Les dits du corbeau noir

DES ILES CELTIQUES ET DE LEURS ENSEIGNEMENTS BRAN DU 2019 13 04 AVRIL

Doc Eleanor 886pm.jpg


EN L'ÎLE D'AVALON GRAVURE DE CHRISTIAN TUAL (L'ARBRE AUX FRUITS ETERNELS)

 

 

 

 

 

Des Îles de la Tradition et de ce qu'elles nous enseignent ….

 

 

Bran du 13 04 2019

 

 

 

Nous avons accès à la parole des anciens mises par écrit en Irlande et Pays de Galles entre le VI et XI è siècle et disposons de ce fait de très nombreux récits comportant différentes catégories de genres littéraires...

 

 

En faisant abstraction des « couches vernissées de christianisation », nous pouvons encore discerner une part non négligeable du substrat ancien et originel et tout ce qu'il colporte et véhicule de mythes et d'archétypes, tous fondateurs de la pensée celto-druidique et tous adaptables à notre société moderne par loi pérenne de symboles et d'analogie...

 

 

 

Reprenons, refaisons donc lecture de ce récit qui relate l'épopée des dieux d'Irlande et de leur expédition dans les îles du Nord du Monde où ils feront apprentissages auprès de quatre sages (druides) de la haute science poétique de ceux-ci, science bien acquise qu'il rapporteront en Irlande leur studieux séjour effectué...

 

 

Ils ramèneront dans leur prodigieux bagages quatre « objets » aux immenses pouvoir (avec l'éthique et les valeurs qui conviennent à leur meilleur usage)...

Ces objets magiques, garants de bon équilibre et de durable harmonie puissamment protecteurs sont :

 

 

Une lance ( celle de Lug à la longue main ) qui atteint toujours son but...

 

Une épée, celle de Nuada qui tranche de sa haute justice entre ce qui doit être et ce qui ne doit pas être...

 

Un chaudron (celui du « dieu bon » et généreux : le Dagda...

 

Et enfin, la pierre de Fàl qui clame et valide, si il y a lieu, la dignité royale de celui qui prétend à la souveraineté....

 

 

Le Féminin est, comme il se doit traditionnellement, majoritairement présent dans la liste d'une souveraineté accomplie !...

 

 

 

Doc Eleanor 896pm.jpg
L'ARBRE D'OR ET DE LUMIERE Gravure de Christian TUAL

(la racine de toutes racines)

 

 

 

Les Druides, les hommes dits les plus « sages » en ce monde, ont donc confiés aux Dieux l'ensemble des éléments qui font d'un individu le régent souverain de sa propre existence avec, de surplus, l'impérative obligation de servir son royaume de son mieux, sans dérives ni défaillances !...

 

 

Nous pouvons à justes prix être surpris que ce soient des hommes (sages il est vrai) qui soient en détention de ces précieux objets de pouvoir et que ce sont eux qui les confient aux dieux ! Cela signifie aussi que les dieux quels qu'ils soient ont aussi besoin des hommes !!!

 

 

Cette pensée hautement celtique était aussi celle de Jean Scot Erigène, moine Celte « excommunié » par le pape pour avoir reconnu « dieu » dans les hommes et les hommes en « dieu ! »....

(Atteindre à l'homme était donc atteindre aussi à « dieu »!)...

 

 

Ce qui a été donc confié au « divin » ne peut que représenter la totalité des biens existants les plus précieux et les plus indispensables qui soient de nature à l'accomplissement existentiel par excellence de tout individu, homme ou femme....

 

 

Un aboutissement qui prend pour appui et exemplarité la noble et digne figure du « Roi » ; « Roi » qui n'a de réelle existence que par l'adoubement du principe « Féminin » !...

 

 

Si j'aspire à faire du « non-être » que je suis encore « l'être de plénitude » (donc opter pour une voie « royale » dans mon cheminement existentiel), il est plus que souhaitable que j'apprenne à me doter de ces mêmes objets à l'aide de diverses « transpositions » et analogies mythiques et archétypales...

 

 

Lors, qu'elle sera, en moi, la Lance de vérité, le Chaudron bienveillant et bienfaisant d'abondance, l'Epée d'équité et de haute justice et la pierre qui fait mémoire de ce qui Fût, Est et Sera ?...

 

 

Ceux-ci ne seront en moi, en tant que trésor le plus précieux qui soit offert en ce monde, que pour autant que le « Féminin » m'accorde les initiations indispensables à cette acquisition laquelle devra requérir tous mes mérites, efforts, discernements pour que je sois enfin digne d'en recevoir l'extraordinaire « dépôt » et héritage......

 

 

 

 

Quatre objets fabuleux marqués, façonnés, sacralisés par la sagesse humaine et divine et mis à disposition de ceux et de celles qui s'éveilleront de cœur et d'esprit à la Tradition originelle et en deviendront les fidèles, authentiques et exemplaires servants et serviteurs, de ceux et de celles qui, librement et en toute clarté et conscience, en incarneront le Principe et l'Essence et feront de leur Vie un Anima au diapason des musiques émanées de l'Autre-Monde !......

 

 

..................................

 

 

oeuvre C Tual et erquy 03 2015 219pm.jpg



13/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi