Les dits du corbeau noir

Christian TUAL Passeur D'espérance / Ouvreur de mondes...

2-P1070910pm.jpg

 


4-P1070912pm.jpg

 


5-P1070913pm.jpg

 


6-P1070914pm.jpg

 


7-P1070915pm.jpg

 


8-P1070916pm.jpg

 



 

Christian TUAL Passeur d'Horizons et Ouvreur de Mondes.... Bran du Janv 2014

 

 

 

 

 

Il y avait une faille 

 

Dans la muraille du temps ;

 

Une échancrure dans la paroi mouvante de l'espace...

 

Par ces interstices, s'engouffrent les vents et les souffles

 

Qui brisent l'écrou des frontières...

 

 

 

 

 

Le pinceau, de sa pointe de diamant,

 

A ouvert l'immensité,

 

A incisé le cuir de la voûte céleste...

 

Le sang bleu s'est répandu dans les veines éthériques

 

Recouvrant les blancs et les gris,

 

S'écoulant sur la poitrine du Grand Taureau Solaire...

 

 

 

Devant la main hardie et son soc aiguisé,

 

Les flots de la nuit se sont retirés

 

Laissant le flux clair de la lumière

 

traverser les contrées illuminées

 

Par le trait inspiré...

 

 

 

La grève est nue

 

Sur laquelle serpente l'eau neuve de la terre

 

Qui vient de réenfanter....

 

 

 

Toutes vies lors circulent

 

Entre les mondes conquis et épousés

 

Dont les ondes se mêlent en vagues amoncelées

 

Ravivées par le jeu complice des couleurs...

 

 

 

Au débouché des Ténèbres s'ouvre l'estuaire d'espérances

 

Déversant ses flots de songes nocturnes

 

Aussitôt dilués, absorbés, digérés, par l'Océan de Lumière...

 

 

 

La bonde aussitôt enlevée, délivrant toute retenue,

 

Se déverse l'Essence de ce qui fût, est et sera....

 

 

 

Etroit est le passage qui mène à l'immense !....

 

 

 

Lors la profondeur inouïe aspire aux étages du ciel...

 

 

 

Calmes sont les eaux de la vasque essentielle...

 

Sinueuses sont les ambassades des Energies premières

 

Et serpentaires les hauts courants qui sillonnent les plaines du possible

 

Et affouillent les berges de nos songes...

 

 

 

L'artiste se tient aux embouchures

 

Des fleuves de la nuit....

 

Il trempe son pinceau dans cette voie lactée

 

Qui nourrit les planètes et les étoiles...

 

Il trace le blanc chemin qui va du sein au Sein...

 

 

 

Chaque tableau est une table d'offrandes ;

 

Tout se tient là dans la corbeille de ses mains,

 

Sur la table de son cœur...

 

 

 

Il est cet écoulement qui transperce la roche de l'oubli...

 

 

 

Sur son front se brise l'écume des saisons....

 

 

 

Il nous offre des gerbes de tempêtes et

 

Ce sel qui retombe sur le berceau des naissances...

 

 

 

Au déversoir des secondes se répandent les ondes

 

Dans la conjonction des Verbes aux belles amplitudes...

 

 

 

Entre la terre et le ciel

 

Dansent les étincelles

 

Du foyer de l'humain...

 

 

 

L'or des sables éphémères

 

C'est tout ce qui reste quand la marée se retire....

 

L'Etre n'est que flux et reflux

 

Aux Equinoxes du Vivre...

 

 

 

L'artiste c'est celui qui arpente le découvert des mondes...

 

 

 

Il en évoque la provenance, mais non la destination...

 

 

 

Il trace des horizons dans les verticales du rêve...

 

1-P1070909pm.jpg

 

 

Il brasse l'eau et le feu d'un chaudron d'importance...

 

 

 

Il ose les métamorphoses...

 

Il est de ces grains qui forment les plages et les rivages

Où se fracassent les rouleaux du temps, où se mélangent

Et fusionnent les couleurs de l'espace...

 

Il est cette intersection où se transvasent les sangs et les sèves des grèves du futur...

 

Dans le champ moissonné de la mémoire et du devenir, il nous offre la Gerbe de Lumière.

 

............................................

 

3-P1070911pm.jpg

 

 

9-P1070917pm.jpg

 

 

 

 



29/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 565 autres membres