Les dits du corbeau noir

BARDI : LE BANQUET DE SAMAIN SUIVI DE COMMENTAIRES ET DE REFLEXIONS Bran du 10/Octobre 2015

Le Banquet de la Samain     Bran du         octobre 2015

 



Aux trois festins, je fus invité ;

Dons et générosité, cela me fut servi...

Le don aux quatre coins ;

Le roi en son essieu...



La nuit distribue sa monnaie d'argent ;

d'or sont les pièces qui tombent du char...



Les Files ont franchit le seuil ;

leurs musiques et leurs chants allant devant....

Ils ont belle parure et noble coursier

et bandeau d'azur pour ceinturer leur front....



Ils ont tressé leurs longs cheveux,

Leur bouclier jette des étincelles...

Souples et sveltes leurs chiens qui n'ont pas d'oreilles rouges....

Beau cortège que celui-là, joyeux tumulte en leurs pas...

Ils sont venus les nobles convives ;

ils sont venus jouter, parole contre parole....



Dans la salle ardente repose les vaillants guerriers,

Plus de vaisseaux au large de l'Irlande...

Ils troquent la langue contre la lance

aussi redoutable l'une que l'autre !...



Pain et vin à volonté,

choux et andouille et bière rousse...

L'abondance sur la table ;

L'abondance honorée....



D'autres, de blanc vêtus, demandent aux dieux,

requièrent la bonne fortune...

Du blé, du lait, sous chaque toit,

veaux et génisses pleines

et vergers aux branches ployées

sous la rondeur des fruits....



Les champions se défient ;

Haute est l'assemblée dans le combat du dit...

Vainqueur celui-ci qui terrasse les ombres,

qui embrase les cœurs aux feux de ses paroles...



Chacun à sa place, sa place à chacun...

La pomme au pommier et le chant sur les lèvres...

L'étoile du soir et l'étoile du matin...

Ici où là, toute chose se tient....

Même la vague sur la grève !....



A la lune, un ciel de lune et au soleil, un futur jour,

mais qui peut savoir ce que nous réserve l'Amour ?



Bienvenue aux ancêtres, aux porteurs de mémoire ;

repas leur est servi, bon verre et bonne assiette...

A l énoncé de leur nom, chacun de clamer et de boire...

Il n'est de mort pour le juste renom....



Le feu danse sur la colline

comme le sang dans la poitrine des hommes d'Irlande...

Il bouillonne au Chaudron, le doux Breuvage de Vie....



Il marche dans le ciel, le Berger des Etoiles ;

Je vois son halo blanc et ses traînées de feu....

Demain je ferai route, mon rêve me précède....







Réflexion en vue des nuits de Samonios Bran du Oct 2015



« ...C'est la refondation de la société dans ses rapports avec l'ordre universel.. »..

« La cohésion sociale concourt au maintien religieux du monde. »

Ph Jouet Dictionnaire de la mythologie et de la religion celtique



L'Assemblée de Samain a pour finalité de renouveler la Cohésion et l'entendement au sein de la société celtique y compris dans ses rapports et relations avec les « Puissances » divines et sacrées qui président à sa destinée au sein d'un partenariat participatif axé sur le bon équilibre et la bonne harmonie...



Tout et tous participent donc en l'assemblée au maintien du « bon ordre », du bel « agencement » dans l'ordonnancement de la vie et de l'univers et du devenir commun...



Mot, geste, attitude, parole, comportement, tout se doit, se donne obligation, de demeurer dans la maîtrise afin de n'altérer sous aucune façon et en aucune forme le dit « ordonnancement »....

La mesure, la concorde, la paix et la sérénité, la justesse et l'équité se doivent de trouver leur plein exercice...



Manquer à cela, c'est mettre en péril l'ensemble de la communauté du Vivant et atteindre à la bonne destinée de celui-ci...

Les manquements ; qu'ils soient royaux ou le fait de tout individu en sa fonction ou en sa classe, sont durement sanctionnés....

L'attention, la vigilance, l'éveil, sont de rigueur.....





« Les règlements, lois, devoirs sont rappelés ou décrétés...

On ne transgresse pas l'ordonnance du festin. Il n'est pas toléré, au banquet, de mauvaises querelles. »



« Le festin est une rencontre épique et mythique tenue sous le signe de la générosité royale. » « Le corps social est rassemblé autour de la figure nourricière du roi. »



La cohésion s'établit autour d'un pivot central où s'exerce la royauté laquelle se tient dans la verticalité noble et digne qui le transcende...



Le temps de Samain inscrit sa cohérence autour de la notion de don et de générosité, de juste répartition des bienfaits et des bienveillances prodiguées avec abondance et récoltées dans la corbeille de l'été finissant...



Cohérence et générosité articulent donc le temps de Samain...

A cela s'ajoute la notion de « sacrifice » qui est l'art et la manière de rendre sacré, d'honorer le sacré ou encore de restituer au sacré ce qui lui revient en retour....

C'est l'exercice fervent et conciliatoire d'une immense gratitude à l'image de tout ce qui a été dispensé aux humains....

« Les Druides d'Irlande s'assemblaient pour sacrifier aux dieux la nuit de Samain dans le Munster. »



Des ponts, des passerelles, sont lancées entre les mondes et s'estompe quelques temps le manteau d'invisibilité autorisant la communication et l'échange entre un monde et un autre....



Temps et espace semblent comme abolis dans l'instant qui prend des accents et des couleurs d'éternité....



Vive et incarnée se fait la mémoire de ce qui fût, en son temps, animation du présent et germe du devenir...



« Les mânes apparaissent au vivant et les hommes ont, avec le Sid, des rapports polémiques... »



Pénétrer le Sid ou se laisser « pénétrer » par lui n'est pas donné à tout le monde et comporte bien des dangers dans une fluctuation et une parenthèse où les frontières s'estompent au risque de confusion et d'égarement....



Demeurer éveiller, conscient des risques et périls et assurer et assumer sa vigilance sont les dispositions requises dans cette « traversée » des mondes...

On ne saurait alors perdre, du regard et du cœur, l'étoile qui nous conduit ou la fée à la branche d'or ou d'argent....

Mais, c'est et surtout protéger en nous « l'Enfant-Lumière »,

le Jeune Fils et futur Soleil souverain, Celui pour lequel la Belle Saison tisse déjà un berceau de bourgeons et de feuilles !....



« Des prédictions et des prodiges annoncent et accompagnent le « crépuscule de l'année »



C'est autant une nuit de la Vision que celle de la Parole et cette dernière se fait d'ailleurs visionnaire....

La pensée déploie son arc et décoche ses flèches...

Lesquelles ont pour but de transpercer la longue cape hivernale qui s'est abattue sur les terres et d'ouvrir un passage au jeune Rai de Lumière...





On peut songer et rêver qu'une assemblée planétaire se réunisse en chaque point, en chaque continent, en se donnant pour mission de rétablir entre tout être, tout être et toute chose, la cohérence, la concordance, la cohérence, la « cosmunion », en déployant pour cela un génie singulier et pluriel animé par le don et la générosité et se donnant, pour but ultime et irrévocable, la préservation des équilibres et des harmonies qui sous-tendent toute véritable évolution et création et ce, au seul bénéfice de la bienfaisance et de la bienveillance pour tous les règnes, humains ou non....



On peut songer... on peut rêver....



25/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi