Les dits du corbeau noir

MARCHER AVEC LES SANDALES DE L'INSTANT BRAN DU 2018 06 03 MARS

 

Divers NOV 2017 Colloque 016pm.jpg
Photos Bran du

 

 

 

 

Marcher avec les sandales de l'Instant 

Bran du    08 03 2018



Il faut avoir longtemps poli le miroir de son existence pour refléter enfin l'extrême nudité émouvante du monde.

 



Sous mon chapeau de paille

je vais

caché du soleil...



Mes sandales connaissent mieux que moi

le chemin

encore un gué à traverser...



Ephémère, fugace est parfois la lumière

que nous traquons

mes sandales, mon chapeau de paille et moi...



Le martin-pêcheur

file toujours tout droit...

Il ignore que la planète est ronde !...



Le bousier est bien imprudent

qui fréquente assidûment

le chemin de grande randonnée...



Sur le chemin de hallage

deux libellules se racontent

l'histoire du kimono rouge...



Ton corps, blanc comme farine

Nous en avons fait un levain

pour faire lever au four, le pain d'amour !



Un grand feu allumé cette nuit

pour attirer les cerfs

seul mon poème est venu !...



Ni vulgarité, ni trivialité

pas de désillusion

l'économie des tracas...



L'amertume a dérobé

un pot de miel

sur l'étagère du jour...



Derrière l'éventail

il y a toi

et ton bouquet des quatre saisons...

 

 

Divers NOV 2017 Colloque 028pm.jpg



Jour après jour

Du blanc sur le blanc

Sauf le corbeau !...



Marcher dans l'eau claire

Faire fuir les vairons

Nue, dans l'enveloppe de l'été...



Sur ton corps défendu

le serpent de ton tatouage

m'a mordu !



Sous la pluie

un ballet de grenouilles

le héron s'invite à la danse...



Le samouraï sans emploi

écrase les mouches de son ennui...



Elle écrit des poèmes d'amour...

celui-ci se tient au loin

sous la véranda de l'attente...

 

 

 

Divers NOV 2017 Colloque 018pm.jpg

 



Femme au bain

l'eau seule

invitée à boire sa nudité...



Il s'est ouvert le chrysanthème rouge...
Elle a dit oui !...



Le crapaud

n'aime pas le soleil

Celui-ci le lui rend bien...



Le rouge des érables

leur lent effeuillement

Des épaules glisse le kimono



Le singe

ne singe pas l'homme

qui le singe...



Le cortège funèbre passe

devant un groupe de grues

le blanc à la rencontre du blanc...



Le corbeau sur la haute branche

comme le poème sans poète...



Trois taches noires

et un liseré gris pour les contours...

J'entends miauler !...



Il y avait un masque

derrière le masque

la vie est ailleurs...

 

 

 

Divers NOV 2017 Colloque 029pm.jpg

 



La fleur du cerisier

sur la robe du printemps...

M'aimes tu ?



Le chat guette le papillon

le jour est sans attente

Ton prénom me revient sur les lèvres...



Qui pourra dire la couleur du raku

confié au feu

sinon le feu ?



Les arbres, la montagne

et la neige...
Amants et amantes ?...



Le héron

immobile

scrute l'éventail du possible...



Combien de marches pour arriver au temple ?
Mon désir s'y désaltère déjà...



Goutte à goutte

le jus de la fève pressée

Demain, du tofu aux petits légumes...



Le pont rouge

jeté entre deux rives

en-dessous s'écoulent les poèmes...



La danse des grues

fait siffler le vent...

L'onde aussi frisonne...

 

 

 

Divers NOV 2017 Colloque 017pm.jpg



Tempête de neige

Rouge est ma fièvre

quand tu es dans mes bras....



Tout à l'heure

je prendrai l'air

comme le pinson sur la branche...



La lune est pudique

qui ne se dénude

que dans les brumes et le brouillard...



Les mains près du feu

Des rires tout autour

Dehors une barque prise dans la glace...



Le faucon aujourd'hui

ne mangera pas

Parfois aussi des idées m'échappent...



Les hirondelles tournoient dans le ciel...
Comme j'aimerai être de leur manège...



Deux ombelles

marchent l'une à côté de l'autre

pas de neige sur ce poème...



Une pierre noire

dans la rivière des graviers

ma pensée sort du labyrinthe...

 

 

Divers NOV 2017 Colloque 022pm.jpg



08/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 487 autres membres