Les dits du corbeau noir

CAP AU NORD (PRELUDE) EXPO / LECTURES/ CITATIONS 2018 BRAN DU 23 04 AVRIL

 

 

Cap au Nord Bran du 4è Festival Art Etre et Nature

Le Val André 30 Avril au 6 mai 2018 Salle des Régates

 

Du 30 avril 18 H (vernissage) au 6 mai inclus se tiendra la quatrième édition du festival Art Etre et Nature organisée par l'association le Chaudron D'abondance (Tradition celtique) et ce à la salle des Régates sur la digue du Val-André face à la mer (22370) (entrée gratuite) avec quatre exposants :

 

Nicole Eude (Meilleure ouvrière de France en marqueterie)...

Christian Tual (Peinture)

Danielle Landry-Jais (Dessins, encres)

Lazura Cortial (Photographies)

 

Animations : en après-midi entre 15 H et 17 H  lectures, récits sur le thème accompagnés musicalement par Gilbert, Alexandre, Bran du et invités...

 

 

CAP AU NORD : Introduction ou prélude...



« La vie est une navigation. » Raymond Queneau



« Personne ne va au Nord ; à l'extrême Nord humain. »

Paul Valéry



« ...L'homo sapiens s'est affirmé plus homme, plus homme en marchant vers le Nord. »

Jean Malmaurie (Les Derniers Rois de Thulé)

« La Mystique du Nord est une part de la respiration des peuples qui l'habitent... C'est un souffle qui redevient naturel. »...



« Le Nord est un lieu mystérieux, mythique, porteur d'une connaissance qui dépasse les hommes ; une connaissance absolue. »...

Jean Malaurie (L'Appel du Nord)



« Le dieu venu du Nord s'est établi au centre et au nombril de la terre pour guider le genre humain. » « C'est du Nord en effet, que les âmes s'élèvent. » Platon



« Aller vers le Nord est le chemin de libération intérieure...

Le Nord est aussi le lieu d'une réciproque transmutation des éléments...

Il permet d'appréhender une unité cosmique...

C'est le lieu où les éléments apparaissent dépouillés

de tout ce qui par ailleurs en occulte les formes essentielles...

Ici se dévoilent les formes et les mouvements rythmiques primordiaux ; le jeu des forces où toute chose prend son origine...
le lieu des origines où nous devons retourner...
 »

Michèle Pichon (in Artus)

(C'est le lieu, le temps, l'espace «où conjuguer à la fois l'enracinement et l'errance. »

« L'espace à gagner n'est pas géographique, mais d'abord mental, intérieur, imaginaire. ») Michel le Bris

« Des îles là-bas, au delà de l'horizon où se cueillent dit-on les pommes d'or du soleil. » (Idem)



« Mystérieusement, la question que nous nous posions constituait l'appel d'un départ... Vers la terre secrète de l'Île tournoyante, vers un Occident au-delà des mers. »

Dominique De Roux Maison Jaune 10/18

(Qu'est-ce qu'un mystère ? C'est un passage vers l'Autre-Monde. ») Idem



« Sous un ciel tournant sur les têtes comme un chapeau et où la nuit dure six mois, vivait dans le Grand Nord, une humanité d'initiés. » Les Veddas



« Vers le Nord ; un pays des couleurs bleues, où la neige est blanche...

Vers le Nord où vagabondent les poésies. »

Yvon le Men « Partir »



« Mes grands pays étaient des pays mystiques. Je les voyais avec les yeux des anciens Celtes. Ce seraient les îles par delà les mers du Nord. » Xavier Grall



« ...Le ciel pèse ses mots. Cette terre ne faillit point, garde mémoire et semence. » Gilles Fournel Enez Eusa »



« Au fond du ciel, au Nord magnétique et intérieur, se cache une porte qui ouvre sur la nuit des origines, sur un espace peuplé de millénaire mémoire, de réminiscences et de prescience.

Par une secrète alchimie se glissent aussi les signes d'un présent éternel enserré dans la banquise, dans les plis du désert, murmurant l'énigme de la vie, germe et cendre. » Cypris



« Nous sommes des hyperboréens ; nous savons très bien dans quel univers nous vivons... Au-delà de la mer des glaces gît notre vie, notre bonheur... Nous avons trouvé la sortie des millénaires entiers de labyrinthe. » Nietzsche

(Pour Nietzsche, l'hyperboréen est un être qui voyage dans un espace inédit, au-delà de tous les milieux, en dehors de tous les systèmes... C'est l'homme qui prend ses distances vis-à-vis de la culture moderne.) N.D.R

(Le mot « hyperboréen » apparaît aussi chez Melville où il désigne l'homme dont la vision anéantit toutes les illusions.) N.D.R



« Les poètes entreprennent – réellement ou à travers leurs œuvres, des voyages qui sont des quêtes … Une rénovation initiatique... »

Simone Vierne



« Retrouver le courage de la quête :

...Le désir se fit sentir d'une très grande aurore...

Nous ne songeons plus qu'à ce secret pour lequel nous nous étions mis en marche...

Lui seul pouvait nous émouvoir, lui seul rendait nécessaire notre vie et lumineux le monde... …///...

C'est d'une marche à l'étoile qu'il s'agit. »

J P Hameury (Chroniques)



Le passage du Nord-Ouest :

« ...Où le passage se fend, ouvre, mais aussi raconte ou dévoile...

Passer, déplier le Cercle...

Et déjà s’entrouvre l'Ailleurs... » Michel Serres

« Le monde terraqué nous revient par immenses morceaux ; le vent, l'océan, le rivage. Ce sera bientôt la fête du monde ou le retour de l'oublié. » (idem)

........................................................



« Il s'agit d'explorer une aire occultée de notre patrimoine culturel. Il s'agit de géographie et d'anthropologie, de symbolisme et de géo-poésie, d'un paysage mental. »... Kenneth White

« Il se promenait souvent, seul sur la lande.

A ces moments, le passé venait s'agripper à lui de sa main d'ombre, pour lui raconter son histoire.

Son imagination peuplait le lieu de ses anciens habitants : des tribus Celtes disparues...

Là, devant lui était un canard sauvage, nouvellement arrivé de derrière le vent du Nord, apportant avec lui une amplitude de connaissance hyperboréenne...

Le voyageur qui marcherait là et observerait, comme Venn les observait, les oiseaux migrateurs, pourrait se sentir en communication avec des régions inconnues de l'homme. »

Thomas Hardy Retour au Pays Natal. »... 

......................



« ...Il est une île lointaine ; tout autour resplendissent les chevaux de la mer ; course blanche le long de la vague écumante que soutiennent quatre piliers... »

Immrain Brain « La Navigation de Bran »



« ...L'île qui contient potentiellement toutes les autres : l'Irlande. »

Paul Georges Sansonetti ( Revue Artus)



« Le secret ; c'est celui-ci, qui habite l'unicité de toutes les îles.

A savoir chaque être et chaque chose, en leur singularité et en leurs relations. Ce secret se présente comme un mystère, mais un mystère éclatant. » Jean Claude Renard



« ...Les instructeurs des Celtes selon une tradition bien attestée venaient des îles du Nord du Monde et c'est là qu'il leur fallait aller puiser et renouveler la science sacrée...

(Les conceptions religieuses celtiques ne sont pas le fruit du hasard, ni d'emprunts hétéroclites... Elles sont, tout au contraire subtilement pensées et élaborées, régies par une haute philosophie.) »

Françoise Leroux (In Artus)



« Les îles mythiques du domaine des morts ne doivent pas être confondues avec celles, toutes « réelles » où les druides vont acquérir une initiation supérieure. Des îles mythiques nul ne revient, si ce n'est exceptionnellement, tandis que des îles « réelles », les druides reviennent sans encombre pour dispenser les enseignements et maintenir la juste cohérence sociale.

Les morts allant au Tir na n'Og retournent à l'état de primordialité ; le sage, par contre, est ou devient détenteur des secrets ou des mystères qui rendent inutiles son isolement au monde suprahumain.

Si l'on veut, l'initié constitue lui aussi une sorte d'île de science et de sagesse au milieu du flot des ignorants...

Il peut donc revenir, mais l'île, dans son symbolisme en même temps que par l'isolement qu'elle procure, lui convient parfaitement...

Île des morts et île des initiés dépendent par conséquent du même principe : retour aux sources de la connaissance et de la nécessité cosmique. »

Françoise Le Roux

 L'héritage celtique est aussi celui du refus d'un univers figé dans ses concepts , celui de la libre adhésion aux rythmes de l'Univers et du peu d'importance accordée à la matérialisation de l'idée. » Alain Stivel)



« Les Thuata Dé Danann (Les gens de la Déesse Dana) étaient dans les îles du Nord du Monde, apprenant la science et la magie, le druidisme, la sagesse et l'art. Et ils surpassèrent tous les sages des arts du paganisme... …/...

Il y avait quatre druides dans ces quatre îles.

Ce sont les quatre poètes de qui les Thuta Dé Danann apprirent la science et la connaissance. »

Cathh Maighe Tuireadh La Bataille de la Plaine des Piliers

Traduction Ch J Guyonvarc'h In les Druides



« ...Une île, ou peut-être plusieurs ; on ne sait pas, terre flottante, c'est sûr ; une ou plusieurs, et qui ne tient à nul continent, ne connaît qu'une fois la même vague, ne reste qu'un instant à l'aplomb de chaque étoile...

C'est là que je trouve au mépris des portulans dérisoires et des cartes vaines, le Paradis sans latitude ni longitude que les Celtes trouvèrent en eux-mêmes sans sextant ni boussole. »

Pierre Jakez-Hélias



« ...Ce pèlerin caché en nous, errant, et qui pour le moment s'incarne dans notre chair et dans notre sang, mais qui souventes fois auparavant – à travers les siècles et les sons – a humé les algues du grand large (…///...) et les vents glacés de l'Arctique, celui-là se réveille et il explore les profondeurs de sa mémoire comme la poupe d'un navire voyageant, et il voit, comme dans un rêve, les ports et les îles. » John C Powys



...............................................



23/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 487 autres membres