Les dits du corbeau noir

ARGENT ET DEMOCRATIE ? INFORMATIONS UTILES VOIRE INDISPENSABLES . 2020 BRAN DU 15 03 MARS

 

 Divers  Hiver 29 12 2019 474.JPG

 

 Photos Bran du

 

 

 

Documents : Mars 2020

 

Dette, Crise, Chômage... Qui crée l'argent ?

Citocitoyens...

 

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo Inter-agir.fr

Merci à Gregory

 

Préliminaire Bran du :

 

Les règles économiques paraîssent à beaucoup d'entre nous comme assez "rébarbatives" pourtant elles conditionnent et impactent grandement notre existence et celles de la planète toute entière...

Je vous invite à regarder ce document remarquable qui apporte un éclairage compréhensif dans ce domaine particulier ; un éclairage des plus éloquents et pertinents sur l'état de notre "dépendance"et de nos           "asservissements !"...

 

 

L'argent est le maître du monde...

 

Une mise au point préalable indispensable :

 

Il n'est pas fabriqué par l'état, nous n 'avons pas « d'argent » sur nos comptes, mais des écritures comptables et les banques ne prêtent pas l'argent de ses autres clients...

 

Mais la confusion règne à ce sujet au profit d'une finance mondialisée qui renforce son pouvoir de domination et qui détruit lentement nos démocraties alors même qu'une infime partie de la population mondiale n'a jamais accumulé autant de richesses !......

 

« Dans son essence, la création de la monnaie ex nihilo actuelle par le système bancaire est identique, je n'hésite pas à le dire pour faire comprendre ce qui est réellement en cause, à la création de monnaie par des faux monnayeurs, si justement condamnés par la loi. Concrètement elle aboutit aux mêmes résultats, la différence est que ceux qui en profitent sont différents et autorisés à le faire. » Maurice Allais Prix Nobel d'Economie...

 

« Celui qui contrôle les réserves de nourriture contrôlent les personnes ; celui qui contrôle l'énergie peut contrôler les continents ; celui qui contrôle l'argent contrôle le monde. »

Henry Kissinger 1973

 

En fait : C'est une mise en esclavage de la société

 

« Le capital doit assurer sa propre protection par tous les moyens possibles. Les dettes doivent être collectées et les hypothèques exercées le plus rapidement possible. Lorsque les personnes ordinaires perdent leur maison à travers le processus de la loi, elles deviennent plus dociles et peuvent être plus facilement dirigées grâce aux bras forts du gouvernement représenté par les principaux acteurs financiers et par une puissance centrale due aux richesses.

Ces vérités sont bien connues de nos principaux intervenants qui s'appliquent désormais à créer un impérialisme permettant de gouverner le monde.

 

En divisant les votants grâce au système de parti politique, nous les manipulons afin qu'ils dépensent toute leur énergie pour des problèmes n'ayant aucune importance.

 

C'est donc grâce à une action discrète que nous garantissons la pérennité de ce que nous avons si bien planifié et accompli.»

 

1924 Association des banquiers des Etats Unis

(Juste avant donc la grave crise financière mondiale de 1929!) NDR

 

Comme propos cyniques, on ne saurait faire mieux et si vous aviez encore quelques illusions par rapport au système bancaire il y a de quoi les faire voler en éclats N.D.R

 

 

 

 

 

Divers  Hiver 29 12 2019 468.JPG

 

Autre propos édifiant émanant aussi du « milieu » bancaire :

 

« Donnez-moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une nation et alors peu importe qui fait les lois. »

Mayer Amschel Rothschild (banquier notoire)

 

Lisons ou relisons Voltaire :

 

« Un pays bien organisé est un pays où le petit nombre fait travailler le grand nombre, est nourrit par lui et le gouverne. »

 

et Aldous Huwley dans « le Meilleur des Mondes.» (extrait)

 

« La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader, un système d'esclavage où, grâce à la consommation et aux divertissements, les esclaves auraient l'amour de leur servitude. »

 

et Frederic Bastiat (Economiste politique.)

 

« ...Quand le « pillage » devient un moyen d'existence par un groupe d'hommes qui vit au sein de la société ; ce groupe finit par créer pour lui-même tout un système juridique qui autorise le pillage et un code moral qui le glorifie. »

 

Tout ceci étant fort éloquent n'est-t-il pas ?...

 

Ce sont là des mécanismes secrets, discrets, subtiles et très efficaces qui ne font pas de bruit dans leurs avancés, mais qui confisquent en réalité aux populations ce qu'elles pouvaient encore supposer de réelles démocraties en applications !...

 

Nous savons comment des gouvernements inféodés au milieu financier ont laissé faire des mesures qui ont précipité d'autres pays dans des crises redoutables et dramatiques dont nombre de citoyens ont fait les frais ! (La Grèce notamment, l'Irlande pour partie)... A noter que bien que visée par ces processus, la France a su étonnamment opposer à l'époque une résistance qui s'est avérée efficace!)...

 

Nous savons aussi que par cet instrument appelé le « crédit » et les mécanismes de manipulation de celui-ci combien des milliers de personnes ont perdu leur seul bien et certaines se sont suicidées notamment aux Etats Unis...

 

Nous savons aussi qu'après les graves crises récentes mettant des banques en grande difficulté, celles-ci aidées par l'Etat (via les revenus de vos impôts en partie) ont été si bien remises à flot que six mois après elles distribuaient à leurs actionnaires de confortables revenus !...

 

C'est un tout autre « virus » que celui de la finance, mais qui détruit tout autant et bien plus silencieusement !...

 

 

 

 

 

 

Divers  Hiver 29 12 2019 480.JPG

 

La réflexion tant individuelle et communautaire, objective, libre, responsable et cohérente, n'a jamais eu autant d'importance qu'en ce début du 21è siècle confronté à d'énormes crises sociales, éthiques, humaines, économiques, environnementales et climatiques...

 

Aucune action susceptible d'efficacité ne saurait lors se priver de cette phase préliminaire...

 

A la réflexion... Citoyens !...

 

...///...

 

 

Ce que nous appelons « euro », ce que nous avons sur notre compte en banque et en fait une dette en euros...

Ce que nous appelons crédit, prêt, emprunt n'est que de la création de monnaie temporaire...

Ce que nous appelons démocratie est en fait une oligarchie...

Ce que nous appelons un citoyen n'est rien d'autre qu'un électeur...

 

Ces manipulations de langage empêchent les intellectuels, les politiciens, les journalistes et les électeurs de penser le monde...

Elles dissimulent avec habileté le pouvoir sans égal des corporations de la finance et du système bancaire !...

 

Aujourd'hui, la planète n'est plus capable de se régénérer, l'humanité toute entière est en train d'être confrontée aux limites de la terre. Toute croissance économique demande beaucoup de matière première et d'énergie hors les ressources de la planète sont limitées...

 

Certaines organisations économiques et sociales émergent pour qu'une nouvelle approche économique et sociale se mette en place plus respectueuse de notre environnement et pour sortir d'une logique de compétition, de surconsommation et de conflits...

 

Inféodés que nous sommes à tous les niveaux aux systèmes instaurés et régentés par la finance et les banques, une « décroissance » menée dans ce cadre avec les mêmes dépendances serait catastrophique économiquement parlant... NDR

 

Les entreprises, les particuliers, les états s'endettent auprès du système bancaire pour assurer une augmentation constante et exponentielle de la masse monétaire disponible.

Notre système économique n'est en rien libérale car dépendant des banques pour réaliser le moindre échange économique.

Nous ne sommes donc pas libre de ne pas être endettés !...

 

Les banques n'émettent de la monnaie qu'en fonction de leur propre intérêt...

 

D'où le fait que :

 

La spéculation est plus rentable que le social...

Les conflits armés sont plus lucratifs que la diplomatie...

La concurrence plus dépensière que la coopération....

 

….////....

 

Esclaves nous sommes, asservis nous sommes, manipulés nous sommes, endormis, nous sommes, prisonniers, nous sommes, divisés nous sommes... Réagissons !...

 

Face à cela : Trois changements décisifs pour la promotion du monde de demain :

 

Deux recommandations préalables :

 

Ne pas tomber dans la violence, la provocation ou l'extrémisme car c'est cela que le système attend pour mettre en œuvre la censure, le contrôle d'internet et la mise en place d'un état policier...

 

Ne pas dépenser non plus ses énergies sur des détails...

 

 

 

 

 

 

Tolkien et divers 14 12 2019 010.JPG

 

Mais au contraire :

 

Remettre en cause les fondamentaux sur lesquels reposent ce système de domination...

 

Tous les mouvements progressistes, sociaux ou alternatifs quelque soit leur forme, association, parti politique, o.n.g...et quelque soit leur cause devrait faire la promotion de 3 changements décisifs pour le monde de demain :

 

1 / Remettre la création monétaire au service de l'intérêt général...

 

Tant que ce sont les banques qui décident seules de ce qui doit être financé ou non selon ce qui sert leur propre intérêt, le pouvoir politique et libéraliste ne sont qu'illusion...

 

Les banques ne sont pas là pour faire du social ou de l'investissement, elles sont là pour faire des profits en prenant le moindre risque possible...

 

2 / La création monétaire par le crédit à intérêt et la destruction monétaire lors du remboursement du crédit forment un système pyramidal obligeant l'humanité à détruire la planète pour le seul profit de la finance...

 

Nous devons mettre en place et garantir ainsi un environnement permettant d'adapter notre niveau de vie aux ressources de la planète et garantir ainsi un environnement qui soit viable aux générations futures...

 

3 / Instaurer un système politique réellement démocratique. Seule, une véritable démocratie permettra de garantir que les deux premiers points sont durablement défendus...

 

Contrairement à ce que les élites veulent bien nous faire croire, des peuples suffisamment éclairés sont tout à fait amène de défendre leur propre intérêt et les intérêts des générations futures...

 

Ces trois points sont liés...

 

Sans une monnaie réellement publique, le lobby bancaire aura toujours la capacité de faire plier les gouvernements et de changer les institutions...

 

Un régime réellement démocratique où c'est le peuple qui vote lui-même les lois, permet à la nation de s'opposer à toute privatisation de la monnaie en étant garante du maintien de la finance au service de l'intérêt général...

 

Une création monétaire publique et l'instauration d'une véritable démocratie sont indissociables car l'une est le garant de l'autre...

 

 

Tolkien et divers 14 12 2019 006.JPG

…..........................................

 



17/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi