Les dits du corbeau noir

CE QU'ILS OU ELLES NOUS DISENT DE LA TRADITION CELTO-DRUIDIQUE (SUITE) 2019 01 03 MARS

 

Ce qu'ils ou elles nous disent de la Tradition :

(Suite) 28 02 2019

Le Livre de Nabelkos ( extraits) Gabriel d'Echebrune :

« Il dit : le feu monte, la pierre tombe ; Profitez de toutes les occasions favorables, Allégez-vous et rejoignez.

En vérité, savoir ne suffit pas, il faut boire et respirer les parfums de la chaude réalité.

Chacun de vous est reconnu à l'éclat de sa lumière.

La vie consiste à parcourir le chemin qui mène de la semence au fruit.

En vérité un être ne se nourrit que de sa racine.

Il dit : Comprenez, le mystère de la vie est scellé au sein du plus grand cercle.

Dans toute la mesure où vous donnez vous vous unissez avec l'infini.

Qui se tient sur le seuil ne goûte pas les félicités de l'achèvement. »

...../////.....

 

Gwen Marc'h Pendragon du C.D.G :

« Que fait le Druide sinon être le canal conscient par lequel passe l'énergie du sacré, l'énergie du Grand Tout... En tant que canal de cette énergie, le Druide a pour mission de le répartir au mieux, par le biais de cérémonies au cours desquelles il favorise, il facilite, la communion entre les êtres, entre la terre et le ciel.

De par sa condition, ses qualifications, la transmission dont il est le dépositaire, le gardien vigilant, le Druide exerce un sacerdoce, tout comme le prêtre d'une religion reconnue et acceptée. Toutefois, il n'est subordonné à aucune autorité de tutelle politique ou religieuse. Il ne se réfère à aucun livre si ce n'est celui, o combien Sacré, de la Nature, dont il est un ardent défenseur, un fidèle serviteur... »

...../////.....

 

Men Pare (Ar Gwyr)

« … Tu es le Chemin, sois l'Amour, et le Verbe sera... »

Jean Thos Druide Yann Sukellos (idem)

« Aimer, c'est aussi manifester en toute occasion une volonté vraie et juste pour rétablir l'harmonie, le bien, le bon, le vrai, l'utile et le créatif... »

« Un rituel a pour fonction de créer une entité spirituelle et de favoriser l'intégration des participants en la grande loi d'Amour-Création...  Sa raison d'être repose sur la communion du visible avec l'UN-visible. »

Arz Béo Ar Gwyr

« Si l'homme veut vivre de la terre, il devra faire en sorte que la terre vive. »

« ...Des signes annoncent à l'être humain son passage vers une vie plus simple, véritables messages qu'il lui faudra décoder, méditer, afin d'éclairer les petites lueurs d'intuition et d'en saisir le sens secret...

L'Être humain est en formation continuelle sur le chemin du devenir. Pour s'accomplir lui-même, il doit vivre dans la Verticalité, tout son être tendu vers le haut.

Pendant des siècles, les hommes se sont inventés des religions qui développèrent la notion de péché empêchant les êtres humains d’accéder à la lumière présente en leur cœur. A force de raisonner, de nier les liens invisibles avec le Cosmos entier, ils s'éloignèrent de la Tradition en refoulant cette énergie en ascension...

Acceptons et dominons les zones obscures et inférieures en nous et trouvons l'harmonie intérieure afin que, comme renaît chaque jour le soleil du ventre fécond de la nuit, nous puissions faire jaillir la lumière présente en nos cœurs, à chaque instant, la seule qui puisse accomplir l'homme et le pousser vers les métamorphoses de la Verticalité... Alors l'Homme sera « Vrai » ! »

.....////....

Xavier de Langlais. Introduction aux romans du cycle arthurien.

« Jamais, peuple vaincu ne sut tirer de sa défaite une plus haute revanche spirituelle. »

...../////.....

Ster An Nemet (Fraternité Universelle des Druides)

« ...Le Druide se doit de se tenir pleinement dans la vie... Sont rôle est d'être le liant, entre toutes les disciplines humaines, d'y puiser au grès de ses affinités pour nourrir notre Tradition. Le rôle sacerdotal du Druide reste celui de mettre en contact les différentes forces de la nature et l'être humain et de les équilibrer.

Il est, en tant qu'instrument « éveillé » sur le chemin, un « ouvreur » de conscience. Comme autrefois le Druide transmet, consacre, et aujourd'hui, écrit... Il se tient informé des progrès de la science et de la pensée humaine, et porte attention aux autres traditions spirituelles. Le druide (Récepteur et diffuseur) se doit d'être à l'écoute du monde pour en capter les messages et en interpréter les symboles. Son rôle est de guider l'humanité vers le meilleur se ses expressions... »

...../////.....

 

Pierre Lance Du Paganisme :

« ...Seul le paganisme est vraiment universel parce qu'il dit à chaque homme et à chaque peuple:deviens ce su tu es, sois toujours plus particulier, sois toujours plus différent, sois toujours plus autre que moi et ne prends pas ma route ; suit la tienne ! Alors, l'harmonie du monde deviendra possible. » Pierre Lance

« Le monde spirituel est comme le monde naturel, seule la diversité le sauvera. » Margot Alder

...../////.....

 

Pierre de la Crau Druide Esunertus extraits Ecole Druidique des Gaules

« Le mode d'enseignement du druidisme est celui de la philosophie... Le maître mot du druidisme est la « différence » ou la « différenciation »... Il faut admettre que le Vérité se manifeste à tous les niveaux de l'existence, de façon différente pour chacun.. »

« Les rituels druidiques sont des dons de la vie à la vie...Ils sont au cœur de la spiritualité druidique. »

« La connaissance druidique doit être la meilleur clef de toute compréhension de soi-même et du monde, à tous les niveaux.

Le druidisme ne rejette rien de ce qui est vrai et sacré dans les autres religions qui ont aussi un rôle à jouer sur cette terre...

Nous avons besoin d'un polythéisme où toutes les parties se sentent responsables et prennent conscience que personne ne possède la vérité à lui tout seul ; mais que nous sommes tous en route vers une vérité plus grande.

Pour la première fois dans l'histoire du monde nous assistons enfin à la lente émergence d'une conscience planétaire globale du sacré. 

Il est grand temps aujourd'hui de faire enfin sortir de l'ombre groupusculaire le paganisme de nos ancêtres, sans folklore passéiste, mais au contraire en l'adaptant intelligemment et en profondeur, au monde moderne...

Le druidisme doit être avant tout une philosophie, une métaphysique et une mystique. 

L'esprit même du druidisme c'est de « vivifier »...

La pensée druidique est cosmique et métaphysique. La religion celtique privilégiait cette spéculation métaphysique...

Le druidisme renouvelé encourage le droit à la différence en tant que vecteur de richesse pour notre humanité... La revendication moderne de la liberté de conscience était déjà inscrite au cœur même du celtisme et de l'enseignement des druides. Si le druide ne doit pas être contraint d'agir contre sa conscience il ne doit pas non plus être empêche d'agir selon sa conscience.

La méditation conduit le druidisant à s'identifier au Cosmos, dans une communion panthéiste intégrale avec la nature. Par ce cheminement le druidisant découvre en lui l'unité (L'Esprit, l'Âme, la Nature de l'Univers.)...

Une Tradition n'est vivante et ne transmet du vivant qu'à la condition d'être une perpétuelle renaissance, d'être une infinité de renaissances intérieures...

Le druidisme croit à la solidarité des hommes entre eux-mêmes et au-delà de la mort ( En un égrégore collectif immortel)...

...///...

Druide Odaccos Yvon Lozarc'h Commardia Druidiacta Celtia.

« Etre Druide ; c'est être Initié, c'est-à-dire un être qui s'accomplit intérieurement et qui rayonne extérieurement... C'est œuvrer pour un meilleur devenir de l'homme, perfectible selon sa volonté, puis rechercher la Vérité, l'Absolu pour atteindre ou s'approcher du divin... Cette Initiation requérera un immense effort de recherche pour atteindre cet idéal...

Il est important, pour nous, de ne pas méconnaître la vocation initiatique du Druidisme, qui impose de retrouver un style d'existence en accord avec l'Univers...

La rénovation de l'Occident ne se fera vraiment pas sans une contribution de la part du Druidisme actuel. »

...../////.....

 

Sunnognatos Libre propos sur l'enseignement druidique extrait

« Il est temps à l'aube de cette nouvelle ère que les groupes druidisants fraternisent encore plus, se respectent mutuellement, ne travaillent pas égoïstement dans leur coin que pour eux-mêmes. Par une longue pratique nous pouvons espérer devenir créatif et trouver des techniques nouvelles ; ou plutôt réinventer ce qui a été perdue et ce en accord vibratoire avec le 3è millénaire qui vient...

Tout revit comme le phœnix et comme le grand taureau ailé qui pointe chaque jour au levant sa grande lumière.

A nous tous, au-delà des querelles de groupes qui hantent le druidisme actuel, de retrouver la Sagesse passée, en inventant ou en réinventant l'avenir en nous harmonisant avec la nouvelle ère qui vient... Puissent les druides actuels, de tout groupe, pour le présent lustre, se réunifier dans la fraternité afin que vive encore plus fort le druidisme actuel. »

...../////.....

Yan Brekillien La Mythologie Celtique : extraits

« ...A mesure que nous nous élevons, notre vision de la vérité s'élargit et nous nous apercevons que les chemins qui, en bas étaient séparés, à une certaine hauteur, convergent. »

...../////.....

