Les dits du corbeau noir

Avril en poésie "Entre Terre et Mer, Forêt et Grèves" Bran du

 

La Corne de Cerf

 

A Annie et Robert et Nolwen, artistes et animateurs d'un gîte merveilleux en Brocéliande...

En remerciement                                       Bran du  06 06 2014

 

 Brocéliande avril 2014 201pm.jpg

 

La brume à ma fenêtre

Comme un corps moite après l'amour

Qui aurait un chant de merle sur les lèvres...

 

J'ai croisé une jeune fille

Fraîche et riante

Qui répondait au prénom d'aubépine !

 

Ces heures qui forment le jour,

Elles sont là dans la fontaine

Qui égraine le chapelet de son chant...

 

Aubépin, merisier, prunelier et poirier sauvage,

Silènes, ail aux ours et stellaire,

Tous et toutes à ourler de blancheur la robe de la mariée...

 

Tous ces oiseaux qui répètent leur partition

Dans l'attente que le soleil

Orchestre le chant du monde...

 

Sous l'arbre aux oiseaux

Chante une fontaine...

La lumière s'y abreuve...

 

 Brocéliande avril 2014 202pm.jpg

 

Et tous ces êtres

Qui se lèvent au matin

Et qui ne savent chanter le jour...

 

Ne banalisez pas l'amour...

Ce n'est pas une feuille arrachée

Au calendrier du quotidien...

 

Craintifs et prudents sont les oiseaux

Qui s'approchent de la fontaine en sautillant de branche en branche...

Ainsi devrions-nous peut-être aborder la vasque de  l'amour !...

 

L'autre jour, un oiseau est entré dans la maison ;

Affolé, apeuré, se cognant aux fenêtres...

Pour le délivrer, je lui ai offert les ailes de mes deux mains...

 

Le vent chasse les brumes

En vagues vaporeuses

Qui meurent faute de rivage...

 

 Brocéliande avril 2014 211pm.jpg

 

Le jour qui se lève

Accouche d'un enfant

Que le ciel prend par la main...

 

Si l'homme se tait

Quand chante le matin,

C'est qu'il à un goût de mort sur les lèvres !...

 

L'homme et la femme qui, au réveil,

Se serrent dans leurs bras,

Concélèbrent, eux aussi, le matin...

 

Regarder, écouter, observer, contempler et penser ;

C'est consigner l'acte de naissance du jour ;

S'émerveiller de sa propre présence au monde...

 

Il va d'un bourgeon à l'autre,

Le moineau qui avale des feuilles,

Des fleurs et des fruits qui ne verront pas le jour...

 

 Brocéliande avril 2014 222pm.jpg

 

Là, sous le vert sombre du sapin,

Le rose des cyclamens

Ajuste sa couronne...

 

L'arbre aux camélias

Est un bouquet de noce

Que guette la rouille des larmes et des pluies...

 

Les pots, vernissés d'un bleu vermeil,

Jalonnent une allée de graviers

Qui mène à la contemplation...

 

 Brocéliande avril 2014 217pm.jpg

 

J'ai marché dans les allées d'un poème

Tracé au cordeau du Coeur et de l'Esprit

Trouvant, en moi, la rime accordée à tous les verts !...

 

Les papillons visitent

Les autels de nectars

Qui s'offrent à leur ivresse...

 

Un lieu pour le ravissement,

Un lieu où toute chose trouve sa place ;

Laquelle fait écho aux danses du silence...

 

 Brocéliande avril 2014 210pm.jpg

..............................................................

 

A la lecture d'un ouvrage intitulé "Mer, Roc et Sable te saluent" de Hubert Coatleven

(Pastels réalisés avec talent, mais quelques "parasitages" ou traits superflus parfois, ceci, selon mes critères propres, sur les grèves et rivages de Bretagne)

 

Textes inspirés par les tableaux du peintre... Bran du

Peintures, photo et empreintes  : Bran du

 

archives photosVerbatim bran du 4728pm.jpg

La mer, de ses longs couteaux,

A gravé la roche

D'un mot connu seulement de l'Amour...

 

La mer, qui toujours se retire,

Reviendra à l'assaut, chargée de cadeaux

Emballés dans son écume...

 

La pierre, posée dans la flaque d'eau

Qui de toute part l'entoure, est un îlot

Qui accueille les crabes voyageurs...

 

 archives photosVerbatim bran du 5874pm.jpg

 

Au déshabillé des flots

Demeure la jouissance d'un cri

Tout enrobé de nacre...

 

Le ciel, sans cesse,

Parcoure la grève

A la recherche de ce bleu qu'il a perdu...

 

Le vent, dans l'étendue de la baie,

Cercle après cercle,

Elargi son lasso...

 

Quand tout le sanguin de l'horizon

Se tient là sur le sable humide,

La pensée avance les pieds-nus, ses sandales à la main...

 

 archives photosVerbatim bran du 5168pm.jpg

 

La dune et son couvert d'oyats

Sont comme un sexe de femme

Frémissant dans l'écartèlement des rives...

 

Les pins sculptés par les tempêtes

Savent que le vent est un ogre

Qui n'a jamais pu avoir d'enfant...

 

Les pierres, malgré la fureur des éléments,

Ont toujours leur mot à dire :

Silence !

 

 archives photosVerbatim bran du 4720pm.jpg

 

Les amants ont rendez-vous en l'estuaire,

En la confluence de leurs rivières,

Entre la vive descente d'une robe et la lente remontée de leurs bras...

 

Le flot qui se retire

N'oublie jamais

Les courbes et les déliés de la rive consentante...

 

archives photosVerbatim bran du 12838pm.jpg



08/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 548 autres membres