacer toutes les pierres noires par des grenats et des ors jusqu'au jour de la pleine lumière retrouvée. » Victor Segalen

« Nous nous plaignons d'être tenu par le monde et c'est nous qui le tenons. » Kafka

« Les fleurs ne rencontrent jamais la mort. » Mendelson

« Pour écrire, il faut avoir envie d'avancer sans vraiment savoir trop pourquoi où l'on va. » J M G Le Glézio

......//////......

« L'acte créateur maintient au long des siècles une reconquête aussi vieille que l'homme. »

« ...Quelque chose d'éternel demeure en l'homme, en l'homme qui pense...                        Quelque chose que j'appellerai sa part divine. »

« Il n'y a pas de mort invulnérable devant le dialogue commencé. »

« ...Comment trouver un point d'unité sans réduire aucune des forces en présence ? » (La Loi de Métamorphose.)

André Malraux (la Voix du Silence)

../////.....

 

« Le plus sûr séjourne en l'homme, inaugure sa marche, limpide se tait faisant signe en chemin. » Pierre Toreilles

« Chaque symbole n'est qu'un foyer de sens provisoirement isolé dans un foyer plus vaste qui attend d'être nommé. » Raymond Abellio

......//////......

« l'Harmonie est la loi de la vie. La musique est le Verbe accessible et secret. La gamme est un frisson de l'énigme géante. Une corde au repos est un nombre muet, une corde qui vibre est un nombre qui chante. Le nombre est la Loi de l'Univers. »

André Savoret Le Bûcher du Phoenix

../////.....

« L'amant du « Logos » doit être en même temps un adepte de « l'Eros ». E.M. Cioran

.../////......

Rainer-Maria Rilke Lettre à un jeune poète (extraits)

« Je vis en cercles de plus en plus larges. »...

 « … Il faut être simple, s'approcher de la Nature...

Savoir que la volupté de la chair est une expérience sans limites qui nous est donnée, une connaissance de tout l'Univers. La connaissance même dans sa plénitude et sa splendeur...

Il est donné à l'homme de solitude, de reconnaître que toute beauté est une forme durable et nue de l'amour et du désir...

Fasse que ce mystère (l'Amour) dont la terre est pleine jusque dans ses moindres choses. Que l'homme le recueille avec plus d'humilité, qu'il le porte plus gravement...

L'homme et la femme un jour uniront leur humanité...

Appliquez vos pensées au monde que vous portez en vous-mêmes. Concentrez-vous sur tout ce qui se lève en vous. Vos événements intérieurs méritent tout votre amour...

L'Amour, c'est l'occasion unique de mûrir, de prendre forme, de devenir soi-même, de prendre forme, de devenir soi-même un monde pour l'amour de l'être aimé...

Le don de soi-même est un achèvement ; l'homme en est peut-être encore incapable...

La terre ne résiste pas au printemps quand il vient...

Le passé enferme des ébauches de vie qui ne demandent qu'à aider nos pas hésitants . Les êtres du passé vivent dans le battement de notre sang...

L'usage des mots demande tant de prudence !

Toute exaltation est bonne si tout votre sang y participe – à la condition qu'elle soit une joie claire, transparente au regard jusqu'au plus profond.

Le doute : il faut en faire un instrument de connaissance et de choix ; il faut qu'il œuvre à la construction de notre vie...

Le seul courage qui nous est demandé est de faire face à l'étrange, au merveilleux, , à l'inexplicable que nous rencontrons...

Entrez en vous-mêmes, sondez les profondeurs où votre vie prend sa source...

Ne vivez pour l'instant que vos questions, peut-être simplement en les vivant, finirez-vous par entrer insensiblement, un jour, dans les réponses...

En une seule pensée créatrice revivent mille nuits d'Amour oubliées qui en font la grandeur et la sublime.

C'est vraiment « créer » pour l'homme que de créer de sa plus intime plénitude. »

....//////.......

Kenneth White Le Plateau de l'Albatros (extraits)

« QUI VIVE : voilà la question... » K W

« … La Géopoésie : une autre manière d'être au monde...

L'accent n'est pas mis sir la définition, mais sur un désir ; un désir de Vie et de Monde, et sur l'élan...

Il s'agit d'un « mouvement » qui concerne la manière même dont l'homme fonde son existence sur la terre. Il s'agit d'accompagner une Investigation, une Exploration en se situant, pour ce point de départ, entre la poésie, la philosophie et la science. Une poétique entendue et comprise « comme le sens premier de formation et de dynamiques fondamentales ».

Retoucher terre d'une manière nouvelle... Ce que l'on attend de l'art, c'est la force et la fraîcheur de quelques espaces premiers. Retrouver une poésie de plein vent où l'intelligence (incarnée) coule comme une rivière.

Un monde ; c'est celui qui émerge du rapport entre l'esprit et la terre.

Rendre au poétique : « la charge et la force de Transformation qu'il peut avoir. »

Depuis de longues années maintenant, j'essaie de réunir les éléments d'une poétique forte et fertile ouverte et fondatrice en essayant de repérer des forces d'énergies...

Derrière le hasard il y a une nécessité déterminante. »...

« Chercher à aller de la vie opaque à un cercle de lumière »

.../////......

Jean Yves LE LOUP

Il sera question d'invitation au voyage, de marche dans les profondeurs...

« Le but n'est pas telle ou telle destination, c'est la Présence, l'Inconnu qui nous attend au bout de nous-mêmes, au fond du cœur...

...Chercher un espace nu où le Souffle pourra venir vous rejoindre, et où l'inouï d'une Présence pourrait de nouveau se donner à sentir... Il est bon d'interroger les pierres et les eaux... De célébrer la Présence multiple qui fait crier et chanter les pierres, la montée vers Dieu et la descente vers le cœur. Célébrer les noces intérieures... Une marche de l'intuition, de la communion. »

.../////......

 

Jean Pierre OTTE Les Aubes Sauvages (Seghers éd) extraits

(Les mythes de la Création du cercle Polaire à l'Océanie)

Préface : Elias Canetti :

« Je m'aperçois à présent que j'ai oublié le plus important : les mythes des peuples en voie de disparition. Je les relis sans cesse, ce sont eux qui me font revivre jour après jour ce qu'est la métamorphose, je les apprends, je les pratique, je vis à leur exemple. Le poète est le gardien des métamorphoses et celui qui ne les garde pas vivantes en lui-même, meurt avant son temps. »

Jean Pierre OTTE :

« … Les récits par lesquels les primitifs comprennent le monde, et leur présence en ce monde, sont des fragments d'harmonie, des éclairs lyriques ou savants, conquis sur l'obscurité, sur le « vide primordial » ou le chaos, qui les ont précédés, qui les entourent et les prolongent nécessairement...

Dans la diversité inventive, les mythes ne cessèrent, au fil des âges, de se ramifier, de s'enrichir de nouveaux développements, d'épisodes improvisés et repris. Ils sont en cela bien vivants, pareils à des plantes qui s'étendent s'étoffent, lancent leurs vrilles, varient, se côtoient, se croisent...

...Le ciel et la terre sont généralement considérés comme animés, parcourus de fluides et de forces, comme des personnes douées d'intelligence, de passion, et enfin comme des dieux...

...Le « Créateur » tout investi de son rôle, façonne et aménage le monde. Il lui donne ses contours, ses couleurs, ses reliefs, ses rivières ; il y fait paraître les animaux et les arbres ; il y apporte le vent, la clarté, la chaleur, l'éclair, la pluie, il ordonne la course du soleil et les apparitions nocturnes de la lune. Enfin après avoir créé l'homme et lui avoir accordé une compagne, il introduit dans le monde le langage, le feu, l'amour et la mort...

...A cette époque ancienne, tout, dans l'Univers, été communicant à tout. Le monde dont l'existence était accordée d'avance, se présentait étagé.

D'autres cosmogonies ont peu cédé à la tentation mythique par contre, elles sont un véritable effort pour apprivoiser le monde, le comprendre, et trouver à l'homme sa place et son rôle.

...Toute cette matière composite des légendes sauvages et enchantées de la naissance du monde nous inscrit toujours plus, par l'écho qu'elle produit en nous, dans le creuset inventif de l'origine. En même temps, elle nous rend « contemporain » de l'acte créatif du commencement, et elle approfondit « notre présence dans le vivant. » Puisse ici s'opérer « le passage de la sensation spontanée à la perception de l'esprit. »

Il n'y a que l'aimantation qui compte. L'important n'est peut-être pas de percer le mystère, mais de vivre en lui et par lui, de le rendre plus, présent, ou de nous rendre plus présent par rapport à lui... C'est un monde qui n'est jamais fait que de commencements. »

../////....

« Les poètes sont des hommes qui nous ouvrent à la rencontre... C'est leur fonction sociale.. Elle est aussi indispensable à la fonction humaine que le pain et le vin. » Claude Chapelain

///...

« Il y a comme une impuissance à atteindre d'aucune manière la perception fondamentale. » « Nous sommes seulement parvenu en un lieu où il faut accepter de recevoir en nous ce qui se donne. » Jean Marie Turpin

////....

 

« Il faut retrouver nos pouvoirs de clarté, de vie et d'être. » Dominique De Roux

./////....

« Il y a dans la cathédrale toute la simple beauté du Menhir qui l'annonce. » A Rodin

../////.....

« Les transitions vers une nouvelle fertilité de l'esprit viennent d'une plongée dans les profondeurs de l'intuition. » Whitehead (Adventures of Ideas)

 

 

.../////.....

« La poésie, la science, la philosophie et l'histoire ne sont pas fondamentalement séparées, elles forment un tout dans l'esprit de l'homme qui a atteint son état d'unité. » Alexander Von Humblot (Cosmos)

 

...//////......