 

H Chedorge (chanteur et barde) Le Chant des Arbrisseaux (Le Kad Goddeu de Taliésin)

« Un texte comme celui-ci impose sa musique. La musique jaillit des symboles qu'il y a dans le texte. Et le fait de transformer le poème, de mettre le poème en musique, m'a aidé à comprendre le texte, alors que c'est un texte hermétique... La vie est un combat et même absolument un combat, c'est ce qu'enseigne un texte comme celui-ci. L'aboutissement de la pensée Celte est le combat intérieur, c'est-à-dire la sagesse parce que dans le celtisme, à la différence de certaines religions, le Désir n'est pas rejeté en soi. Il faut que l'Initié se dépouille au fur et à mesure qu'il exploite son désir. C'est-à-dire qu'il faut que le désir devienne un objet de service pour l'universel et qu'il devienne générosité...

Cette volonté de combat à pour but la dernière migration de l'âme... Il faut vivre pour ce combat... Combattre pour se libérer, pour passer au-delà de son égoïsme, il faut aboutir au don de soi... On peut lors composer une musique « épique » où l'on a l'impression que Dieu ou les Dieux sont là présents...en ce combat sacré. »

« Il y a une dimension celtique que je sens depuis mon enfance et si je me dirige vers cette dimension, il me vient alors des visions, des sons. »

...../////.....

 

CH J Guyonvarc'h La Société Celtique (extrait)

« ...Pour les Celtes de l'Antiquité, seule a de l'importance l'étude des rapports de l'humain au divin, le premier étant subordonné et soumis au second. »

...../////.....

 

Guy Sarrail ( Druide Galh Gwyrionez) Collège Druidique d'Occitan et fondateur en 1995 de l'Institut d'Etudes Supérieures de philosophie celtique dans le Gard.

« Le druidisme a pour but de relier les hommes au divin.Il ne s'agit pas d'une relation horizontale mais verticale. Seul un être initié peut établir ce lien entre le monde des dieux et le monde des hommes. C'est ce qui doit se passer quand un druide officie. Il transcende son enveloppe corporelle et partage les énergies divines avec les personnes présentes...

Quand on étudie le druidisme on constate que c'est la mère des philosophies et une science magnifique...

Un monde nouveau est en train de naître avec des nouveaux modes de pensées, de nouveaux rapports entre les hommes et une spiritualité régénérée...

Le druidisme a sa place dans ce monde car il est le gardien d'un message éternel. Son message est celui de la Tradition universelle, de la somme de sagesse spirituelle qui se transmet depuis l'aube de l'humanité...

La Tradition druidique apporte au monde qui est en train de naître la flamme de la vie, cette flamme que nous avons le devoir d'alimenter et de faire grandir.

...../////.....

 

Lionnel Marcillaud (Druide Scatis) Collèges d'Etudes Celtiques Traditionnelles (Sur Royan 17) En 1995

« ...Nous voulons seulement faire de nos forces une seule et même voie qui se donnera pour mission de créer un cadre de vie Celte au cœur même de la société qui veut nous parquer dans des villes de béton en détruisant notre seul vrai centre de vie : la Nature-Naturante. Pour ce faire, que plusieurs étapes physiques et morales soient établies puis dépassées pour espérer un avenir digne de ce nom.

Dans cette société en décomposition on se doit de rêver et de mettre en œuvre une autre société basée sur des lois morales, physiques, spirituelles, religieuses, philosophiques inspirées directement par celles qui faisaient école au temps sacré des Tuatha De Danann. »

 

...../////.....

Myrdhin : De la Musique Celtique (Disque Emersion)

« La musique celtique est semblable à une forêt magique dont il faudrait pouvoir suivre les entrelacs infinis si l'on voulait en saisir toutes les richesses. Le passé de l'art musical Celte est aussi délicat à retracer que l'histoire de ces peuples dont on ne sait jamais où finissent les dieux et où commencent les hommes.

Le mythes est une vérité constante...

Les mondes des sonorités, des gestes et des formes apparaissent aux hommes comme des manifestations de la vie divine et cause des plaisirs constamment renouvelés au milieu des vicissitudes de l'existence terrestre...

La magie qui émane de la musique obéit à une loi essentielle, celle de l'opportunité ? Cette loi est à la base même non seulement du besoin d'expression qui obsède le monde celtique, mais aussi de ce qui rythme son existence et le relie à la nature ainsi qu'au cosmos.

Ce ne sont pas seulement des sentiments humains qui s'expriment mais aussi des pouvoirs de la nature appelés par les secrètes correspondances existant entre les vibrations musicales et les éléments....

De cela nous avons perdu la mémoire. Nous ne savons, ni nous mettre sous les vibrations tutélaires du son, ni épouser les rythmes du temps. »

...../////.....



01/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi