Les dits du corbeau noir

BERNARD BOISSON POETE ET PENSEUR. 2018 10 04 AVRIL

 13 12 2014 divers 076pm.jpg

Jeux de glace photo Bran du

 

 

 

Bernard Boisson

L'ineffable et l'Indicible.

 

 

L'ineffable                                                    L'ineffable

et l'indicible                                                 et l'indicible

deux mots qui attestent                             deux mots pour dire cette nostalgie

du naturel non consommé.                        qui apparaît toujours plus forte

                                                                     que l'espérance.

 

 

L'ineffable                                                           L'ineffable

et l'indicible                                                        et l'indicible

deux mots                                                          deux mots pour dire l'éternité

pour dire la résonance du bonheur.                  dans l'impermanence.

 

 

L'ineffable                                              L'ineffable

et l'indicible                                           et l'indicible

deux mots pour dire                              ce qui nous apparaît toujours sans poids,

les senteurs fugaces des                      et qui pourtant

moments de grâce.                                et suivi d'une ombre qui nous pèse.

 

 

L'ineffable                                                            L'ineffable

et l'indicible                                                         et l'indicible

deux mots pour dire                                           deux mots pour dire

ce que nous ne posséderons jamais                 ce qui est intérieurement habité,

qui à tout jamais s'en va                                     mais jamais vu.

Qui reviendra,

mais sans doute jamais

où leurs souvenirs ont pris place.

 

L'ineffable                                               L'ineffable

et l'indicible                                            et l'indicible

deux mots qui nous rappellent              deux mots pour dire

qui reviendra                                           ce qui s'évente très vite dans l'innocence

notre exil existentiel,                               aux premiers contacts du Monde.

Et l'infirmité de nos dons omis.

 

 

L'ineffable                                                            L'ineffable

et l'indicible                                                         et l'indicible

deux mots                                                           deux mots pour dire

qui anéantissent toutes ambitions                     le plus vulnérable

et pourtant deux mots                                        au Coeur du Vivant.

Qui n'ont que faire de la résignation.

 

 

L'ineffable                                                         L'ineffable

et l'indicible                                                       et l'indicible

deux mots                                                         deux mots pour dire

pour dire les parfums de l'âme                         ce que nous nous évertuions

que tant d'hommes et de femmes                    à oublier le plus vite

n'ont pu retenir dans leur idylles.                      autant nous ne savons quoi faire

                                                                            de toutes ces résonances vécues.

 

 

L'ineffable                                                           Sans l'ineffable et l'indicible

et l'indicible                                                         la spiritualité devient

deux mots pour désigner                                    une cage à miroir

ces instants où s'estompe le voile                     dans laquelle s'enferment

ces instants où le Monde                                    nos croyances et nos théories.

nous apparaît soudainement

comme un océan d'intériorité.

 

                                                                         Toujours nous nous sentons exister

L'ineffable                                                        qu'au travers

et l'indicible                                                      de ce qui ne nous appartient pas.

deux mots pour dire                                               Nous sommes le liber

tout ce qui transparaît                                            d'une sève

dans le dépassement de l'unité accomplie.          qui n'est pas née de nous.

 

 

L'ineffable                                                                     Quand déjà,

et l'indicible                                                                   nous mourrons à elle,

deux mots pour dire                                                      intensément,

tous ces frémissements d'amour                                 elle vibre dans l'air

qui percent le brouillard de la transparence.               ouvrant dans le silence

                                                                                       des espaces et des songes.

 

 

L'ineffable                                                       Dans le sillage de l'effacement

et l'indicible                                                     quelques tremblements d'éternité

deux mots pour dire                                        ont creusé le sillon de l'intériorité,

tout ce qui naît du paradoxe                           et dans le lit où s'écoule

et transporte l'esprit                                        notre source intime,

dans le voyage intérieur.                                 quelques dons intangibles

                                                                          en semence

                                                                          portent le levain     

L'ineffable                                                         de nos lendemains.

et l'indicible                                                            

deux mots pour dire

que l'esthétisme                                                                           Bernard BOISSON

sans eux n'est plus rien.

 

Sans l'ineffable et l'indicible,

l'esthétisme dans l'art

n'est qu'une beauté volée au Vivant

pour plaire à ceux

qui ont développé en eux

le besoin d’œuvres.

Sans l'ineffable et l'indicible,

un chant

n'est plus un enchantement.

 

Sans l'ineffable et l'indicible,

la poésie ne témoigne plus

de cette montée de l'inspiration

dans le silence.

 

.............................................................................

 

 

13 12 2014 divers 080pm.jpg

 

 

Pensées Vagabondes

 

 

L'Extase

 

Origine du Monde

qui embrase

l'embrassement contemplatif.

 

Sens au Cœur

qui prennent feu

dans l'émerveillement.

 

Mais

au seuil de l'extase

un rideau impénétrable

nous sépare de l'inconnu.

 

L'ivresse consume

celui qui voudrait le traverser.

 

Tant d'êtres humains qui dorment

comme si leur inconscient

savait fort bien

que l'extase ne peut les réveiller

sans que l'hystérie ne s'empare d'eux.

 

Toujours se brise là

le ressac du vital

sur l'obscur de nous-mêmes.

 

Nous avons baissé

notre température d'âme

pour ne pas le sentir.

 

Notre protection demeure

notre manque à mûrir.

 

...........................

 

 

 

13 12 2014 divers 091pm.jpg

 

 

La Lumière du sommeil

 

Est-ce la prière

qui monte dans le songe

ou bien le songe qui descend dans la prière,

peut-être n'est-ce que le souffle d'âme

qui allonge et détend l'esprit.

 

 

Le Cosmos Végétal

 

Par le végétal, le cosmos

propage vers l'homme

des rives plus proches.

 

Appartient toutefois

à celui-ci de s'ouvrir

à sa propre intériorité

pour sentir dans le Vivant

la filiation de la forme.

 

 

Au bout de la Grâce

 

La beauté sauvage

est une promesse sans pensée,

une promesse sans désir,

une promesse que nous peuplons

de tous nos rêves,

mais seul le rêve inspiré

demeure son promis.

 

 

Vie et Mort de l'Imaginaire

 

Un imaginaire naît avec l'inspiration,

meurt avec l'imagination.

 

L'analyste qui ne devient pas poète,

c'est comme une chrysalide

qui devient cercueil.

 

 

Questions-Réponses

 

- Qu'est-ce que la nature ?

- le règne anonyme

- Et alors qu'est-ce que l'homme ?

- l'identité dans l'Anonyme,

- l'Anonyme dans l'identité.

                                                                          Bernard BOISSON

 

 

 

13 12 2014 divers 076pm.jpg



10/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 476 autres membres