Les dits du corbeau noir

Brassée de citations en lien avec la Tradition sept 2013

Brassées de citations en lien avec la TRADITION :

 

Braise au trépied de Kerridwen André Breton (extraits)

(Textes écrit à propos des Grands Bardes Gallois)

 

... Donc le poète est vraiment voleur de feu, il est chargé de l'huùanité, des animaux mêmes ; Il devra faire sentir, palper, écouter ses inventions...

Inventer un langage qui soit comme une percée de 'inconnu, comme une trouée dans l'azur...

Développer tout ce qui peut l'être dans le sens d'une plus grande perméabilité à ce qui émane de la Lumière (une lumière souveraine qui est celle d'une illumination longtemps maintenue sous le boisseau) (Développer cela par la vertu de l'intuition et de la perception par analogie.)

Il s'agit nous dit A Breton d'une communion affective à partir d'une langue qui soit de “lâme pour l'âme”...

Il s'agit de retrouver “une clef harmonique” en remontant au plus loin de son essort, au grand nocturne de la musique des sphères...

Il n'était que temps qu'on s'avisât qu'elle pourrait bien avoir enchaîné les mêmes vibrations sur les lieux de notre propre foulée, soit où nous nous trouvons en rapport direct, tellurique avec elle...

Pour cela, il a fallu s'attaquer à tout ce qui conspirait chez l'occidental, au refoulement honteux de son passé, en conséquence durable de la loi du plus fort, imposée il y a 19 siècles par les légions romaines....

 

Le Grand Arbre a été abattu ; on est réduit à la surface du fleuve, à voir étinceler ses feuilles d'or ou d'argent, et à soupçonner, sur des empreintes, les hautes présences qui l'entouraient...

De lui nous reste, par bonheur, un surgeon bien vivace contre lequel la perfide lame méditerranéenne n'a nrien pu, c'est ce qui émerge de l'ancienne poésie bretonne ou kimrique, frêle esquif à la coque bien éprouvée mais dont nous tenons tout ce qui a pu être sauvé, en sagesse et en possibilités de dépassements autochtones, durant les premiers siècles de l'ère chrétienne.

Ce trésor réside dans ce qui nous est parvenu des textes d'Aneurin, de Llywaec'h-Hen, de Myrdhin, surtout de Taliésin...

Il faut bien dire qu'il s'offre à la façon de ceux de notre enfance, enfoui dans un coffre ruisselant d'algues et constellé de coquilles, criant sur ses gonds dès que l'on veut faire mieux que l'entr'ouvrir. Mais, alors, il laisse filtrer quelques rayons du bouclier d'Arthur, et au point où nous en sommes aujourd'hui, ON N'A PAS FINI DE S'ASSEMBLER AUTOUR DE LUI sur la grève...

En cette poésie là le “Je” est déjà intensément un “autre”... Une force-pensée qui se veut une conscience globale, toute tendue vers la résolution des énigmes de l'univers ; elle est à l'image des sagas islandaises “ l'unique bonheur de la métaphysique, sa récompense et sa source” selon les termes de Jorge Luis BORGES.”

................................. … / ...

 

Je sais où la race de DANA enroule et déroule ses chants quand fraîchit la lumière...

Sages qui vous levez dans la flamme de Dieu, sortez du feu sacré, tournoyez en spirale, prenez mon âme en main, pour qu'enfin elle chante.”

Nécessité d'un lieu de pierres, où être secret et exulter, car de toutes les choses voilà la plus difficile.” W B Yeats

.................................. … / ...

L'amour n'est qu'un feu à transmettre.” Gaston BACHELARD

........................... … / ...

En ce lieu accorait la paix vertigineuse.

La brûlure de tous brûle en cette lumière.

Pour tous, l'eau et le pain, l'ombre ou la flamme et que plus rien, plus rien, ne divise l'homme.” Pablo NERUDA

.......................... … / …

 

Le Testament de Merlin Théophile BRIANT extraits

 

.../... Aujourd'hui, fête de l'Alban du feu solaire, solstice du nouvel été, moi, Adragante le Gaël, dernier disciple de Merlin, le Sage des sages, je commence cette écriture avec des lettres qui nous furent données par les encoches des arbres, et par les encoches des baguettes des arbres qui sont du temple de Brocéliande...

Que Menw, le fils des Trois cris, m'abreuve à la source de Lumière. Que le Père de toutes choses, dont le nom ne doit pas être révélé, inspire son trés humble Gwyddoniaid, chargé de garder le dépôt des dires et qui ose le transmettre...

Que le Tout-puissant qui règne sur Brocéliande et sur la mer verte et bleue qui bat les rives d'Armor et d'Argoat, me donne les forces de rendre témoignage de la vérité mouvante...

Que m'inspire le Seigneur des légions étoilées, le Maître du Ciel et de la Voie lactée, lumonaire et patrie des âmes délivrées...

Car viendra le jour sans soir oùla mort sera congédiée, et où, dans le cercle aggrandi de la création des essences, trtois choses prévaudront à jamais :

LE FEU, LA VERITE ET LA VIE.”

.................................... … / ..

Tout ce qui monte, converge.” Theillard De CHARDIN

............................... … / ...

La spirale est profonde et va s'élargissant.” Victor HUGO

............................. … / …

Frère, si tu veux que brille la flamme, médite dans le temple, agis sur le forum, mais garde toi de faire du temple un forum !” Jean CORNELOUP

................................... … / …

je ne suis point né d'un père et d'une mère, mais des formes élémentaires de la nature, des rameaux du bouleau, des fruits des fruits, des fleurs de la montagne...

J'ai été dans les trois cercles...” TALIESIN

................................... … / …

Le monde est Esprit.” EINSTEIN



23/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 533 autres membres