Les dits du corbeau noir

ARZ BRO NAONED L'HERITAGE OUBLIE DES DRUIDES (EXTRAITS) BRAN DU 16 12 DECEMBRE

Arz Bro Naoned Héritage oublié des druides

Compagnonnage et Franc-maçonnerie Edition Véga

 

Mon frère et ami Bernard (Arz Bor Naoned) nous a quitté pour le Gwenved il y a déjà quelques temps, mais son oeuvre est là qui témoigne de sa pensée et de son précieux legs à la communauté druidisante...

 

 

 

Une filiation qui a traversé les siècles et qui perdure, toujours vivante...

Bien peu de compagnons et de francs-maçons ont une connaissance de la lignée dont sont issues leurs institutions...

 

« Pour les « hommes du chêne », l'immortalité de l'âme est une certitude ; l'idée de transmigration de l'âme relève du principe d'évolution. Ce qui est communément appelé la « mort physique » n'est qu'un passage, une transformation d'un état matérialisé à un état latent, dans le sens de non apparent, car la vie de l'Esprit n'est pas statique.

 

La mort n'est en fait que la dissociation des éléments vibratoires qui nous composent, non leur anéantissement. Chacun d'eux retourne au milieu dont il est issu pour reprendre place dans l'éternelle activité vitale.

 

Les Druides professent que, quelques soient ses « erreurs » aura, tôt ou tard, la possibilité de réintégrer le Chaudron Universel, source de la Connaissance de la renaissance spirituelle et de la Vie immortelle. »

 

Du Panthéon celtique :

 

Pour le peuple, dieu et déesses sont des êtres surnaturels, coopérant au gouvernement de l'Univers.

 

Les différents plans énergétiques ne sont qu'une même Puissance vibrant sur de nombreux octaves, et les divinités en rendent compte par une hiérarchie des Energies...

 

Une divinité cristallise une Puissance émanée de L'Esprit-Energie en fonction de son niveau vibratoire dans la hiérarchie des Energies...

 

Ainsi, les divinités principales du panthéon rassemblent en elles la totalité des influences que nous recevons du Champ des Etoiles, là où se situe leur demeure allégorique.

Les dieux et déesses ne sont qu'Un, quoique chacun d'eux soit spécifique.

 

Ils régissent les plans supérieurs, intermédiaires et inférieurs des Energies et ils s'expriment par les phénomènes naturels.

 

La Tradition propose de considérer :

D'une part une cause première présente et informelle : I O W, l'Incréé d'essence divine, l'Innommable.

D'autre part, les divinités, Energies ou matérialisations divines communicables.

 

La cause première, l'Absolu est symbolisé par le Tribann, les Trois Rayons lumineux et sonores. »...

 

Un aperçu de l'enseignement druidique :

 

« L'enseignement druidique a pour objet essentiel de mettre en harmonie les êtres humains habitant cette contrée occidentale avec les Intelligences supérieures qui s'y manifestent par les courants telluriques et cosmiques, cela tant au point de vue de leur développement psychique et métaphysique que de leur épanouissement physique et spirituel. »...

(C'est là une reprise des thèses de Paul Bouchet ; le druide Bod Koad du C.D.G. N.D.R.)

 

« Il ne s'agit pas d'inculquer aux disciples un dogme indiscutable et intangible, mais d'obtenir d'eux une adhésion fondée validant les principes exposés... (L'enseignement reçu est « retourné en tous sens et librement discuté » avant que d'être validé par entendement et compréhension des véracités émises.)

 

Des livres nombreux permettent déjà d'appréhender des connaissances sans avoir accédé à l'Esprit de sagesse nécessaire à les comprendre.

Les événements récents et actuels prouvent la justesse de cette conception basée sur la conscience des lois qui nous régissent.

 

L'auteur distingue la « bienveillance philosophique » des druides opposées à la tolérance de ceux-ci ; tolérance qui s'est avérée être une faiblesse dont on a largement abusé...

 

Discernement et vigilance sont plus que jamais d'actualité afin de conserver la Tradition et faire en sorte qu'elle ne s'altère sous couvert de tolérance.

Le druidisme authentique n'accepte aucune compromission (qui soit de nature à participer de cette altération.)...

 

Nous voyons chez nos contemporains s'amplifier l'intérêt porté à la philosophie druidique...

 

L'Âme des Celtes se réveillent de sa longue léthargie

 

« Pez a zo red bezan, a vo       Ce qui doit être, sera. »

 

Sous les Trois Rayons de Lumière Blanche

 

///...

 

 

L'auteur appelle au regroupement des trois mouvements : compagnonnique,maçonnique et druidique afin qu'ils œuvrent ensemble sur la base des valeurs qui sont :

La recherche du vrai

Le libre arbitre

L'importance accordée à l'ouvrage

L'amélioration matérielle et morale du genre humain

La tolérance réciproque et la bienveillance

l'Entraide...

 

Tous ces « acteurs » sont porteurs, consciemment ou inconsciemment, des valeurs ancestrales des valeurs ancestrales des Sages de Celtie...

La Tradition des Druides et des Grands Ancêtres est toujours vivante et elle ne demande qu'à s'épanouir à nouveau adaptée au monde actuel.

Il est temps de revenir à une spiritualité conforme à nos aspirations...

Héritiers d'une tradition d'ouverture sur le monde prônant une tolérance réciproque, le respect de la nature, une indépendance d'esprit et la défense de son identité, l'individu doit retrouver son libre arbitre, et la possibilité, par sa recherche personnelle du vrai, d’œuvrer pour l'amélioration matérielle et morale du genre humain.

Cette philosophie est conservée au sein des Fraternités initiatiques au service de l'évolution qui est loin d'être achevée.

 

Faut-il rappeler que la tradition des druides est avant tout spiritualiste. »

 

Arz Bro Naoned

 

.................................



16/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 493 autres membres