Extraits de l'ouvrage de Pierre A Riffard : l'Esotérisme » R laffont éditeur :

Dante : La Divine Comédie extraits Chant 33è et dernier :

52 : Déjà ma vue, en devenant plus pure Entrait toujours plus outre par le rai De la haute clarté qui seule est claire.

67 : O souveraine clarté qui te relèves Tant au-dessus de nos prises mortelles Prête à mon âme un peu de ta semblance.

82 :

O flot croissant de grâce, par qui j'ose Planter mes yeux dans l'éterne lumière...

100 :

On devient tel devant cette lumière Que de s'en détourner pour autre aspect On ne consentait pour rien au monde ;

115 :

Dans la profonde et claire subsistance Du haut foyer Trois Cercles m'apparurent De trois couleurs et d'une contenance ;

118 :

Comme iris me semblait l'un Miré en l'autre, et le tiers semblait feu, Respirant des deux parts égales ardences.

124 :

O lumière en toi même, assise, éterne, Qui t'entends seule, et de toi étendue Et te pensant, ris à toi-même et t'aimes !

136 :

Tel me tenait la vision nouvelle : Je voulais voir comment l'image au cercle Se put conjoindre, et comme lieu y trouve ;

142 :

Tu virais et tu pressais mon regard Comme une roue au branle égal, amour Qui mènes le soleil et les étoiles. »

Dante concevait l'existence de trois mondes de 9 cercles (soit 27 cercles en tout) La Divine Comédie est structurée en base 3!)(N.D.R.)

...//////......

« ...En effet, je vis et je connus l'être de tous les êtres... ...Je connus et je vis en moi-même les Trois Mondes. »

« ...L'homme doit allumer en soi le monde de lumière » Jacob Boehme (lettre)

...//////......

« Pour créer l'équilibre, il faut séparer et unir : séparer par les pôles, unir par le Centre. » « L'harmonie est dans l'équilibre, et l'équilibre subsiste par l'analogie des contraires. »

« L'analogie est la quintessence de la pierre philosophale. Elles donne aux mages toutes les forces de la Nature. C'est la quadrature du cercle. C'est la Racine de l'Arbre de Vie... » Eliphas Levi (1856) Dogme et Rituel de Haute Magie

...//////......

« A quoi sert-il que la forêt apparaissant précède toutes choses de sa naissance si elle est privée de lumière, si elle est porteuse de nuit... On doit honneur et grâce à la forêt … Elle qui produit, comme dans des berceaux, les enfants épanouis du monde...

Les éléments sont là, qui te demandent leurs formes...

...le propre de la forêt est d'être droite, d'être animée par un mouvement de rotation et de mélanger en elle le chemin par des virages incertains...

Ajoute la lumière du soleil... » Bernard de Tours

....///////.......

« Le changement des corps en lumière et de la lumière en corps est tout à fait conforme aux Lois de la Nature, car la Nature semble ravie par la transmutation. » Newton

...//////......

« Demandons sans cesse notre réconciliation avec la nature universelle, générale et particulière, tant terrestre que céleste. » St Martin (19è siècle)

....///////.......

« La voie de connaissance veut conduire l'esprit qui est dans l'homme vers l'esprit qui est dans l'univers. »

«... L'âme vit...dans l'acte même de connaissance. Elle devient consciente d'elle-même dans l'activité qu'elle met en œuvre pour connaître... C'est une évocation de l'âme basée sur l'observation objective de la nature... L'homme participe donc effectivement à la divinité dont les flots parcourent l'Univers, mais il en est un infime portion. »

R Steiner 1908 et 1913 (La Science de l'Occulte)

....///////.......

« La Nature est le grand livre qu'il faut apprendre à lire. C'est le grand réservoir cosmique avec lequel nous devons entrer en liaison. Si nous aimons la Nature, elle parlera en nous, car nous aussi, nous sommes une partie de la Nature. »

O.M Aivanhov (Les Secrets du Livre de la Nature)

....///////.......

 

« Le microcosme et le macrocosme ne font qu'un. »

« Toute pensée se forme en dernière analyse sur la doctrine des analogies et des correspondances. Le vocabulaire lui-même entre dans ce jeu ésotérique car, par la pratique analogique, on entre dans un univers où les êtres communiquent, échangent... » Paracelse

...//////......

 

« Un est le Tout, par Lui le Tout et dans Lui le Tout. » Zosime

.....////////........

 

« Je ne construis qu'Hommes, ce sont Pierres Vives. » Rabelais

....///////.......

 

En clôture provisoire :

Extrait de Axel ( Villiers de l'Isle Adam)

Ce que nous dit Maître Janus  :

« Avoir foi en l'Incréé »



Accomplis-toi dans ta Lumière astrale !

Surgis : Moissonne ! Deviens ta propre fleur !

Tu n'es que ce que tu penses.

Ne sens-tu pas ton être impérissable briller au-delà des doutes, au-delà de toutes les nuits !

Spiritualise ton corps : sublime-toi.

Nul n'est initié que par lui-même. »

.....////////........



04/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 562 autres membres